Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Statistiques des membres

    4 109
    Total des membres
    125
    Maximum en ligne
    cassidy7568
    Membre le plus récent
    cassidy7568
    Inscription
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

Classement

  1. poseidon2

    poseidon2

    Administrators


    • Points

      11

    • Compteur de contenus

      23 172


  2. alx23

    alx23

    Les gardiens du post


    • Points

      11

    • Compteur de contenus

      11 752


  3. VladNirky

    VladNirky

    Administrators


    • Points

      10

    • Compteur de contenus

      14 384


  4. Nickad

    Nickad

    Members


    • Points

      10

    • Compteur de contenus

      1 101


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 08/10/2021 dans toutes les zones

  1. Je viens de lire que le prochain film de David Fincher sera l'adaptation de la série le tueur avec Tilda Swinton et Michael Fassbender !! Bon réalisateur et bons acteurs pour le moment, donc je pense que ça devrait être une bonne adaptation.
    3 points
  2. Ce week-end, Akata tient un magasin éphémère sur Paris 'un pop-up store" comme ils l'appellent afin d'aller à la rencontre de leurs lecteurs vu que les derniers salons ont été annulés. Comme j'étais justement sur Paris hier, je suis allée les voir. J'ai fait la connaissance de Delphine, leur attachée de presse et de Bruno, leur directeur de collection. De quoi échanger un peu autour de leurs choix, Bruno est en veille permanente et lit les magazines en japonais, il fonctionne principalement au coup de cœur, il cherche à apporter de la nouveauté, quitte à bousculer un peu le lectorat français (d'où la collection WTF). Quant aux shojos, l'objectif est de montrer que la palette existante est très variée et de changer un peu les mentalités ; le shojo n'est pas destinée qu'aux jeune filles ! Avec l'arrivée d'Akata, il y a eu une véritable révolution du shojo à tel point que depuis peu, les autres éditeurs se sont mis à créer de nouvelles collections : Life chez Kana, Moonlight chez Delcourt, shojo+ chez Glénat... Comme disait Bruno, avant ils n'avaient pas de concurrence sur ce créneau, maintenant, cela devient plus difficile. Il s'amuse de retrouver les titres qu'il refuse chez ses concurrents... Peut-être tant mieux pour le lecteur qui a un choix plus vaste mais il ne faudrait pas que la quantité soit au détriment de la qualité.
    3 points
  3. Je suis assez d'accord avec ta critique sauf que pour ma part, je n'aime pas trop le graphisme. Concernant le potentiel relecture, ce ne serait pas pour la trame principale mais pour tous les à-côtés qu'il y a : il y a plein de petits détails (graphiques notamment) qui méritent d'être vus de plus près, comme les inventions futuristes pour gérer la foule de touristes. Le côté écolo aurait pu être un peu plus développé et certains passages m'ont demandé un effort de compréhension (je pense à tout le discours de rage de vert) mais je suis moins habituée à ce genre de BD , ça vient peut-être de là...
    2 points
  4. Bonjour à tous ! Je me présente, Leen, je suis auteure de manga et de BD en auto-édition depuis quelques années. Je suis passé par 2 maisons d’édition mais ce n’est pas un système qui me correspond… Mon manga Shinobi Iri en est à son 4e tome sur 6, et il est en financement sur Ulule depuis environ une semaine. Il a été très bien accueilli puisque nous en sommes déjà à 134% collectés ! ˆˆ Vous pouvez trouver le projet en détail et le résumé de l’histoire ici : https://fr.ulule.com/shinobi-iri-t4 Si vous aimez le Japon féodal sur une petite trame historique, que vous aimez bien les histoires de ninja ou que vous appréciez les personnages anthropomorphes, n’hésitez pas à jeter un œil ! Vous pouvez vous procurer les 3 premiers tomes dans un coffret collector disponible uniquement sur ulule, ou même ma BD franco-belge érotique, Hasu. Vous pouvez aussi y découvrir Une forêt en Automne la BD auto-éditée de ma jeune assistante qui m’aide à faire les décors et figurants par manque de temps. Nous sommes en route vers les 150%. Nous avons déjà débloqué en bonus des pages couleurs dans le manga, et nous comptons sur vous pour débloquer un joli pin’s en métal avec l’un des personnages de l’histoire ! C’est d’ailleurs aux contributeurs de voter pour le visuel Si vous avez des questions, n’hésitez pas, À bientôt !
    2 points
  5. On appelle ça du marketing malheureusement... Il faut plaire au public cible et vivre avec notre époque, même si elle est triste...
    2 points
  6. Je l’ai lu et j’ai trouvé ça très très bon. Un peu fouilli sur certaines scènes d’action. Mais le scénario m’a beaucoup plu ! hâte de lire la suite. la couv’ est vraiment à tomber.
    2 points
  7. Non. je suis pas vraiment collectionneur dans l’âme. Et mes bd collectors je ne les relis pas bien plus que les autres. par contre j’ai pris vesper et fang
    1 point
  8. Une édition collector ?
    1 point
  9. Mais, mais, mais?! Qu'est ce que c'est que ça?
    1 point
  10. Ah oui oulala c’est vrai aussi ça !!! . Comme le poste de télé finalement ^^
    1 point
  11. Titre de l'album : Vampire la mascarade Tome 1 Scenariste de l'album : Tim Seely, Tini Howard & Blake Howard Dessinateur de l'album : Devmalya Pramanik & Nathan Gooden Coloriste : Addison Duke Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : Quand Cecily Bain, lieutenante brutale du Prince de Minneapolis, prend une jeune vampire sous son aile, elle est entraînée dans une conspiration dont elle peine encore à prendre la pleine mesure. Cecily pourra-t-elle s'échapper et sauver ce qui reste de sa famille ou sera-t-elle un autre pion sacrifié pour maintenir la seule chose sacrée aux yeux de la Mascarade : garder secrète l'existence des vampires au yeux de l'humanité ? Au même moment, à la périphérie de la ville, une famille de vampires anarques enquête sur un meurtre particulièrement vicieux... même pour les membres de leur espèce. Critique : Vampire la mascarade est l'adaptation du jeu de rôle culte du début des années 90 en comics, après le jeu vidéo, le téléfilm et les romans. Je ne connais pas le jeu de rôle mais on retrouve bien un univers gothique-punk dans ce comics avec toutes les familles de vampires qui se partagent les villes pour leur terrain de chasse ou leur réservoir de sang. Les castes vampiriques sont très organisées avec plusieurs rôles pour les membres du clan. Il y a un côté complexe au départ pour comprendre tous les thermes utilisés si l'on ne connait pas, d'ailleurs il est préférable de lire les pages de textes d'explication en fin d'album avant de commencer la lecture. On retrouve aussi les compétences des personnages comme dans les jeux de rôles classiques. Au niveau de l'histoire, on suit les aventures de Cecily Bain, la botte crottée du prince Samantha Merrain ainsi qu'un autre groupe de jeune vampire sans famille attitrée. Les dessins de Devmalya Pramanik et Nathan Gooden sont dans un style réaliste très sombres comme la plupart du temps, l'histoire se déroule la nuit. Aaron Campbell est aussi présent dans cet album en signant toutes les couvertures, c'est un auteur très tendance actuellement. L'histoire est intéressante et riche en intrigue avec tous les conflits d'intérêts de chacun dans cette organisation vampirique. J'ai bien apprécié ce premier tome même sans connaitre l'œuvre d'origine ou les autres adaptations des autres médias. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/vampire-la-mascarade-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  12. Et oui je comprends, elle se lit de gauche à droite
    1 point
  13. Tu veux dire qu’ils ont été comme , aspirés ?
    1 point
  14. jusqu’à
    Après presque deux ans d'arrêt forcé, le plus grand événement de pop culture parisien, Paris Manga & Sci-Fi Show, est de retour au Parc des Expositions de Paris Porte de Versailles pour une 30e édition, les 6 et 7 novembre 2021. Festival phare dédié à la pop culture avec deux éditions par an attirant chacune 72 000 visiteurs, cet événement réunit les passionnés de manga, de culture asiatique mais aussi de séries TV, cinéma, science-fiction… en mettant en valeur les pop cultures japonaise, européenne et américaine. Paris Expo – Porte de Versailles – Paris Hall 3 LES INVITÉS ANNONCÉS : Acteurs séries TV & cinéma Tom Welling (Smallville, Lucifer, Crisis on Infinite Earths) Kristin Kreuk (Smallville, Beauty & the Beast) Michael Shanks (Stargate SG-1, Saving Hope, Smallville) Joe Flanigan (Stargate Atlantis, Metal Hurlant Chronicles) Liam McIntyre (Spartacus, The Flash) Jean-Robert Lombard (Kaamelott) Tony Saba (Kaamelott) Illustrateurs Comics Sabin Rich (Black Cat, Harley Quinn) Simone Buonfantino (X-Men: Gold, Black Widow) Mr. Garcin (Spider-Man, Daredevil) Declan Chalvey (Deadpool, Punisher, Moon Knight) Mikel Janin (Batman, Justice League Dark, Superman) Glenn Fabry (Constantine, Preacher, Judge Dredd) Vincenzo Viska Federici (Red Sonja, Vampirella, Kabuki Fight) Pasquale Qualano (DC Bombshells, Doctor Who, Sonjaversal) invités Japanimation Sinath (Run Away, Courir pour toi) Cédric Biscay (Blitz) Mig (Wakfu, Dofus Pets, Ogrest) Maakii (Bleach, Gundam) Lightning
    1 point
  15. Alors moi l'arc de Clairemont / Lee sur Genosha j'adore. Vraiment : Cameron Hodge lance une attaque contre les X-Men et kidnappe Tornade et plusieurs Nouveaux Mutants. Mais Cable, Gambit, Havok et leurs alliés vont mener une expédition afin de les secourir au cœur de Génosha. Une saga culte illustrée par Jim Lee ! Le massacre Mutant, de mon souvenir d'ado c'était top ! Il semblerait qu'inferno soit bien aussi......
    1 point
  16. Alors c'est un format plus grand que Semic. C'est un peu un format Urban mais en couverture souple.
    1 point
  17. Un petit sujet destiné aux conversations diverses et variées à tendance BD, car sur le chat (que seul les inscrits et connecté voient je rappelle), ca se perd facilement et sur le site mobile faut aller le chercher pour voir les messages. (pour les sujets non BD, il y a tous les forums du bas (historiquement on les appelait comme ça, car ils étaient "en bas" de la page du forum). ^^ N'hésitez pas
    1 point
  18. Cette bd a été réédité cette année chez un autre éditeur, ça m'a permis de la découvrir. J'ai hésité car le titre ne m'emballer pas vraiment mais finalement, j'ai été conquise, non seulement l'historie est bien conçue mais il y a ce qu'il faut d'émotions pour être touché.
    1 point
  19. d'ailleurs je n'ai pas compris le rapport entre le titre et l'histoire...
    1 point
  20. Je crois, de mémoire, que le tueur ets une série qui s'est exceptionnellement bien exporté aux US. mais bonne nouvelle que cette adaptation Car il y a un beau casting et un bon real. Et je vois bien Fasbender dans le role du tueur
    1 point
  21. Oui j'en reviens pas aussi.
    1 point
  22. Ils vont ressortir les trois albums au format comics à partir de 2022 Plus d'infos : https://www.urban-comics.com/serie-something-is-killing-the-children-change-de-label-2022/?fbclid=IwAR2W_2kBKyIroI3twLs2GuV4N3DScxTiPV25Pqr0Z1S1pJdfERNKjtqpMjI
    1 point
  23. Titre de l'album : Astra saga tome 1 - L'or des dieux Scenariste de l'album : Philippe Ogaki Dessinateur de l'album : Philippe Ogaki Coloriste : Philippe Ogaki Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Un cargo spatial traverse l'espace profond. A son bord une cargaison des plus précieuses qui ne doit surtout pas tomber entre de mauvaises mains car les forces politiques qui régissent la galaxie pourraient changer drastiquement de camps et ainsi le cours de l'histoire. Une escouade de soldats dragons mandatée par l'empire aborde le cargo et perce sa coque épaisse en quête de l'Or Sacré. Critique : Avec Astra saga, Philippe Ogaki démarre une nouvelle série de science-fiction alimenté par les croyances vikings pour poser le décor et le contexte. D’ailleurs, il est très important de lire les textes sur les gardes de la couverture pour comprendre tous les thermes employés dans l’histoire. Tous le jargon est tiré de la mythologie viking. Le démarrage est très prenant puisque l'on commence avec une bataille dans l'espace avec un enjeu de la plus grande importance. On est projeté dans le vif du sujet avec de l'action lors de la présentation des héros et tout cela durant l'introduction musclée avant de revenir sur la jeunesse des héros ensuite. Cette méthode nous permet de découvrir les membres de la troupe d'élite de l'empire mais aussi les enjeux politiques et conflits. La partie graphique est certainement l'atout majeur de ce titre face à un scénario assez convenu dans le monde de la bande dessinée. Philippe Ogaki montre tout son talent et l'évolution de son style depuis sa dernière réalisation Terra Prime. Les troupes d’élites avec leurs épées laser sont assez impressionnantes lors des phases d’action. Les lecteurs de science-fiction qui apprécient le genre space opéra seront comblés par ce premier tome. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/astra-saga-tome-1-l-or-des-dieux?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  24. un spin off de la vie d'obiwan kenobi?^^
    1 point
  25. Merci merci Aucune prétention avec cette histoire, mais je trouve ce tome 4 un peu meilleur que les précédents. J’espère que ce sera le cas pour les lecteurs Et malgré mon manque crucial de temps pour gérer la comm’ de cette campagne, la somme récupérée en 15 jours est déjà presque égale à la somme totale de la campagne du tome 3. Je ne désespère donc pas qu’un jour je sois un peu plus connue Merci The_PoP pour les chroniques et ta participation… PS : 143% ! \o/
    1 point
  26. Et voilà , fini le tome 3 et , quelle fin !! C'est superbe , rien à dire , bravo Lemire , quel talent . Une trilogie que je relirai volontiers , sans aucun problème . Maintenant , place aux mutants , j'attaque HoxPox .
    1 point
  27. j'espère me tromper, mais c'est vrai que malgré quelques exceptions notables, pour moi c'est rarement le mieux un seul auteur. Mais laissons lui le bénéfice du doute. En parlant de ça, j'attaque raven tome 2
    1 point
  28. Alors moi il est remonté sur le haut de ma pile (avec infidel) mais vu que j'ai eu un demande pour Vesper... il s'est fait doublé hier !
    1 point
  29. Si j'ai le temps pas de pb. Sinon, j'ai commandé Infidel chez Urban car j'ai vu que c'était le dessinateur du dernier John Constantine Hellblazer qui m'avait bien impressionné. Quelqu'un sait ce que ça vaut les trois jokers ?
    1 point
  30. Moi je me suis mis a jouer... depuis j'achete beaucoup moins Je ne passe d'ailleurs presque plus sur cwowd ....:(
    1 point
  31. Résumé: Les annees vingt, de Dunkerque a Jakarta. Un homme confronte a son etrange destin. Entre Joseph Conrad et Stevenson... Ben voilà, un petit post sur Théodore Poussin, un personnage attachant de la collection Repérages/Dupuis dessiné par Frank LeGall. Se que je trouve vraiment bine dans cette série c'est évidemment le dessin très rond de LeGall, mais c'est aussi avec quelle simplicitée l'auteur met ses personnages en scène. Et puis j'aime beaucoup le choix de l'époque, les années 20 cela renforce le mystère. Bien entendus, le personnage de Théodore Poussin, ce globe-trotters détective semble être déjà vu et paraît ne pas innover, et bien non, c'est un réel plaisirs que de suivre les aventures de ce sympathique personnage. Une série que je vous conseils vivement :wink:
    1 point
  32. Team Peeters grave !!!!! Autobuy ça allez hop
    1 point
  33. Titre de l'album : Le château des étoiles - tome 6 - L'exposition interplanétaire de 1875 Scenariste de l'album : Alex Alice Dessinateur de l'album : Alex Alice Coloriste : Alex Alice Editeur de l'album : Rue de sevres Note : Résumé de l'album : Après avoir visité la Lune et Mars, Les Chevaliers de l’Ether semblent tristement cloués au sol depuis l’échec de leur tentative visant à convaincre l’Empereur Napoléon III de secourir les Martiaux. Le jeune Séraphin a été jeté en prison, et la Princesse de Mars est détenue pour être exhibée lors de l’Exposition Interplanétaire qui doit s’ouvrir à Paris, le 25 avril 1875 en présence de leurs Majestés les Empereurs de France et d’Allemagne. Afin de pousser les dirigeants du monde à dénoncer les crimes commis par la Prusse sur Mars, nos héros vont donc devoir libérer la princesse, ou tout au moins ses fabuleux pouvoirs mentaux. Et ainsi, au nom de la concorde entre les peuples, Hans, Sophie et Séraphin, aidés de Loïc, du capitaine Schneidig et de la journaliste Jocaste Daumier n’ont plus le choix : ils doivent braquer l’Exposition ! Mais à quel prix ? Critique : Ne me demandez pas d'âtre impartial avec ce chateau des étoiles. C'est impossible pour moi tant c'est en BD ce que j'ai tant aimé lire adolescent en livre. De l'Aventure, du rêve, de l'exploration, et de la poséie à chaque page, véritable tendresse d'Alex Alice pour ses personnages, secondaires comme principaux, jamais caricaturaux, toujours fins et porteurs d'émotions humaines magnifiquement retranscrites. Si à cela vous ajoutez des graphismes éthérées, des visages d'une rare expressivité, et des paysages à couper le souffle, ça commence à être dur de faire la fine bouche quand même... Niveau scénario on se retrouve avec une véritable fin de cycle, ouvrant autant de nouvelles portes qu'elle n'en ferme, et nous donnant des perspectives d'infini tant dans le recoupement à venir avec les chimères de Vénus que dans les possibilités d'évolution de l'histoire. Du grand Art qui j'espère ne se perdra pas dans cet océan de possible. Mais avec M. Ayrolles au scénario et M. Alice qui continue de contribuer à son oeuvre qui serait véritablement inquiet ? Pour ceux qui veulent replonger dans l'imaginaire de l'enfance à portée des adultes, venez rire, sourire, espérer, pleurer parfois mais surtout voyager et prendre des risques avec ces chevaliers de l'Ether, de moins en moins enfants au fil de la route les menant vers l'infini et l'âge adulte. Cet article dithyrambique au possible ne masquera pas une chose qui m'apparait désormais comme évidente : je crois que malgré les Blacksad, les Elecboy, les Spioru, cette BD était bien celle que j'attendais le plus de cette fin d'année. Oui, oui. Bravo et chapeau bas l'artiste ! Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-chateau-des-etoiles-tome-6?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  34. Yeaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
    1 point
  35. Titre de l'album : Saint-Elme tome 1 - La vache brûlée Scenariste de l'album : Serge Lehman Dessinateur de l'album : Frederik Peeters Coloriste : Frederik Peeters Editeur de l'album : Delcourt Note : Résumé de l'album : Le détective Franck Sangaré, accompagné de son assistante, l'étrange madame Dombre, débarquent à Saint-Elme, une petite ville de montagne réputée pour son eau de source. Ils sont sur les traces d'un fugueur disparu depuis trois mois : enquête apparemment facile. Sauf qu'à Saint-Elme, tout le monde vous le dira : « Ici, c'est spécial. » Critique : Après l'énorme succès de L'Homme gribouillé, les deux auteurs se retrouvent sur une nouvelle collaboration autour d'un polar qui commence très fort. Serge Lehman est doué pour créer des ambiances particulières pour passionner les lecteurs. Avec ce premier tome, on suit le parcours de plusieurs personnes avec des histoires différentes qui se déroulent toutes à Saint-Elme. Une ville riche par la production de son eau de source. On suit des petits truands kidnappeurs d'enfants, un détective à la recherche d'un jeune adulte, le maire et ses enfants, une vacancière et son père en visite à Saint-Elme et une invasion de grenouilles qui profitèrent. Toutes ses histoires n'ont pas de liens communs ou peu pour l'instant mais la violence est bien présente dans cette histoire. On notera à la lecture une étrangeté dans le lieu mais aussi des habitants. Les dessins de Frederik Peeters sont parfaits comme d'habitude avec cet auteur. Peeters abandonne le noir et blanc de L'Homme gribouillé pour proposer une palette de couleur assez sombre. Saint-Elme annonce une excellente série à venir et les interrogations sont nombreuses à la fin des quelques 80 pages de ce premier tome. J’ai adoré l’atmosphère général grâce au scénario et aux dessins. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/saint-elme-tome-1-la-vache-brulee?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  36. Bonjour ici, j'aimerais moi aussi publié ma bd même dans 3 ans. Pour le moment je félicite l'équipe pour la nouvelle sortie. Moi j'utilise encore de Planche de BD Je sais que je vais y arriver par ma force de détermination. Merci à tous
    1 point
  37. purée, exactement la même réflexion depuis que tu as posté.
    1 point
  38. Bon j'ai eu l'occasion d'écouter jusqu'au bout à l'occasion d'un trajet en voiture, et donc les épisodes 1, 2 et 3 y sont passés. C'est une adaptation très fidèle du 1er album (le 2 n'est pas encore dispo, je pense que ce sera saupoudré dans les semaines/mois qui viennent). C'est drôle (comme la série de base). La musique, la voix off de Gérard Darmon et des auteurs ajoutent beaucoup, de même que les bruitages. Le tout fait une grosse ambiance de bonne humeur. Globalement je suis content de connaître l'histoire avant, car c'est globalement difficile d'écouter en faisant autre chose en même temps (ici la conduite). Je me referais un passage au calme avec la dispo du T2 je pense.
    1 point
  39. C'est vraiment particulier comme lecture je trouve comme en général les comics indés.
    1 point
  40. Tu mets pas 5 étoiles non plus ! Le potentiel relecture le problème ?
    1 point
  41. Ils doivent faire des vannes sur le sud parce qu'à priori il est plus apprécié dans le nord...
    1 point
  42. Avant tout, ce roman graphique est un très bel objet réalisé dans une édition soignée avec une couverture où l'on peut se faire une idée des dessins et de l'histoire qui nous attend dans cet album. Le personnage de Glenn Ganges est une fiction de toute pièce puisque l'auteur a trouvé ce nom avec un panneau de sortie d'autoroute dans le Michigan qui annonçait deux directions, Glenn et l'autre Ganges. Pour l'histoire, Kevin Huizenga nous raconte les mésaventures de son héros qui a de troubles du sommeil. Sa consommation de café n'y est pas pour rien non plus. Glenn Ganges réfléchit et revient sur l'ensemble de sa vie, avec des questionnements, des réflexions avant de croire qu'il voyage dans le temps. Son imagination carbure à fond alors qu'il ne veut pas déranger et réveiller sa femme qui dort paisiblement à ses côtés. Il erre sans but précis, à jouer aux jeux vidéo et devient lui-même un personnage de jeu, ou alors se perd dans des lectures. La partie graphique est fantastique, l'auteur livre des planches minutieuses dans la mise en scène en utilisant la bichromie en colorisation de son histoire. On ne peut être que contemplatif devant ses effets de styles pour mettre en image les thèmes comme le voyage dans le temps, ou alors le temps qui défile. Kevin Huizenga a mis une vingtaine d'années pour terminer les aventures de Glenn Ganges dans le flot des souvenirs, mais le résultat est parfait entre la narration et les dessins.
    1 point
  43. Sans deconner, va regarder du coté de Drakoo. IL y a des truc dans le genre (forcement c'est Arleston qui gere la collec). Niveau humour et donne le dernier des gardiennes d'Aether est très drole. Graphiquement moins complet que Lanfeust mais très drole.
    1 point
  44. ah oué ? Elle est mode de sortie rapide ? (ou avec le confinement il y a eu des tas de report et du coup ça se précipite un peu en pré période de rentrée peut-être...) C'est déjà arrivé à l'occasion d'un changement de cycle. Perso je peux comprendre que les auteurs aient envie de changement de temps en temps. Quand tu vois la longueur de certaines séries. ^^
    1 point
  45. J’ai du retard avec Carmen , j’ignorais qu’il y avait eu un changement de dessinateur ! C’est une avalanche de sortie là : Ekho , Naufragés d’Ythaq , Carmen , Hauteville house , la suite de l’âge d’or .....
    1 point
  46. Je crois qu'il est avec Carmen celui la ^^
    1 point
  47. Faut que je le prenne aussi...
    1 point
  48. il y a deja la suite de Labyrinthus qui arrive !!!
    1 point
  49. J'attend le dernier Carmen avec impatience mine de rien, je pense qu'il arrive demain, ma commange bdfugue a été posté avant hier soir. ^^ Ca va être l'occaz de relire le tome précédent, et comme pour le changement de dessinateur du cycle d'avant, j'avais eu du mal (ne nous le cachons pas). ^^
    1 point
  50. Quand j'ai découvert Théodore Poussin , je venais de relire (une fois de plus ) Tintin et Milou . Le héros à la même tête que le personnage d'Hergé , c'est sûrement cela qui m'a motivé à acheter cette série . Voilà comment je me suis jeté corps et âme dans cette aventure d'une grande qualité . Le résultat est que le scénario est très plaisant . Un merveilleux voyage aux quatres coins de l'Asie dans un début de siècle tourmenté . La beauté des paysages vous ennivres , la densité des personnages vous séduits. Ces ingrédients font de cette saga une réussite incontestable. Le réçit est classique mais il vous tient en haleine du début à la fin . Le passé de Théodore Poussin est dévoilé album après album . C'est transcendant , émouvant et parfois surprenant . J'ai un petit faible pour Novembre , un personnage mysterieux à souhaits . Les qualités graphiques de Le Gall sont indéniables . Son dessin proche de la ligne claire est très convaincant mais il nous prouve , ici , également qu'il est un grand scénariste. De l'aventure avec un grand A . Génial!!!
    1 point
×
×
  • Créer...