Aller au contenu
  • S’inscrire

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'shojo'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Les forums BD
    • Toute la BD
    • Projets participatifs
    • Petites Annonces BD
    • Liens BD vers ailleurs
  • Et si on parlait d'autre chose que la bande dessinée ?
    • Améliorons 1001BD
    • Films et séries TV
    • 1001 Jeux Video
    • Livres - Musique - Spectacles - Théatre - Musées
    • 1001 choses à dire
  • TEAM

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


4 résultats trouvés

  1. Nickad

    Honey come honey tome 6

    Honey come Honey est un shojo type : une fille toute mignonne qui a du caractère et un garçon antipathique au premier abord qui cache un grand cœur. Mitsu et Kumagaya se rapproche un peu plus dans ce volume, ils affrontent le passé de Mitsu et font face à des désirs plus adultes, l’évolution normale d’une histoire d’amour dans le monde du shojo. Et même si le déroulement de l’histoire est plutôt classique, le manga déborde de bons sentiments, c’est tout mielleux, il y a des fleurs partout et ça fait du bien. J’espère qu’il y aura par la suite un peu plus d’originalité mais en attendant, cela reste une lecture agréable. Un peu de bonheur dans le monde actuel ne peut pas faire de mal.
  2. Titre de l'album : Honey come honey tome 6 Scenariste de l'album : SHIRAISHI Yuki Dessinateur de l'album : SHIRAISHI Yuki Coloriste : Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Tout le monde pense que la douce Mitsu est une fragile jeune fille. Mais c'est une redoutable combattante. Kumagaya, lui, est grand et son allure sombre effraie les autres. Cela lui a valu le surnom de « Grizzli enragé ». Mitsu va découvrir qu'en réalité, il est sensible et qu'il est le créateur des peluches qu'elle affectionne. Elle va alors tenter de se rapprocher de lui, contre l'avis de ses amis. Critique : Honey come Honey est un shojo type : une fille toute mignonne qui a du caractère et un garçon antipathique au premier abord qui cache un grand cœur. Mitsu et Kumagaya se rapproche un peu plus dans ce volume, ils affrontent le passé de Mitsu et font face à des désirs plus adultes, l’évolution normale d’une histoire d’amour dans le monde du shojo. Et même si le déroulement de l’histoire est plutôt classique, le manga déborde de bons sentiments, c’est tout mielleux, il y a des fleurs partout et ça fait du bien. J’espère qu’il y aura par la suite un peu plus d’originalité mais en attendant, cela reste une lecture agréable. Un peu de bonheur dans le monde actuel ne peut pas faire de mal. Autres infos : Edition Delcourt/Tonkam Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/honey-come-honey-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  3. Titre de l'album : Le jeu de la mort tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : SORA Dessinateur de l'album : SORA Coloriste : Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : « Avant de mourir, ça ne te dit pas d'avoir une histoire d'amour avec moi ? » Mikoto Ochiai, souhaite se suicider en sautant du toit de son lycée suite à une déception amoureuse. Mais Jin Haiba, un nouveau professeur de physique qui était là pour fumer, l'en dissuade. Pour cela, il va lui proposer de se mettre en danger en devenant son petit ami de substitution. L'adrénaline causée par cette relation inappropriée va alors les rapprocher dangereusement Critique : C’est l’histoire d’amour entre une élève et un professeur… rien de très original me direz-vous. Certes, il y en a déjà eu beaucoup, et pour que cela fonctionne il faut des personnages originaux et attachants. C’est exactement ce que renferme le jeu de la mort : une élève dépressive un peu trop altruiste et un prof nonchalant qui se comporte comme un ado attardé. Mais ça, ce n’est que la surface, les personnages sont un peu plus consistants, ils ne se dévoilent que petit à petit. Il y a certes un jeu de séduction de la part du professeur qui en même temps a un comportement « je m’en-foutiste », il se fait d’ailleurs régulièrement taclé. Il y a des situations qui portent à quiproquos, des petites touches d’humour, mais surtout, des petites interactions entre les personnages et le manga qui apportent de la fraicheur. « les personnages dans ton genre, les lecteurs les détestent » L’auteure a su tirer son épingle du jeu et nous offre un manga très agréable, sans temps mort ni niaiserie. Une belle réussite !! Autres infos : Edition Delcourt/Tonkam Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-jeu-de-la-mort-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  4. Nickad

    Le jeu de la mort tomes 1 et 2

    C’est l’histoire d’amour entre une élève et un professeur… rien de très original me direz-vous. Certes, il y en a déjà eu beaucoup, et pour que cela fonctionne il faut des personnages originaux et attachants. C’est exactement ce que renferme le jeu de la mort : une élève dépressive un peu trop altruiste et un prof nonchalant qui se comporte comme un ado attardé. Mais ça, ce n’est que la surface, les personnages sont un peu plus consistants, ils ne se dévoilent que petit à petit. Il y a certes un jeu de séduction de la part du professeur qui en même temps a un comportement « je m’en-foutiste », il se fait d’ailleurs régulièrement taclé. Il y a des situations qui portent à quiproquos, des petites touches d’humour, mais surtout, des petites interactions entre les personnages et le manga qui apportent de la fraicheur. « les personnages dans ton genre, les lecteurs les détestent » L’auteure a su tirer son épingle du jeu et nous offre un manga très agréable, sans temps mort ni niaiserie. Une belle réussite !!
×
×
  • Créer...