Aller au contenu
  • Le convoyeur tome 1 - Nymphe


    alx23
    • Scenariste: Tristan Roulot Dessinateur: Dimitri Armand Editeur: Le Lombard Note :
      Résumé:

      Un virus s'est répandu sur la terre. La "Rouille" s'est attaquée au fer, détruisant peu à peu les infrastructures, les véhicules, les outils,… Notre civilisation est revenue à l'âge de la pierre. Dans ce monde brutal, le légendaire Convoyeur incarne le seul espoir pour beaucoup de gens. Il accepte de remplir toutes les missions qu'on lui confie, quels qu'en soient les risques. En échange de quoi, les commanditaires doivent simplement manger un oeuf étrange…

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue

    Le convoyeur débute une nouvelle trilogie post-apocalyptique dans une ambiance western où l'homme a muté. En effet, dans l'histoire de Tristan Roulot, le fer est devenu aussi friable que du papier, transformant le monde que l'on connait, en rendant obsolète la plupart des structures. Cependant, l'impact le plus important provient du fer présent dans le sang de l'homme qui provoque des mutations. Dans ce monde, on suit le convoyeur un personnage mythique qui accepte toutes les commandes sans regarder le danger. Le récit est prenant et captive dès l’introduction avec ce retournement de situation assez bien amené pour présenter le convoyeur.

    Après les excellents westerns Sykes ou Texas Jacket, on retrouve Dimitri Armand dans un nouveau genre avec ce récit fantastique. L'auteur gère à merveille les décors en décomposition ainsi que les pouvoirs développés par l'ensemble de la population. Une version en noir et blanc dans un format plus grand était déjà disponible en librairie depuis quelques temps pour profiter du travail de Dimitri Armand. 

    Je recommande fortement la lecture de ce premier tome qui débute très fort.

    • Like 1


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    il y a 10 minutes, poseidon2 a dit :

    Rhoo mais celui la il me le faut trop !!!!!

    Fonce, tu vas adorer 😉

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, alx23 a dit :

    le fer est devenu aussi friable que du papier, transformant le monde que l'on connait, en rendant obsolète la plupart des structures. Cependant, l'impact le plus important provient du fer présent dans le sang de l'homme qui provoque des mutations

    Intéressante cette idée, originale et cohérente, qui permet de donner a priori des choses intéressantes autant sur le plan graphique que scénaristique.
     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, VladNirky a dit :

    Post apocalyptique... western ....

    Jérémiah.

    C'est ce que je m'étais tout de suite dit aussi mais il faut parfois se méfier des comparaisons hâtives.

    Un détail que je trouve quand même amusant pour la couv, c'est les yeux rouges qu'arborent à la fois le type et son cheval.
    A mon avis, ce que le type a bu la veille au "saloon" se trouvait aussi dans l'abreuvoir de son cheval.
    Bon, ok... je connais la sortie.
     

    Modifié par Phileas

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, VladNirky a dit :

    Post apocalyptique... western ....

    Jérémiah.

    C'est vrai mais normalement il n'y aura que trois tomes 🙂 .

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    ah bonne info ^^

    La couverture donne envie en tout cas, elle fait bien le job je trouve.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je te fais un copier coller :

    Dimitri Armand fait partie de cette jeune génération nourrie d'influences multiculturelles, allant des mangas diffusés sur Club Dorothée aux comics que son grand frère lui mettait entre les mains, sans oublier le franco-belge, qu'il découvre à travers les Lanfeust et autres Travis. Il entend devenir animateur, mais quelques années d'études lui permettront de réaliser que son dessin stylisé s'épanouira bien mieux dans la bande dessinée, constatation renforcée par sa découverte du travail d'Enrico Marini, dont il demeure un grand admirateur. Il réalise quelques illustrations de ci, de là, puis fait la connaissance de Thomas Cheilan, qui partage son goût pour les univers fantastiques. Et lui permet de donner corps au monde mystico-technologique de Salamandre, alors qu'il a à peine terminé ses études. C'est d'ailleurs lors de son examen final qu'il rencontre Jean-Charles Gaudin, membre du jury tellement impressionné par ses capacités qu'il lui écrit Angor, une série d'heroic fantasy plus classique. Après la reprise aux éditions du Lombard de Bob Morane, puis Sykes et Texas Jack, deux one-shot scénarisés par Pierre Dubois dans la collection Signé, il entame une nouvelle collaboration avec Tristan Roulot sur la série du Convoyeur.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    OK. Sykes et Texas Jack, il me semble en avoir entendu vaguement parler, ici-même peut-être bien 🤔 😉

    il y a 6 minutes, Kevin Nivek a dit :

    Je te fais un copier coller

    Je suis déçu, moi qui pensais que tu avais tout taper 🙂

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le dessinateur Dimitri Armand c’est du très très bon pour moi

     

     

    bon moi je l’ai dévoré ce soir. Rien à dire c’est très bon. La narration est bien tordue et faut s’accrocher un peu mais dans le bon sens du terme. 
    3 tomes ce sera peut être un peu court mais ça me semble bien de pas partir sur une série trop à rallonge.

    l’univers est super original et ça c’est chouette. C’est donc un premier tome enthousiasmant pour moi également.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, The_PoP a dit :

    3 tomes ce sera peut être un peu court

    Voir. Le format triptyque, ça donne souvent de bonnes choses (on en avait déjà parlé) : Horacio d'Alba, Le codex Angélique, Je suis Légion, La Guerre Eternelle, etc... Sauf La Quête, Le Troisièment Testament et La Licorne qui, avec leur quadryptique, viennent fiche en l'air ma belle théorie 🤨
    (...)
    Et puis aussi les diptyques comme Fog, Là où le regard ne porte pas, Skarbek, Lune d'Argent sur Providence, Le Sursis, Dernier Exil, etc...
    (...)
    Et puis aussi les...euh... sextiptiques comme Garulfo et UW1 et...
    (...)

    Bon, ok, ça ne tient pas, ma théorie 🥺

    Bah... qu'importe le format pourvu qu'on ait l'ivresse 😊

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moi j'aime bien 3. Plus ca va plus 2 je trouve ca court.

     

    Apres souvent si le premier cartonne ca se finit en ... 3 pour un premier cycle 🙂

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Lu aussi , et c'est vrai que ça sent bon . Je reconnais que 3 tomes seront un peu justes pour clôturer , mais il y a de quoi faire effectivement avec cet univers .

    Spoiler

    Ces oeufs lui permettent de prendre le pouvoir des autres c'est bien ça ? Visiblement il peut emmagasiner une tonne de pouvoir !

    Pas mal d'interrogations en suspens ....

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est quoiiiiiiiiiiiiiiiiii ces oeufsssssssssssssssssss

     

    Bon ok la grosse claque. D'accord avec vous ! Vivement le prochain !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, alx23 a dit :

    Je trouve aussi qu'ils sont trop confiant. 

    ILs n'ont surtout pas le choix et se disent que c'est surement pas pire vu que personne ne sait ce que ca implique..... la fin de ce tome est excellente pour ca !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On sait pas pourquoi il a l'air de souffrir comme ça à la fin ! Vraiment , le tome 2 va devoir être à la hauteur !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Kevin Nivek a dit :

    Oui , ou alors il les pond et ça fait piquer les yeux visiblement ^^

    😄

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Dernières Critiques

    • Abe sapien tome 7 - Le brasier secret
      La série principale du BPRD est désormais terminée avec le dernier tome un mal bien connu. Cependant, le spin-off sur Abe Sapien se poursuit même si son histoire se situe en même moment que les aventures du BPRD. Mike Mignola et Scott Allie s'associent une nouvelle fois pour continuer de décrire l'errance de ce héros amphibien dans un monde dévasté. On remonte vers l'origine d'Abe Sapien au fur et à mesure des tomes. Ce personnage est proche physiquement des monstres qui dévastent la planète. Les derniers survivants ne l'accueillent pas forcément comme un sauveur.

      Max et Sebastian Fiumara dessinent alternativement les différents chapitres de ce tome. Les deux auteurs sont des habitués depuis longtemps des récits du BPRD. Leurs styles très réalistes sont très proches. Tyler Crook participe aussi à ce tome lors d'un flashback et les couleurs sont de Dave Stewart.

      Les auteurs prennent peut-être trop leur temps de développer l'intrigue dans ce spin-off. Même si les rebondissements sont intéressants, on a l’impression de stagner dans l’histoire lors de la lecture.
      Note :
      • 0 réponse
    • DCeased - Unkillables
      Une fois n'est pas coutume dans le monde du comics... voici un spin off mieux que l'original. En effet le premier était intéressant de par l'arrivée, enfin, du résultat de l'équation d'anti vie de Darkseid et de son impact sur le monde. Le fait que les héros ne soient pas épargnés était aussi très sympa. Mais on restait centré sur des personnages hyper connus.

      Là c'est la surprise total avec une idée fichtrement bonne : comment va réagir le virus sur les héros/méchant.... immortels ? Ceux qui se régénère ou n'ont pas suffisamment de cerveaux pour être piraté (bonjour Grundy). Et bien cette question est super bien traitée : Entre  un Vandal Savage sûr de lui, un Deathstroke qui se régénère ou encore un Creepy immortel... on a une grosse bande de méchants qui se retrouve à travailler ensemble pour tenter de survivre. 

      Ce qui est bien traité dans ce volume c'est la psychologie des méchants. Tom Taylor, a l'instar de l'autre Tom coté héros, nous montre  bien que les méchants sont des hommes avant tout et que dans ces périodes de fin du monde leur "bonté" peut facilement ressortir. 

      Un excellent tome qui montre l'ambivalence de beaucoup de méchant de l'univers DC et nous promet un prochain tome vraiment sympa pour une "franchise" DCeased bien meilleure que prévue. Plus facile à lire que le très complexe Rebirth, cette franchise ravira tous ceux qui cherchent des histoires de super héros simples et sans se traîner les mastodontes du circuit et leurs historiques.

      A lire !
      Note :
      • 2 réponses
    • Shaman king, Flowers t2
      Suite de la suite de shaman king et premières divergences avec cette fois notre asocial de service qui se lie d'amitié avec... son ennemi du premier tome.  Le gros changement est même que la dites branche déchue se positionne, pour le moment, du côté de Hana.

      Hana apprend aussi pas mal de chose sur sa famille et sur sa destinée.

      Bon autant vous le dire tout de suite, on est encore dans un tome d'introduction. On se demande même dans quel mesure Kana n'aurait pas mieux fait de sorti les deux tomes ensemble. En effet le prochain nous promet d’être plus sympa avec l'arrivée de personnes souhaitant truquer le Flowers tournament.

      Ce tome sera donc rehaussé ou inversement en fonction des suivants.
      Note :
      • 0 réponse
    • Les amies de papiers
      Les amies grandissent et en grandissant leurs amitiés ne fait que se renforcer. Mais en grandissant arrivent les histoires de garçons,  les peines de cœurs et les fois où le papier n'est pas suffisant.

      Ce qui est bien dans ce tome 4 c'est que nos auteurs nous montrent que malgré l'attachement des deux jeunes filles aux papiers, elles restent des gamines de 13 ans qui vivent dans un monde ou le téléphone est omni présent. On a donc dans ce tome 4 l'introduction de cet objet qui permet quand même aux filles de se contacter en cas d'urgence.

      Si cet ajout est la bienvenue, l'histoire du théâtre ne m'a pas vraiment plu. A ma fille non plus. Elle l'a lu rapidement et m'a dit : bof. Alors qu'elle adore les 3 premiers.

      En effet ce côté n'est pas assez développé pour être autre chose qu'un prétexte.
      Bref un tome qui reste sympa parce que l'on retrouve nos héroïnes... mais pas beaucoup plus que ça.
      Note :
      • 7 réponses
    • Mutations t2
      Bon et bien cette suite au Mermaid Project n'a pas du soulever les foules. En effet là où le premier cycle faisait 5 tomes celui-ci clos  la série en 2. Mais au moins les auteurs et Dargaud ont le bon gout de clore comme il faut.

      Car cette fin de diptyque est très honnête. Bon on sent bien qu'il y avait plus à dire mais cela nous fait un tome dense et intéressant. Un tome qui nous fait faire le tour du monde mais ou les auteurs prennent quand même le temps de terminer toutes les histoires commencer dans le premiers cycle. En effet on voit se conclure l’enquête  en  court mais aussi les histoires de la sirène, de la sœur de Romane et sa famille etc...

      Bref un bon tome de fin de série pour une série qui n'aurait pas souffert d'un tome de plus quand même.
      Note :
      • 1 réponse
  • Qui est en ligne (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

×
×
  • Créer...