Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Batman - Curse of the White Knight - Edition N&B


    The_PoP
    • Scenariste: Sean Murphy Dessinateur: Sean Murphy Editeur: Urban Comics Note :
      Résumé:

      Le fléau Jack Napier est de nouveau derrière les barreaux, mais la sérénité est loin d'être de retour à Gotham, et encore moins au Manoir Wayne, où Bruce peine à retrouver équilibre et sérénité. Son pire ennemi n'a pas seulement ébranlé ses convictions et sa raison d'être, il a également durablement saccagé l'image de Batman et sa légitimité aux yeux des habitants de sa ville. La disparition d'Alfred n'est pas sans séquelle non plus, bien qu'elle laisse derrière lui un héritage inattendu : le journal d'Edmond Wayne daté de 1685, premier de sa lignée à s'être installé à Gotham et adversaire d'un certain Lafayette Arkham, dont les ossements ont été récemment découvert dans la cellule du Joker.

      Type: Comic L'acheter sur bdfugue Genre: Super héros

    Cette chronique a été faite à partir de l'édition en N&B. 

     

    J'ai pour habitude d'user souvent du poncif selon lequel peu d'auteurs BD arrivent à conjuguer magnifiquement scénario & dessin. Mais je garde toujours en tête que Sean Murphy fait partie de ceux là et son run sur Batman dans le premier White Knight était aussi remarquable au dessin qu'original et sympa au scénario. 

    C'est donc peu dire que j'attendais avec impatience ce second run. 

    Le trait de Sean Murphy fait toujours mouche chez moi, et ce second tome est dans la lignée directe du premier, excellent. Raison pour laquelle j'ai privilégié la version en noir et blanc comme pour le premier tome. Je trouve en plus que cela convient merveilleusement bien au sombre et sérieux univers de Batman. Les amateurs du dessin de Sean Murphy seront comblés comme d'habitude, les autres le découvriront avec intérêt je pense.

    L'histoire nous prend par contre à contre pied, en effet là où le premier tome nous scotchait par une inversion des rôles saisissante doublée d'une remise en cause des acquis des fans de Batman, ce Curse of the White Knight se révèle presque plus classique, avec un scénario se rapprochant parfois de ce que Nolan a pu faire au cinéma dans sa trilogie. Au menu donc un super méchant en tête d'affiche pourtant pas forcément star habituellement de l'univers Batman, un Joker toujours trouble et maniant quelques ficelles, une Harley Queen Omniprésente dans un rôle à contre emploi également, une Catwoman absente des débats et des grosses prises de risques sur le destin de personnages emblématiques de Batman. Les fans absolu crieront peut être au scandale. Moi non. En vrai j'ai retrouvé cette sensation propre aux lectures de Game of Throne ou le lecteur se rend compte que l'auteur ne s'est donné aucune limite quand au destin de certains personnages que l'on adore pourtant. Ce qui rend la lecture d'autant plus stressante et passionnante. 

    Alors oui, l'effet whaou est moindre sur ce tome-ci, et le méchant mis en avant n'est probablement pas à la hauteur d'un Batman pourtant dans les cordes, l'intrigue est moins originale que dans le premier tome et Sean Murphy utilise probablement un peu trop parfois des ficelles scénaristiques un peu grosses. Ceci dit je l'ai tout de même dévoré en une seule fois, avec ce côté addictif ou l'on a un peu plus envie de tourner la prochaine page. 

    Et à la fin je crois que ça compte aussi. Si Curse of the White Knight est comme son illustre ainé pas exempt de défauts, il n'en reste pas moins remarquable par ses nombreuses qualités.



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Justement je l'ai lu ce weekend et j'ai adoré !! J'hésite déjà à prendre la version deluxe qui sortira en novembre. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai pris aussi la version NB , comme son "grand frère" 🙂 . Je lirai ça pendant mes vacances la semaine prochaine , tranquillement !! Vos commentaires me rassure en tout cas .

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    en vrai j'ai voulu corriger ma note en 4.5. Mais j'y suis pas arrivé et c'est pas bien grave. Il faudra le relire pour ma part pour déterminer le 4.5 ou le 5 🙂

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moi je passe recupérer le mien ce soir 🙂 Mon noir et blanc... car bon un je fais le bourgeois j'ai le couleur en attente de lecture...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ce batman noir et blanc est déjà épuisé, les offres en occasion montent à 170€ 🤪

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui , un peu plus , mais c'est pas non plus 100 boules comme j'ai pu en voir ! Il fait 29 la version NB non ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui et chez mon libraire il en reste pas mal et plein sur le net. Faut se méfier des gens qui créés artificiellement des produits rares qui ne le sont pas....

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bon , je suis en train de le finir , et , je le préfère au premier . En plus , c'est moi qui rêve , ou , Murphy s'est permis une petite session Franck Miller au milieu du tome avec l'épisode Von Fries ??? Le dessin ressemble à du Miller GRAVE !!

    Bref , on s'ennuie pas , et surtout :

    Spoiler

    tous ces morts !! Bane , Joker , Double face etc ...... Gordon aussi

    Bref , du nouveau , c'est vraiment un très bon achat .

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Alors en fait j’aurais dû attendre de l’avoir fini . Car à la fin il raconte que la partie « allemande » a été faite par le dessinateur accompagnant Miller !

    A ceux qui l’ont lu , la fin ouvre sur un troisième volet , non ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bon ca y est ! lu et adoré !!!! moins "bourrin" que le premier. Vraiment excellent encore une fois.

     

    pour la fin oui Todd est de retour pour, a mon humble avis, reprendre le costume de batman.... Mais oiui un troisième volet pour mettre tout ca a plat pourquoi pas.

     

    La love storie entre Bruce et Harley, et l'absence de mention à Catwoman, est osé mais rafraîchissant !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, poseidon2 a dit :

    moins "bourrin"

    Exactement , c'est en partie pour ça que je l'ai préféré aussi 😉

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ayant mis 5  a l'autre je ne peux que mettre 5 a celui la. la surprise en moins mais la "douceur" en plus. par conter le dessin du mec qui fat Victor Von Freeze est quand meme un cran en dessous.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, poseidon2 a dit :

    le dessin du mec qui fat Victor Von Freeze est quand meme un cran en dessous.

    Oui , clairement , je pensais que c'était Miller moi 🙂

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bah des styles différents mais au dessus c’est dur à dire. Boucq, Billal par exemple je les mets pas au dessus

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 2 anonymes, 45 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Chatbox

    You don't have permission to chat.
    Load More
  • Dernières Critiques

    • Le chateau des millions d'années - Tome 1 - L'héritage des ancêtres
      Note :
      Les auteurs de la guerre des mondes poursuivent leur collaboration au commande de cette nouvelle série d'uchronie fantastique sur la seconde guerre mondiale. S'inspirant du succès de Wunderwaffen du même scénariste, les éditions Soleil nous replongent une nouvelle fois à dans les arcanes du troisième Reich et de sa fascination pour le paranormal et le fantastique...  

      C'est peu dire que ce résumé ne me donnait guère envie, en effet la suite de Wunderwaffen ne m'avait guère enthousiasmé. Pourtant j'ai été agréablement surpris. D'abord le travail de Zeljko Vladetic est de qualité, avec un style bien prononcé et une belle mise en couleur. Si la Couverture dessinée par Yvan Villeneuve m'a beaucoup plu, les planches intérieures sont aussi réussies avec de belles mises en couleur. Côté histoire, je m'y suis bien retrouvé, entre le mystère qui se dessine, les enjeux, et les personnages principaux, je me suis retrouvé replongé dans la période avant seconde guerre mondiale de montée en puissance du régime Nazie et des préparatifs de guerre.

      Alors non ce n'est pas l'une des lecture de l'année, mais cela reste une bonne BD d'uchronie teintée de fantastique dont je suivrais l'évolution à venir avec plaisir.
      • 2 réponses
    • Ion Mud
      Note :
      Ion mud est la première bande dessinée d'Amaury Bundgen, un auteur issu du monde du jeux vidéo. Pour commencer, Amaury Bundgen a choisi un one shot assez imposant, avec pas loin de 300 pages pour écrire son histoire de science-fiction. Les lecteurs de manga pourront reconnaitre l'inspiration de Blame avec des décors futuristes souvent désert mais surtout immense dans leur architecture. Dans Ion Mud, Lupo un humain parcourt ce vaisseau immense depuis une quarantaine d'année à la recherche de portes noires qui se déplacent sans cesse. Il croise quelques survivants humains mais aussi des extraterrestres en pleine mutation ou des drones lourdement armés. Les premières planches sont souvent sans dialogues ou voix-off pour nous situer dans cet étrange monde qu'on découvre progressivement.

      La couverture est très représentative des planches intérieures qui sont en noir et blanc. Les décors sont vertigineux et on reste contemplatifs devant le travail sur les dessins. Car la partie graphique est magistrale et nous permet de rentrer dans cette histoire et de vouloir en découvrir plus.

      Ce premier titre d’Amaury Bundgen est une réussite et je vais surveiller de très près ses prochaines bandes dessinées.
      • 1 réponse
    • l'école buissonière
      Note :
      En voilà un sympathique one shot. Un one shot qui parle d'une frange de la population qui ne fait as les devant de l'histoire : les lycéens.

      Ces lycéens qui se sont vu devoir faire comme si de rien n'était durant l'occupation allemande. Lycéens qui sont plus que de grands enfants et commencent par penser par eux même, quitte à aller contre l'autorité parentale pour se rebeller contre l'occupant. 

      L'analyse de l'esprit lycéen est vraiment bien retranscrite dans cet album. On ressent bien autant l'aspect bravache que la difficulté de s'affronter à la réalité. Du début à la fin on suit l'évolution des personnages avec intérêt. Entre ceux qui trouve de réelles convictions et ceux qui se retrouvent embarqués contraint et forcé, nos héros dépeignent bien tout l'éventail du changement d'enfant à adulte.

      Le graphisme et la coloration à l’aquarelle est bien trouvé, donnant un ton vieillis qui colle bien avec cette histoire historique.

      On pourra aussi soulever une fin très juste, sans trop en dire.
      • 2 réponses
    • Mobius tome 1 - Les fils du vent
      Note :
      Avec Mobius, Jean-Pierre Pecau nous livre un scénario de science-fiction avec la présentation d'un multivers où des agents pourchassent un tueur en série de femmes. Pecau prend le temps d'introduire le concept du voyage avec la bague pour bien comprendre le contexte de l'histoire lors du briefing du héros amnésique. Avec cette méthode narrative, on peut rentrer dans le vif du sujet avec des voyages dans des mondes parallèles pas forcément peuplés par des humains. 

      Depuis Nous, les morts, Igor Kordey enchaine les titres aux éditions Delcourt avec Marshal Bass, Colt & Pepper ou encore des tomes pour la saga Jour J. Le dessinateur est vraiment très productif et son travail reste qualitatif sur ces titres que j'ai eu l'occasion de lire. On reconnait facilement son trait proche de celui de Richard Corben une référence dans le monde des comics. Avec Mobius, l'auteur nous livre des versions différentes de la terre avec tous les mondes parallèles ou certain voyageur peuvent circuler. Igor Kordey supervise les couleurs avec Anubis, un coloriste avec lequel il a déjà travaillé sur Colt & Pepper.

      Cette introduction est très prenante avec des scènes d’action musclées et des voyages sur différents mondes pour le plus grand plaisir des lecteurs. 
       
      • 7 réponses

    • Coma héroïque dans un autre monde tome 1
      Note :
      Avec un tel titre et une telle couverture, je m’attendais à une histoire de fantasy plutôt classique et bien j’ai été vraiment surprise ! Le personnage principal évolue dans notre monde, à notre époque, mais avec les souvenirs et l’expérience d’un autre monde. C’est un point de vue totalement inédit qui nous est présenté : ce qui se passe après l’aventure, l’après Isekai en quelque sorte !

      Après 17 ans de coma, il doit se réhabituer à vivre dans le monde actuel qui a beaucoup évolué. Le manga oscille entre les souvenirs dans l’Isekai et les tranches de vie actuelles avec sa cohabitation avec son neveu et sa recherche de « travail ».

      Seulement le tonton est un ancien geek, il a toujours été en marge de la société et à côté de la plaque, quel que soit le monde dans lequel il se trouve, les situations ne sont jamais celles que l’on attend et en plus, il a gardé de son voyage ses capacité et artefacts magiques ! C’est une histoire surprenante avec beaucoup d’humour, un scénario imprévisible aussi décalé que son personnage !
      • 1 réponse
×
×
  • Créer...