Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'manga'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


652 résultats trouvés

  1. poseidon2

    Kingdom T41-42

    Dur dur de repartir après avoir atteint un sommet tel que celui du tome 40. En effet après autant d'attente, l'arrivée officiel au pouvoir d'El Sei au dépends de Ryo Fui, est la conclusion des 39 tomes précédents. Rebondir était donc chose compliquée et Yasuhisa Hara a choisi la voie de la sagesse : des tomes introductifs nous lançant tranquillement vers la deuxième partie de l'histoire, la conquête de la chine. Je dis tranquillement parce que ce tome 41 pose les objectifs de chacun : faire partir des 6 nouveaux grands Généraux pour Shin et unifier la chine en commençant par obtenir le l'engagement du peuple pour El Sei. Il est donc plus question de politique et de période de paix qu'autre chose. Mais cela permet de lancer une série de combat ou Shin va chercher à briller pour atteindre ce statut si convoité. Et cela commence dans le tome 42, par la bataille de Kokuyou contre l'état de Zhao. Bataille assez standard mais mise en avant par le conflit de personnalité entre Shin et.... le fameux general Kanki. On remonte doucement en puissance pour cette série décidément hors normes.
  2. poseidon2

    The cautious hero t1&2

    En voilà un manga étonnamment... sympa. En effet on dirait, à la couverture, que ce n'est qu'un autre manga de fantasiy comme on en a déjà lu 2000 et donc Doki-Doki devient un peu trop un des portes étendards. Et bien en fait pas vraiment. Tout cela grâce au héros et au côté "moquerie"/critique des mangas de ce genre. Rien que l'anti-héros qui st fait super balaise parce qu'il réfléchit a tous les cas possible c'est sympa. La tête des méchants quand ils se rendent compte que le héros a tous prévu...En ajoutant à cela une déesse cruche comme ses pieds qui se fait bâcher par le héros à tout bout de champ, on se retrouve avec un manga humoristique plutôt sympa . Un bon moment de détente là où je n'espérais rien.....C'est déjà vraiment pas mal.
  3. Titre de l'album : The cautious hero t1&2 Scenariste de l'album : Tuchihi Dessinateur de l'album : Koyuki Coloriste : Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : La déesse Ristarte a reçu l'ordre de sauver Geaburande, un monde dont la difficulté de sauvetage est particulièrement élevée. Par chance, elle tombe sur le dossier de Seiya Ryûgûin, un héros hyper qualifié qu'elle décide d'invoquer aussitôt ! Alors qu'elle s'attend à une aventure bien tranquille, elle découvre vite que Seiya fait systématiquement preuve d'une prudence maladive, à un point qu'elle n'imagine pas ! Les nerfs de Ristarte vont être mis à rude épreuve pour convaincre son héros trop prudent d'utiliser ses talents ! Critique : En voilà un manga étonnamment... sympa. En effet on dirait, à la couverture, que ce n'est qu'un autre manga de fantasiy comme on en a déjà lu 2000 et donc Doki-Doki devient un peu trop un des portes étendards. Et bien en fait pas vraiment. Tout cela grâce au héros et au côté "moquerie"/critique des mangas de ce genre. Rien que l'anti-héros qui st fait super balaise parce qu'il réfléchit a tous les cas possible c'est sympa. La tête des méchants quand ils se rendent compte que le héros a tous prévu...En ajoutant à cela une déesse cruche comme ses pieds qui se fait bâcher par le héros à tout bout de champ, on se retrouve avec un manga humoristique plutôt sympa . Un bon moment de détente là où je n'espérais rien.....C'est déjà vraiment pas mal. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/cautious-hero-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. poseidon2

    The rising of the shield hero t15

    Ahhh le retour d'un de mes chouchous..... Enfin l'un de mes chouchous du passé. Non je ne vais pas être trop méchant aujourd'hui : la série est toujours très sympa et ce tome 15 particulièrement. Ce tome ci accélère un grand coup l'histoire et nous offre plein d’éclaircissement sur l'univers du héros au bouclier. On en apprend surtout beaucoup sur Lark et ses amis venus d'un autre monde. Et l’ambiguïté ne fait qu'augmenter sur le véritable rôle de ces personnages. Mais on sait maintenant vraiment à quoi s'en tenir au niveau des univers/monde de cette série. Tout va bien me direz et l'on se dirige vers une fin de série à plus ou moins court terme. Et bien c'est sans compter... la fin de ce tome ci qui, si elle est TRES sympa niveau histoire, relance... ben quasiment tout en fait..... oui oui. Enfin on espère bien que ce soit transitoire. Mais potentiellement non. Et cette potentialité fait super peur ....
  5. Titre de l'album : The rising of the shield hero t15 Scenariste de l'album : Yusagi Aneko Dessinateur de l'album : Kyu Aiya Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Trahison, monstres et rivalités : comment survivre dans un RPG avec juste un bouclier ? "Le pouvoir de Reiki est entre mes mains !". La compagnie de Naofumi a enfin atteint le noyau de la tortue spirituelle. Là, elle se retrouve face à face avec celui qui a tout manigancé : un dénommé Kyo, héros au grimoire et détenteur d'arme clanique venu d'un autre monde ! Devant ce nouvel adversaire qui détourne les pouvoirs de Reiki à son avantage, Naofumi et ses alliés sont rapidement en mauvaise posture... mais c'est alors qu'interviennent Lark, Tellis et Glass ! Critique : Ahhh le retour d'un de mes chouchous..... Enfin l'un de mes chouchous du passé. Non je ne vais pas être trop méchant aujourd'hui : la série est toujours très sympa et ce tome 15 particulièrement. Ce tome ci accélère un grand coup l'histoire et nous offre plein d’éclaircissement sur l'univers du héros au bouclier. On en apprend surtout beaucoup sur Lark et ses amis venus d'un autre monde. Et l’ambiguïté ne fait qu'augmenter sur le véritable rôle de ces personnages. Mais on sait maintenant vraiment à quoi s'en tenir au niveau des univers/monde de cette série. Tout va bien me direz et l'on se dirige vers une fin de série à plus ou moins court terme. Et bien c'est sans compter... la fin de ce tome ci qui, si elle est TRES sympa niveau histoire, relance... ben quasiment tout en fait..... oui oui. Enfin on espère bien que ce soit transitoire. Mais potentiellement non. Et cette potentialité fait super peur .... Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/the-rising-of-the-shield-hero-tome-15?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  6. poseidon2

    Konosuba t1&2

    Vous voulez un manga no-brain pour vous remettre d'une rentrée trop stressante ? Et bien Konosuba est fait pour vous. Car Konosuba c'est un peu l'exemple du manga de genre japonais : absolument rien de nouveau. Que des recettes bien établies qui ont déjà marché 200 fois et dont tout le monde pensera qu'il n'y a donc pas de raison que cela ne marche pas encore. Et il s’avère qu'ils ont raison. Mais grande fille (qui commence avoir de la bouteille en manga) m'a dit : "oui c'est vraiment ce n’est pas super nouveau mais c'est quand même cool, en vrai" (oui le en vrai ponctue la phrase de l'ado de ne jour) On se retrouve donc avec un manga qui ne plaira qu'au jeune publique parce que les adultes n'aimeront pas le fait d'avoir déjà lu la même histoire ailleurs. Mais bon après tout... c'est eux la cible, pas nous....
  7. poseidon2

    Konosuba t1&2

    Titre de l'album : Konosuba t1&2 Scenariste de l'album : Natsume Akatsuki Dessinateur de l'album : Masahito Watari Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Le jeune Kazuma Satô, fan de jeux vidéo qui ne sortait plus de sa chambre, perd la vie dans un accident de voiture... Mais c'est loin d'être la fin pour lui ! Il rencontre une jolie jeune femme prétendant être une déesse, qui le réincarne dans un autre monde. Ainsi commence le périple de Kazuma pour vaincre le Maô... Pense-t-il ! Mais c'était sans compter sur la présence de la déesse Aqua, celle qui l'a réincarné, ainsi que sur Mégumine, une lolita qui adore la magie explosive... et sur la difficulté de subvenir à ses besoins primaires dans ce monde où il faut quand même travailler pour vivre ! Critique : Vous voulez un manga no-brain pour vous remettre d'une rentrée trop stressante ? Et bien Konosuba est fait pour vous. Car Konosuba c'est un peu l'exemple du manga de genre japonais : absolument rien de nouveau. Que des recettes bien établies qui ont déjà marché 200 fois et dont tout le monde pensera qu'il n'y a donc pas de raison que cela ne marche pas encore. Et il s’avère qu'ils ont raison. Mais grande fille (qui commence avoir de la bouteille en manga) m'a dit : "oui c'est vraiment ce n’est pas super nouveau mais c'est quand même cool, en vrai" (oui le en vrai ponctue la phrase de l'ado de ne jour) On se retrouve donc avec un manga qui ne plaira qu'au jeune publique parce que les adultes n'aimeront pas le fait d'avoir déjà lu la même histoire ailleurs. Mais bon après tout... c'est eux la cible, pas nous.... Autres infos : Meian Edition Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/konosuba-soit-beni-monde-merveilleux-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  8. edo

    Dead company - T#1

    L'auteur reviens avec un 4e volet de son univers d'horreur. Personnellement quand je l'ai reçu j'ai été contente de revoir cette couverture. Malgré avoir été déçu par la dernière saga, retrouver Yoshiki Tonogai m'a fait un petit quelque chose.. Son coup de crayon n'a pas changé on reconnaît très facilement sa patte. J'avoue que j'avais un peu peur de me retrouver dans les mêmes situations que ses derniers mangas, c'est-à-dire que l'univers commençait un peu à tourner en rond et que les scénarios donnaient un air de déjà-vu après la sortie de JUDGE. Mais finalement c'est assez différent. On retrouve nos habituelles têtes d’animaux mais cette fois vous avez l’envers du décors et le point de vue de ceux orchestrant ces tueries.. ! Bien qu'on suive l'histoire avec les yeux de Ryosuke, l'unique survivant d'un de ces jeux macabres dont le but ne semble pas en accord avec les idéaux de la compagnie, on se retrouve rapidement dans l'ambiance créée par l'univers de l'auteur. J'attends le second volet pour observer l'évolution du manga, qui devient intéressant dans le dernier chapitre. Un premier tome un peu longuet sur l'accroche et le lancement de l'histoire à mon goût surtout qu'il s’agit d'une série en trois tomes. Néanmoins, si vous avez apprécié les précédentes œuvres, nuls doutes que vous aimerez Dead Company ! L'ambiance est là, l’intrigue se créer et personne ne semble avoir peur d'en venir au meurtre pour assouvir leurs besoins...!
  9. poseidon2

    Cube arts t1-2

    Quand j'ai vu ces deux tomes je me suis dit : Encore une série ou des mecs se retrouvent bloqués dans un jeu vidéo ? Je pensais vraiment la mode finie. Et puis ma fille, qui lit tout ce qui passe, m'a dit : "Non mais vas-y tu peux le lire, ça le fait grave" (oui elle a dit "grave" comme quoi au collège les expressions des années 80 reviennent à la mode) Alors je me suis dit que si elle avait aimé (et même si elle aime quasiment tous les mangas), il fallait que j'essaye et je dois bien avouer que c'est plaisant. Bon on voit très rapidement que cette histoire de cube n'est rien qu'un prétexte pour raconter une histoire dérivant de Sword Art online, sans être complètement sur la même chose. Mais si ces cubes ne servent à rien, ils permettent quand même d'amener des mini variations plutôt intéressantes qui permettent de lancer l'histoire et nous font nous attacher aux personnages. Et une fois que l'on a accroché à l'histoire, peu importe les cubes... on a juste envie de voir comment ils vont s'en sortir. Ce qui rend cette histoire sympathique, à l'instar de Sword Art Online justement, c'est que les personnages évoluent vite. On se concentre sur eux plus que sur l'explication de l'univers. Notre histoire avance donc vite sur ces deux tomes. Cela nous fait espérer une série pas forcement trop longue mais très dynamique. Si elle le reste autant que ces deux premiers tomes, ça serait déjà une super bonne nouvelle.
  10. poseidon2

    Cube arts t1-2

    Titre de l'album : Cube arts t1-2 Scenariste de l'album : Tomomi Usui Dessinateur de l'album : Tomomi Usui Editeur de l'album : Doki-Doki Note : Résumé de l'album : Survivre dans un monde où les cubes vous entourent ! Élève de seconde, Takuto est convié à essayer "Cube Arts" un nouveau jeu vidéo sandbox en 3D. La version bêta n'est visiblement ouverte qu'aux lycéens du pays... Grâce au casque de réalité virtuelle fourni, il parvient à s'immerger dans un monde entièrement composé d'une infinité de cubes. Un monde où l'on peut miner, bâtir, élever, forger, chasser et... se battre ! Car tout n'est pas aussi fun que prévu : suite à un bug du programme, Takuto et ses amis sont désormais coincés dans le jeu et sont pourchassés par des créatures faites de blocs. Parviendront-ils à survivre dans ce monde virtuel où la mort semble bien réelle ? Critique : Quand j'ai vu ces deux tomes je me suis dit : Encore une série ou des mecs se retrouvent bloqués dans un jeu vidéo ? Je pensais vraiment la mode finie. Et puis ma fille, qui lit tout ce qui passe, m'a dit : "Non mais vas-y tu peux le lire, ça le fait grave" (oui elle a dit "grave" comme quoi au collège les expressions des années 80 reviennent à la mode) Alors je me suis dit que si elle avait aimé (et même si elle aime quasiment tous les mangas), il fallait que j'essaye et je dois bien avouer que c'est plaisant. Bon on voit très rapidement que cette histoire de cube n'est rien qu'un prétexte pour raconter une histoire dérivant de Sword Art online, sans être complètement sur la même chose. Mais si ces cubes ne servent à rien, ils permettent quand même d'amener des mini variations plutôt intéressantes qui permettent de lancer l'histoire et nous font nous attacher aux personnages. Et une fois que l'on a accroché à l'histoire, peu importe les cubes... on a juste envie de voir comment ils vont s'en sortir. Ce qui rend cette histoire sympathique, à l'instar de Sword Art Online justement, c'est que les personnages évoluent vite. On se concentre sur eux plus que sur l'explication de l'univers. Notre histoire avance donc vite sur ces deux tomes. Cela nous fait espérer une série pas forcement trop longue mais très dynamique. Si elle le reste autant que ces deux premiers tomes, ça serait déjà une super bonne nouvelle. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/cube-arts-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  11. poseidon2

    Egregor T4-5

    Suite d'Egregor, la série de "Dark fantaisy pour ado" de Meian. Et suite qui s'intensifie méchamment avec une bataille entre l'humanité et les moissonneurs. Une bataille qui s'intensifie tellement... qu'on a du mal à suivre toutes les zones de batailles. Et c'est bien dommage car l'histoire en elle même est très sympa et devrait bien rendre en animé ou en film. Avec des couleurs différentes pour chacune des places de batailles....Mais la il se trouve que l'on est en noir et blanc dans un manga ! Donc on a pas le support visuel necessaire pour distinguer ou se passe chaque bataille. On ne le reconnait qu'à partir des noms des personnages. Et assez malheureusement il y a énormément de personnages dans ce Egregor. De plus à force de se centrer sur les Egides et les combats, on a totalement perdu de vue nos 4 héros du début. On en est à se demander leur noms Et cet aspect "brouillon" de l'histoire est vraiment dommage car les dessins sont très sympas et que la trame est, elle, super interessante et le bestiaire, ainsi que les pouvoirs, bien pensés. Espérons que les prochains tomes recentrent l'histoire sur moins de personnages.
  12. poseidon2

    Egregor T4-5

    Titre de l'album : Egregor T4-5 Scenariste de l'album : Jay Skwar Dessinateur de l'album : Kim Jae Hwan Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Alors que la bataille de Waldgarth fait rage et que les officiers s'acharnent à défendre la cité en l'absence des Égides, Foa rend visite au Comte afin de savoir pourquoi sa mère, la chevaleresse attitrée de la capitale, n'est pas là pour la protéger. Le choquant secret qui va lui être révélé va l'amener à se lancer dans une périlleuse quête, la première étape étant de quitter la ville par tous les moyens... Critique : Suite d'Egregor, la série de "Dark fantaisy pour ado" de Meian. Et suite qui s'intensifie méchamment avec une bataille entre l'humanité et les moissonneurs. Une bataille qui s'intensifie tellement... qu'on a du mal à suivre toutes les zones de batailles. Et c'est bien dommage car l'histoire en elle même est très sympa et devrait bien rendre en animé ou en film. Avec des couleurs différentes pour chacune des places de batailles....Mais la il se trouve que l'on est en noir et blanc dans un manga ! Donc on a pas le support visuel necessaire pour distinguer ou se passe chaque bataille. On ne le reconnait qu'à partir des noms des personnages. Et assez malheureusement il y a énormément de personnages dans ce Egregor. De plus à force de se centrer sur les Egides et les combats, on a totalement perdu de vue nos 4 héros du début. On en est à se demander leur noms Et cet aspect "brouillon" de l'histoire est vraiment dommage car les dessins sont très sympas et que la trame est, elle, super interessante et le bestiaire, ainsi que les pouvoirs, bien pensés. Espérons que les prochains tomes recentrent l'histoire sur moins de personnages. Autres infos : Edition Meian Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/egregor-tome-4?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. poseidon2

    Kingdom T39-40

    Titre de l'album : Kingdom T39-40 Scenariste de l'album : Yasuhisa Hara Dessinateur de l'album : Yasuhisa Hara Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Quand les insurgés investissent Kanyou. Alors que la cérémonie de couronnement suit son cours, l'armée des insurgés partie de l'État de Ai vient frapper de ses griffes la capitale de Qin. Le destin du roi Ei Sei dépend désormais de ce que parviendra à faire l'unité Hi Shin. Contre toute attente, un homme dans l'assemblée se lève et annonce son ralliement... Pour quelles conséquences ?! Critique : On y est ! il a fallut 40 tomes mais on y est enfin : au sacre de El Sei. Mais comme toujours dans kindgom, le talent de compteur de Yasuhisa Hara est tel qu'on en vient, et ce jusqu'au dernier moment, à douter du fait qu'il soit intronisé. La tension est à son comble, les batailles font rages et les influences sont énormes.... alors même qu'in fine on sait deja que oui il va s'en sortir car la chine sera bien unifiée. Mais quelle narration. Entre les joutes verbales entre El Sei et son adversaire sont remarquables. Les stratégies militaires et les combats le sont tout autant pour nous donner deux tomes en apothéose qui conluent la "demi" histoire de cette série et cloturent, avec brillot, le cycle de l'accession au trône. Franchement ces 40 tomes ont été lus avec une vitesse et un plaisir jamais vu ailleurs. Et pourtant je commence à avoir de la bouteille en manga.... Plus que 4 et je suis à jour !!! Autres infos : Meian Edition Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kingdom-tome-40?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  14. poseidon2

    Kingdom T39-40

    On y est ! il a fallut 40 tomes mais on y est enfin : au sacre de El Sei. Mais comme toujours dans kindgom, le talent de compteur de Yasuhisa Hara est tel qu'on en vient, et ce jusqu'au dernier moment, à douter du fait qu'il soit intronisé. La tension est à son comble, les batailles font rages et les influences sont énormes.... alors même qu'in fine on sait deja que oui il va s'en sortir car la chine sera bien unifiée. Mais quelle narration. Entre les joutes verbales entre El Sei et son adversaire sont remarquables. Les stratégies militaires et les combats le sont tout autant pour nous donner deux tomes en apothéose qui conluent la "demi" histoire de cette série et cloturent, avec brillot, le cycle de l'accession au trône. Franchement ces 40 tomes ont été lus avec une vitesse et un plaisir jamais vu ailleurs. Et pourtant je commence à avoir de la bouteille en manga.... Plus que 4 et je suis à jour !!!
  15. poseidon2

    Just not married t2

    Et oui vous ne rêvez pas ! Deuxième critique depuis mon camping de vacances. Journée de repos et Wi-Fi pré demi finale de ligue des champions m'offrent la possibilité de vous dire tout le bien que je pense de ce tome 2. Il est très simple : ma femme l'a trouvé très sympa. Ce qui sous entend 2 choses : - ma femme a lu une bd sans que je ne "l'encourage" à la finir - ma femme a lu un manga ! Son premier donc. Cela prouve que la nouvelle collection Kana est bien pensée. Imaginée pour les adultes, elle parle de sujets qui ne touchent pas les jeunes mais qui parle aux plus vieux. Et ça marche. J'ai adoré (et madame aussi) les thèmes abordés (un désir de plus de sexualité d'un côté, un désir d'enfant de l'autre...) mais aussi le fait qu'on nous montre bien les points de vue des deux côtés pour bien montrer que dans un couple il est illusoire de penser savoir ce que l'autre à en tête. une belle lecture qui aura permis à madame de se lancer dans le manga... Bon par contre pas sur qu'elle embraye sur Black Clive tout de suite
  16. Titre de l'album : Just not married t2 Scenariste de l'album : Kinoko Higurashi Dessinateur de l'album : Kinoko Higurashi Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Ritsuko et Shûichi sont en couple depuis qu'ils étaient au lycée. 10 ans de couple, 8 ans de vie commune, inévitablement, les gens leur demandent : "Et vous êtes mariés ? " Ritsuko en a l'habitude et ne s'en inquiète plus du tout. Mais approchant de la trentaine, la pression de l'entourage ne fait qu'augmenter. De manière tacite ou explicite, LA question ne cesse de revenir : "Alors, c'est pour quand ? " Critique : Et oui vous ne rêvez pas ! Deuxième critique depuis mon camping de vacances. Journée de repos et Wi-Fi pré demi finale de ligue des champions m'offrent la possibilité de vous dire tout le bien que je pense de ce tome 2. Il est très simple : ma femme l'a trouvé très sympa. Ce qui sous entend 2 choses : - ma femme a lu une bd sans que je ne "l'encourage" à la finir - ma femme a lu un manga ! Son premier donc. Cela prouve que la nouvelle collection Kana est bien pensée. Imaginée pour les adultes, elle parle de sujets qui ne touchent pas les jeunes mais qui parle aux plus vieux. Et ça marche. J'ai adoré (et madame aussi) les thèmes abordés (un désir de plus de sexualité d'un côté, un désir d'enfant de l'autre...) mais aussi le fait qu'on nous montre bien les points de vue des deux côtés pour bien montrer que dans un couple il est illusoire de penser savoir ce que l'autre à en tête. une belle lecture qui aura permis à madame de se lancer dans le manga... Bon par contre pas sur qu'elle embraye sur Black Clive tout de suite Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/just-not-married-tome-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  17. Titre de l'album : Tombé du ciel T1&2 Scenariste de l'album : Su Minazuki Dessinateur de l'album : Su Minazuki Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Je m'appelle Tomoki Sakurai et ma devise est la suivante : « vive la tranquillité ! ». Vous ne pensez pas que rien ne vaut une vie normale ? D'ailleurs, il y a un truc qui sort de l'ordinaire... Je fais souvent le même rêve, où je vois une jeune fille dont je ne me rappelle même pas le visage. Ce n'est rien de plus qu'un rêve et je ferais mieux de ne pas y penser... Mais ce jour-là, un ange est tombé du ciel ! Critique : Ma fille grandie..... Vous me direz que c'est normal mais elle affirme aussi ses choix et ça, ça fait bizarre. Là elle voulait Lire ce Tombé du Ciel. Elle l'a lue et m'a dit : tu verras papa, c'est trop bien ! Donc moi je me suis dit : bon ça va être un peu culcul mais bon je lui fais confiance. Et quel ne fut pas ma surprise de tomber sur ... ben un manga que j'ai vraiment eu du mal à lire tellement je n'ai pas aimé. Sincèrement d'un point de vue adulte on dirait un scénario de Hentai soft. Un ange en mode bombe sexuelle débarque et dis a un jeune ado qu'elle est à ses ordres. Et l'autre ado boutonneux demande forcement des petites culottes, pouvoir être invisible pour aller espionner les filles toutes nues tout ça.... C'est assez navrant je dois dire. Et ce qui est marrant c'est que elle elle n'a pas du tout réfléchis à ces points là. Elle les a oubliés aussi vite qu'elle les a lus pour se concentrer sur le fait (il est vrai) qu'il apprivoise petit à petit cet ange qui cache des mystères.... Bref on n’a pas lu le même manga ou pas avec les mêmes yeux. Je ne noterais donc pas ce manga. Je vous dirais juste qu'il n'est pas fait pour les parents ! Autres infos : Editions Meian Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/tombee-du-ciel-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  18. poseidon2

    Tombé du ciel T1&2

    Ma fille grandie..... Vous me direz que c'est normal mais elle affirme aussi ses choix et ça, ça fait bizarre. Là elle voulait Lire ce Tombé du Ciel. Elle l'a lue et m'a dit : tu verras papa, c'est trop bien ! Donc moi je me suis dit : bon ça va être un peu culcul mais bon je lui fais confiance. Et quel ne fut pas ma surprise de tomber sur ... ben un manga que j'ai vraiment eu du mal à lire tellement je n'ai pas aimé. Sincèrement d'un point de vue adulte on dirait un scénario de Hentai soft. Un ange en mode bombe sexuelle débarque et dis a un jeune ado qu'elle est à ses ordres. Et l'autre ado boutonneux demande forcement des petites culottes, pouvoir être invisible pour aller espionner les filles toutes nues tout ça.... C'est assez navrant je dois dire. Et ce qui est marrant c'est que elle elle n'a pas du tout réfléchis à ces points là. Elle les a oubliés aussi vite qu'elle les a lus pour se concentrer sur le fait (il est vrai) qu'il apprivoise petit à petit cet ange qui cache des mystères.... Bref on n’a pas lu le même manga ou pas avec les mêmes yeux. Je ne noterais donc pas ce manga. Je vous dirais juste qu'il n'est pas fait pour les parents !
  19. poseidon2

    Kingdom t37-38

    Je continue mon rattrapage de Kingdom : Fin de la bataille de Choyou et donc tome plus "normal" de la série. UN tome sur une prise certes stratégique, mais un tome seulement centré sur la progression de nos jeunes pousses. Entre Shin le bourrin et Ouhon le stratège, la course au premier qui aura le titre de General est plus que jamais lancé... et nous on lit tranquillement la fin d'un tome de transition. Ce qui est bien dans Kingdom c'est que les tomes de transition sont des tomes de combats intense la ou les tomes historiques sont ceux plus réfléchis et politique. On se retrouve donc avec le mélange quasi parfait : les tomes de transition nous tiennent par leurs batailles épiques et les tomes d'histoire par l'avancée du règne d'El Sei. Avancée qui prend un tournant étonnant dans le tome 38 avec la prise de "lumière" de la reine mère. Elle qui est restée longtemps cachée dans le harem sort pour essayer de rebattre les cartes politique ! Elle lance la bataille pour le couronnement un peu plus tôt que prévu ! La suite au prochain épisode ;)
  20. poseidon2

    Kingdom t37-38

    Titre de l'album : Kingdom t37-38 Scenariste de l'album : Yasuhisa Hara Dessinateur de l'album : Yasuhisa Hara Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Tandis que la bataille pour Choyou se déroule selon les plans initialement tracés par Ouhon, ce dernier se lance dans un duel l'opposant de nouveau à Shihaku, l'un des Dragons de Feu. Qui arrivera donc en premier jusqu'au QG ennemi et à la tente de Go Houmei... ?! Critique : Je continue mon rattrapage de Kingdom : Fin de la bataille de Choyou et donc tome plus "normal" de la série. UN tome sur une prise certes stratégique, mais un tome seulement centré sur la progression de nos jeunes pousses. Entre Shin le bourrin et Ouhon le stratège, la course au premier qui aura le titre de General est plus que jamais lancé... et nous on lit tranquillement la fin d'un tome de transition. Ce qui est bien dans Kingdom c'est que les tomes de transition sont des tomes de combats intense la ou les tomes historiques sont ceux plus réfléchis et politique. On se retrouve donc avec le mélange quasi parfait : les tomes de transition nous tiennent par leurs batailles épiques et les tomes d'histoire par l'avancée du règne d'El Sei. Avancée qui prend un tournant étonnant dans le tome 38 avec la prise de "lumière" de la reine mère. Elle qui est restée longtemps cachée dans le harem sort pour essayer de rebattre les cartes politique ! Elle lance la bataille pour le couronnement un peu plus tôt que prévu ! La suite au prochain épisode ;) Autres infos : Edition Meian Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kingdom-tome-37?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  21. poseidon2

    Time shadow t6

    Titre de l'album : Time shadow t6 Scenariste de l'album : Yasuki Tanaka Dessinateur de l'album : Yasuki Tanaka Coloriste : Editeur de l'album : Kana Note : Résumé de l'album : Shinpei est de retour sur son île natale pour assister aux funérailles de son amie d'enfance, Ushio, décédée accidentellement en mer. Il se rend vite compte que quelque chose ne tourne pas rond... Certaines personnes agissent bizarrement. Et s'il s'agissait d'une mort accidentelle, pourquoi une autopsie du corps d'Ushio a-t-elle été ordonnée ? Mais avant de pouvoir vraiment enquêter, Shinpei est assassiné par un sosie d'Ushio. Et voilà qu'il se réveille sur le bateau qui le conduit à l'île pour assister à l'enterrement d'Ushio...! Il semble avoir remonté le temps... Parviendra-t-il à comprendre ce qui se passe et à l'enrayer avant qu'il ne soit trop tard ? Critique : Fiouuuu qu'est-ce que c'"est bon. Et bien pensé. Ce tome 6 est excellent et montre la maîtrise du sujet de par son auteur. En effet ce tome 6 atteint un sommet de montée en tension comme j'en ai rarement lu dans le manga. Je ne parle pas d'un cliffhanger de fin ou d'une révélation fracassante. Ça c'est la base du manga et leur fonds de commerce. Non je parle bien d'un tome, déjà TRES tendu à la base, qui monte en tension et en stress comme seule les films d'angoisse avaient réussi à me faire jusqu'à présent. Et sans le coté gore ou sadique que l'on voit trop dans ce genre de film au cinéma. La entre révélation, avancée de l'histoire, contre-vérités et impression que nos héros ne s'en sortiront jamais.... on passe par tous les stades lors de cette lecture ponctuée par un final aussi attendu que difficile pour nos héros. Bref surement le meilleur tome d'une série qui m'avais fait peur par son nombre de tome (11 en cours au japon) mais au vu des tomes 5 et 6, je pense maintenant qu'on peut faire confiance à Yasuki Tanaka : il semble bien maîtriser ce qu'il fait Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/time-shadows-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  22. poseidon2

    Time shadow t6

    Fiouuuu qu'est-ce que c'"est bon. Et bien pensé. Ce tome 6 est excellent et montre la maîtrise du sujet de par son auteur. En effet ce tome 6 atteint un sommet de montée en tension comme j'en ai rarement lu dans le manga. Je ne parle pas d'un cliffhanger de fin ou d'une révélation fracassante. Ça c'est la base du manga et leur fonds de commerce. Non je parle bien d'un tome, déjà TRES tendu à la base, qui monte en tension et en stress comme seule les films d'angoisse avaient réussi à me faire jusqu'à présent. Et sans le coté gore ou sadique que l'on voit trop dans ce genre de film au cinéma. La entre révélation, avancée de l'histoire, contre-vérités et impression que nos héros ne s'en sortiront jamais.... on passe par tous les stades lors de cette lecture ponctuée par un final aussi attendu que difficile pour nos héros. Bref surement le meilleur tome d'une série qui m'avais fait peur par son nombre de tome (11 en cours au japon) mais au vu des tomes 5 et 6, je pense maintenant qu'on peut faire confiance à Yasuki Tanaka : il semble bien maîtriser ce qu'il fait
  23. poseidon2

    Kingdom t35-36

    Alalalala le confinement a eu un impact inattendu pour moi : j'ai zappé de suivre les sortie de Kingdom Oui oui c'est possible et je m'en excuse platement. Pour me faire pardonner.... bam lecture de 6 d'un coup ! Et on recommence cette série deja culte dans un moment crucial : le sauvetage de Sei Kyou par l'unité Hi Shin. Et sur ces tomes ci, on est en fin de "mini arc". On retrouve donc une intensité de dingue porté par ... et bien autre chose que des combats dantesque pour une fois. En effet Yasuhisa Hara innove en nous présentant une bataille ou les combats importent peu mais ou l'importance est mise sur la timing et l'arrivée de l'unité Hi Shin au bon moment. On suis donc une course contre la montre vraiment rafraissichante qui change notre vision des batailles. Avec un tome 36 qui relance l'expansion de l'état de Quin et met bien en avant les jeunes poussent de l'armée, pour une reprise de mes lectures de Kingdom, ces tomes m'ont directment remis dans l'ambiance stressante et intense de la guerre d'unification de la chine. Une série definitivement hors norme !
  24. poseidon2

    Kingdom t35-36

    Titre de l'album : Kingdom t35-36 Scenariste de l'album : Yasuhisa Hara Dessinateur de l'album : Yasuhisa Hara Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : En se rendant dans la ville de Tonryû à la tête d'une armée qu'il a lui-même levée, Sei Kyou n'a rien fait d'autre que se jeter dans la gueule du loup. Il est tombé dans le piège qu'on lui destinait. L'unité Hi Shin, appelée à la rescousse par Ei Sei qui a anticipé le complot, arrivera-t-elle à temps pour lui venir en aide ? Critique : Alalalala le confinement a eu un impact inattendu pour moi : j'ai zappé de suivre les sortie de Kingdom Oui oui c'est possible et je m'en excuse platement. Pour me faire pardonner.... bam lecture de 6 d'un coup ! Et on recommence cette série deja culte dans un moment crucial : le sauvetage de Sei Kyou par l'unité Hi Shin. Et sur ces tomes ci, on est en fin de "mini arc". On retrouve donc une intensité de dingue porté par ... et bien autre chose que des combats dantesque pour une fois. En effet Yasuhisa Hara innove en nous présentant une bataille ou les combats importent peu mais ou l'importance est mise sur la timing et l'arrivée de l'unité Hi Shin au bon moment. On suis donc une course contre la montre vraiment rafraissichante qui change notre vision des batailles. Avec un tome 36 qui relance l'expansion de l'état de Quin et met bien en avant les jeunes poussent de l'armée, pour une reprise de mes lectures de Kingdom, ces tomes m'ont directment remis dans l'ambiance stressante et intense de la guerre d'unification de la chine. Une série definitivement hors norme ! Autres infos : Meïan Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/kingdom-tome-35?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  25. poseidon2

    Gamaran le tournoi ultime t5

    Si les mangas de samouraï classiques trustent moins les premiers rôles des sorties manga, c'est tant mieux pour Gamaran le tournoi ultime qui reste décidément bien ancré dans le combat pure de sabreur. Si les sabres en tout genre essaient de diversifier le tout, on reste dans une opposition simple : des combats intenses, des techniques de folie et, pour une fois, une tête de fil qui perd un peu de sa superbe. C'est le gros point de ce tome 5 : les limites de ceux qui se reposent trop sur leurs acquis. Mais pour continuer à se concentrer sur le personnage de Rin, cet album est aussi celui de la grande progression de notre épéiste au féminin. Encore une fois ce manga n'invente pas grand-chose (peut-être la femme épéiste et encore) mais il est super efficace. Les combats nous tiennent en haleine et le champion touché rend toujours autant la lecture intense. On en redemande.
×
×
  • Créer...