Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'nature'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


10 résultats trouvés

  1. Kevin Nivek

    Au coeur des solitudes

    Que d'émerveillement à la lecture de cette aventure (plus qu'une autobiographie) de John Muir ! Lomig m'avait déjà saisi par la beauté de son dessin avec cette merveille qu'est Dans la forêt ; il récidive ici avec ce périple dans les gigantesques forêts et montagnes américaines . Son trait fin d'une élégance rare nous offre des pages sublimes , que l'on tourne dans un état contemplatif . Ici , nul besoin de couleurs , il dessine tellement bien les fleurs et autres arbres majestueux , que votre esprit associera les nuances qu'il désire . Préparez-vous donc à voyager aux côtés de John Muir (Ecossais de naissance comme son nom l'indique) , pionniers des vastes étendues nord-américaines . Suite à un accident dans la scierie de son père qui va lui ôter la vue , il va réaliser pleinement la voie qu'il désire entreprendre . Elle s'éloigne grandement de ce travail dangereux et harassant ! Retrouvant l'usage d'un oeil sur deux (l'autre étant voilé) , il part avec quelques sous en poche à la découverte du monde sauvage et végétal , son premier amour d'enfance . Un périple de plusieurs centaines de kilomètres ponctué d'observations, méditations et d'écrits pour une ode à la nature . Chaque observation d'une fleure ou d'un canyon , voire du début de la déforestation orchestrée par l'homme , lui donne sujet à réflexion . Ses rencontres l'enrichissent aussi , et il peut arriver qu'il soit perçu comme un original dans cette Amérique sortant tout juste de ce douloureux conflit qu'est la guerre de sécession . Au grès des pages , on découvre ainsi de riches propriétaires , d'anciens esclaves affranchis , des indiens , des cowboys etc .... Toutes ces rencontres donnent leur vision du monde à notre aventurier en herbe qui se nourrit de ces échanges tout en gardant ses distances . C'est là un paradoxe de John Muir, humaniste mais préférant la solitude dans laquelle il trouve de la sérénité et du recueil . La magnifique édition est enrichie par des annexes en fin d'ouvrage sur sa vie qui ne s'est pas arrêtée aux derniers dessins de Lomig . Il a effectué de nombreux autres voyages dans le monde entier , a fondé une famille et même passé une nuit à la belle étoile avec Roosvelt dans les montagnes . Ce dernier étant curieux de connaître l'homme derrière ses publications botaniques (entre autres) . Des photographies complètent ce dossier ainsi qu'une liste de livres sur sa vie . Je ne peux que vous recommander cette lecture , ainsi que Dans la forêt , paru en édition poche au mois de mai 😉
  2. Titre de l'album : Au coeur des solitudes Scenariste de l'album : Lomig Dessinateur de l'album : Lomig Coloriste : Lomig Editeur de l'album : Sarbacane Note : Résumé de l'album : 1867, une scierie tourne à plein régime dans un bruit effroyable quand soudain, des ouvriers courent secourir un homme à terre. Il s'est blessé gravement aux yeux. John Muir a déjà 29 ans et il est confiné dans une chambre obscure : il est probable qu'il restera aveugle. Mais miraculeusement, après des mois d'une convalescence quasi mystique, il recouvre la vue. C'est décidé, il va tout quitter et embrasser son rêve de toujours : partir plein Sud à la rencontre de la vie sauvage. Armé de son seul courage, de sa jeunesse, d'une loupe et d'une presse botanique, il parcourra ainsi des centaines de kilomètres, à pied de l'Indiana à la Floride. Imaginez une nature sauvage presque inviolée, où seuls rôdent quelques dangereux soldats du Sud en déshérence et d'anciens esclaves jetés hors des anciennes plantations... Critique : Que d'émerveillement à la lecture de cette aventure (plus qu'une autobiographie) de John Muir ! Lomig m'avait déjà saisi par la beauté de son dessin avec cette merveille qu'est Dans la forêt ; il récidive ici avec ce périple dans les gigantesques forêts et montagnes américaines . Son trait fin d'une élégance rare nous offre des pages sublimes , que l'on tourne dans un état contemplatif . Ici , nul besoin de couleurs , il dessine tellement bien les fleurs et autres arbres majestueux , que votre esprit associera les nuances qu'il désire . Préparez-vous donc à voyager aux côtés de John Muir (Ecossais de naissance comme son nom l'indique) , pionniers des vastes étendues nord-américaines . Suite à un accident dans la scierie de son père qui va lui ôter la vue , il va réaliser pleinement la voie qu'il désire entreprendre . Elle s'éloigne grandement de ce travail dangereux et harassant ! Retrouvant l'usage d'un oeil sur deux (l'autre étant voilé) , il part avec quelques sous en poche à la découverte du monde sauvage et végétal , son premier amour d'enfance . Un périple de plusieurs centaines de kilomètres ponctué d'observations, méditations et d'écrits pour une ode à la nature . Chaque observation d'une fleure ou d'un canyon , voire du début de la déforestation orchestrée par l'homme , lui donne sujet à réflexion . Ses rencontres l'enrichissent aussi , et il peut arriver qu'il soit perçu comme un original dans cette Amérique sortant tout juste de ce douloureux conflit qu'est la guerre de sécession . Au grès des pages , on découvre ainsi de riches propriétaires , d'anciens esclaves affranchis , des indiens , des cowboys etc .... Toutes ces rencontres donnent leur vision du monde à notre aventurier en herbe qui se nourrit de ces échanges tout en gardant ses distances . C'est là un paradoxe de John Muir, humaniste mais préférant la solitude dans laquelle il trouve de la sérénité et du recueil . La magnifique édition est enrichie par des annexes en fin d'ouvrage sur sa vie qui ne s'est pas arrêtée aux derniers dessins de Lomig . Il a effectué de nombreux autres voyages dans le monde entier , a fondé une famille et même passé une nuit à la belle étoile avec Roosvelt dans les montagnes . Ce dernier étant curieux de connaître l'homme derrière ses publications botaniques (entre autres) . Des photographies complètent ce dossier ainsi qu'une liste de livres sur sa vie . Je ne peux que vous recommander cette lecture , ainsi que Dans la forêt , paru en édition poche au mois de mai 😉 Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/au-coeur-des-solitudes?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Paysans , le champ des possibles Scenariste de l'album : Céline Grandner , Marie-France Barrier Dessinateur de l'album : Marie Jaffredo Coloriste : Marie Jaffredo Editeur de l'album : Steinkis Note : Résumé de l'album : Un road trip à la rencontre des nouveaux modèles de paysans. On devient ce que l'on mange et chaque repas préparé et partagé nous connecte à celles et ceux qui sont responsables de la qualité de notre nourriture, de la beauté de nos paysages et pourtant ils sont si peu reconnus, respectés, si ce n'est, malmenés. En quête de sens, Marie-France Barrier est partie, caméra à l'épaule, sur les routes de France et en plein champ à la rencontre des pionniers du monde agricole, de ces audacieux éleveurs, viticulteurs, céréaliers, forestiers qui, avec autant d'humilité que de courage, ont décidé de questionner leurs pratiques, leurs certitudes, leurs apprentissages, leurs héritages pour écouter une intuition commune : celle d'une autre voie, non seulement possible mais aussi nécessaire que désirable. En apprenant à faire équipe avec l'arbre, la chauve-souris, le ver de terre et le champignon, ces nouveaux paysans explorent le champ des possibles, et nous offrent des pistes pour inventer une autre façon d'être au monde. Cet album est également le passionnant récit de la mue de Marie-France Barrier qui, à chaque rencontre, questionne son rapport à la Terre et murit son projet personnel. Réalisatrice de documentaires depuis plus de 20 ans, elle effectuera finalement un changement de vie radical en créant l'association. Des Enfants et des Arbres, qui, à ce jour, a permis à plus de 6 000 enfants de planter 40 000 arbres chez plus de 180 agriculteurs. Critique : Vous commencez votre lecture par ces trois mots : pays , paysan , paysage . Ma grande surprise de n'avoir jamais réalisé cette évidence m'a immédiatement fait réaliser que cette lecture allait être passionnante . Et croyez moi , je n'ai pas été déçu , cela va même au-delà de toutes mes attentes , suite à ces 3 mots qui marquent . Nous suivons donc Marie-France Barrier partie à la rencontre de paysans "différents" aux quatre coins de la France , et nous découvrons un mode de fonctionnement qui semble tellement lucide et ancré dans le réel , qu'il semble impossible que nul n'y est pensé avant ! Prenez pour exemple le labourage , méthode ancestrale qui consiste à remuer la terre pour l'oxygéner (sois-disant) . Tout semble remis en cause avec ces découvertes récentes qui vont à contre sens et nous expliquent qu'il faut laisser la terre tranquille et au lieu de s'échiner à labourer , rendre le sol à ses occupants : les insectes et autres rampants , les oligo-éléments , et les végétaux enracinés . Dans une poignée de terre , se trouvent plus "d'habitants" que sur toute notre planète ! Les anciens disent :" soit on récolte en l'air , soit en terre , mais pas les deux" . Quelle grossière erreur , que des paysans nous démontrent avec des arbres plantés au milieu des vignes et apportant l'humus et sels minéraux nécessaires au bon développement des ceps . L'arbre est le sujet central de ce documentaire et il est grand temps qu'il le soit pour tout le monde . L'auteure démonte ces années où l'on arrachait des arbres pour étendre les cultures . Le résultat : de l'érosion et des sols pauvres , qui plus est enrichis en produits chimiques . Les pluies ruisselles et finissent leur chemin dans les ruisseaux , non en pourvoyeur d'eau pour les végétaux . Tant d'inepties de ce genre sont exposées dans cette BD passionnante , que je ne peux que recommander et le plus vite possible . Il est NECESSAIRE de la lire et de la partager . Quoi de mieux qu'une aquarelle savamment maîtrisée pour exposer la nature et son plus digne représentant : l'arbre . Marie Jaffredo , auteure du splendide Printemps de Sakura , nous expose tout son talent en magnifiant la nature et donne aux champs , un possible avenir radieux , passant par notre volonté d'agir . Plantez des arbres et des haies !!! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/paysans-le-champ-des-possibles?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Vous commencez votre lecture par ces trois mots : pays , paysan , paysage . Ma grande surprise de n'avoir jamais réalisé cette évidence m'a immédiatement fait réaliser que cette lecture allait être passionnante . Et croyez moi , je n'ai pas été déçu , cela va même au-delà de toutes mes attentes , suite à ces 3 mots qui marquent . Nous suivons donc Marie-France Barrier partie à la rencontre de paysans "différents" aux quatre coins de la France , et nous découvrons un mode de fonctionnement qui semble tellement lucide et ancré dans le réel , qu'il semble impossible que nul n'y est pensé avant ! Prenez pour exemple le labourage , méthode ancestrale qui consiste à remuer la terre pour l'oxygéner (sois-disant) . Tout semble remis en cause avec ces découvertes récentes qui vont à contre sens et nous expliquent qu'il faut laisser la terre tranquille et au lieu de s'échiner à labourer , rendre le sol à ses occupants : les insectes et autres rampants , les oligo-éléments , et les végétaux enracinés . Dans une poignée de terre , se trouvent plus "d'habitants" que sur toute notre planète ! Les anciens disent :" soit on récolte en l'air , soit en terre , mais pas les deux" . Quelle grossière erreur , que des paysans nous démontrent avec des arbres plantés au milieu des vignes et apportant l'humus et sels minéraux nécessaires au bon développement des ceps . L'arbre est le sujet central de ce documentaire et il est grand temps qu'il le soit pour tout le monde . L'auteure démonte ces années où l'on arrachait des arbres pour étendre les cultures . Le résultat : de l'érosion et des sols pauvres , qui plus est enrichis en produits chimiques . Les pluies ruisselles et finissent leur chemin dans les ruisseaux , non en pourvoyeur d'eau pour les végétaux . Tant d'inepties de ce genre sont exposées dans cette BD passionnante , que je ne peux que recommander et le plus vite possible . Il est NECESSAIRE de la lire et de la partager . Quoi de mieux qu'une aquarelle savamment maîtrisée pour exposer la nature et son plus digne représentant : l'arbre . Marie Jaffredo , auteure du splendide Printemps de Sakura , nous expose tout son talent en magnifiant la nature et donne aux champs , un possible avenir radieux , passant par notre volonté d'agir . Plantez des arbres et des haies !!!
  5. Nouvel opus de la collection "Docu-BD" des éditions petitàpetit , Auprès des animaux , possède tous les ingrédients pour les enfants (et les adultes) passionnés par le monde animal et son développement . Avant d'être le scénariste de l'excellent RIP , Gaet's a eu une vie : il était soigneur pour animaux . Il s'est même spécialisé dans l'aide aux rhinocéros en se formant en Afrique du sud . Il possède donc une grande maîtrise du sujet des parcs animaliers . Ainsi , accompagné de Raphaël Lambert médiateur scientifique en parc zoologique , il a écrit ce documentaire , à partir de visites des plus grands zoos de France . Chaque parc est lié à un thème sur lequel les auteurs établissent un chapitre avec la petite histoire BD puis les photos et documents liés . Cette recette fonctionne à merveille car elle est captivante pour l'ensemble des lecteurs . Ils répondront à toutes les questions que l'on peut se poser sur un parc animalier . Dormir au milieu des loups dans une chambre cosy , c'est possible . Se marier, c'est possible aussi ! Mais ils exposent aussi et surtout le quotidien des employés ,où chacun apporte sa pierre à l'édifice . Les vétérinaires ne sont pas les seuls à s'occuper des animaux , et nous découvrons un personnel dédié et passionné dont le travail participe grandement au bien-être des "résidents" . Découvrez par exemple , comment soigner une girafe sous anesthésie générale , puis l'accompagner dans son réveil , pratique assez périlleuse pour la santé de la géante (son coeur pèse 11kg) . D'où viennent les animaux ? Dans quelles conditions naissent-ils au sein du parc ? Comment sont-ils réintroduis dans la nature ? Tant de questions qui trouveront réponses dans ce très bel écrin aux dessins variés et colorés . Une formidable introspection en milieu animalier protégé .
  6. Titre de l'album : Auprès des animaux - Le quotidien des parcs animaliers Scenariste de l'album : Gaet's , Raphaël Lambert Dessinateur de l'album : Collectif Coloriste : Collectif Editeur de l'album : Petit à petit Note : Résumé de l'album : Si vous avez toujours voulu pénétrer les coulisses des parcs animaliers, ce Docu-BD est pour vous ! Cet album passionnant répondra à toutes les questions que le visiteur se pose (d'où viennent les animaux, comment soigner une girafe, un ours, un serpent, comment travailler dans un parc animalier, etc.) et vous fera visiter 30 parcs animaliers de prestige situés aux quatre coins de la France. Rejoignez-nous pour une formidable visite ! Critique : Nouvel opus de la collection "Docu-BD" des éditions petitàpetit , Auprès des animaux , possède tous les ingrédients pour les enfants (et les adultes) passionnés par le monde animal et son développement . Avant d'être le scénariste de l'excellent RIP , Gaet's a eu une vie : il était soigneur pour animaux . Il s'est même spécialisé dans l'aide aux rhinocéros en se formant en Afrique du sud . Il possède donc une grande maîtrise du sujet des parcs animaliers . Ainsi , accompagné de Raphaël Lambert médiateur scientifique en parc zoologique , il a écrit ce documentaire , à partir de visites des plus grands zoos de France . Chaque parc est lié à un thème sur lequel les auteurs établissent un chapitre avec la petite histoire BD puis les photos et documents liés . Cette recette fonctionne à merveille car elle est captivante pour l'ensemble des lecteurs . Ils répondront à toutes les questions que l'on peut se poser sur un parc animalier . Dormir au milieu des loups dans une chambre cosy , c'est possible . Se marier, c'est possible aussi ! Mais ils exposent aussi et surtout le quotidien des employés ,où chacun apporte sa pierre à l'édifice . Les vétérinaires ne sont pas les seuls à s'occuper des animaux , et nous découvrons un personnel dédié et passionné dont le travail participe grandement au bien-être des "résidents" . Découvrez par exemple , comment soigner une girafe sous anesthésie générale , puis l'accompagner dans son réveil , pratique assez périlleuse pour la santé de la géante (son coeur pèse 11kg) . D'où viennent les animaux ? Dans quelles conditions naissent-ils au sein du parc ? Comment sont-ils réintroduis dans la nature ? Tant de questions qui trouveront réponses dans ce très bel écrin aux dessins variés et colorés . Une formidable introspection en milieu animalier protégé . Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/aupres-des-animaux-le-quotidien-des-parcs-animaliers/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  7. Titre de l'album : Par la force des arbres Scenariste de l'album : Edouard Cortes et Dominique Mermoux Dessinateur de l'album : Dominique Mermoux Coloriste : Dominique Mermoux Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : Comment retrouver de l'air quand le quotidien et son rythme infernal nous étouffe ? Edouard Cortès a choisi, pour se libérer du « monde d'en bas », d'aller vers celui « du haut » : au bord du gouffre, il va quitter femme et enfants pendant plusieurs mois pour vivre dans une cabane de sa propre construction, nichée dans un arbre en pleine forêt. Loin des réseaux sociaux et du tumulte de la société, il trouve une échappatoire dans le silence et la contemplation solitaire, et redécouvre des sensations essentielles au bien-être de chacun. Après avoir retranscrit son histoire en roman, il laisse à Dominique Mermoux le soin d'adapter avec justesse et sensibilité cet étonnant récit de vie. Critique : Bon qu'on se le dise, je n'ai guère l'âme d'un botaniste, ou d'un contemplatif. C'est bien là, l'une des réussite majeure de ce remarquable roman graphique, qui en plus de nous livrer des réflexions pas dénués d'intérêt sur nos natures humaines, nous livre un portrait de forêt comme je n'en avais que trop peu lu jusqu'ici. Foisonnant de détail, véritable livre ambiance, on suit le projet fou de l'auteur du livre à l'origine de cette BD. Mais quelle riche idée que d'avoir adapté ce livre en BD, je trouve que c'est le support idéal pour nous rendre au mieux cette expérience. Amis lecteurs, amis de la nature, amis de la philosophie et des questionnements intérieurs, ne passez pas à côté de cette petite pépite, merveilleusement agréable à lire et intéressante. Je ne m'y suis pas ennuyé deux secondes. Bravo donc aux auteurs ! Autres infos : D'après le récit d'Edouard Cortes Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/par-la-force-des-arbres?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. The_PoP

    Par la force des arbres

    Bon qu'on se le dise, je n'ai guère l'âme d'un botaniste, ou d'un contemplatif. C'est bien là, l'une des réussite majeure de ce remarquable roman graphique, qui en plus de nous livrer des réflexions pas dénués d'intérêt sur nos natures humaines, nous livre un portrait de forêt comme je n'en avais que trop peu lu jusqu'ici. Foisonnant de détail, véritable livre ambiance, on suit le projet fou de l'auteur du livre à l'origine de cette BD. Mais quelle riche idée que d'avoir adapté ce livre en BD, je trouve que c'est le support idéal pour nous rendre au mieux cette expérience. Amis lecteurs, amis de la nature, amis de la philosophie et des questionnements intérieurs, ne passez pas à côté de cette petite pépite, merveilleusement agréable à lire et intéressante. Je ne m'y suis pas ennuyé deux secondes. Bravo donc aux auteurs !
  9. poseidon2

    Game au vert

    Voici mon excellente surprise jeunesse. Tout d'abord parce que j'aime l'idée poussée derrière, tout aussi rétrograde qu'elle soit. Mais en plus car je trouve que l'histoire elle-même est géniale. En effet cette façon d'ouvrir les yeux à un enfants par le jeux et l'amusement est tout bonnement magique. En voyant Daniel je me suis imaginé ma fille de 7 ans et demi et je l'ai imaginé avec les mêmes yeux que ce qu'a Daniel quand il rencontre la Louve. Cette BD nous montre bien que les jeunes enfants ont besoin et envie de croire et de se faire ouvrir leurs horizons. Sans dire que les jeux vidéo sont le mal, cette BD montre bien qu'une enfant s'émerveille de pas grand-chose à partir du moment où les parents prennent le temps de faire découvrir tout ce que notre monde offre. C'est autant une critique de notre époque où on est tous surchargée et où l'on ne prend plus le temps de profiter de ce qui nous entoure qu'une ode à la nature. Graphiquement c'est aussi très bon avec une physionomie des personnages qui permet de mettre en avant les sentiments de Daniels et sa soif grandissante de découverte. Un appel au bonheur simple mais au bonheur quand même. Je comprends mieux que ma petite fille ait adoré cette BD. Je vais tout de suite rentrer chez moi et jouer dans la neige avec les enfants tient !
  10. poseidon2

    Game au vert

    Titre de l'album : Game au vert Scenariste de l'album : Damián Dessinateur de l'album : Esteban Hernandez Calvo Fernandez Coloriste : Esteban Hernandez Calvo Fernandez Editeur de l'album : Bamboo Note : Résumé de l'album : Préparez-vous à la grande aventure que vous offre la nature... Daniel passe sa vie collé à ses jeux vidéo. Alors quand il doit passer quinze jours chez ses grands-parents, à la campagne, sans écran et, pire, sans connexion à un réseau, il a l'impression d'être en enfer. Et ce ne sont pas les jeux de société d'un autre temps qui l'aideront à moins s'ennuyer. Heureusement, son grand-père est un homme plein de ressources. Il se met en tête d'initier le jeune citadin aux petits plaisirs de la nature: faire des ricochets, cueillir des fruits, se baigner dans la rivière... Et quand une mystérieuse femme-louve apparaît pour confier une succession de missions à Daniel, les jeux vidéo paraissent vite bien fades à côté des aventures de «la vraie vie». Critique : Voici mon excellente surprise jeunesse. Tout d'abord parce que j'aime l'idée poussée derrière, tout aussi rétrograde qu'elle soit. Mais en plus car je trouve que l'histoire elle-même est géniale. En effet cette façon d'ouvrir les yeux à un enfants par le jeux et l'amusement est tout bonnement magique. En voyant Daniel je me suis imaginé ma fille de 7 ans et demi et je l'ai imaginé avec les mêmes yeux que ce qu'a Daniel quand il rencontre la Louve. Cette BD nous montre bien que les jeunes enfants ont besoin et envie de croire et de se faire ouvrir leurs horizons. Sans dire que les jeux vidéo sont le mal, cette BD montre bien qu'une enfant s'émerveille de pas grand-chose à partir du moment où les parents prennent le temps de faire découvrir tout ce que notre monde offre. C'est autant une critique de notre époque où on est tous surchargée et où l'on ne prend plus le temps de profiter de ce qui nous entoure qu'une ode à la nature. Graphiquement c'est aussi très bon avec une physionomie des personnages qui permet de mettre en avant les sentiments de Daniels et sa soif grandissante de découverte. Un appel au bonheur simple mais au bonheur quand même. Je comprends mieux que ma petite fille ait adoré cette BD. Je vais tout de suite rentrer chez moi et jouer dans la neige avec les enfants tient ! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/game-au-vert-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
×
×
  • Créer...