Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'josei'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


10 résultats trouvés

  1. Nickad

    Le secret de Madoka

    Titre de l'album : Le secret de Madoka Scenariste de l'album : KINGYOBACHI Deme Dessinateur de l'album : KINGYOBACHI Deme Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Madoka est un petit garçon. Mais ce qu'il préfère, ce sont les peluches et les robes que lui confectionne sa sœur. Hélas, ses camarades n'ont pas toujours réussi à comprendre ses goûts et cela lui a parfois causé du tort. Aussi, quand suite à un déménagement, il se retrouve dans une nouvelle classe, il se promet de se comporter « comme un garçon ». Mais Itsuki, sa voisine de classe qui ne se sent pas très à l'aise avec ce qu'on attend des filles, remarque très vite Madoka... Et si c'était le début de leur histoire d'amitié ? Critique : Madoka est un jeune garçon qui aime les choses mignonnes mais dans la vie être différent c’est s’exposer aux regards et aux critiques des autres et ce n’est pas facile à vivre. Un jour, il rencontre une jeune fille qui se moque des conventions et assume ses choix, cet exemple va-t-il lui donner la force de s’affirmer ? Le manga n’est pas sans rappeler Otomen, mais ici les personnages sont plus jeunes, à un âge où faire des choix est difficile ! Les deux personnages principaux, Madoka et Itsuki, ne se reconnaissent pas dans les normes de la société, même si leur famille les soutient, les relations avec des tiers restent compliquées. Notre société actuelle commence à prendre en compte les personnes comme nos héros, ceux qui ne se sentent ni fille ni garçon, les non-binaires. Les mentalités commencent lentement à changer et si dans les pays nordiques il existe un 3eme genre, il n’en est encore rien en France ! Le pronom personnel « iel » a quand même été inventé ! Le manga est un appel à l’ouverture d’esprit, à la reconnaissance de la différence, à la tolérance, écrit avec beaucoup de finesse, il aborde ce sujet avec délicatesse sans heurter les sensibilités. A découvrir. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-secret-de-madoka?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Nickad

    Hana l'inaccessible tome 3

    Hana a fait sa déclaration, Tsuyoshi lui a répondu, leur amour est réciproque, seulement il ne veut pas encore sortir avec elle, il souhaite devenir un homme digne d’elle avant de pouvoir le faire. Un tome particulièrement mièvre, nos deux amoureux sont gênés l’un par rapport à l’autre, rougissent pour un rien… on ne croirait vraiment pas qu’ils sont adultes ! Le manga n’est pas désagréable mais ce qui est mignon à 10 ans l’est beaucoup moins à 27 ! Il ne se passe donc pas grand-chose dans ce volume, l’auteur fait trainer en longueur les regards, met 4 pages quand 1 suffirait… Heureusement que la fin du tome apporte des changements qui provoqueront surement des rebondissements et du dynamisme pour la suite !! Un peu de piquant serait bienvenu.
  3. Titre de l'album : Hana l'inaccessible tome 3 Scenariste de l'album : MURATA Koji Dessinateur de l'album : MURATA Koji Coloriste : Editeur de l'album : Meian Note : Résumé de l'album : La super carte maîtresse du fabricant de pâtisseries traditionnelles, Mitsubachi, se nomme Hana Takamine et a vingt-sept ans ! Une belle jeune femme aussi douée qu'une écolière de CM2 pour ce qui est de l'amour !! Grâce au projet gâteau du Cool Japan, elle et Tsuyoshi se sont rapprochés ! Hana finit finalement par lui déclarer son amour !! Quelle sera la conclusion de leur amour partagé ? ! Suite à de nouvelles affectations, ses plus grandes rivales entrent en scène !! Une femme d'affaires sujette au rougissement !! Critique : Hana a fait sa déclaration, Tsuyoshi lui a répondu, leur amour est réciproque, seulement il ne veut pas encore sortir avec elle, il souhaite devenir un homme digne d’elle avant de pouvoir le faire. Un tome particulièrement mièvre, nos deux amoureux sont gênés l’un par rapport à l’autre, rougissent pour un rien… on ne croirait vraiment pas qu’ils sont adultes ! Le manga n’est pas désagréable mais ce qui est mignon à 10 ans l’est beaucoup moins à 27 ! Il ne se passe donc pas grand-chose dans ce volume, l’auteur fait trainer en longueur les regards, met 4 pages quand 1 suffirait… Heureusement que la fin du tome apporte des changements qui provoqueront surement des rebondissements et du dynamisme pour la suite !! Un peu de piquant serait bienvenu. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/hana-l-inaccessible-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Nickad

    Le secret de Madoka

    Madoka est un jeune garçon qui aime les choses mignonnes mais dans la vie être différent c’est s’exposer aux regards et aux critiques des autres et ce n’est pas facile à vivre. Un jour, il rencontre une jeune fille qui se moque des conventions et assume ses choix, cet exemple va-t-il lui donner la force de s’affirmer ? Le manga n’est pas sans rappeler Otomen, mais ici les personnages sont plus jeunes, à un âge où faire des choix est difficile ! Les deux personnages principaux, Madoka et Itsuki, ne se reconnaissent pas dans les normes de la société, même si leur famille les soutient, les relations avec des tiers restent compliquées. Notre société actuelle commence à prendre en compte les personnes comme nos héros, ceux qui ne se sentent ni fille ni garçon, les non-binaires. Les mentalités commencent lentement à changer et si dans les pays nordiques il existe un 3eme genre, il n’en est encore rien en France ! Le pronom personnel « iel » a quand même été inventé ! Le manga est un appel à l’ouverture d’esprit, à la reconnaissance de la différence, à la tolérance, écrit avec beaucoup de finesse, il aborde ce sujet avec délicatesse sans heurter les sensibilités. A découvrir.
  5. Titre de l'album : Trait pour trait tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : HIGASHIMURA Akiko Dessinateur de l'album : HIGASHIMURA Akiko Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Akiko Hayashi est lycéenne, et elle habite dans la préfecture de Miyazaki. Très jeune, elle savait qu'elle voulait devenir dessinatrice de shôjo mangas, et avait déjà fantasmé tout son plan de carrière : l'âge auquel elle enverrait des premiers travaux aux éditeurs, l'âge auquel elle serait publiée, l'âge auquel son manga serait adapté en anime… Persuadée que son génie auto-proclamé suffirait à lui ouvrir toutes les portes, elle va pourtant être rattrapée par la réalité. Car en dernière année de lycée, sa rencontre avec un prof d'une petite classe d'arts à l'écart de tout, va violemment la ramener à la réalité. Ce professeur étrange, plutôt sévère et armé de son sabre en bambou, va profondément changer sa vie. Critique : Histoire autobiographique pour ce manga. Akiko Higashimura revient sur son passé avec humour, sa passion pour les shojos qui a motivé tout son parcours scolaire, du club d’art plastique du lycée à l’école des beaux-arts en passant surtout par une école d’art locale. Mais au travers de ces souvenirs, c’est surtout sur son professeur de dessin qu’elle s’attarde, sur cette relation étrange, sur tout ce qu’elle n’avait pas compris étant jeune et sur ses regrets. Car on sent une tristesse dans le texte, ce livre semble être un hommage à ce professeur pour lui dire tout ce qu’elle n’a jamais pu lui dire. Difficilement abordable pour la jeune génération, pas à cause de sa lecture mais de la maturité nécessaire pour l’apprécier comme il se doit, c’est une œuvre émouvante. L’idéal serait que les parents la lise et qu’ils en parlent ensuite avec leurs adolescents, car il y a quand même un message de l’auteur par rapport à son retour d’expérience. Autres infos : série finie en 5 tomes Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/trait-pour-trait-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. Nickad

    Trait pour trait tomes 1 et 2

    Histoire autobiographique pour ce manga. Akiko Higashimura revient sur son passé avec humour, sa passion pour les shojos qui a motivé tout son parcours scolaire, du club d’art plastique du lycée à l’école des beaux-arts en passant surtout par une école d’art locale. Mais au travers de ces souvenirs, c’est surtout sur son professeur de dessin qu’elle s’attarde, sur cette relation étrange, sur tout ce qu’elle n’avait pas compris étant jeune et sur ses regrets. Car on sent une tristesse dans le texte, ce livre semble être un hommage à ce professeur pour lui dire tout ce qu’elle n’a jamais pu lui dire. Difficilement abordable pour la jeune génération, pas à cause de sa lecture mais de la maturité nécessaire pour l’apprécier comme il se doit, c’est une œuvre émouvante. L’idéal serait que les parents la lise et qu’ils en parlent ensuite avec leurs adolescents, car il y a quand même un message de l’auteur par rapport à son retour d’expérience.
  7. Nickad

    Switch me on tomes 1 et 2

    On ne va pas se mentir, l’idée de départ est classique : des amis d’enfance se rendent compte au bout de quelques années qu’ils sont en fait amoureux l’un de l’autre. Ce genre d’histoires il y en a eu plein en milieu scolaire. Mais avec des personnages adultes c’est plus rare. Et c’est là, que l’histoire prend une autre portée, les personnages ont 26 ans, ils sont dans la vie active, ont déjà vécu en couple ; ils n’en sont pas à leur première relation. Donc admettre après tout ce temps que les sentiments qu’ils ressentent ne sont pas ce qu’ils croyaient, c’est dur à faire. L’auteur prend le temps de bien analyser leur ressenti, le processus pour passer du stade d’amis à celui d’amants, il montre leurs doutes, leurs peurs. Si le début de l’histoire est bien mené, sans temps mort, sans cliché, je crains que la trame qui se profile dans le second tome manque d’originalité (des ex qui veulent reprendre leur relation), tout va dépendre de la façon dont cela va être traité. Pour le moment, c’est un manga plaisant et agréable avec des dessins tout en douceur, dans un monde résolument shojo.
  8. Titre de l'album : Switch me on tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : KUJIRA Dessinateur de l'album : KUJIRA Coloriste : Editeur de l'album : Akata Note : Résumé de l'album : Koyori est de nouveau célibataire ! Larguée par son copain qui la trompait avec une autre, elle cherche à noyer son désarroi dans l'alcool. Le lendemain, au réveille, elle réalise qu'elle a couché avec Hijiri, son ami d'enfance. C'est avec ce timing improbable que ce dernier, profitant de l'occasion, lui avoue qu'il l'aime depuis longtemps. Et s'il était temps, pour eux, de se mettre en couple ? Critique : On ne va pas se mentir, l’idée de départ est classique : des amis d’enfance se rendent compte au bout de quelques années qu’ils sont en fait amoureux l’un de l’autre. Ce genre d’histoires il y en a eu plein en milieu scolaire. Mais avec des personnages adultes c’est plus rare. Et c’est là, que l’histoire prend une autre portée, les personnages ont 26 ans, ils sont dans la vie active, ont déjà vécu en couple ; ils n’en sont pas à leur première relation. Donc admettre après tout ce temps que les sentiments qu’ils ressentent ne sont pas ce qu’ils croyaient, c’est dur à faire. L’auteur prend le temps de bien analyser leur ressenti, le processus pour passer du stade d’amis à celui d’amants, il montre leurs doutes, leurs peurs. Si le début de l’histoire est bien mené, sans temps mort, sans cliché, je crains que la trame qui se profile dans le second tome manque d’originalité (des ex qui veulent reprendre leur relation), tout va dépendre de la façon dont cela va être traité. Pour le moment, c’est un manga plaisant et agréable avec des dessins tout en douceur, dans un monde résolument shojo. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/switch-me-one-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  9. Nickad

    Cigarette and cherry tome 3

    Ce qui est intéressant avec cette série c’est la façon dont l’auteur aborde ses personnages, personne n’a de nom, chacun est décrit par une caractéristique, qu’elle soit physique (blondinette, cigarette) ou fonctionnelle (patron, ex…). L’histoire avance par petites touches au fur et à mesure des journées. Si cette originalité permet une sorte d’universalité de l’histoire (un quotidien qui peut avoir lieu n’importe où avec des personnes tout à fait ordinaires) elle présente, à mon avis, un défaut : le lecteur reste un peu spectateur et ne s’implique pas trop. Ce sentiment est renforcé par le côté impassible de Cigarette. Heureusement, ce 3eme tome semble prendre son envol, on en apprend plus sur le passé de Cigarette et notre jeune homme décide d’agir un peu plus. Les personnages deviennent donc plus profonds et leurs relations évoluent, lentement ceci dit, il y a encore du chemin à faire. Mais c’est peut-être là, l’un des objectifs de l’œuvre, une sorte de guide de la drague pour débutant (il ne faudrait pas aller trop vite). Le tout reste plaisant sans prise de tête.
  10. Titre de l'album : Cigarette and cherry tome 3 Scenariste de l'album : KAWAKAMI Daishirô Dessinateur de l'album : KAWAKAMI Daishirô Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : À peine arrivé à l'université, un jeune homme encore vierge s'est promis de trouver une petite amie. C'est alors qu'il fait la connaissance d'une sublime étudiante plus âgée que lui. Mais la senpai repousse toutes les tentatives d'approche de ce kôhai déterminé mais complètement inexpérimenté, qui tire son peu de savoirs de livres de drague. La cause est-elle perdue d'avance...? Critique : Ce qui est intéressant avec cette série c’est la façon dont l’auteur aborde ses personnages, personne n’a de nom, chacun est décrit par une caractéristique, qu’elle soit physique (blondinette, cigarette) ou fonctionnelle (patron, ex…). L’histoire avance par petites touches au fur et à mesure des journées. Si cette originalité permet une sorte d’universalité de l’histoire (un quotidien qui peut avoir lieu n’importe où avec des personnes tout à fait ordinaires) elle présente, à mon avis, un défaut : le lecteur reste un peu spectateur et ne s’implique pas trop. Ce sentiment est renforcé par le côté impassible de Cigarette. Heureusement, ce 3eme tome semble prendre son envol, on en apprend plus sur le passé de Cigarette et notre jeune homme décide d’agir un peu plus. Les personnages deviennent donc plus profonds et leurs relations évoluent, lentement ceci dit, il y a encore du chemin à faire. Mais c’est peut-être là, l’un des objectifs de l’œuvre, une sorte de guide de la drague pour débutant (il ne faudrait pas aller trop vite). Le tout reste plaisant sans prise de tête. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/cigarette-and-cherry-tome-3?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...