Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Mardock Scramble tome 1
Scenariste: UBUKATA Tow Dessinateur: OIMA Yoshitoki Editeur: Noeve Grafx
Mardock Scramble est un manga qui date déjà de 2010, il a déjà une certaine réputation, notamment grâce à son anime. Depuis ses auteurs ont fait du chemin, on retrouve Tow Ubukata sur Psycho-pass et Yoshitoki Oima dans A silent voice et To your eternity. Noeve Grafx nous propose donc de découvrir cette œuvre de science-fiction, cataloguée cyberpunk dans sa collection XS à petit prix, la série est finie en 7 tomes.

Rune Balut est une jeune fille qui n’a pas de chance, alors qu’elle vivait dans la rue, elle est secourue par Shell, alors qu’elle pense avoir trouvé une place, ce dernier décide de l’assassiner. Sauvée de justesse par le Docteur et Œuf-Coque, deux investigateurs payés par la ville de Mardock City pour résoudre les crimes, elle va devoir faire un choix : les aider ou non à arrêter Shell. Mais Rune a été grièvement blessée et son nouveau corps semble cacher certaines capacités.

Beaucoup d’énigmes dans ce premier tome, qui est vraiment Rune Balut pour être devenue la proie d’un tueur en série, qui est Shell, et beaucoup de découvertes sur ce monde futuriste : l’étrange ville de Mardock, les capacités de Rune, celles d’Œuf-Coque… L’histoire est particulièrement bien amenée, on arrive tout de suite au cœur de l’action avec toutes ses questions et il y a beaucoup d’originalité, on est vraiment dans un nouvel univers. Un premier tome très prometteur qui donne envie d’en savoir plus.
Note :
  • 5 réponses

Berserk of gluttony tome 2
Scenariste: ISSHIKI Ichika Dessinateur: TAKINO Daisuke Editeur: Mahô
Plus Fate extermine de monstres et plus sa faim « sa gloutonnerie » est satisfaire, le problème c’est que sa compétence ne peut plus sa satisfaire de menu fretin : il lui faut toujours une proie plus puissante pour être rassasier. Si pour le moment, il arrive à s’en sortir avec les monstres qui rôdent dans les environs, il arrivera forcément un moment où cela ne sera plus possible. En même temps, les cadavres qu’il laisse sur son passage attirent l’attention et il risque de devenir lui-même une proie.

L’intérêt principal du manga est la compétence de gloutonnerie car si d’un côté elle apporte de la puissance à Fate, c’est une malédiction qu’il doit nourrir et si cette dernière n’est pas satisfaite, elle risque de dévorer son porteur. Fate est donc un personnage assez complexe pris au piège de sa vie de par son statut d’origine et sa compétence.

Côté graphisme, cela reste un peu léger avec des personnages principaux un peu passe-partout. Côté histoire, on aurait aimé qu’il y ait plus d’événements dans un tome, on a vraiment hâte de connaître la suite pour voir s’il va arriver à vivre normalement et si surtout il ne va pas succomber à sa propre compétence.
Note :
  • 0 réponse

Long night sweet p...
Scenariste: NOBANA Saori Dessinateur: NOBANA Saori Editeur: Hana
Asami travaille dans une petite boutique d’un centre commercial, il aime son environnement et son métier mais son quotidien va être perturbé par l’arrivée d’un coiffeur qui vient le voir pendant ses pauses et cherche à se rapprocher de lui. Seulement Shitara a tout pour déplaire à Asami, mais les apparences sont parfois trompeuses.

Le personnage d’Asami est d’une honnêteté déconcertante, il ne cache pas ses émotions, ne mâche pas ses mots et sait être franc concernant ses opinions et notamment sur sa conception de l’amour. Si petit à petit il découvre des failles chez Shitara, ce dernier va aussi évoluer pour dépasser ses mauvaises expériences. La relation entre ces deux-là est toute en douceur, ils prennent le temps et l’ambiance du manga s’en ressent fortement. C’est attendrissant et sans préjugé, on aurait aimé en avoir un peu plus.

PS : contrairement au titre, la partie relations intimes n’apparaît qu’à la fin et elle est quand même réservé à un public averti.
Note :
  • 0 réponse

Rooster fighter tome 2
Scenariste: SAKURATANI Shu Dessinateur: SAKURATANI Shu Editeur: Mangetsu
Keiji, notre super coq poursuit les kijû dans l’espoir de venger sa sœur, en chemin il rencontre un petit poussin bien décidé à le suivre partout voire plus si affinités. C’est alors qu’apparaît une poule noire surarmée, cherchant vengeance car Keiji lui a brisé le cœur et prête également à éliminer les monstres. Plus intelligente que la moyenne (elle a fabriqué une arme et peut communiquer avec les humains via un téléphone portable) elle va apporter des indices à Keiji. Les voilà à former une petite équipe pour partir à la recherche du kijû mutant blanc.

Si l’on transpose l’aventure de coq à humain, on est dans la catégorie de super héros qui combattent des monstres certains pour la justice, d’autres pour raisons plus personnelles. Finalement le terme kijû et assez proche de kaiju et côté histoire on est assez proche. Qu’est-ce qui fait la différence ? Et bien le fait que les personnages principaux soient des animaux, cela amène une part d’originalité avec un côté plus bestial où Keiji se laisse parfois emporter par ses envies naturelles (le rut par exemple) et l’histoire se déroule d’un point de vue complétement différent. Après, cela reste une chasse aux monstres avec des rencontres, des combats et une progression assez lente dans l’histoire. C’est bien fait mais est-ce suffisant pour durer ? La série est en cours et compte 3 tomes actuellement.
Note :
  • 0 réponse

Sweetness & lightning tome 1
Scenariste: AMAGAKURE Gido Dessinateur: AMAGAKURE Gido Editeur: Noeve Grafx
Nouvelle série de la collection XS, la série est finie en 12 tomes.

Un professeur de mathématique veuf s’occupe seul de sa petite fille, une lycéenne est souvent obligée de manger seule car sa mère travaille beaucoup. Tout ce petit monde va se retrouver pour apprendre à cuisiner et partager des moments de convivialité.

Coup de cœur de mon libraire à qui le manga lui a donné envie de manger, j’ai été moins emballée, normal car lui n’a pas lu food wars, là pour le coup, chaque plat me faisait saliver !! L’histoire est sympathique et certaines recettes de base sont bien expliquées. Des mangas de cuisine, il y en a d’autres et pour que cela fonctionne il faut aussi qu’il y ait une histoire derrière et qu’il y ait un équilibre entre les deux bien dosé pour que l’on ne s’ennuie pas.

Si les personnages sont plutôt sympathiques, il y a peut-être trop de cuisine et pas assez de tranche de vie pour donner envie d’en apprendre plus et le graphisme ne met pas forcément bien en valeur tous ces petits plats. Je reste sur ma faim.
Note :
  • 0 réponse

Road rage
Scenariste: Médéric Combettes Dessinateur: Médéric Combettes Editeur: Autres Editeurs/Auto editions
Petit coup de pouce à une toute petite maison d'édition nommée "L'oreille qui voit". Elle publie en auto-édition un Road  movie complètement déjanté nommé Road Rage.

Si on sent le côté "premier album" dans le tracé avec des alternances de cases très réussies et de cases trop vite faites, l'histoire est elle très sympa et aurait mérité plus de page. L'univers à la Mad Max, le héros qui ressemble à celui de Scumbag ou les aliens bikers, il y a de quoi faire un vrai univers avec plus de pages.

Si cette auto édition reste chère au vu du nombre de pages et comparé aux standard du secteur, votre investissement permettra de soutenir de tout petit auteurs.
Note :
  • 0 réponse

Entre deux T2
Scenariste: Peko Watanabe Dessinateur: Peko Watanabe Editeur: Kana
Ca se complique encor pour notre "couple" et le titre entre deux prend encore plus son sens. Ce deuxième tome fait la part belle à la troisième personne d notre histoire : la chef de Kohei et femme qu'il a mise enceinte.

La ou ce manga est toujours aussi bon. Plutôt que de chercher à faire dans le "trop" sentimentale, il nous livre des vraies réflexions sur la femme japonaise, la place dans la société, mais aussi les adultes et leurs illusions.

Entre le changement de point vu de la chef de Kohei sur le fait d'élever un bébé toute seul et Kohei qui ne sait plus du tout comment il doit réagir, pris entre son obligation de futur père et son amour pour Atsuko, ce manga parait vraiment super réaliste.

Et la fin en ajoute une couche et nous promet un tome trois du plus compliqué pour Kohei !
Note :
  • 0 réponse

DC Infinite Frontier : Justice incarnée
Scenariste: Joshua Williamson Dessinateur: Collectif Editeur: Urban Comics
Bon alors soyons honnête, ce Infinite Frontier est un comic pour expert. Mais vraiment les experts de l'univers DC. 

En sortant un album Infinit Frontier tous les 6 mois, les auteurs de DC s'obligent à concentrer l'histoire et nous faire un album ou quasiment chaque bulle est important. Chaque bulle, mais aussi une confiance absolue dans les scénaristes de DC. Car en lisant ce court Justice incarnée, on est obligé de s'adapter rapidement aux héros de chaque monde que l'on traverse. Et au vu du nombre de mondes et de la diversité des héros, il faut vraiment une souplesse d'esprit et une confiance aveugle. 

Une fois cela prit en compte, cette histoire est super importante, car elle est l'introduction au futur mal à venir sur l'ensemble de l'univers. Par contre, les auteurs DC manquent un peu d'imagination. Ils creusent encore plus dans le sens d'un super méchant sombre qui contrôleraient encore plus les autres super méchants. Si l'idée reste encore intéressante, cela semble un peu facile comme évolution de l'univers et on a un peu l'impression que DC à du mal à faire le deuil des histoires galactiques et des crises qui vont avec. 
Note :
  • 0 réponse

The most notorious Talker t3
Scenariste: Jaki Dessinateur: Yamorichan Editeur: Meian
Le retour du plus haïssable des héros. Et héros qui ne change pas vraiment dans ce tome trois. Même si l'on s'y fait, le côté sans cœur reste compliqué et est pourtant le centre du début de l'histoire avec un nouveau coup de chantage qui ne met pas notre héros en valeur.

Mais cela fait aussi partie de l'intérêt de la série et nous montre comment il va réussir à monter une équipe au top. Équipe qui continue de se développer avec l'arrivée d'un nouveau membre dans ce tome 3.

 Un nouveau membre au passé sombre comme les autres personnages de l'équipe. Une série toujours en construction qui est intéressante, mais pour laquelle il va falloir un but et des aventures de plus grande importance pour que l'on ne se lasse pas rapidement.
Note :
  • 0 réponse

la brigade des souvenirs T3 : la voiture de Bob
Scenariste: Carbone Dessinateur: Marko Editeur: Dupuis
Troisième tome de la série d'enquêtes d'un nouveau genre de chez Dupuis. Un Cold Case pour jeunes sans violences ni meurtre. Juste une enquête pleine de bon sentiment. Mais, encore un fois, une enquête menée comme celle de la télé. 

Entre la découverte de la voiture et la résolution de l'énigme, on passe par des recherches d plaques, des recherches de reconnaissance facial et des appels à des experts... Bon Ok j'en rajoute un pu, mais cette enquête est particulièrement bien écrite. L'enquête est difficile, elle piétine par moment, elle est pleine de fausses pistes, mais rien qui n'entrave le dynamisme de notre équipe d'enquêteurs.

On se retrouve donc vraiment avec une belle enquête, portée par un superbe dessin et amélioré par un cahier de recherche qui apprend (même s'il ne devrait pas) plein de chose sur le droit de femmes.
Note :
  • 0 réponse

The goddamned tome 2
Scenariste: Jason Aaron Dessinateur: R.M. Guéra Editeur: Urban Comics
Il aura fallu attendre quelques années avant d'avoir la suite de The goddamned mais quand on voit la qualité de cette série, ce n'est pas un problème de patienter. Les deux auteurs ensemble avaient déjà réalisé Scalped, une série culte de l'ancienne collection Vertigo, chez DC comics. Jason Aaron nous propose pas moins qu’une réécriture de la Genèse avant le déluge. Le premier tome donnait une première claque et cette suite est dans la continuité. La religion en prend quand même un sacré coup sous la plume de Aaron avec cette version très sombre et violente. Dans ce deuxième tome, on suit le parcours de deux jeunes filles élevées par des sœurs autoritaires et sadiques pour être offerte à dieu pour donner naissance aux nephilims. Elles vont fuir cet avenir peu réjouissant. Pour les dessins, R.M. Guéra nous donne une claque visuelle avec des planches magnifiques. Guéra réalise des dessins très détaillés avec beaucoup d’encrage. On retrouve quelques croquis et couvertures des comics vo en fin d’album.
J’ai adoré cette suite que je recommande pour les adultes, les deux auteurs se lâchent et vont encore produire une série surprendre.

 
Note :
  • 3 réponses

Sweet home tome 2
Scenariste: KIM Carnby Dessinateur: HWANG Youngchan Editeur: Ki-oon
Hyeon-Su est coincé dans sa chambre, vu sa situation familiale il comptait ce suicidait le 25 du mois mais là, il ne sait même pas comment survivre jusque-là. C’est en voyant deux enfants en danger et en rencontrant un voisin un peu malin, qu’il va se décider à bouger. Mais le danger est partout et surtout il n’est pas à l’abri de se transformer lui-même en monstre.

Là où le tome commence fort c’est dans les bribes d’informations que Hyeon-Su trouve sur internet et sur les symptômes qui annoncent une transformation, bien qu’il n’y croit pas pour le lecteur cela ajoute du suspens car on ne sait pas jusqu’à quand le personnage va rester humain. L’histoire est d’autant plus intrigante qu’on ne voit pas de solutions à la situation des personnages, on est embarqué dans ce huis-clos sans pouvoir faire autre chose que d’avancer au rythme de Hyeon-Su et comme il est prudent, on a l’impression qu’il n’y a pas grand-chose dans un volume ! Mais bon on sait que l’auteur est bon pour faire monter l’angoisse alors j’espère que la suite sera à la hauteur !!
Note :
  • 0 réponse

Harem in the fantasy world dungeon tome 3 et 4
Scenariste: SOGANO Shachi Dessinateur: HYOUJU Issei Editeur: Meian
Michio vit à présent avec Roxanne, il profite de son statut de maître pour passer certaines étapes intimes en prenant le temps toutefois de faire attention à son esclave et de ne pas trop la brusquer (tout en ne lui laissant pas le choix…). L’essentiel de ces deux tomes est partagé entre deux parties : l’intimité des personnages quand ils sont dans leur chambre avec de longs moments sur la toilette où la poitrine de la donzelle est mise en avant. Et l’exploration du labyrinthe, l’auteur prend le temps d’expliquer les compétences, de laisser son personnage faire des expérimentations sur ses capacités, de tester les compétences de Roxanne…

Cette partie d’explications est parfois longue mais on suppose que l’auteur a voulu faire les choses bien pour les néophytes en la matière comme lorsqu’on commence un nouveau jeu, il faut bien apprendre et comprendre les règles. La fin du 4eme tome est un peu plus intéressante car ils vont chercher un nouveau logement.

J’espère que l’introduction est finie car en terme d’aventures c’est assez creux et redondant, reste la superbe plastique de Roxanne pour passer le temps. Vivement que l’on passe à l’étape suivante car ce n’est pas avec une seule jeune fille que Michio réalisera son rêve de Harem.
Note :
  • 0 réponse

The eminence in shadow t5
Scenariste: Daisuke Aizawa Dessinateur: Anri Sakano / Tozai Editeur: Doki-Doki
Cinquième tome d'une série qui n'en finit pas d'évoluer dans le bon sens. Surtout ce tome 5. 

Car si ce tome 5 ne se concentre pas trop sur l'aspect "Shadow" et manigance de notre héros pour avoir l'air d'un looser, surtout au début, c'est pour mieux nous livrer un demi manga d'explication sur la vérité derrière Diabolos et sur les 12 qui utilise le sang du démon. Sincèrement la première moitié du manga est excellente. Entre révélations, Shadow qui nous montre sa puissance, ce début de tome se lit avec un intérêt qui nous a quitté sur beaucoup d'autre Isekai du genre. 

C qui fait que l'on lit même avec plaisir la dernière partie qui calme le jeu, se recentre sur Shadow et son envie de passer pour le superbe looser. Cette partie tire agréablement sur le shonen avec un tournoi ou le notre héros cache sa force.

Un excellent cinquième tome pour une série qui continue de nous passionner. 

Vivement la suite.
Note :
  • 0 réponse

Supergirl : Woman of tomorrow
Scenariste: Tom King Dessinateur: Bilquis Evely Editeur: Urban Comics
Tom King continue sa mainmise sur les one shot de l'univers DC en s'emparant de Supergirl. Et encore une fois, il transforme le personnage pour nous en présenter une version que l'on a jamais vue. Mais cette fois, il laisse de côté sa narration typique Tom King pour nous livrer... un vrai roman graphique. On pourrait même aller jusqu'au roman illustré en fait.

En effet, ce "Supergirl : Woman of Tomorrow" nous est raconté du point de vue de Ruthye, jeune extraterrestre, et cela, au travers... d'une lecture de ses mémoires. On se retrouve donc avec, à peu près, 90% du texte qui est de la voie off décrivant les illustrations, comme si on lisait un livre illustré. Bien sûr, Tom King jouant avec les codes, il s'amuse à nous faire étudier les différences entre la narration et les images, images montrant réellement ce qu'il s'est passé là ou la narration ne décrit est le compte rendu biaisé de l'aventure écrit dans les mémoires de Ruthye.

Cet ensemble forme une très belle histoire, très émouvante, nous montrant une Supergirl plus fragile et plus "humaine" que la superhéroïne que l'on connait.
Note :
  • 0 réponse

Boss Rénoma tomes 1 et 2 (fin)
Scenariste: SEGUCHI Shinobu Dessinateur: SEGUCHI Shinobu Editeur: Akata
Boss Rénoma est un spin off de la série prisonnier Riku, une série qui se passe dans un univers carcéral dans un monde légèrement post-apocalyptique. Si la série n’a pas fait beaucoup parler d’elle au début, elle a su trouver son public et un certain succès, ce spin-off s’intéresse à la jeunesse de Rénoma, le boss du gang du Double Dragon Cross, envoyé sur l’ile du Paradis (la prison) pour y purger une peine de 28 ans.

Arrivé sur place, il comprend très vite que pour survivre et se faire respecter, il lui faut être le nouveau boss du secteur où il a été mis, bien sûr, il y en a déjà un en place et il va falloir qu’il trouve des subordonnés pour l’aider et surtout avoir un plan pour faire pencher la balance en sa faveur.

Le style graphique est assez dur, l’ambiance de la prison est bien rendue, quelques fantaisies cependant dans le 2eme tome comme l’on trouve aussi dans l’œuvre principale. Un complément pour les lecteurs de prisonnier Riku où l’on retrouve un personnage important. L’on regrettera peut-être que son passé soit assez rapide (cet opus est fini en 2 tomes). Pour les autres, le livre reste intéressant sur la survie en prison et ses fonctionnements.
Note :
  • 0 réponse

Si je suis la vilaine, autant mater le boss final tome 1
Scenariste: NAGASE Sarasa Dessinateur: ANKO Yuzu Editeur: Meian
Alors cette fois, j’avais imaginé quelque chose de plus coquin à partir du titre en prenant « mater » dans le sens voyeurisme… eh bien non ! C’était dans le sens de manipuler, ou avoir le main mise dessus bref se mettre le boss dans la poche pour obtenir ses faveurs !!

Donc, isekai à nouveau où une jeune femme se retrouve réincarnée dans la peau de la vilaine, très semblable à otome game et c’est d’ailleurs difficile de ne pas y penser, l’histoire prend une autre tournure ensuite. D’abord parce que l’héroïne ne récupère ses connaissances qu’une fois le moment fatidique sur le point d’arriver, elle n’a donc pas le temps de changer les choses au fur et à mesure et deuxièmement parce qu’au lieu d’essayer de coller à son destin d’origine elle va aller chercher l’ennemi de son ex-fiancé qui, au passage, n’est pas du tout méchant. Une fin heureuse et une romance vont certainement arriver, bien qu’une vraie vilaine se tapisse dans l’ombre et va pimenter l’histoire… en attendant, le livre est agréable et plutôt bien fait. Série finie en 3 tomes.
Note :
  • 0 réponse

Deadpool Samurai tome 1
Scenariste: KASAMA Sanshiro Dessinateur: UESUGI Hikaru Editeur: Panini
Deadpool s’est invité dans le shonen jump, bien sûr pour répondre aux spécifications du magazine et comme il aime le rappeler d’ailleurs dans le livre, il se doit d’être du côté des héros et d’avoir une aventure lisible par des lecteurs plus jeunes. Bien que l’esprit fanfaron, humoristique et je-m’en-foutiste du personnage soit bien présent, l’histoire est plus soft que dans ses films.

D’ailleurs l’histoire est juste accessoire, ce n’est pas ce que l’on attend du livre, on suit ses aventures et ses remarques cinglantes et déplacées qui font son charme. En passant, on recycle d’autres avengers ou méchants, plus ou moins en les égratignant mais après tout c’est Deadpool le héros du manga et tout le monde sait qu’il ne fait pas dans la dentelle…

Un manga purement pour le plaisir de revoir Deadpool et son humour ravageur, c’est drôle et sans prétention, un pur divertissement !
Note :
  • 7 réponses

Chastity reverse world tome 3
Scenariste: AMAHARA Dessinateur: MANTARO Editeur: Meian
Urisugi, un garçon de chez nous, enfin un adolescent en pleine puberté avec des hormones qui s’agitent arrive au pays des filles perverses… que va-t-il se passer à votre avis ? et bien il va sacrément en profiter et tant qu’à faire se faire de l’argent de poche… Les deux copines d’Ichikawa sautent sur l’occasion et vont jusqu’à se trouver des petits boulots pour financer leurs ébats.

Je pensais vraiment qu’en mettant les plus obsédés des filles et des garçons des deux mondes, on aurait des situations bien plus originales que ça mais comme on n’est pas dans un hentai, finalement c’est normal. L’auteur n’a peut-être pas encore dévoiler toutes ses cartes ! Je l’espère d’ailleurs car ce tome est essentiellement centré sur les relations intimes. En tout cas, l’arrivée d’un nouveau personnage va permettre d’aborder d’autres aspects. Un manga toujours aussi original où l’on ne s’ennuie pas.
Note :
  • 0 réponse

The cloven
Scenariste: Garth Stein Dessinateur: Matthew Southworth Editeur: Autres Editeurs/Auto editions
Garth Stein gère très bien son histoire avec suffisamment de mystère autour du héros pour nous amener à suivre son aventure durant son évasion d'un laboratoire. En effet, James Tucker est un enfant créé génétiquement et modifié avec l'ADN d'un bouc, pour améliorer ses compétences physiques. Il possède les sabots du bouc avec fourrure sur les jambes et le corps d'un enfant, c'est un fourchu (the cloven). Pour ne rien arranger à la situation, il a quelques pertes de mémoires et se souvient difficilement de son enfance. A la lecture du résumé, on est obligé de penser à Sweet Tooth de Jeff Lemire. L'histoire de ce premier tome est très proche avec une construction narrative basée les mystères durant l'enfance, les expériences de mutations entre enfants et animaux.
Les dessins de Matthew Southworth conviennent à merveille sur ce roman graphique avec beaucoup d'encrage pour un résultat très sombre. L'ambiance est excellente avec un découpage très bien maitrisé.
J’apprécie beaucoup ce genre de récits fantastiques qui possèdent des histoires très prenantes où l’on ressent beaucoup d’émotions à la lecture, pour les mutants perdus dans notre société. Le scénario n'est pas très original mais possède une atmosphère forte, la suite nous permettra de me mieux juger du potentiel de l'histoire.

 
Note :
  • 4 réponses

The ice guy & the cool girl tome 1
Scenariste: TONOGAYA Miyuki Dessinateur: TONOGAYA Miyuki Editeur: Mangetsu
Venez partager le quotidien de collègues de bureau dont un jeune homme descendant de la femme des neiges dont les émotions peuvent provoquer du froid, des chutes de neige ou du gel et une jeune femme plutôt cool qui semble ne s’étonner de rien et peu à peu, une romance va se construire entre eux.

Le manga est constitué de petites scénettes, ce qui arrive fréquemment quand une histoire doit faire ses preuves avant d’être signée chez un éditeur, ce qui occasionne quelques redondances en début de chapitre. Les personnages sont attachants, l’histoire se lit toute seule, il y a beaucoup de positivité et de fraicheur tout en évitant le côté niais et cliché que l’on trouve parfois. Une romance toute mignonne à savourer sans modération.
Note :
  • 0 réponse

Mirror Game tome 1
Scenariste: SUNNY Dessinateur: BAOLONG Editeur: KOYOHAN
2eme titre du nouvel éditeur de Webtoon Koyohan, il s’agit ici d’un thriller, la série est finie en 6 tomes et elle est également disponible sur la plateforme verytoon, c’est d’ailleurs là que je l’avais découverte.

Un hypnotiseur de génie fait ses numéros à travers des shows internet et cela marche, de plus en plus de gens suivent ses émissions jusqu’au moment où 2 milliards de personne se font hypnotiser en même temps pour découvrir qu’il ne leur reste que 19 jours à vivre. Seuls deux personnes qui ont étrangement perdus une partie de leur mémoire vont pouvoir les sauver, commence alors une course contre la montre.

Concernant la qualité de l’édition, elle est sur un format type A5, papier glacé, couverture avec rabats. L’adaptation webtoon >> manga est réussie, pas de case minuscule et le textes sont lisibles. Concernant le graphisme on est dans un style assez épuré avec des arrière-plans assez minimaliste mais vu le sujet, on ne s’y attache pas trop et ce n’est pas gênant. En conclusion, Mirror game a un sujet original, un suspense à n’en plus finir, c’est un thriller hors du commun haletant et passionnant.
Note :
  • 0 réponse

The one t1&2
Scenariste: Nicky Lee Dessinateur: Nicky Lee Editeur: Meian
Alors déjà, je peux vous le dire, les dessins sont tels que sur les couvertures. C'est un style un peu vieillot, qui pourrait vraiment ne pas plaire à beaucoup de personnes. Mais... (comme dans les mangas, il y a toujours un mais) l'histoire elle n'est pas vieille et ennuyeuse, je dis pas que les vieux mangas sont ennuyeux, mais plutôt que, au vu de la couverture,... on peut avoir des doutes.

L'histoire est plutôt rafraîchissante, douce et même des fois drôles. Bah oui, il faut dire qu'une jeune fille qui n'y connait rien au mannequinat et qui du jour au lendemain décide d'essayer d'être mannequin, ça ne peut qu'être marrant. Et puis le duo des deux frères jumeaux tout les deux aussi bizarre l'un que l'autre ... hilarant ! 



Sinon l'histoire est innovante, pas trop de romance mais un peu quand même, marrante mais pas trop, triste ... trois pages, et puis des personnes qui font des gaffes puis n'importent quoi puis des gaffes ... , normal quoi ! Mais le scénario change un peu du shojo de base donne vraiment un côté rafraichissant à The One, et c'est ce qui m'a essentiellement plus. 



 



Après, les dessins vous me direz, les dessins ! Bah oui les dessins sont ... bah ça donne un peu de style on va dire ... (soupire) nan c'est vraie ils laissent pas mal à désirer. Mais bon à côté des gros yeux et des têtes toutes pareilles de beaucoup de shojo de en ce moment ce ne sont pas des dessins ,avec un style un peu vieillot mais travaillé, qui vont ... vous TUER non !? 



 



En conclusion l'histoire est très bien et rafraîchissante, il ne faut donc pas associer ou même rejeter The One pour les dessins. Il y a beaucoup plus derrière !



 



Une critique de @TheOtaku
Note :
    • Like
  • 3 réponses

Arsène Lupin contre Sherlock Holmes T1
Scenariste: Jérôme Félix Dessinateur: Alain Janolle Editeur: Grand Angle
Arsène Lupin à le vent en poupe. Après la série Netflix qui a fait le tour du monde, le manga de Kurokawa qui ressort, voici venu une BD pour jeune publique qui fait se confronter Arsène Lupin à Sherlock Holmes.

Mais ici, il est question de la fin des aventures ds deux hommes. SI l'histoire est intéressante avec une intrigue digne d'Arsène Lupin et une quête plein de finesse, le lien avec Sherlock Holmes est un pu brutale au début puis disparait par la suite.

C'est un poil perturbant, car les premières pages et le titre de l'album nous laissaient penser que Sherlock serait un des personnages principal. Ce n'est pas vrai pour l'instant.

À voir dans l tome 2, mais ce tome un nous met juste l'eau à la bouche finalement.
Note :
  • 0 réponse

Darwin's incident t1
Scenariste: Shun Umezawa Dessinateur: Shun Umezawa Editeur: Kana
Voici venu le manga star de cet été chez Kana. Il suffit de voir la belle place qu'il lui ait donné sur le stand de Kana à la Japan Expo pour voir tout les espoirs que Kana fonde sur la licence.

Et je dois dire que c'est plutôt une belle réussit. Ca change. Oui oui vous avez bien entendu. Ça change. Le point de vue, ce personnage mi singe mi humain est super rafraichissant. Ses réflexions sur le monde, sur la différence de traitement entre les humains et animaux est vraiment intéressante. Pas trop moralisateur, il nous montre surtout les incohérences des discours de certain juste en changeant de point de vue.

Ajoutons à cela une intrigue simple, mais bien menée avec un personnage plein de ressource dû au cumul des facultés humain et simiesque, et vous aurez un bon premier tome intriguant sur une histoire innovante.

Pas le premier tome du siècle, mais de belles promesses.
Note :
  • 0 réponse

×
×
  • Créer...