Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Talion - Tome 1 - Opus Racines


    The_PoP
    • Scenariste: Sylvain Ferret Dessinateur: Sylvain Ferret Coloriste: Sylvain Ferret Editeur: Glenat Note :
      Résumé:

      « Apprendre implique de souffrir... ». Le monde vit son dernier effondrement écologique. La Vermine s'insinue partout, dans la chair et la terre, dans le sang et dans l'air. La cité de ForenHaye, dernier bastion humain du royaume de Talion, lutte péniblement contre la violence de cette maladie du vivant. Et tandis qu'au-dessus du nuage de pollution, à la cime de la citadelle, les nobles survivent grâce à l'eau dépolluée, dans les bas-fonds des quartiers Racines, les plus démunis peinent à s'approvisionner en eau potable, jusqu'à en perdre l'esprit. Fille privilégiée des régentes des Racines, Billie, intrépide, aide les laissés-pour-compte en détournant les ressources réservées à une noblesse décadente qui attend impatiemment la mort de son roi Sirius Talion, monarque éteint d'une dynastie frappée d'infamie. Dans le même temps, Tadeus, un vagabond mystérieux, arpente continuellement les ruines souterraines de l'ancienne cité, menant des expériences pour la création d'un remède au mal qui ronge l'environnement. La rencontre de ces deux âmes complexes, de l'espoir et de la culpabilité, va peut-être permettre de réouvrir le dialogue avec une nature à l'agonie. Avec Talion, ambitieuse trilogie « cyberpunk gothique», Sylvain Ferret ouvre les portes d'un monde imaginaire, miroir du nôtre au reflet d'anticipation noire et tragique. Nourri par les enjeux écologiques et technologiques de notre temps, ce voyage initiatique, humaniste sans être manichéen, donne la part belle à des environnements riches et vertigineux. 

      Type: BD Europeene L'acheter sur bdfugue Genre: Science Fiction
     Share

    Bon j'avais cru comprendre que les avis étaient mitigés sur Talion avant d'en entamer la lecture, mais je n'en avais lu aucun afin de ne pas me gâcher le plaisir. 

    Très clairement je vais défendre ce Talion, car bien qu'ayant beaucoup de mal avec les lectures BD trop complexes j'ai refermé ce tome avec la simple envie de le rouvrir, mais aussi de lire la suite.

    Bien sûr je ne peux m'empêcher de penser que Sylvain Ferret aurait probablement pu gagner en fluidité en évitant quelques complexités parfois un peu gourmandes. C'est vrai. Mais cela n'enlève rien à l'oeuvre, à la fable ecologique tout autant que récit de post apo intriguant, intéressant et nous montrant un monde qui s'il n'est pas nécessairement des plus original, reste abouti dans sa cohérence globale. On rentre dans cet univers par une petite porte mais finalement les choses se mettent en place progressivement, portées par un dessin inspirant et visuellement marquant, et une construction des cases au service du récit. 

     

    A mon avis ce Talion est à lire, et les 2 prochains tomes de cette trilogie nous diront vite si l'on bascule du côté incontournable, ou si l'on en reste à une bonne lecture.

     Share


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés



    il y a une heure, alx23 a dit :

    C'est dingue comme les avis divergent sur ce titre, du coup je l'avais pas pris.

    oui , j'ai lu comme toi des trucs moins sympas que ne l'est @The_PoP , donc à voir ... Je l'ai pas pris non plus , mais je pourrais flancher 🙂

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @alx23 : je vois pas trop comment ça ne peut pas te plaire.

    @Kevin Nivek : pas trop de risques non plus même si c’est peut être un peu moins plaisir que ce que tu apprécies le plus.

     

    perso c’est beau, c’est bon, ça peut encore prendre un peu d’ampleur sans non plus partir dans tous les sens. 
    et en complexité franchement on a tous lu bien pire.

     

     

    les quelques avis négatifs que j’ai lu puent tellement le vieux reac’ qui supporte pas l’idée que oui l’humanité fait probablement de la merde sur l’écologie que je les ai pas trouvé crédible sur le reste.

     

     

    meme pas sur qu’il soit cité à Angoulême tant il n’est pas si difficile d’accès que cela 🙂

     

     

    je le relis dans les prochains jours, ce qui est ultra rare pour moi, et je reviens vous en parler

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    il y a une heure, The_PoP a dit :

    @alx23 : je vois pas trop comment ça ne peut pas te plaire.

    Alors dis comme ça évidement tu vas me faire dépenser de l'argent. Je l'ajoute à ma liste d'achat

    • Haha 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai écouté un podcast ce matin au sport , sur la SF en général , ils recevaient le gars de Talion . Assez cool l'itw , il lui faut un mois pour faire 6 planches ! Je suis pas surpris de la critique de @The_PoP qui mettait l'accent sur la générosité en détails des cases 🙂 . Le gars est un enfant de Gunm , Matrix , Blade runner etc ....

    Modifié par Kevin Nivek
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'arrive pas à lire en ce moment, mais j'ai feuilleté est c'est assez surprenant. J'ai lu le début et j'ai compris qu'il fallait que je me pose pour le lire celui la. ^^

    • Like 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je l’ai lu . Effectivement c’est assez complexe et la grande galerie de personnages ajoute un peu plus de complexité , surtout pour les ramifications entre eux ! 
    Pas mal de questions quand même , 3 tomes ce sera short . J’avoue ne pas avoir tout capté  quand même , ça mérite vraiment une seconde lecture . Un nouvel univers , avec sa religion , ses mœurs, cette nouvelle culture . C’est toujours un peu déstabilisant au début pour s’immerger . 
    En tout cas , une lecture du 1 est obligatoire avant d’entamer le 2 lors de sa sortie . 
     

    Mais je valide la bonne note 😀

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'après l'auteur, c'est un coup marketing permettant de garder le lecteur. Avoir une BD et demi sous le bras lors du lancement. Moi je ne peu m'empêcher d'y voir un aspect Covid....

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Avec Talion je serais hyper exigeant. Trop de talent et de potentiel pour laisser gâcher ça par un excès de zèle sur de la complexité inutile. Je brûle des cierges.

    • Like 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J’ai attaqué la lecture, je suis vers la planche 15 peut-être. c’est dense effectivement. Nouveau monde post apo, nouvelle coutume…


    ca me rappelle les âmes d’hélios (ce qui est une référence pour moi), et le cycle de cyann quelque part (autre référence), pour les castes. Le tout dans un petit monde fermé et refermé.

    a suivre 

     

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le truc c’est que je lis en lumière naturel (a l’extérieur) donc c’est encore un peu juste le soir pour des séances de lectures. Mais je vais pas traîner je pense. Très bon départ 

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites




    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Qui est en ligne   0 membre, 1 anonyme, 41 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Inscription

    Inscrivez vous gratuitement

  • Les previews !

  • Dernières Critiques

    • Récré A3 - Tome 2 - Otto Largue et Goldo Tombe
      Note :
      L'iéde de parodier Goldorak, Albator et les personnages et intrigues des dessins animés de notre enfance était plutôt savoureuse sur le papier. Las, le dessin clairement ciblé humour jeunesse ne m'a pas emballé plus que ça, et la teneur des gags finalement assez limités n'a pas été compensé par la richesse des références, dont je le concède j'en ai probablement loupé une bonne moitié.

      Ce Récré A3 est à réserver aux fans absolus de Golodrak et Albator ayant envie de rire un peu.
      • 0 réponse
    • Clebs - Tome 2 -Il était une fois dans l'os
      Note :
      Je ne crois pas qu'il y ai de genre plus difficile en bd que l'humour. On a tous en tête des génies de l'humour en bd, mais il faut bien reconnaitre que si ces rares élus accèdent à une immense reconnaissance c'est aussi parce que la tâche parait difficile.

      Evidemment l'humour est subjectif, aussi ce qui est valable pour moi ne l'est pas pour tout le monde.

      Pourquoi je vous raconte cela ? Parce qu'une fois n'est pas coutume, je n'ai pas réussi à finir cette bd. Ce qui explique sa note très basse. 

      Les dessins ne me font ni sourire ni rire, je ne les trouve pas spécialement mignons. Et les gags m'ont profondément blasé. Bref je n'ai pas ri, je n'ai pas accroché, je n'ai pas réussi. Et ce n'est pas le choix du sujet le problème, puisque étant moi même heureusement accompagné d'un chien j'étais tout disposé à rire sur ce sujet là.

       

      Bref. Ce n'était pas pour moi.
      • 0 réponse
    • Malcolm Max tome 3 - Projet nightfall
      Note :
      Ce troisième clôture le premier cycle des enquêtes fantastiques de Malcolm Max et sa partenaire Charisma. Peter Menniger utilise dans cette fiction, des faits historiques ainsi que des personnages historiques ou leurs inventions. L’époque victorienne se prête bien au récit steampunk pour les décors et contexte historiques. Ce dernier tome reste toujours aussi verbeux avec peut-être trop de dialogues ou de phylactères narratifs qui perturbent un peu la fluidité de la lecture. Après ces nombreux dialogues sont souvent l'occasion pour l'auteur d'apporter des touches d'humour, surtout avec les dialogues de la reine Victoria. Sinon ce dernier tome vous réserve beaucoup d'action avec la résolution de l'enquête et des combats contre des humanoïdes, des fantômes et la force de Charisma la demi-vampire.
      Ingo Römling assure une partie graphique très plaisante et qui se démarque des productions du même genre en bande dessinée. L'album se termine par quelques références sur les personnages et lieux qui apparaissent dans cet épisode.
      Cette trilogie est un mélange des genres avec l’enquête policière proche de celle de Sherlock Holmes pendant la même époque et le fantastique apporte l’originalité au récit.

       
      • 0 réponse
    • Ascender t4 (fin)
      Note :
      Ça y est, cette fois, c'est la fin. Pas de surprise sortie du chapeau, Jeff Lemire et Dustin Nguyen ferme l'aventure de Tim-21 avec ce tome 4 d'Ascender.

      Et c'est bien ce qui est marquant dans ce quatrième et dernier tome : le fait que ce dernier opus soit la conclusion non pas d'Ascender mais bien des deux séries. Et c'est ce qui est excellent, car on a enfin toutes les informations nécessaires à joindre les deux bouts, mais aussi ce qui va, si vous voulez l'apprécier à sa juste valeur, vous demander de tout relire 🙂 Ou faire travailler votre mémoire. 

      Reste que ce tome 4 est une vraie et belle conclusion. Jeff Lemire réussit à se sortir de son délire magico-technologique de belle façon, c'est-à-dire sans trop entrer dans des explications fumeuses, tout en conservant un niveau d'explication satisfaisant. Dustin Ngueyn est, quant à lui, toujours aussi bon dans son registre et nous propose des planches sublime avec le combat final en apothéose. 

      Une fin d'aventure comme on les aimes pour un space opéra sur 10 tomes qui restera hors norme.
      • 1 réponse

    • Isekai gourmets tome 1
      Note :
      Ici aucun personnage n’est passé d’un monde à un autre, non, il s’agit juste d’un groupe d’aventuriers à la recherche du trésor absolu « la couronne de la sagesse » qui exaucerait n’importe quel souhait, qui se retrouve un jour en possession d’une mappe mystérieuse qui permet d’invoquer des aliments une fois par jour. Ce sont les aliments qui sont invoqués et qui viennent d’un autre monde !!

      Les aventuriers doivent formuler un souhait, mais attention, car si leurs souhaits ne vont pas dans le même sens il peut y avoir des surprises !! Ce qui est intéressant, c’est la façon dont nos héros découvrent les aliments de notre monde car bien sûr, ce ne sont pas des produits naturels qu’ils reçoivent, mais des produits travaillés : un pot de glace, de la sauce en bouteille, des maquereaux en conserve… ils se retrouvent donc en présence d’emballages et de matériaux inconnus, ne savent pas comment les ouvrir, ni comment les manger et bien sûr ne peuvent pas lire les étiquettes !!

      Après côté aventure, le manga est composé de courts chapitres avec une petite évolution sur leur recherche de la couronne mais ce n’est pas vraiment le sujet qui est mis en avant. Le manga est donc humoristique, et même si l’idée est sympathique je me disais en le lisant que cela pouvait vite devenir lassant, ce que les auteurs ont dû également penser car ils ont eu la bonne idée de finir la série en 3 tomes !! Une série divertissante sans prise de tête !
      • 0 réponse
×
×
  • Créer...