Aller au contenu
  • S’inscrire
  • KAIJU N°8 tome 1


    Nickad
    • Scenariste: MATSUMOTO Naoya Dessinateur: MATSUMOTO Naoya Editeur: Kaze Note :
      Résumé:

      Enfant, Kafka Hibino rêvait d’intégrer les Forces de Défense pour combattre ces terribles ennemis, mais après de nombreux échecs à l’examen d’entrée, ce trentenaire travaille à nettoyer les rues de leurs encombrants cadavres. jusqu’au jour où une mystérieuse créature s’introduit dans son organisme et le métamorphose en une entité surpuissante mi-humaine, mi-kaiju. Son nouveau nom de code : “Kaiju n° 8”.

      Type: Manga L'acheter sur bdfugue Genre: Action
     Share

    Kaiju N°8 est le titre phare de l’année chez Kazé, annoncé fin juin, il bénéficie d’une grande campagne de promotion ! Mais de quoi parle-t-on exactement ?

    Le début du manga est assez classique : notre bonne vieille Terre est envahie par des monstres (kaiju) qui apparaissent de temps en temps, détruisent tout sur leur passage, croquent de l’humain et surtout on ne sait pas d’où ils viennent ni pourquoi. De braves humains, avec des capacités supérieures à la normale, exterminent ces vilaines bestioles. Jusque-là, on retrouve une thématique assez habituelle, voir green worldz, kanon, world trigger, Q-Kou, VS earth, etc…

    Après leur passage, des nettoyeurs viennent les dépecer pour récupérer tout ce qui est exploitable. Notre héros est justement l’un d’eux, au cours d’une journée où il forme un petit nouveau, le voilà confronté à un Kaiju ; les deux hommes s’en sortent grâce à l’intervention des forces de Défense et finissent à l’hôpital. Ils décident plus tard de passer les tests pour faire partie de ces forces (c’est d’ailleurs leur rêve ultime !).

    Raconté comme ça, rien de très original me direz-vous, mais un événement inattendu se produit à la fin du 1er chapitre qui va changer la donne. Je ne vous en dirai pas plus car ce serait gâcher la surprise ! Le manga mêle donc action, combats et une grosse dose d’humour, il y a des moments qui m’ont bien fait rire ! Et c’est là le charme du manga, au déroulé classique du « manga de monstres à combattre » vient s’ajouter l’humour. Non seulement cela apporte de la légèreté mais laisse aussi la place à des situations imprévues. Un excellent 1er tome qui nous laisse vraiment dans l’attente de la suite !

    KAIJU8_01-10-11.jpg

    KAIJU8_01-30.jpg

    KAIJU8_01-45.jpg

    • Like 1
     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Bordel j’ai tellement l’impression d’avoir lu ce synopsis 300 fois que même en ayant potassé l’article du monde sur le sujet (faites gaffe ils spoilent la surprise eux) ben j’ai du mal à piger l’intérêt de réécrire une histoire qui a globalement déjà été faite 15 fois.

     

    vous pensez que vu l’équipe aux commandes (éditeur et Mangaka) il y a une chance d’avoir un déroulement d’histoire plus novateur/original ?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    c'est sûr, d'ailleurs au début du livre, je n'étais pas très emballée, mais contrairement à d'autres, on n'est pas dans une ambiance sombre et l'humour est plutôt bien amené. Ce 1er tome m'a vraiment plu. Après sur la durée, je crains qu'on ne tombe dans du déjà vu...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a 3 minutes, Kevin Nivek a dit :

    Alma ou Wombs sont tellement plus innovants !

    d'accord, mais ce n'est pas destiné au même public, ces deux là sont pour un public plus adulte, et Wombs est parfois dur à comprendre je trouve

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, Nickad a dit :

    d'accord, mais ce n'est pas destiné au même public, ces deux là sont pour un public plus adulte, et Wombs est parfois dur à comprendre je trouve

    Oui je suis bien d'accord , le tome 2 de Wombs m' a un peu perdu des fois , surtout à cause du grand nombre de protagonistes !

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    Un affichage aux dimensions géantes sur l’une des tours de la Bibliothèque nationale de France.

    À l’occasion de la sortie du manga KAIJU N°8, en librairie depuis le 6 octobre, l’équipe de Kazé Manga a initié un dispositif de lancement exceptionnel : corner dédié à la FNAC Montparnasse, marque-pages offerts dans de nombreuses enseignes et librairies indépendantes, mais surtout un affichage visible sur l’une des tours de la Bibliothèque nationale de France à Paris !
    edf7f3e0-14cf-afc3-5dff-d6f1f6b115d2.jpg
     

    À PROPOS DE KAIJU N°8

    KAIJU N°8 nous entraîne sur les traces des kaiju, des créatures fantastiques telles que Godzilla ou Gamera apparues dans le cinéma japonais d’après-guerre. Le film américain Pacific Rim a contribué à les populariser à travers le monde entier. 
    Lancé au Japon il y a un peu plus d’un an sur l’application Shônen Jump+, le manga ne cesse de battre des records de ventes
    Sa sortie en France s’inscrit dans l’actualité d’un marché du manga au mieux de sa forme. Plus de 28 millions de tomes vendus (chiffres GFK) dans l’hexagone depuis le début de l’année 2021. Depuis le début de l’année, plus d’une BD sur deux vendues en France est un manga !

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je veux la suiteeeeeeeeee 

     

    @The_PoP @Kevin Nivek@VladNirky @kvin@alx23Sincerement si certains veulent comprendre le phenomene mangas, je vous encourage a lire ce premier tome.

     

    Il recelle tout ce qu'un lecteur de manga recherche (enfin amateur de shonen) dans un seul et excellent premier tome !!! c'est trop bon, et deja hyper addictif !

     

    je ne pense pas pouvoir attendre le 8 decembre pour lire la suite !

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je ne suis pas sur de vouloir le comprendre le phénomène Manga 😄 c'est vrai que l'histoire annoncée n' arien d'exceptionnelle même pour moi et même avec la surprise à la fin. 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je sais même pas ce que c’est shonen déjà 😅. Mais je peux tenter l’expérience pour ma fille qui elle , est vraiment victime du phénomène mangas et animes (pas dessins animés )

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Haha! Je ne veux pas tomber dedans 😉 j'ai déjà craqué pour l'attaque des titans, Eden, et je suis en train de me retenir pour les Ito ainsi que wombs, gannibal etc... SI je mets le nez dedans, je suis foutu...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 2 anonymes, 55 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Dernières Critiques

    • Harmony t7 (fin)
      Note :
      Suite et fin de LA série pour ado de chez Dupuis. Je dis LA série car c'est vraiment le très haut du panier des séries pour ado. Pour tout dire il n'y a rien à redire sur cette série, d'un point de vue BD pour ado. Et ce tome 7 ne trahit pas ses prédécesseurs. 

      On avait pris un peu peur, lors du deuxième cycle, de l'aspect mystique que prenait la série avec les réincarnations des anciens, mais ce tome 7 cloture bien toutes les ramifications de la série et ce de très belle façon. 

      Bourré d'action et de combat, cet album n'en reste pas moins un tome réfléchit qui prend le temps de bien nous expliquer les étapes amenant à la fin de cette histoire tout en preservant important c'est à dire les relations entre les enfants.

      Graphiquement toujours aussi beau, Harmony est LA série qui est sur de plaire à tout lecteur de 10 à 16 ans !
        • Thanks
      • 0 réponse
    • Hercule Agent intergalactique - Tome 3 - Les rebelles
      Note :
      Hercule est la série qui parait chez le Lombard qui lorgne assez ouvertement sur l'objectif de créer une série reprenant les codes de Sillage mais adapté pour les plus jeunes. Forcément je ne suis pas vraiment le public cible et j'ai trouvé que ce tome 3 manquait un peu de relief et d'épaisseur.  

      L'univers graphique est assez sympa et bien pensé, les personnages et les décors sont très imaginatifs avec une planète juste assez originale pour ne pas trop dépaysé les plus jeunes. 

       

      Par contre j'ai trouvé le scénario un peu lourd dans les leçons qu'il donne, alors même que globalement je les partage. Un peu dommage puisqu'on perd quand même en fun dans ...
      • 3 réponses
    • Jour J tome 45 - L'affaire Ravaillac
      Note :
      Les deux scénaristes Fred Duval et Jean-Pierre Pécau poursuivent les uchronies sur l'histoire de monde avec ce tome 45 de la saga Jour J. Pour ce nouvel épisode, les auteurs ont imaginé si Ravaillac n'avait pas réussi à assassiner Henri IV le 14 mai 1610. A partir de ce constat, les deux auteurs se sont inspirés des tensions religieuses entre les catholiques et protestants de cette époque pour construire une intrigue crédible. Rapine et l'abbé sont deux personnages fictifs qui jouent un rôle dans l'échec de l'assassinat et seront au centre de l'histoire. Les dessins de Marco Bianchini sont de qualité pour mettre en image cet fiction et enquête d'époque.
      Les lecteurs de Jour J trouveront leur compte avec l'affaire Ravaillac et une fois de plus les autres lecteurs pourront lire ce one shot par intérêt cet évènement historique modifié pour cet album.
       
      • 1 réponse

    • Comme les autres tome 3
      Note :
      Au fur et à mesure des situations et de l’implication de Tsubaki dans la vie d’Ibuki, ce dernier arrive à avancer et communiquer avec ses proches, que ce soit avec son meilleur ami ou avec son frère. On voit que les personnages ont tous un passé où ils ont été maladroits, où les mots (ou attitude) ont été plus loin qu’ils ne le voulaient. La positive Tsubaki chamboule un peu tout ça et permet à ces garçons de dire enfin leurs attentes, leurs regrets… de communiquer tout simplement.

      Ce que je redoutais au tome 2 est en train d’arriver, l’histoire est gentille mais on arrive dans une trame plus classique, plus banale avec les incompréhensions des ados, leur peine de cœur, la jalousie due à une ex… Il est dommage que l’aspect handicap soit un peu en retrait. Le manga reste sympathique mais il y a des longueurs.
      • 0 réponse
    • 3 Jokers
      Note :
      Bon alors on va resumer la critique en quelques mots : Je vais de ce pas reserver la verion Urban Limited des 3 Jokers. 

      Voila. C'est bon non, ca suffit ?  Bon ok je developpe un peu. 

      Graphiquement parlant deja, Jason Fabok nous livre un album magnifique. Super bien travaillé, avec une Batgirl et un Red Hood dont les visages parlent suffisamment pour que leurs douleurs et leurs souvenirs soit retranscris immédiatement. Car c'est ca qui est au coeur de cette superbe histoire de Geoff Johns : La douleur des retrouvailles entre Batgirl, Timl Drake et leurs jokers "respectifs". 

      Geoff Johns nous livre trois héros dont la vie a été changée par "le" joker et met en parrallele trois  Jokers representant les trois facettes des Jokers de l'histoire de batman : Un joker cruel et sérieux, un joker comique et un joker sadique.  Trois jokers qui ramènent nos héros aux périodes les plus sombres de leurs histoires respectives. 

      Trois "face à face" superbement orchestrés pour un one shot qui réussit à être innovant tout en étant un pure produit de l'univers Batman.

      Chapeau bas Monsieur Johns !
        • Thanks
        • Like
      • 6 réponses
×
×
  • Créer...