Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'afrique'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : Terres d'Ogon - Tome 1 - Zul Kassaï Scenariste de l'album : Jean-Luc Istin Dessinateur de l'album : K. Duarte Coloriste : J. Nanjan Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Au nord d'Ogon on dit que le peuple Kulu est sous la protection des Zul Kassaï, dieux immortels à la peau rouge, Lorsqu'un Tog sanguinaire assassine la famille du jeune Ubu, ce dernier se présente à ses dieux réclamant justice. La décision est prise : les Zul Kassaï ne feront pas la guerre aux Tog. Roass'aa n'est pas de cet avis et décide de braver l'interdit et d'accompagner Ubu en pays tog. Critique : Après les terres d'arran, Soleil nous propose, dans la lignée des derniers épisodes, une série de one shot dans l'univers des nouvelles terres d'Ogon. Une initiative d'autant plus bienvenue que cette fois-ci le monde fantasy imaginé va aller puiser du côté de l'imaginaire de l'Afrique pour nous proposer un monde riche et original. Petit bémol toutefois, quelle maladresse je trouve que de venir parler en promo de "Première bd de Fantasy africaine au monde". Cette BD a heureusement d'autres arguments plus sérieux qui en font une autre grande BD de fantasy parmi d'autre, qui va puiser les sources de son imaginaire dans d'autres contes, légendes, religions et croyances locales tout en mêlant habilement les genres. L'histoire est réussie et prenante, et les enjeux à venir semblent clairs. Si ce premier tome reste assez sage dans son intrigue, et si le monde proposé, une fois digéré les influences, se révèle pour le moment moins riche que ce qu'il aurait pu, le tout forme pourtant une première pierre cohérente et intrigante pour développer à partir d'elle de nouvelles histoires. Côté dessin, rien de neuf sous Soleil, ils poursuivent la recette de leurs succès avec des trios d'auteurs chevronnés et habitués à travailler ensemble, ici Duarte/Istin/Nanjan Mauvaise nouvelle donc pour les amateurs des terres d'Arran, une nouvelle série va venir augmenter le nombre de tomes pléthoriques à suivre dans cet univers de dingue. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/terres-d-ogon-tome-1-zul-kassai?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Après les terres d'arran, Soleil nous propose, dans la lignée des derniers épisodes, une série de one shot dans l'univers des nouvelles terres d'Ogon. Une initiative d'autant plus bienvenue que cette fois-ci le monde fantasy imaginé va aller puiser du côté de l'imaginaire de l'Afrique pour nous proposer un monde riche et original. Petit bémol toutefois, quelle maladresse je trouve que de venir parler en promo de "Première bd de Fantasy africaine au monde". Cette BD a heureusement d'autres arguments plus sérieux qui en font une autre grande BD de fantasy parmi d'autre, qui va puiser les sources de son imaginaire dans d'autres contes, légendes, religions et croyances locales tout en mêlant habilement les genres. L'histoire est réussie et prenante, et les enjeux à venir semblent clairs. Si ce premier tome reste assez sage dans son intrigue, et si le monde proposé, une fois digéré les influences, se révèle pour le moment moins riche que ce qu'il aurait pu, le tout forme pourtant une première pierre cohérente et intrigante pour développer à partir d'elle de nouvelles histoires. Côté dessin, rien de neuf sous Soleil, ils poursuivent la recette de leurs succès avec des trios d'auteurs chevronnés et habitués à travailler ensemble, ici Duarte/Istin/Nanjan Mauvaise nouvelle donc pour les amateurs des terres d'Arran, une nouvelle série va venir augmenter le nombre de tomes pléthoriques à suivre dans cet univers de dingue.
  3. The_PoP

    Babylone - Tome 1 - La Traque

    Bon je vous avoue que le speech de ce Babylone me donnait bien envie de me replonger dans cette Afrique tellement dure et fascinante car This Is Africa aurait dit Di Caprio dans Blood Diamond. Et pour une fois (dans mes lectures récentes), on allait suivre un héros plutôt cleen. Première surprise, j'ai eu sincèrement du mal avec le graphisme. Tous les goûts et le couleurs sont dans la nature mais j'ai eu du mal pendant toute la bd avec la représentation de certains personnages. Seconde surprise, j'ai beaucoup aimé la façon dont l'intrigue se noue autour de Ferlane, son background général, et les enjeux en place. C'est quand même bien tordu, le twist final nous met bien en haleine pour le second tome, et les personnages sont bien pensés. Du coup je l'ai lue en entier assez rapidement, et avec plaisir. Vous savez que je râle souvent sur des dessins trop uniformisés, ou informatisés, alors c'est compliqué pour moi de donner mon avis sur le travail d'un auteur qui a essayé de rester dans son style, simplement pour la raison que je n'y ai pas adhéré. Alors faites vous votre propre opinion en profitant du privilège de la BD : pouvoir la parcourir avant de l'acheter. Si le graphisme vous plait et que le thème de l'Afrique et son absence totale de manichéisme vous intéresse, allez-y car c'est un premier tome solide et prometteur sans être encore révolutionnaire.
  4. Titre de l'album : Babylone - Tome 1 - La Traque Scenariste de l'album : Laurent Galandon - Franck Giroud Dessinateur de l'album : Philippe Nicloux Editeur de l'album : Le Lombard Note de l'album : 3.5 Résumé de l'album : Max Ferlane a la réputation de pouvoir exfiltrer n'importe qui de n'importe quelle situation désespérée. Ce genre de réputation attise assez vite les convoitises. Esseulé dans une jungle hostile, poursuivi par une armée complète, le voici impliqué dans une mission à laquelle il ne voulait pas participer... Quand il est question de gros sous, on n'a pas toujours le choix. Critique : Bon je vous avoue que le speech de ce Babylone me donnait bien envie de me replonger dans cette Afrique tellement dure et fascinante car This Is Africa aurait dit Di Caprio dans Blood Diamond. Et pour une fois (dans mes lectures récentes), on allait suivre un héros plutôt cleen. Première surprise, j'ai eu sincèrement du mal avec le graphisme. Tous les goûts et le couleurs sont dans la nature mais j'ai eu du mal pendant toute la bd avec la représentation de certains personnages. Seconde surprise, j'ai beaucoup aimé la façon dont l'intrigue se noue autour de Ferlane, son background général, et les enjeux en place. C'est quand même bien tordu, le twist final nous met bien en haleine pour le second tome, et les personnages sont bien pensés. Du coup je l'ai lue en entier assez rapidement, et avec plaisir. Vous savez que je râle souvent sur des dessins trop uniformisés, ou informatisés, alors c'est compliqué pour moi de donner mon avis sur le travail d'un auteur qui a essayé de rester dans son style, simplement pour la raison que je n'y ai pas adhéré. Alors faites vous votre propre opinion en profitant du privilège de la BD : pouvoir la parcourir avant de l'acheter. Si le graphisme vous plait et que le thème de l'Afrique et son absence totale de manichéisme vous intéresse, allez-y car c'est un premier tome solide et prometteur sans être encore révolutionnaire. Autres infos : This Is Africa Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/babylone-tome-1-la-traque?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...