Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'elfes'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


6 résultats trouvés

  1. The_PoP

    Nains - Tome 20 - Svara du Bouclier

    Chronique réalisée d'après un pdf de lecture. Voici le tome 20 de la série Nains. Ici c'est un hommage réussi aux mamans, aux mamans qui voient partir leurs enfants à la guerre, aux mamans qui ne les voient pas revenir. Dans ce monde ultra difficile des Terres d'Arran, le monde des Nains est particulièrement rugueux, et c'est cette fois-ci à travers les yeux d'une mère qu'on va regarder cette guerre perpétuelle. Reste que Nicolas Jarry maitrisant bien son sujet, son histoire est doublée d'une belle aventure, qui si elle pose quelques questions de respect de la notion de temps, n'en reste pas moins agréable à suivre. Les dessins de Jean-Paul Bordier sont à l'image du reste de la série, très propres et fidèles à la représentation mise en place depuis le début.
  2. Titre de l'album : Nains - Tome 20 - Svara du Bouclier Scenariste de l'album : Nicolas Jarry Dessinateur de l'album : Jean-Paul Bordier Coloriste : Élodie Jacquemoire & J. Nanjan Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Fille d'un général devenu infirme, épouse d'un guerrier mort sur le champ de bataille, mère de deux fils emportés au combat et d'un troisième disparu, Svara est une femme du Bouclier. Son coeur de mère lui hurle que son marmouse est en vie, perdu dans les plaines glacées. Déchirée entre chagrin et espoir, elle réunira autour d'elle un ancien cognar et deux déserteurs pour partir à sa recherche. Critique : Chronique réalisée d'après un pdf de lecture. Voici le tome 20 de la série Nains. Ici c'est un hommage réussi aux mamans, aux mamans qui voient partir leurs enfants à la guerre, aux mamans qui ne les voient pas revenir. Dans ce monde ultra difficile des Terres d'Arran, le monde des Nains est particulièrement rugueux, et c'est cette fois-ci à travers les yeux d'une mère qu'on va regarder cette guerre perpétuelle. Reste que Nicolas Jarry maitrisant bien son sujet, son histoire est doublée d'une belle aventure, qui si elle pose quelques questions de respect de la notion de temps, n'en reste pas moins agréable à suivre. Les dessins de Jean-Paul Bordier sont à l'image du reste de la série, très propres et fidèles à la représentation mise en place depuis le début. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/nains-tome-20-svara-du-bouclier?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Elfes - Tome 30 - Le scintillement des ténèbres Scenariste de l'album : Christophe Arleston Dessinateur de l'album : Dana Dimat Coloriste : Stefania Aquaro Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Gaw'yn est en quête de la dague de saphir dont il espère qu'elle l'aidera à se débarrasser de sa part d'ombre. Accompagné de deux jeunes elfes noires, il recherche à travers les glaces du grand nord la mythique cité de Skögsta. Mais au détour d'un étrange campement saisonnier, son chemin croise celui d'un prédateur millénaire détenteur d'un secret qui touche à la nature même des elfes... Critique : Chronique réalisée à partir d'un pdf de lecture. Avec la nouvelle année, une nouvelle fournée d'aventures des Terres d'Arran est désormais disponible. Après un tome 29 très prometteur et ouvrant sur un nouvel univers, nous revoici avec un tome 30 plus classique dans son déroulement et dans son scénario. J'ai trouvé la trame de ce tome 30 un peu légère puisque seul l'univers présenté (le grand nord) et le combat final a présenté pour moi un semblant d'intérêt. Le déroulement de l'histoire est un peu stéréotypé, et on a l'impression de l'avoir déjà lu quelques fois. Reste que pour les amateurs, ce numéro présente de belles révélation sur l'origine des peuples elfes et présente de belle opportunités d'évolution ensuite ce qui risque d'en faire comme le 29 un tome charnière pour le futur. Graphiquement il n'y a pas de gros changements et on se retrouve avec la qualité habituelle sur ces tomes là. Pour rappel : la chronique du tome 29 était ici : Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/elfes-tome-30?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Chronique réalisée à partir d'un pdf de lecture. Avec la nouvelle année, une nouvelle fournée d'aventures des Terres d'Arran est désormais disponible. Après un tome 29 très prometteur et ouvrant sur un nouvel univers, nous revoici avec un tome 30 plus classique dans son déroulement et dans son scénario. J'ai trouvé la trame de ce tome 30 un peu légère puisque seul l'univers présenté (le grand nord) et le combat final a présenté pour moi un semblant d'intérêt. Le déroulement de l'histoire est un peu stéréotypé, et on a l'impression de l'avoir déjà lu quelques fois. Reste que pour les amateurs, ce numéro présente de belles révélation sur l'origine des peuples elfes et présente de belle opportunités d'évolution ensuite ce qui risque d'en faire comme le 29 un tome charnière pour le futur. Graphiquement il n'y a pas de gros changements et on se retrouve avec la qualité habituelle sur ces tomes là. Pour rappel : la chronique du tome 29 était ici :
  5. Titre de l'album : Elfes - Tome 29 - Leah'saa L'elfe rouge Scenariste de l'album : Jean-Luc Istin Dessinateur de l'album : Lorusso Coloriste : J. Nanjan Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Par-delà les Terres d'Arran, s'étend un vaste continent, peuplé d'animaux sauvages et de peuples inconnus, des terres aussi dangereuses que fascinantes, ce sont les Terres d'Ogon. Des elfes Rouges il ne reste plus que Lea'saa, Feda'saa et leurs deux jumeaux. Mais le mage Belthoran leur raconte une légende kulu des Terres d'Ogon. Celle-ci évoque leurs dieux les Zul Kassaï. Or, Zul Kassaï signifie : Immortel à la peau rouge. Lea'saa part pour les terres d'Ogon dans l'espoir que cette légende permettra aux elfes rouges de connaître une nouvelle dynastie. Critique : Et voici un très bon tome d'Elfes. J'avais un peu crépi le précédent, trouvant qu'il faisait pâle figure pour selon qu'il s'agit de la série mère des terres d'Arran face à ses petits frères Orcs et Nains. Oui l'arc narratif du tome 28 m'avait laissé un peu de marbre. Rien à voir donc avec ce tome 29 qui va rebattre toutes les cartes et poser les jalons de la suite de la série. Et pour cela quoi de mieux qu'un nouveau terrain de jeux inconnu jusqu'ici ??? Voici donc les terres d'Ogon, où ça risque de s'embrouiller et de se friter aussi sévère et toujours façon Héroic Fantasy que sur les Terres d'Arran. Avec probablement un brin d'originalité en plus. Les amateurs de SF saisiront sans mal la référence à Dune dans ce tome et l'apprécieront probablement à sa juste valeur. Pour ma part j'ai simplement apprécié de voir une intrigue et des personnages qu'on prend le temps de développer. Et oui, je ne vous l'ai pas dit d'entrée de jeu pour vous en laisser la surprise mais ce tome 29 s'annonce en fait comme le premier tome d'un dyptique. Chouette et plutôt frais dans l'univers des terres d'arran ou d'Ogon donc désormais. Seul bémol, je trouve parfois que le côté héroique des personnages est un peu trop chargé quand ils les font massacrer une légion entière ou des hordes sauvages et surentrainées à 3... M'enfin c'est le genre qui veut ça ? Graphiquement cela reste dans la lignée de ce qui est fait depuis le début, c'est plutôt joli, voir très joli, et ce tome, sans être l'un des plus détaillé ou réussi, fait quand même très bien le travail. C'est très propre, il y a de belles scènes d'action et quelques plans large sympas. Bref, si vous aviez déjà les 28 premiers, n'attendez plus, le second souffle que vous cherchiez viens d'arriver. Sinon, bah je crains que ce ne soit toujours pas pour vous, mais essayez quand même, après tout, on a tous le droit de changer parfois d'avis ou d'être agréablement surpris. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/elfes-tome-29-leah-saa-lelfe-rouge?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. Et voici un très bon tome d'Elfes. J'avais un peu crépi le précédent, trouvant qu'il faisait pâle figure pour selon qu'il s'agit de la série mère des terres d'Arran face à ses petits frères Orcs et Nains. Oui l'arc narratif du tome 28 m'avait laissé un peu de marbre. Rien à voir donc avec ce tome 29 qui va rebattre toutes les cartes et poser les jalons de la suite de la série. Et pour cela quoi de mieux qu'un nouveau terrain de jeux inconnu jusqu'ici ??? Voici donc les terres d'Ogon, où ça risque de s'embrouiller et de se friter aussi sévère et toujours façon Héroic Fantasy que sur les Terres d'Arran. Avec probablement un brin d'originalité en plus. Les amateurs de SF saisiront sans mal la référence à Dune dans ce tome et l'apprécieront probablement à sa juste valeur. Pour ma part j'ai simplement apprécié de voir une intrigue et des personnages qu'on prend le temps de développer. Et oui, je ne vous l'ai pas dit d'entrée de jeu pour vous en laisser la surprise mais ce tome 29 s'annonce en fait comme le premier tome d'un dyptique. Chouette et plutôt frais dans l'univers des terres d'arran ou d'Ogon donc désormais. Seul bémol, je trouve parfois que le côté héroique des personnages est un peu trop chargé quand ils les font massacrer une légion entière ou des hordes sauvages et surentrainées à 3... M'enfin c'est le genre qui veut ça ? Graphiquement cela reste dans la lignée de ce qui est fait depuis le début, c'est plutôt joli, voir très joli, et ce tome, sans être l'un des plus détaillé ou réussi, fait quand même très bien le travail. C'est très propre, il y a de belles scènes d'action et quelques plans large sympas. Bref, si vous aviez déjà les 28 premiers, n'attendez plus, le second souffle que vous cherchiez viens d'arriver. Sinon, bah je crains que ce ne soit toujours pas pour vous, mais essayez quand même, après tout, on a tous le droit de changer parfois d'avis ou d'être agréablement surpris.
×
×
  • Créer...