Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'romance'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


  1. poseidon2

    Love of kill tome 1

    Nouvelle licence chez Vega pour un manga de 2015 fini en 13 tomes et disposant déjà d'une adaptation en animé. Licence qui nous parle d'une "histoire d'amour" entre deux tueurs à gage. Et une licence qui commence doucement, mais s'avère être suffisamment intrigante pour donner envie de poursuivre, surtout parce que cette histoire d'amour est à sens unique. Chateau est plus poursuivie par Ryang-ha que consentante, tout du moins sur ce tome ci. Ryang-ha ne se laisse pas "abattre" et prend énormément de risque pour son coup de coeur.... risque qui nous dévoile petit à petit un passé très sombre du coté de notre amoureux transit. La fin du manga est très sympa, le rythme augmente et le nombre de tomes (13) laisse présager une série qui se tient. À suivre !
  2. Titre de l'album : Love of kill tome 1 Scenariste de l'album : Fe Dessinateur de l'album : Fe Coloriste : Editeur de l'album : Vega-Dupuis Note : Résumé de l'album : Deux âmes se rencontrent dans un lieu sordide : Song Ryang-ha, tueur solitaire et imprévisible dont la tête est mise à prix, et Château Dankworth, une chasseuse de primes froide et taciturne qui travaille pour une organisation. À compter de ce jour, Ryang-ha poursuit Château sans relâche, harcelant l'héroïne par ses apparitions audacieuses et parfois sinistres. Que cherche-t-il ? Critique : Nouvelle licence chez Vega pour un manga de 2015 fini en 13 tomes et disposant déjà d'une adaptation en animé. Licence qui nous parle d'une "histoire d'amour" entre deux tueurs à gage. Et une licence qui commence doucement, mais s'avère être suffisamment intrigante pour donner envie de poursuivre, surtout parce que cette histoire d'amour est à sens unique. Chateau est plus poursuivie par Ryang-ha que consentante, tout du moins sur ce tome ci. Ryang-ha ne se laisse pas "abattre" et prend énormément de risque pour son coup de coeur.... risque qui nous dévoile petit à petit un passé très sombre du coté de notre amoureux transit. La fin du manga est très sympa, le rythme augmente et le nombre de tomes (13) laisse présager une série qui se tient. À suivre ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/love-of-kill-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. poseidon2

    Lore olympus tome 6

    Pfff je pense que depuis le temps tous les amoureux de romance auront déjà craqué, mais si jamais vous n'avez pas encore franchi le pas, ce tome 6 vous le fera faire. En effet, il contient ce que l'on que trop peu dans des romances contrariées : le passage à l'acte. Pas l'acte "charnel" mais le passage au niveau de couple. Un couple toujours très timide et qui n'ose pas plus s'engager de peur de se faire du mal réciproquement. C'est hyper mignon !!! l'amour se dévoile et s'assume tout doucement, avec les secrets et les histoires qui vont avec et qui leur font s'ouvrir leur cœurs. Avec le procès qui arrive, et les rebondissements qui ne manqueront pas d'arriver avec, l'entente entre notre héroïne et Hades qui augmente nous promet un procès haut en couleur. Vivement la suite !!
  4. Titre de l'album : Lore olympus tome 6 Scenariste de l'album : Rachel Smythe Dessinateur de l'album : Rachel Smythe Coloriste : Editeur de l'album : Hugo bd Note : Résumé de l'album : Cache-cache mortel aux Enfers... Zeus est en chasse et sa proie n'est autre que Perséphone... Heureusement Hadès a une longueur d'avance sur lui et la retrouve avant ! Ce temps passé seul à seul, cachés des autres les rapproche. Perséphone lui raconte enfin la vérité sur ce qui s'est passé au Royaume des mortels et Hadès lui en apprend davantage sur son passé avec Chronos. Mais même Hadès ne peut arrêter la course folle de Zeus, appuyé par Appolon, Menthé et Thétis en sous-marin. Héra, elle, choisit son camp suite à la confirmation de Perséphone sur son intuition et décide à son tour de faire sa chasse au dieu, Apollon étant sa cible. Mari et femme se font face, et la guerre ne fait que commencer. Car le secret que cache Perséphone sur Apollon est sur le point d'être lui aussi, bientôt révélé aux yeux de tous... Critique : Pfff je pense que depuis le temps tous les amoureux de romance auront déjà craqué, mais si jamais vous n'avez pas encore franchi le pas, ce tome 6 vous le fera faire. En effet, il contient ce que l'on que trop peu dans des romances contrariées : le passage à l'acte. Pas l'acte "charnel" mais le passage au niveau de couple. Un couple toujours très timide et qui n'ose pas plus s'engager de peur de se faire du mal réciproquement. C'est hyper mignon !!! l'amour se dévoile et s'assume tout doucement, avec les secrets et les histoires qui vont avec et qui leur font s'ouvrir leur cœurs. Avec le procès qui arrive, et les rebondissements qui ne manqueront pas d'arriver avec, l'entente entre notre héroïne et Hades qui augmente nous promet un procès haut en couleur. Vivement la suite !! Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/lore-olympus-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  5. Critique de @TheOtaku : Mais quelle série ! Lele et Andre commencent enfin leur colocation. Yin devient jaloux. Dame Manda veut se venger. Long est toujours en relation sous contrat. Feidna veut séparer nos tourtereaux et détruire la carrière de Lele. Le couple craque. Yin lui court après. Long pète un câble. ---> conclusion : il se passe encore plein de choses dans ces 2 tomes. Ces deux tomes sont tout simplement trop bien, les dessins, le scénario, les sentiments des personnages, le travail de mannequin et puis l'HISTOIRE qui avance et qui se rapproche de la fin car et oui dans 2 tome The one, notre série sur le mannequinat sera complète, certains diront "enfin !" d'autres seront tristes, mais moi tout ce que j'espère c'est une conclusion digne de ce nom ! Enfin nous n'y sommes pas encore 😝 Pour conclure, je vous conseille vraiment cette romance de 18 tomes sur le mannequinat, passer outre des dessins de couvertures et de la différence de style, le changement fait du bien parfois !
  6. Titre de l'album : Critique par une ado : The one tome 15 & 16 Scenariste de l'album : Nicky Lee Dessinateur de l'album : Nicky Lee Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Après la douceur, un vent de folie surgit de nouveau... La colocation de Lele et Angie débute officiellement. Devant l'harmonie qui règne entre eux, semblable à celle d'un couple, Yin est fou de jalousie ! Parallèlement, Feidna élabore un piège ayant pour but d'anéantir les sentiments liant Yin et Lele. Ces derniers pourront-ils traverser, main dans la main, cette épreuve ? Critique : Critique de @TheOtaku : Mais quelle série ! Lele et Andre commencent enfin leur colocation. Yin devient jaloux. Dame Manda veut se venger. Long est toujours en relation sous contrat. Feidna veut séparer nos tourtereaux et détruire la carrière de Lele. Le couple craque. Yin lui court après. Long pète un câble. ---> conclusion : il se passe encore plein de choses dans ces 2 tomes. Ces deux tomes sont tout simplement trop bien, les dessins, le scénario, les sentiments des personnages, le travail de mannequin et puis l'HISTOIRE qui avance et qui se rapproche de la fin car et oui dans 2 tome The one, notre série sur le mannequinat sera complète, certains diront "enfin !" d'autres seront tristes, mais moi tout ce que j'espère c'est une conclusion digne de ce nom ! Enfin nous n'y sommes pas encore 😝 Pour conclure, je vous conseille vraiment cette romance de 18 tomes sur le mannequinat, passer outre des dessins de couvertures et de la différence de style, le changement fait du bien parfois ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-one-tome-15?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Une critique de @TheOtaku: Nous voilà avec un bon tome, bien qu'assez muni de flashbacks, qui bien sur nous offrent des explications, en premier du côté de Haru et de sa mère. A l'approche de son anniversaire, Haru reçoit depuis toujours une invitation de la part de sa mère mais cette fois c'est Kitake, son demi-frère qui lui en envoie une, tout ça dans le but de discuter avec lui de leur mère mais aussi de Miku. De son côté Miku officialise avec Yves bien que dans le secret étant donné que celle-ci redoute la réaction de sa mère qui considérait Haru comme un membre à part entière dans sa famille. Aussi Yves fait part de sa situation familiale à sa nouvelle petite amie. Comme dit plus haut, ce tome plein d'explications est globalement bien même si je vous avouerais qu'il me laisse sur ma faim. En savoir plus sur Yves et sa famille est une bonne chose tout comme le fait d'avoir l'avis de Haru sur sa relation avec sa mère et son ex petite amie, mais personnellement j'attends avec impatience que Miku fasse face à sa mère et son comportement assez dérangeant je cite "les études que font les enfants sont aussi importantes pour les parents", "je n'accepte pas cette rupture" ou même son coup de "tu n'es pas une fille, et ton maquillage ?". Enfin ce tome se lit toujours aussi bien, les dessins sont toujours aussi beaux et on sent la fin arriver (8 tomes en tout).
  8. Titre de l'album : Critique par une ado : Make up with mud tome 6 Scenariste de l'album : Yosikazu Dessinateur de l'album : Yosikazu Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : "Lorsque débute un nouvel amour, l'approbation de l'entourage importe peu." Miku et Yves sortent à présent ensemble et Miku veut faire correctement face à cette nouvelle relation suite à son échec avec Haru... Même si l'amour n'est pas toujours facile à appréhender. Dans le même temps, Kitake se rapproche de Haru et révèle enfin ses véritables intentions... Être soi-même grâce à un nouveau maquillage ouvre les portes d'un amour inédit ! L'idylle avec Yves commence ! Un nouveau maquillage ouvre les portes d'un amour inédit ! Après leur amour déçu, chacun d'eux avance vers l'avenir. Critique : Une critique de @TheOtaku: Nous voilà avec un bon tome, bien qu'assez muni de flashbacks, qui bien sur nous offrent des explications, en premier du côté de Haru et de sa mère. A l'approche de son anniversaire, Haru reçoit depuis toujours une invitation de la part de sa mère mais cette fois c'est Kitake, son demi-frère qui lui en envoie une, tout ça dans le but de discuter avec lui de leur mère mais aussi de Miku. De son côté Miku officialise avec Yves bien que dans le secret étant donné que celle-ci redoute la réaction de sa mère qui considérait Haru comme un membre à part entière dans sa famille. Aussi Yves fait part de sa situation familiale à sa nouvelle petite amie. Comme dit plus haut, ce tome plein d'explications est globalement bien même si je vous avouerais qu'il me laisse sur ma faim. En savoir plus sur Yves et sa famille est une bonne chose tout comme le fait d'avoir l'avis de Haru sur sa relation avec sa mère et son ex petite amie, mais personnellement j'attends avec impatience que Miku fasse face à sa mère et son comportement assez dérangeant je cite "les études que font les enfants sont aussi importantes pour les parents", "je n'accepte pas cette rupture" ou même son coup de "tu n'es pas une fille, et ton maquillage ?". Enfin ce tome se lit toujours aussi bien, les dessins sont toujours aussi beaux et on sent la fin arriver (8 tomes en tout). Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/make-up-with-mud-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Titre de l'album : Gone with the wind - Tome 1 Scenariste de l'album : Pierre Alary Dessinateur de l'album : Pierre Alary Coloriste : Pierre Alary Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : Scarlett O'Hara, jeune fille d'une riche famille d'Atlanta au sud des Etats-Unis, connait une vie douce et confortable, menée au rythme de son caractère déterminé et audacieux. Lorsque la Guerre de Sécession débute en 1861, ses repères s'écroulent, et de lourdes responsabilités s'imposent à elle. Au milieu de la destruction et de la mort, Scarlett rêve pourtant d'amour : celui pour Ashley Wilkes, pourtant promis à une autre, et qu'elle porte secrètement depuis toujours. L'arrivée de Rhett Butler, homme sans foi ni loi, aussi immoral que séduisant, rebattra de nouveau les cartes dont la jeune fille dispose pour atteindre le bonheur. Avec son adaptation du célèbre roman de Margaret Mitchell et la formidable mise en images de ses personnages cultes, Pierre Alary signe une oeuvre prenante et magnifie ce récit intemporel. Critique : C'est peu dire que Pierre Alary est un auteur que je suis les yeux fermés. Ses dernières adaptations de mon traitre et retour à killybegs m'ont beaucoup plu, son Don Vega aussi. C'est un auteur complet, et au service d'une bonne histoire il excelle. Son adaptation d'Autant en emporte le vent est ici une franche réussite, alors même qu'il ne s'agit que du tome 1. Comme le film devenu depuis un classique, il nous restitue une Scarlett tour à tour infernale, insupportable puis attachante, courageuse et avant tout terriblement humaine et complexe. J'ai adoré. Le dessin est au diapason des drames et de l'Histoire en route dans le même temps. Vous pouvez y aller les yeux fermés. Un classique pour faire découvrir un classique de la littérature. On a beau connaître mille fois l'histoire, on en redemande. Vite le tome 2 ! Autres infos : D'après le roman de Margaret Mitchell Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/gone-with-the-wind-tome-1-250490?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  10. On va être très honnête : Ces deux tomes avaient pour eux la lourde charge de statuer sur le devenir de la série à la maison…En effet, j'ai trouvé les deux premiers un peu trop convenus et faciles... Et bien cette suite a réussi sa mission : on continue ! Ce revirement est dû à un changement dans notre histoire avec une orientation du récit non pus sur les sentiments de notre héroïne, mais bien sûr la maladie de Kaori et, surtout, le difficile rapport d'une ado à la possibilité de la fin de vie. J'ai trouvé que ce traitement était très juste et très émouvant. Shizuku est dépassée, mais l'est d'une façon qui semble réellement naturelle. C'est très émouvant et bien plus prenant que les deux premiers tomes ne pouvaient le laisser penser.
  11. Titre de l'album : Notre été éphémère tome 3 & 4 Scenariste de l'album : Yuama Dessinateur de l'album : Yuama Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Shizuku se prépare à faire face à Kaori. Les mots sincères de celle-ci la touchent en plein coeur, et Shizuku accepte de redonner une chance à leur relation estivale éphémère. Mais alors que les doutes de Shizuku semblent commencer à se dissiper, il semble que Kaori cache quelque chose... Critique : On va être très honnête : Ces deux tomes avaient pour eux la lourde charge de statuer sur le devenir de la série à la maison…En effet, j'ai trouvé les deux premiers un peu trop convenus et faciles... Et bien cette suite a réussi sa mission : on continue ! Ce revirement est dû à un changement dans notre histoire avec une orientation du récit non pus sur les sentiments de notre héroïne, mais bien sûr la maladie de Kaori et, surtout, le difficile rapport d'une ado à la possibilité de la fin de vie. J'ai trouvé que ce traitement était très juste et très émouvant. Shizuku est dépassée, mais l'est d'une façon qui semble réellement naturelle. C'est très émouvant et bien plus prenant que les deux premiers tomes ne pouvaient le laisser penser. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/notre-ete-ephemere-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  12. Titre de l'album : Zoé Carrington tome 1 Scenariste de l'album : Jim Dessinateur de l'album : Jim Coloriste : Jim Editeur de l'album : Grand Angle Note : Résumé de l'album : C'étaient vos années d'études à Londres. Vous rêviez tous de devenir des rois de la finance. Et puis, tu as rencontré Zoé... Tu as oublié les soirées alcoolisées mémorables, le temps où rencontrer des filles était ta priorité. Tu as oublié le plaisir de parler à des inconnus comme à des amis de longue date, et de partager ensemble les grands rêves, les petits secrets. Tu as oublié l'amphithéâtre, les cours et les examens, les nuits dans les pubs et ces copains qui étaient toute ta vie. Comment ils s'appelaient déjà ? Rotthenberg ? JP ? Et tous les autres ? Tu as tout oublié. Tout. Sauf Zoé Carrington.Après le succès d'Une nuit à Rome, Zoé Carrington est le nouveau récit-phare de Jim. Un album ambitieux, où l'apparente légèreté se teinte d'une force profonde. C'étaient vos années d'études à Londres. Vous rêviez tous de devenir des rois de la finance. Et puis, tu as rencontré Zoé... Critique : Bon alors la je n'ai jamais vu... une interview post album aussi nécessaire. En effet, cette interview aurait dû être mise au début. Pourquoi ? Parce que sans cela, ce Zoe Carrington donne l'impression, sur les 2/3 de la BD, d'être un copier-coller de "Une nuit à Rome". Alors qu'en lisant l'interview on se rend compte que... c'est voulu car ce Zoe Carrignton est un album que Jim a souhaité comme le dernier tome d'une trilogie axée autour des rapports amoureux chez les adultes. Et une fois que l'on sait cela, on apprécie bien plus l'album, cherchant les nuances, les clins d'oeil, les relations entre les uns et les autres et les comparaisons avec l'illustre succès de Jim. L'ensemble forme une bd qui plaira tous ceux qui ne viennent pas de finir "Une Nuit à Rome" et qui aiment se remettre en question quel que soit l'age. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/zoe-carrington-tome-1-9782818989098?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Zoé Carrington tome 1

    Bon alors la je n'ai jamais vu... une interview post album aussi nécessaire. En effet, cette interview aurait dû être mise au début. Pourquoi ? Parce que sans cela, ce Zoe Carrington donne l'impression, sur les 2/3 de la BD, d'être un copier-coller de "Une nuit à Rome". Alors qu'en lisant l'interview on se rend compte que... c'est voulu car ce Zoe Carrignton est un album que Jim a souhaité comme le dernier tome d'une trilogie axée autour des rapports amoureux chez les adultes. Et une fois que l'on sait cela, on apprécie bien plus l'album, cherchant les nuances, les clins d'oeil, les relations entre les uns et les autres et les comparaisons avec l'illustre succès de Jim. L'ensemble forme une bd qui plaira tous ceux qui ne viennent pas de finir "Une Nuit à Rome" et qui aiment se remettre en question quel que soit l'age.
  14. poseidon2

    My wife has no emotion tome 3

    Troisième tome de my wife has no émotion et tome entièrement tourné autour de leur petit robot d'adoption. Adoption étant le bon terme, car ce tome trois est entièrement tourné autour de la problématique d'avoir un enfant dans une relation entre robot et humain. Mais ce tome trois ne se consacre qu'à cela et délaisse un peu la relation entre nos deux amoureux. Un tome étonnant mais au final un peu lassant...
  15. Titre de l'album : My wife has no emotion tome 3 Scenariste de l'album : Jiro Sugiura Dessinateur de l'album : Jiro Sugiura Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Ma femme robotique et moi avons un enfant ! Mina, le robot domestique, et Takuma, l'employé de bureau, forment un couple pour le moins insolite. Mais voilà que la famille s'agrandit avec l'arrivée de Mamoru. Critique : Troisième tome de my wife has no émotion et tome entièrement tourné autour de leur petit robot d'adoption. Adoption étant le bon terme, car ce tome trois est entièrement tourné autour de la problématique d'avoir un enfant dans une relation entre robot et humain. Mais ce tome trois ne se consacre qu'à cela et délaisse un peu la relation entre nos deux amoureux. Un tome étonnant mais au final un peu lassant... Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/my-wife-has-no-emotion-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  16. Fin de notre triangle amoureux avec LA révélation tant attendu sur ce qu'il s'est vraiment passée dans le passé et le pourquoi de l'attirance de Honatsu envers Shun. Une révélation qui... ne surprendra personne, mais qui ne déçoit pas non plus. Il y a certains moments où l'on aime être surpris mais d'autre ou l'on aime avoir raison. Et on est dans ce deuxième cas. Alors même si ce tome 3 manque de surprise (et encore que la fin risque d'en surprendre certain), on apprécie de connaitre le fin mot de l'histoire et on en apprécie d'autant plus nos personnages ! Une trilogie romantique mignonne à souhait !
  17. Titre de l'album : Qui suis-je pour t'aimer ? tome 3 (fin) Scenariste de l'album : Yûko Inari Dessinateur de l'album : Yûko Inari Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : « Recommençons encore une fois à partir de là... » Honatsu sort désormais avec Tôma, son ami d'enfance. Il lui fête son anniversaire, et elle se sent heureuse. Cependant, Honatsu perd le cadeau que Tôma lui a offert. Shun aide Honatsu à chercher désespérément celui-ci et ne peut s'empêcher de la prendre dans ses bras et de lui souhaiter d'être heureuse. À cet instant, la mémoire de Honatsu revient... Critique : Fin de notre triangle amoureux avec LA révélation tant attendu sur ce qu'il s'est vraiment passée dans le passé et le pourquoi de l'attirance de Honatsu envers Shun. Une révélation qui... ne surprendra personne, mais qui ne déçoit pas non plus. Il y a certains moments où l'on aime être surpris mais d'autre ou l'on aime avoir raison. Et on est dans ce deuxième cas. Alors même si ce tome 3 manque de surprise (et encore que la fin risque d'en surprendre certain), on apprécie de connaitre le fin mot de l'histoire et on en apprécie d'autant plus nos personnages ! Une trilogie romantique mignonne à souhait ! Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/qui-suis-je-pour-t-aimer-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  18. poseidon2

    My tiny senpai tome 2 & 3

    Le retour de nos deux amoureux qui n'osent se l'avouer avec deux tomes dans la continuité du premier. Une continuité agréable avec des sketchs toujours court et une bonne humeur toujours présente. Notre petit couple est toujours aussi mignon et leur timidité respective, touchante. Malheureusement j'ai peur que cela ne suffise pas sur la longueur. Cette série est toujours en cours et l'on ne voit ici aucune évolution dans les rapports entre nos deux personnages. Si ces atermoiements sont rigolos et mignons, on commence à boucler un peu trop et je pense que cela va devenir lassant... Espérons que la série évolue un peu plus sous peine de lasser les lecteurs.
  19. Titre de l'album : My tiny senpai tome 2 & 3 Scenariste de l'album : Saisou Dessinateur de l'album : Saisou Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : " Tu aimerais que ta mignonne petite grande soeur vienne t'apaiser, pas vrai ? " " Mon petit frère se comporte bizarrement. Je suis sûre qu'il a trouvé une petite amie ! Je me dois d'évaluer quel genre de personne c'est... " Avec l'arrivée fracassante de la soeur aînée, leur relation... ?! La comédie romantique au bureau entre une mini senpai qui prend soin de son kouhai et un kouhai discret et maladroit. Critique : Le retour de nos deux amoureux qui n'osent se l'avouer avec deux tomes dans la continuité du premier. Une continuité agréable avec des sketchs toujours court et une bonne humeur toujours présente. Notre petit couple est toujours aussi mignon et leur timidité respective, touchante. Malheureusement j'ai peur que cela ne suffise pas sur la longueur. Cette série est toujours en cours et l'on ne voit ici aucune évolution dans les rapports entre nos deux personnages. Si ces atermoiements sont rigolos et mignons, on commence à boucler un peu trop et je pense que cela va devenir lassant... Espérons que la série évolue un peu plus sous peine de lasser les lecteurs. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/my-tiny-senpai-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  20. poseidon2

    Masamune-kun's revenge tome 10

    C'est fou quand meme. J'adore les surprises et les fins qui défient la normale mais je dois bien avouer que j'étais le plus heureux des lecteurs à voir cette série ce terminer de façon "normal". Alors non je ne vous dirais pas qui Masamune a choisi. Mais sachez que l'histoire ne se finit pas sur un rebondissement mais bien sur un choix entre les deux. Un choix qui nous parait normal mais qui est, comme le reste de la série, superbement bien pensée et mise en page. Reste maintenant à savoir... ce que contiennent les 2 tomes qui existent encore sur la série. c'est pour moi un vrai mystère, surtout quand on lit le mot Fin en fin de ce tome 10.... Un shojo "long" mais bien pensé pour une histoire "normale" dont la normalité fait le charme
  21. Titre de l'album : Masamune-kun's revenge tome 10 Scenariste de l'album : Hazuki Takeoka Dessinateur de l'album : Tiv Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Qui Masamune choisira ? Masamune et Aki débutent officiellement leur relation. Tout semble bien se passer, mais les sentiments d'Aki, de Yoshino et de Masamune ne semblent pas être là où ils devraient être. Yoshino remarque par exemple que Masamune commence à s'intéresser à elle. Voyant cela, Aki se résout à prendre une décision. Quel futur pour nos trois héros ? Découvrez-le dans ce tome 10, le dernier consacré à ce triangle amoureux !! Critique : C'est fou quand meme. J'adore les surprises et les fins qui défient la normale mais je dois bien avouer que j'étais le plus heureux des lecteurs à voir cette série ce terminer de façon "normal". Alors non je ne vous dirais pas qui Masamune a choisi. Mais sachez que l'histoire ne se finit pas sur un rebondissement mais bien sur un choix entre les deux. Un choix qui nous parait normal mais qui est, comme le reste de la série, superbement bien pensée et mise en page. Reste maintenant à savoir... ce que contiennent les 2 tomes qui existent encore sur la série. c'est pour moi un vrai mystère, surtout quand on lit le mot Fin en fin de ce tome 10.... Un shojo "long" mais bien pensé pour une histoire "normale" dont la normalité fait le charme Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/masamune-kun-s-revenge-tome-10?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  22. Une critique de @TheOtaku : Bien que je sois une grande fan de new romance je n'ai pas lu Adopted love (bien que le collector fasse assez envie ) du coup, je ne pourrais pas vous faire une diserte sur les différences, les détails en moins, la ressemblance des personnages, ... Et ne croyez pas qu'en tant que fan je vais vous dire à quels points c'est mille fois mieux de lire le roman et que c'est une honte d'avoir osé faire de ce roman à succès une pauvre BD car c'est complètement FAUX ! J'en profite pour faire passer un petit message aux gens qui pensent comme ça : ARRETEZ ! C'est géniale pour l'auteur d'adapter son roman, c'est la preuve qu'il est INCROYABLE ! Après vous êtes libre de penser comme vous le voulez mais sachez que dénigrer cette BD c'est dénigrer le travail d'un.e dessinateur.e, d'une adaptation du roman de la part d'un.e scénariste, d'éditeurs et de tas de gens. PS: en plus je suis sur que vous avez tous vu les films Harry Potter Du coup (désolé pour ce petit égarement) comme je vous les disais je n'ai lu que la BD et je la trouve sacrément bien. Le scénario est très poussé, on suit Teagan un orphelin en conditionnelle qui va arriver chez la famille d'Elena, une jeune fille pleine de secret et assez tourmentée. L’accueil aura beau être très chaleureux, Teagan et Elena sont comme chien et chat. Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Les dessins sont plutôt beaux, l'intrigue est prenante, et ce premier tome donne des frissons. J'ai adoré découvrir le début de cette histoire et j'ai beaucoup aimé les thèmes abordés. Vous aimez les passés sombres, les histoires de lycéens, les secrets, les ennemis to lover et l'amour interdit ? Alors vous allez être servi sinon ... passez. Autre chose vous attend surement pas très loin. J'ai fini ! Alors maintenant foncez en librairie (gogogo)
  23. Titre de l'album : Critique par une ado : Adopted love tome 1 Scenariste de l'album : Véronique Grisseaux Dessinateur de l'album : Francesca Follini Coloriste : Francesca Follini Editeur de l'album : Hugo bd Note : Résumé de l'album : L'adaptation en roman graphique de la série à succès !Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d'accueil. Jeune homme écorché par la vie, la justice le rattrape à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s'il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu'une chance de se remettre dans le droit chemin et c'est dans une ultime famille d'accueil qu'elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille, risque de compliquer les choses. Critique : Une critique de @TheOtaku : Bien que je sois une grande fan de new romance je n'ai pas lu Adopted love (bien que le collector fasse assez envie ) du coup, je ne pourrais pas vous faire une diserte sur les différences, les détails en moins, la ressemblance des personnages, ... Et ne croyez pas qu'en tant que fan je vais vous dire à quels points c'est mille fois mieux de lire le roman et que c'est une honte d'avoir osé faire de ce roman à succès une pauvre BD car c'est complètement FAUX ! J'en profite pour faire passer un petit message aux gens qui pensent comme ça : ARRETEZ ! C'est géniale pour l'auteur d'adapter son roman, c'est la preuve qu'il est INCROYABLE ! Après vous êtes libre de penser comme vous le voulez mais sachez que dénigrer cette BD c'est dénigrer le travail d'un.e dessinateur.e, d'une adaptation du roman de la part d'un.e scénariste, d'éditeurs et de tas de gens. PS: en plus je suis sur que vous avez tous vu les films Harry Potter Du coup (désolé pour ce petit égarement) comme je vous les disais je n'ai lu que la BD et je la trouve sacrément bien. Le scénario est très poussé, on suit Teagan un orphelin en conditionnelle qui va arriver chez la famille d'Elena, une jeune fille pleine de secret et assez tourmentée. L’accueil aura beau être très chaleureux, Teagan et Elena sont comme chien et chat. Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Les dessins sont plutôt beaux, l'intrigue est prenante, et ce premier tome donne des frissons. J'ai adoré découvrir le début de cette histoire et j'ai beaucoup aimé les thèmes abordés. Vous aimez les passés sombres, les histoires de lycéens, les secrets, les ennemis to lover et l'amour interdit ? Alors vous allez être servi sinon ... passez. Autre chose vous attend surement pas très loin. J'ai fini ! Alors maintenant foncez en librairie (gogogo) Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/adopted-love-tome-1/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  24. Et mais mais.... en fait, c'est une fucki*** love story cette histoire 🙂 Rigolo ca. Vraiment rigolo car on est quand même parti d'une histoire de héros de fantasy de base puis passé par une critique du désœuvrement après un exploit et un manga comique pour arriver à... une vraie love story. Et ce qui est impressionnant c'est que ces changements se sont produits tout naturellement avec un rapprochement des plus mignons et logique. Max écoute enfin ses sentiments, dépasse ses préjugés et s'ouvre à notre seigneur des démons. C'est mignon tout plein et bien écrit.
  25. Titre de l'album : Demon lord & one room hero tome 6 Scenariste de l'album : Toufu Dessinateur de l'album : Toufu Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : Max et Zenia n'ont plus le choix : ils vont devoir affronter Hécate, désormais transformée en dragon à trois têtes, et Baphomet, le démon-bélier. Qui sortira vainqueur de ce combat à mort ? Tout cela n'empêche en tout cas pas Max et sa Némésis d'être toujours plus intimes ! Critique : Et mais mais.... en fait, c'est une fucki*** love story cette histoire 🙂 Rigolo ca. Vraiment rigolo car on est quand même parti d'une histoire de héros de fantasy de base puis passé par une critique du désœuvrement après un exploit et un manga comique pour arriver à... une vraie love story. Et ce qui est impressionnant c'est que ces changements se sont produits tout naturellement avec un rapprochement des plus mignons et logique. Max écoute enfin ses sentiments, dépasse ses préjugés et s'ouvre à notre seigneur des démons. C'est mignon tout plein et bien écrit. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/demon-lord-one-room-hero-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...