Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Batman - One bad day - Le sphynx


    Kevin Nivek
    • Scenariste: Tom King Dessinateur: Mitch Gerards Coloriste: Mitch Gerads Editeur: Urban Comics Note :
      Résumé:

      Un homme vient d'être tué en plein jour. Et son cadavre porte la marque du Sphinx. Mais les raisons du crime ne semblent pas être claires... En revanche, le modus operandi du criminel implique comme toujours de nombreuses énigmes pour retracer sa piste. Et les règles du jeu sont strictes. Batman devra mettre tout son talent de détective au service de ce nouveau jeu de piste pour comprendre les véritables motivations du meurtrier.

      Type: Comic L'acheter sur bdfugue Genre: Super héros Prix: -- Nb de pages: --
     Share

    Nouvelle saga chez DCcomics avec 8 tomes centrés sur les adversaires historiques de l'homme chauve-souris , ici , le sphynx , puis viendront dans l'ordre chronologique : double-face , le pingouin ,  Mr Freeze et Bane . Il en reste trois , on peut imaginer le joker , l'épouvantail et poison Ivy ! 

    Il est rageant de critiquer cet opus de Tom King ! On connait sa propension à user de la psychologie des personnages , et il trouve un terreau fertile ici avec Nygma le sphynx , mais est-ce un cahier des charges imposé par DC qui lui impose seulement 72 pages ??? Comment voulez-vous rentrer dans l'univers d'un personnage aussi riche , découvrir son passé et les raisons qui ont fait de lui un vilain reconnu en si peu de pages ? Ajoutez à ceci la patte de King qui se complait dans les histoires à tiroirs avec plusieurs temporalités : le passé de Nygma et le présent avec son combat contre Batman . D'autant qu'il parvient à mettre au défi l'homme de la nuit sur sa plus grande peur , son leitmotiv le plus respecté : ne jamais tuer ! Poussé dans des retranchements incroyables , il est vrai assez faciles d'un point de vue scénaristique parfois , quelle décision prendra le héros de Gotham city ?

    Vous le découvrirez en ouvrant les pages de grandes qualités signées par le compère de Tom King sur Strange Aventures et Sheriff of Babylon . Il impose le vert en fond permanent et parvient à nous plonger de son trait réaliste et sombre dans une épouvante liée aux décisions du sphynx . Les regards sont durs et inquiétants avec des dialogues ciselés au batarang . Les deux artistes méritent définitivement mieux que ces 72 pages vendues 15 euros ... J'ai aimé , mais je suis déçu , c'est presque une énigme ça 😉

    1.png

    2.jpg

    • Like 1
     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    C'est le premier titre de Tom king que je lis et il ne m'a pas convaincu d'acheter ou lire ses autres productions. Par contre, j'ai adoré la partie graphique comme @Kevin Nivek . J'avais découvert cet auteur sur le Punisher.

    J'ai vérifié et le prochain tome de la série sur le pingouin aura également 72 pages, donc sans moi pour la suite de la série.

    Modifié par alx23
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 24 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques


    • Le goût des fraises tome 1
      Note :
      Pendant l’hospitalisation de son grand-père, Sara va le remplacer dans son travail : la récolte des fraises. Elle est aidée par Minori, un homme de 13 ans son ainé. Très vite, chacun est attiré par l’autre mais Minori étant très stoïque, il ne laisse pas transparaitre ses émotions. La communication est d’autant plus compliquée à cause de leurs différences d’page, chacun pense que l’autre n’est pas intéressé.

      Cette romance est trop mignonne ! Alors on peut aussi y trouver quelques idées plus sérieuses, notamment la lutte contre les préjugés sur la différence d’âge, sur les hommes qui aiment ce qui est sucré… Mais ce n’est clairement pas le propos, non ici, c’est fleurs bleues et étoiles dans les yeux : Une romance tout en douceur pleine de maladresse et de pureté. Ça me fait d’ailleurs un peu penser à The ice guy & the cool girl, des histoires toutes douces pleines de bons sentiments et sans arrière-pensée ! C’est le genre de récit qui se lit tout seul et qui fait sourire, un petit moment de bonheur !

      A noter : il y a une planche de stickers à l'intérieur du tome 1 et une opération spéciale en librairie pour avoir un sachet de graines à planter !
      • 0 réponse
    • Mashle c'est fini ! Avis général sur la série et critique du tome 18
      Note :
      Un article de @Y_Kanzaki

       


      Mashle (la série)_ Hajime Komoto_ 4,5/5

      La série Mashle est terminée et vous voulez savoir si ça vaut le coup de la faire ? On vous fait le point ici !

      Mashle, c'est une série de 18 tomes (pas si long que ça pour un shonen) dont le héros sans pouvoir et à la force surhumaine - Mash Burnedead - va devoir faire ses preuves pour pouvoir vivre dans ce monde où la magie règne en maître. 

      Euh … Un héros qui fait tout à la force de ses poings, c'est exactement comme Saitama non ? Quel intérêt ? (Saitama : One punch man)

      Effectivement, on pourrait le voir comme ça ! Saitama et Mash ont leur musculature en commun ! Sauf que la différence, c'est que l'un utilise sa force pour se défendre alors que l'autre l'utilise pour compenser son absence de pouvoirs magiques, ce qui donne donne des lieu à des techniques complètement déjantées !
      • 0 réponse
    • Ramen Akaneko tome 1
      Note :
      Bienvenue au restaurant de ramens ! Mais pas n’importe lequel, ici, le restaurant est tenu par des chats, vous êtes prévenu d’ailleurs, il se peut que vous retrouviez un poil de chat dans votre bol, soyez indulgents !

      Tamako, une jeune femme se fait embaucher dans ce restaurant mais elle ne s’attendait pas à ce type de travail : elle doit en effet s’occuper du ménage, de la plonge en cas d’affluence mais surtout et principalement de brosser les félins du restaurant afin qu’ils perdent le moins de poil possible. Et quand elle découvre celle qui fait les pâtes, elle a du boulot devant elle !

      Malgré son côté absurde de départ (des chats qui parlent et qui tiennent un restaurant), le concept fonctionne bien, peut-être parce que la fantasy nous a habitué à voir des animaux qui se comportent comme des humains… Mais ici, l’auteur n’oublie pas non plus les comportements propres aux félins, perdre ses poils, faire la sieste et avoir un sens du goût différent ; tout est intégré habillement au scénario.

      Au final le premier tome de Ramen Akaneko se lit bien, le dessin est agréable, les petites histoires du restaurant sont amusantes et le concept du manga est bien développé. Mais comme tous les mangas fondés sur des saynètes humoristiques, je ne sais pas s’il tiendra dans la durée sans une trame principale. A suivre.

      ps : ci-dessous la photo des ramens prêtes à être dégustées
      • 0 réponse
    • The moon on a rainy night tome 1 & 2
      Note :
      Premier Yuri que je lis de la nouvelle collection Yuri de chez Meian et Yuri... qui en est à ses balbutiements au bout de ces deux tomes. Enfin le côté Yuri.<br style="background-color:#ffffff; color:#353c41; font-size:14px; text-align:start">
      Car plus qu'une histoire d'amour, ces deux premiers tomes de The moon on a rainy night sont surtout l'occasion de parler du handicap (la surdité ici) et de son acceptation dans la société japonaise
      .<br style="background-color:#ffffff; color:#353c41; font-size:14px; text-align:start">
      Mais son acceptation par les autres mais aussi par la personne handicapée. Accepter d'aider mais accepter que l'on nous aide.
      <br style="background-color:#ffffff; color:#353c41; font-size:14px; text-align:start">
      Une très belle histoire qui voit l'amour progresser en tache de fond du retour progressif à une vie 'normal" de Kanon.
      <br style="background-color:#ffffff; color:#353c41; font-size:14px; text-align:start">
      C'est beau, c'est mignon et ce n'est que le début.
      • 0 réponse
    • Princesse puncheuse tome 4
      Note :
      Et bim encore une baffe ! et boum encore un rapprochement entre notre héroïne et le prince. Voilà le résumé du déroulé de ce tome 4. Bon, j'exagère beaucoup le trait. Surtout que ce tome 4 est plein de surprise avec une évolution du rôle de notre princesse puncheuse vers quelque chose de plus centrale et justifiant un certain nombre d'événements passés.

      Mais reste que toute cette histoire est un prétexte intéressant à faire avancer une histoire d'amour de plus en plus visible entre Scarlet et le prince.

      Une série sympathique qui se lit toujours avec beaucoup de plaisir !
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...