Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'série tv'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


6 résultats trouvés

  1. Titre de l'album : The Witcher - Tome 1 - Un grain de vérité Scenariste de l'album : Jacek Rembis & Travis Currit Dessinateur de l'album : Jonas Scharf Coloriste : José Villarrubia Editeur de l'album : Hi-Comics Note : Résumé de l'album : Un best-seller international : David Gemmell Legend Award 2009 du Meilleur roman de Fantasy.L'adaptation comics officielle de la nouvelle «Un grain de vérité».Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin grâce à la magie et à un long entraînement. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu'un guerrier ou un mage. C'est un sorceleur...Dans ce premier tome, une rencontre macabre au détour d'une forêt mène Geralt à un château abandonné et à son curieux hôte: Nivellen, une créature à l'apparence monstrueuse mais aux manières des plus civilisées. Le temps d'un repas, Nivellen se livre sur son passé, sa famille, et sur le maléfice qui l'accable. Si le poids de ses fautes l'a condamné à cette apparence de bête - un châtiment cher aux contes de fée - pourrait-il aussi y avoir un grain de vérité dans ces légendes, un grain de vérité qui l'aiderait à conjurer le sort? Une réinterprétation magistrale du célèbre conte La Belle et la Bête, pour la première fois adaptée en comics par Jacek Rembis et Jonas Scharf (Avengers, Power Rangers, Bone Parish). Critique : Difficile d'échapper au phénomène The Witcher en ce moment, entre série TV et jeux vidéos à succès, l'oeuvre de Dark Fantasy d'Andrzej Sapkowski a connu ses dernières années un grand succès. Je l'avoue fort simplement j'ai découvert The Witcher par le troisième opus vidéoludique, fort réussi pour le coup. Ce qui m'a naturellement donné envie de lire les romans. Et j'avoue que là j'ai été un peu désappointé par la narration et l'écriture de l'oeuvre originelle. Assumons le, je trouvais le jeux vidéo bien mieux écris. Soit. La série, qui a repris le fil du roman a souffert également de cette trame narrative très spécifique à ce roman. C'est donc avec un brin d'appréhension que je me suis lancé dans ce comics, tiré directement d'une des nouvelles d'Andrzej Sapkowski. Hors rassurez vous tout de suite, le parti pris ici est de nous livrer un Witcher bien plus facile d'accès que le roman ou la série TV et se concentrant (pour le moment ?) sur le gagne pain de notre héros Geralt De Riv. L'intrigue donc en one shot est savoureuse pour tous les amateurs de l'univers de The Witcher, mais aussi accessible pour ceux qui en viendraient à le découvrir. Le dessin de Jonas Scharf est sublime et merveilleusement adapté à cette Dark Fantasy, et la colorisation de José Villarrubia est plus que réussie. Seul bémol et regret pour moi, la faible pagination (48 pages) correspondant certes à un prix de lancement adapté en conséquence de 9,9€ mais présentant le défaut de nous livrer une histoire trop courte. Suffisante donc pour les amateurs de Geralt De Riv, mais qui risque de laisser sur un goût de vraiment trop peu les autres. Si je comprend fort bien le choix fort fait à ce sujet par Hi Comics au vu de la crise que traverse le comics en France, je ne peux toutefois en tant que lecteur que déplorer cette pagination courte... et attendre le prochain tome avec grande impatience. Et si j'ai un souhait : ne serait-il pas possible de nous livrer par la bd un nouvel arc inédit et bien plus conséquent des aventures du Witcher ? A noter que la couverture de la version classique de The WItcher a été réalisée par Kai Carpenter, et qu'une édition collecto de luxe en noir et blanc est également prévue, et qu'elle semble plus que très jolie Autres infos : d'après l'oeuvre de Andrzej Sapkowski Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-witcher-comics-tome-1-un-grain-de-verite/?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  2. Difficile d'échapper au phénomène The Witcher en ce moment, entre série TV et jeux vidéos à succès, l'oeuvre de Dark Fantasy d'Andrzej Sapkowski a connu ses dernières années un grand succès. Je l'avoue fort simplement j'ai découvert The Witcher par le troisième opus vidéoludique, fort réussi pour le coup. Ce qui m'a naturellement donné envie de lire les romans. Et j'avoue que là j'ai été un peu désappointé par la narration et l'écriture de l'oeuvre originelle. Assumons le, je trouvais le jeux vidéo bien mieux écris. Soit. La série, qui a repris le fil du roman a souffert également de cette trame narrative très spécifique à ce roman. C'est donc avec un brin d'appréhension que je me suis lancé dans ce comics, tiré directement d'une des nouvelles d'Andrzej Sapkowski. Hors rassurez vous tout de suite, le parti pris ici est de nous livrer un Witcher bien plus facile d'accès que le roman ou la série TV et se concentrant (pour le moment ?) sur le gagne pain de notre héros Geralt De Riv. L'intrigue donc en one shot est savoureuse pour tous les amateurs de l'univers de The Witcher, mais aussi accessible pour ceux qui en viendraient à le découvrir. Le dessin de Jonas Scharf est sublime et merveilleusement adapté à cette Dark Fantasy, et la colorisation de José Villarrubia est plus que réussie. Seul bémol et regret pour moi, la faible pagination (48 pages) correspondant certes à un prix de lancement adapté en conséquence de 9,9€ mais présentant le défaut de nous livrer une histoire trop courte. Suffisante donc pour les amateurs de Geralt De Riv, mais qui risque de laisser sur un goût de vraiment trop peu les autres. Si je comprend fort bien le choix fort fait à ce sujet par Hi Comics au vu de la crise que traverse le comics en France, je ne peux toutefois en tant que lecteur que déplorer cette pagination courte... et attendre le prochain tome avec grande impatience. Et si j'ai un souhait : ne serait-il pas possible de nous livrer par la bd un nouvel arc inédit et bien plus conséquent des aventures du Witcher ? A noter que la couverture de la version classique de The WItcher a été réalisée par Kai Carpenter, et qu'une édition collecto de luxe en noir et blanc est également prévue, et qu'elle semble plus que très jolie
  3. Avec ses personnages de Nicolas et Pimprenelle et surtout de Nounours. La série a connu 4 saisons étalées de 1962 à 1997 et comporte près de 500 épisodes. L’objectif de l’émission était de créer un petit moment destiné à annoncer aux enfants qu’il était temps d’aller se coucher. La série rencontra un grand succès et fut exportée en Belgique, Luxembourg et Pays-Bas.
  4. Je me range dans la catégorie des gens qui n'avaient aucune idée de ce que pouvaient être Marblegen avant d'avoir cette bd dans les mains. Après recherche il s'avère qu'il s'agit d'une série télévisée diffusée en france par TF1, ce qui explique probablement son adaptation en cours en mangas, mais aussi en bd comme ici. Pour ceux qui ignoraient donc tout de cet univers, il s'agit clairement d'un erzatz de Pokémon, pas si mal amené que cela et qui va mettre aux prises une équipe de jeunes héros aventuriers dans un univers coloré et sympathique. Le dessin est à l'image de la production de la série de dessins animés. Reste que ce n'est absolument pas à destination des adultes, et que l'intérêt de cette BD dépendra exclusivement de l'intérêt qu'ont déjà vos enfants/jeunes ados pour la série TV. Parce que c'est quand même bien pensé pour vendre du jouet cette série...
  5. Titre de l'album : Marblegen - Tome 2 - le vénérable Tanzang Scenariste de l'album : Sylvain Dos Santos & Antoine Maurel Dessinateur de l'album : Noé Monin Coloriste : Linda-Laure Greff Editeur de l'album : Le Lombard Note : Résumé de l'album : Comme tous les enfants d'Olympia, Luna, Cosmo et Sam ont grandi en lisant les aventures de Cagliostro, un alchimiste légendaire ! Luna est même persuadée qu'il a vraiment existé. Lorsqu'elle apprend cela, Aïssa ne peut s'empêcher de sourire. Vexée, Luna embarque Sam dans une dangereuse quête pour prouver qu'elle a raison. Et maintenant, c'est à Aïssa et Cosmo de les sortir de là à l'aide de leurs Marblegens ! Critique : Je me range dans la catégorie des gens qui n'avaient aucune idée de ce que pouvaient être Marblegen avant d'avoir cette bd dans les mains. Après recherche il s'avère qu'il s'agit d'une série télévisée diffusée en france par TF1, ce qui explique probablement son adaptation en cours en mangas, mais aussi en bd comme ici. Pour ceux qui ignoraient donc tout de cet univers, il s'agit clairement d'un erzatz de Pokémon, pas si mal amené que cela et qui va mettre aux prises une équipe de jeunes héros aventuriers dans un univers coloré et sympathique. Le dessin est à l'image de la production de la série de dessins animés. Reste que ce n'est absolument pas à destination des adultes, et que l'intérêt de cette BD dépendra exclusivement de l'intérêt qu'ont déjà vos enfants/jeunes ados pour la série TV. Parce que c'est quand même bien pensé pour vendre du jouet cette série... Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/margleben-marblegen-tome-2-le-venerable-tanzang?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. Je suis dans une période neigeuse.... je relis le Transperceneige à l’occasion de la sortie d’Extinctions, j’ai commandé Terminus, j’ai vu le film il y a quelques mois et je ne donnais pas cher de la série tv vu ses débuts laborieux ..... et pourtant la magie du train fini par opérer à partir de l’épisode 5 je trouve... À l’occasion de quelques révélations sur les personnages. La série n’est pas dénuée d’intérêt et je vois ça comme une variante d’une histoire désormais bien connue. D’autres arpenteurs sont dans la place ? http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=19982.html
×
×
  • Créer...