Aller au contenu
  • S’inscrire
poseidon2

Deux passantes dans la nuit t1

Messages recommandés


Titre de l'album : Deux passantes dans la nuit t1
Scenariste de l'album : Patrice Leconte
Dessinateur de l'album : Jerome Tonnerre
Coloriste : Jerome Tonnerre
Editeur de l'album : Grand Angle
Note :
Résumé de l'album :

La longue nuit de deux femmes en fuite dans le Paris désert de l'Occupation. Après des années de détention, Arlette recouvre la liberté dans un Paris occupé par les nazis. Et elle entend bien rattraper le temps perdu. Anna, elle, cherche à sauver sa peau. Magicienne et israélite, elle a fui un danger qui l'a rattrapée. La ville occupée est une cage dont elle doit s'échapper au plus vite. Elles sillonneront en une nuit ce Paris obscurci. L'inquiétante étrangeté de l'Occupation, avec ses contrôles d'identité, ses fonctionnaires tatillons, ses sombres ombres et ses connaissances qu'on ne connaît pas si bien que ça et à qui il ne faut pas faire confiance...

Critique :

On ne voyait pas Patrice Lecomte revenir à ses premières amours. En effet avec plus de 30 films a son actifs dont certains légèrement connus comme les Bronzés, la fille sur le pont ou encore Tandem.

Je ne m'attendais pas à ce qu'il ne revienne à la bande dessinée, là où il fit ses premières armes dans le journal Pilote de 1970 à 1974. On se dit donc qu'un personnage comme cela ne revient pas pour rien et effectivement il nous livre un scénario très rafraîchissant avec une vision spéciale de l'occupation. Une vision de l’intérieur d'un Paris occupée de nuit. Une vision de 2 filles aux destins complètement différents mais qu'une nuit réunie. 

Et cette vision nous montre... et bien que malgré ce qu'on en montre et ce qu'on en sait,  les nuits parisiennes étaient vraiment agitées durant l'occupation. Entre les allemands en permission venus dépenser leurs soldes dans les bars parisien et les français qui se sont créés une vie nocturne  dans des caves en contournant le couvre feu, le périple de nos jeunes filles nous fait découvrir  un coté de guerre qu'on ne connaissait pas.

Il est à remarquer que Patrice Lecomte a choisi un dessinateur intéressant en la personne de Jerome Tonnerre. Les dessins sont très sympas mais c'est surtout la coloration qui se démarque pour nous livrer des effets de nuit très sympa et surtout ne pas tomber dans le piège d'un album trop sombre.

Autres infos :

Type de l'album : BD Europeene
Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/deux-passantes-dans-la-nuit-tome-1?ref=44

Voir la totalité de enregistrement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moyen moi j’avoue . Dans l’esprit j’ai Il était une fois en France qui est un chef d’œuvre . Ça me suffit . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors c'est different d'il était une fois en france.

La c'est sur une nuit parisienne. Le Diptyque se déroulera juste sur cette nuit la.... C'est plus pour illustrer la forme de resistance des Parisiens qui continuaient à vivre malgré l'occupant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui j’avais bien compris , mais je disais juste que sur cette période là, ce que j’avais me suffisait . Ce diptyque ne me semble pas être un must have c’est tout .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...