Aller au contenu
  • S’inscrire
VladNirky

Jours de sable

Messages recommandés


Titre de l'album : Jours de sable
Scenariste de l'album : Aimée De Jongh
Dessinateur de l'album : Aimée De Jongh
Coloriste :
Editeur de l'album : Dargaud
Note :
Résumé de l'album :

Washington, 1937. John Clarke, journaliste photo reporter de 22 ans, est engagé par la Farm Security Administration, l'organisme gouvernemental chargé d'aider les fermiers victimes de la Grande Dépression. Sa mission : témoigner de la situation dramatique des agriculteurs du Dust Bowl. Située à cheval sur l'Oklahoma, le Kansas et le Texas, cette région est frappée par la sécheresse et les tempêtes de sable plongent les habitants dans la misère. En Oklahoma, John tente de se faire accepter par la population. Au cours de son séjour, qui prend la forme d'un voyage initiatique, il devient ami avec une jeune femme, Betty. Grâce à elle, il prend conscience du drame humain provoqué par la crise économique. Mais il remet en question son rôle social et son travail de photographe...

Critique :

C'est une très beau roman graphique que réalise ici l'auteur, Aimée De Jongh. Jeune auteure de 32 ans, qui à déjà à son actif plusieurs réalisations, reconnues au niveau international comme le retour de bondrée, paru en 2016, pour rester dans la bande dessinée. Nous allons suivre ici, le parcours d'un jeune homme photographe, John Clarke, qui va être envoyé de Washington vers l'Oklahoma dans les années 30, pendant la période du Dust Bowl. Ce phénomène des tempêtes de poussières, également décrit dans le film Interstellar, résulte d'une période de sécheresse de plusieurs années consécutives et de méthodes d'agriculture intensives de l'époque provoque l’appauvrissement des sols et des fermiers. L'objectif de John Clarke ? Un reportage photos d'un mois pour la Farm Security Administration sur la région, et surtout ses habitants, la pauvreté à laquelle ils sont confrontés. Le tout afin de faire passer ces informations au reste de la population des états unis pour les aider.

A travers cette histoire toute en finesse, tout en rondeur, John, va petit à petit apprivoiser les habitants de la région autant qu'il va se faire apprivoiser par ces derniers. D'hostile, les habitants vont finir par le connaître et l'accepter, l'aider, l'intégrer jusqu'au dénouement. Plus l'album avancera et plus ses convictions seront remises en cause, autant sur le plan personnel, que professionnel. Difficile d'en parler plus sans spoiler la fin de l'histoire.

Côté réalisation, l'album est très proche de la photo pour certaines planches avec un dessin semi réaliste à encrage à gros trait du plus bel effet. Il est d'ailleurs parsemé de photographies d'époque. Saisissantes pour la plupart, qui donnent carrément envie d'en savoir plus sur cette période à travers les nombreux sites sur le sujet et les photographies disponibles, pour certaines très connues.

Vous l'aurez compris, un album que les amateurs de roman graphique ou de reportage documentaire pourront difficilement laisser passer et qui ne laisse pas indifférent même une fois refermé. C'est donc un grand Oui.

Pour en savoir un peu plus: http://photonumerique.codedrops.net/L-epopee-de-la-Farm-Security-Administration

Quelques photos de la page wikipedia sur les Dust Bowl

spacer.png

spacer.png

Autres infos :

Type de l'album : BD Europeene
Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/jours-de-sable?ref=44

Voir la totalité de enregistrement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as fait la critique finalement 😉 J'ai pas encore reçu le mien , mais j'étais confiant 🙂

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens d'ouvrir le mien. Lecture prévu ce week end !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de le finir ,

Dire que j'ai pris une claque serait un euphémisme ! Je pense qu'elle rentre dans mon top 10 de mes plus belles (pas dans tous les sens "belles" pour ne pas faire injure au quotidien de ces gens) lectures . La justesse du propos est incroyable , ces clichés parsemés , ces visages , ces lieux ..... On entre de plein fouet et on se prend la poussière en pleine figure , et quand je dis poussière , ce n'est pas tout : la misère et ces combats menés par ces gens , plus que résilients !! C'est EXTRAORDINAIRE comme l'auteure vise juste . Et que dire à la fin de ces clichés "ajoutés" à la réalité . Le visage de cette femme de 32 ans (photographie superbe)  à la fin va me hanter longtemps ... Des planches sublimes , des plongés contre-plongés , quel talent cette hollandaise !!

Je n'ai pas été ému comme ça avec une bd depuis très longtemps , en fait je sais pas si je l'ai déjà été autant .

Une lecture nécessaire et indispensable selon moi .

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...