Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Statistiques des membres

    4 078
    Total des membres
    112
    Maximum en ligne
    Ben
    Membre le plus récent
    Ben
    Inscription
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 17/12/2020 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Si tu étais une fille sans petit amis et que tu avais 15 ans tu n'aurais pas fait cette remarque
  2. 2 points
    Salut à tous ! Ce message pour vous annoncer que le blog Brèves de prison devient un livre ! Sa publication officielle est prévue pour fin février, mais les éditions de la Pigne ont d'ores et déjà lancé les pré-commandes : https://lapigne.org/actualites/breves-de-prison-la-souscription/ Brèves de prison, c'est le quotidien d'un prisonnier de Fresnes sous forme de strips de 3 cases, un témoignage plein d'humour (noir).
  3. 2 points
    Après un premier opus plutôt réussi , et, je dois bien avouer une découverte du trait si particulier de Pedrosa pour moi ; nous attendions avec impatience la suite de cette formidable histoire moyenâgeuse . Les couleurs chatoyantes reviennent et nous régalent . Ici , moins de forêts luxuriantes , et plus de pierres et châteaux . Le siège de la forteresse est d'ailleurs très bien représenté , et l'on ressent avec notre héroïne toute les difficultés que cela engendre . Nous quittons donc la verdure de l'espoir du 1 pour le bleu et le rouge feu de la guerre de cette suite et fin ! Car oui , là où il me semble qu'une trilogie eut été la bienvenue afin de bien étayer les personnages et leurs connections ; le récit se termine dans une explosion de couleurs ( comme la fin du 1 d'ailleurs) et , de raccourcis ! On retrouve aussi des raccourcis dès les premières pages où l'on s'interroge sur les évènements suite à cette déflagration liée à l'ouverture du livre L'âge d'or par la mère de Tilda . On espérait même en savoir plus ! Et on se retrouve avec nos 3 acolytes du premier tome , ces "cerfs " séparés pour une cause les dépassant totalement . Tilda a récupéré le livre ; comment ? Passé ces légers désagréments , cela reste une superbe aventure magnifiquement dessinée , et colorée ! On retrouve le propos et ce mouvement des personnages dans les cases que j'ai tellement apprécié dans le premier . L'âge d'or est un must have dans une collection , mais je ne lui mets pas les 5 étoiles à cause des raccourcis . Comme l'a dit justement @The_PoP , un 1.5 aurait été souhaitable . Critique rédigée par @Kevin Nivek
  4. 2 points
    Salut les lecteurs de BDs. Ca y est, Noël est passé et il est venu garnir ... ma pile de la honte qui n'est pas assez descendue durant ce mois de décembre La faute à des travaux mais surtout à de super trouvailles en occasions (intégrale de Freak Squeele, intégrale de l'histoire des 3 adolfs, fin des intégrales de Fables, intégrale de la Quête de l'oiseau du temps....) qui sont venues ajouter du poids à ma pile. Bref, des problèmes de lecteurs de BDs Mais le vrai problème ce n'est pas le père Noël, c'est l'arrivée de super BDs début 2021 qui vont sans nul doute nous réjouir mais ne pas améliorer mon soucis Mais qu'il est quand même bon de penser à 2021. 2021 que l'on espère être une année qui nous fera oublier une année 2020 des plus compliquée pour la plupart d'entre nous. Et pour bien oublier cette année 2020 pourrie, je ne peux que vous encourager... à privilégier une soirée "on finit la pile avant 2021" plutôt qu'un jour de l'an standard. Oui c'est dur mais tant qu'à être sur une année pourrie, autant faire l’effort qu'il faut pour que cela ne déborde pas sur 2021. Même si étrangement pour 1001BD cette année 2020 fut, par la force des arrêts de travail obligatoires, une année de renouveau pour l'occasion des 20 ans du site. Un relooking de malade, des partenariats qui fonctionnent, des nouveaux membres actifs, plus de critiques, des nouvelles têtes sur le forum, de nouvelles interviews dessinées... bref une année pleine de nouveautés dont on espère qu'elles vont ont plu. On peut donc aisément imaginer que l'année 2021 sera plus "calme" mais le calme après la tempête c'est toujours une bonne chose. Et l'on espère que l'on pourra compter sur vous pour cette nouvelle année. Soit indirectement en nous aidant via des achats chez notre partenaire BDfugue soit directement en venant discuter avec nous ! Dans tous les cas vous pourrez compter pour toute l'équipe, @VladNirky, @alx23, @The_PoP et notre petite nouvelle @Nickad pour continuer à vous guider au travers des nouveautés, avec honnêteté, humour et sans jamais vous prendre la tête J’arrête la mon plus long édito et vous souhaite de la part de tout le monde un excellent réveillon et par avance une excellente année 2021 ! Poseidon2, pour toute l'équipe de 1001BD.com
  5. 2 points
    Bonjour à tous, Petite info super sympa : tous les YouTubeurs parlant de BD se sont réunis pour faire une vidéo "spéciale Noël". Je vous laisse savourer : https://www.youtube.com/watch?v=4wKNRkA_Dtk Joyeuses Fêtes à tous !
  6. 2 points
    Sinon c'est de l'excellente BD "standard". Ca devrait vous plaire à tout les deux @VladNirky et @Kevin Nivek
  7. 2 points
    Hey ! Fabrice Meddour, le dessinateur de Apres l'enfer dont le tome deux sort en janvier, vient d'accepter de répondre à une interview dessinée
  8. 1 point
    C'était en occasion donc je l'ai pris je me suis pas ruiné et je pense que ça va me plaire Il y avait aussi Elecboy qui me disait bien mais je n'ai lu aucun retour sur cette BD
  9. 1 point
    T’as aussi le Annee 1 de Miller qui est bon même s’il a pris un gros coup de vieux. sinon pour moi Batman c’est : La cour des hiboux Silence un long Halloween amere victoire white knight 1 & 2 the Dark knight return annee 1 les deux Batman de Marini les derniers jours de Batman
  10. 1 point
    Alors je suis en train de lire New-Xmen... et je dirais... l'autre. Le run de Morrisson est bien. Mais on est dans du "standard". Un méchant qui prend les X-Men a contre pieds tout ca tout ca... Ca introduit le personnage d'Emma Frost dans un coté gentil ..... Alors que Hickman il change tout. tout.... BEAUCOUP mieux realisé et beaucoup plus ambitieux....
  11. 1 point
    La typiquemet tu est dans le cycle mythique de Batman. Long Halloween c'est l'essence des batman des années 90-00
  12. 1 point
    Titre de l'album : Maudit sois-tu tome 2 : Moreau Scenariste de l'album : Philippe Pelaez Dessinateur de l'album : Carlos Puerta Coloriste : Carlos Puerta Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : En 1848, l'étrange docteur Moreau invite dans son manoir du Yorkshire quatre hommes et femmes illustres du siècle victorien : Mary Shelley, Charles Darwin, Richard Burton et Emily Brontë. Son but : leur présenter les résultats de ses extraordinaires expériences. Mais loin de les convaincre, il ne déclenchera que colère. Colère et horreur, pour Mary Shelley, qui reconnaît cet homme : son nom n'est pas Moreau ; il s'appelle John Polidori, et a brisé sa vie. Critique : Le premier tome avait commencé très fort avec l'association de deux génies du mal le comte Nicholas Zaroff et le docteur Moreau avec une histoire qui se déroulait en 2017. Dans cette suite, on remonte le temps pour retrouver la famille des protagonistes du premier en l'année 1848. L'histoire de Philippe Pelaez reprend le même principe que pour le tome précédent avec une première partie qui introduit tous les personnages connus avant que la chasse à l'homme ne débute, puisqu'il s'agit de cela avant tout. Le premier tome se concentrait sur le comte Zaroff, alors que cette fois le docteur Moreau est au centre du récit avec ses expériences folles sur les animaux et humains. Pour la partie graphique, Carlos Puerta assure dessins très réalistes pour un rendu proche de photo tellement son trait et les couleurs sont minutieuses. L'album se termine avec les premières planches du dernier tome de la série et quelques suppléments sur le docteur Moreau et son créateur Herbert George Wells. Cette première édition est accompagnée d'un ex-libris. Évidement en grand amateur du travail de Carlos Puerta et de fantastique, je suis la cible principale visée par cette série. Je ne pourrais juste reprocher les similitudes narratives entre le premier et deuxième tome même si cette suite apporte des réponses au tome précédent. Vivement le troisième et dernier tome. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/maudit-sois-tu-tome-2-moreau?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  13. 1 point
    Oups mince oui il ne faudrait pas donner des mauvaises idées
  14. 1 point
    alors ca.... c'est la question magique en manga. Il y a 7 tomes pour l'instant mais sauf si les canibals envahisse le monde je ne vois pas trop comment il pourrait y en avoir plus que 8.
  15. 1 point
    Alors normalement c'est New X-Men (oui oui c'est super original) de Grant Morrisson. Celui la est resté à la maison donc je te dirais. Par conter j'ai oublié de dire que c'est le dessinateur de The Authority. C'est special comme dessin Surtout au niveau des visages.
  16. 1 point
    3 heures de train mon bon monsieur !!! plus tout seul à l'hotel le soir
  17. 1 point
  18. 1 point
    L'intégrale Le royaume de Borée sort aussi , j'aime bien Raspail comme écrivain (je recommande En canot sur les chemin d'eau du roi ) , et le dessin a l'air bien aussi . C'est un des trucs que je n 'ai pas fait lors de la sortie . Vous connaissez ou avez ? Le marquis d'Anaon aussi ... Pfff ces intégrales poussent à l'achat .... D'ailleurs , vous savez si une suite est prévue à Esteban le petit baleinier . J'ai adoré cette histoire .
  19. 1 point
    Bien joué, je me souviens que vous étiez passé par ici en parler il y a quelques mois
  20. 1 point
    @Kevin Nivek : D'ailleurs t'as vu le prochain de Chabouté, Yellow cab, je vais la prendre dans la semaine
  21. 1 point
    Mouais .... je garde celle de Chaboute qui est parfaite et ça me suffit . Quelle créativité quand même ! Encore Moby Dick .....
  22. 1 point
    Il existe en intégrale : https://www.bdfugue.com/welcome-to-hope-integrale-roman C'est un très bon triptyque .
  23. 1 point
    Titre de l'album : Valhalla hotel Tome 1 : Bite the bullet Scenariste de l'album : Pat Perna et Fabien Bedouel Dessinateur de l'album : Fabien Bedouel Coloriste : Fabien Bedouel Editeur de l'album : Glenat Note : Résumé de l'album : Le seul endroit où l'on vous promet un repos... éternel. Tandis qu'ils se rendent à la finale régionale du championnat de tennis de table d'Albuquerque, Lemmy et son inénarrable mentor, le coach Malone, tombent en panne avec leur Fiat 500 sur la 380. À quelques miles de là : Flatstone, petite bourgade improbable en plein coeur du Nouveau-Mexique, et son shérif homophobe et buté, leur tendent les bras.Quelques « tracasseries administratives » plus tard, ils trouvent finalement refuge dans le seul motel du coin, le Valhalla Hotel, tenu par une femme pour le moins intrigante, Frau Vinkler. Au petit matin, Lemmy a disparu. Malone part évidemment à sa recherche... Critique : Après Darnand ou Kersten médecin d'Hitler, on retrouve les deux mêmes auteurs sur une nouvelle trilogie, dans un registre différent avec une série B qui mélange humour, action et fantastique. Valhalla hotel est une idée originale de Fabien Bedouel, d'ailleurs le dessinateur travaille également sur le scénario en compagnie de Pat Perna. L'introduction nous plonge dans l'ambiance des année 70 dans un bled perdu des Etats-Unis avec un shérif très étrange. Les dialogues amusants nous mettent sur la voie de ce qui va nous attendre durant tout l'album. La galerie des personnages est assez improbable entre le pongiste muet, d'anciens nazis éleveurs de porcs, un shérif déjanté, son adjointe sexy, d'anciens soldats et l'entraineur à l'humour décampant. La couverture de l'album qui rappelle un peu celle de il faut flinguer Ramirez résume très bien ce premier volume avec des flingues, des bolides de courses. Les dessins de Fabien Bedouel sont parfaits, très dynamiques dans les courses poursuites ou fusillades. Depuis l'or et le sang, le trait de Bedouel m'a toujours convaincu et d'avantage sur ce titre comme c'est une fiction plus légère que les récits de guerre sur lesquels il a l'habitude de travailler. Ce premier tome démarre très bien ce thriller avec une fin intrigante qui donne envie de poursuivre la lecture. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/valhalla-hotel-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  24. 1 point
    Comme ça tu pourras la lire avant pour confirmer que ton fils aimera ou pas
  25. 1 point
    Et surtout public captif. Marvel reste le comics le plus lu en france.... et seul panini a les droits d'éditions. Pourquoi se priver. urban a quand meme annoncé une hausse de tarifs... de 0.50 apres 4 ans sans augmentation. On ne peux pas leur en vouloir...
  26. 1 point
    J'avais lu les premiers cross fire, je pensais que c'était terminé comme série. J'ai reçu mes achats de la semaine : Iron man - Extremis (must-have) Valhalla Hôtel MIND MGMT – Rapport d’opérations T.3
  27. 1 point
    sinon les integarles neige sont à 39 euros. C'est cool c'est pas trop cher pour 5 tomes chacunes.
  28. 1 point
    C'est plus sérieux Sara.
  29. 1 point
    Ah noter que le House of X/ Power of X existe en intégrale VO.....
  30. 1 point
    Je ne peux qu'appuyer le conseil qu'on t'a donné sur la série Servitude qui vient de s'achever.
  31. 1 point
    @Kevin Nivek : Maharadchat, j'espère que ce sera proche de Traquemage que j'avais beaucoup aimé
  32. 1 point
    Bon j'ai repris la lecture du Mook et ca m'a donné envie d'acheter l'integrale de Dune. mais la belle la chez Ailleurs et demain.... et de lire de la SF. Plein de SF.... c'est super bien fait quand meme. Les intervenants qui ne font pas plus de deux pages c'est bien. Pas rebarabatifs et cela permet de lire petit à petit.... Superbe objet !
  33. 1 point
    J'ai déjà préparé la critique d'Ion mud que je posterai avant sa sortie en librairie. J'ai adoré
  34. 1 point
    Oui c’est très/trop vaste . Et il faut faire en fonction des goûts en matière de dessins aussi ! Fantastique sf ou heroic fantasy etc....
  35. 1 point
    Titre de l'album : Veil coffret tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : Kotteri! Dessinateur de l'album : Kotteri! Coloriste : Editeur de l'album : Ankama Note : Résumé de l'album : Coffret contenant les 2 tomes de la série Veil est plus un rêve que vous avez fait qu'une histoire que vous lisez, et elle persiste de la même manière, des détails flous mais des émotions qui flottent définitivement dans votre coeur. Ces deux mangas sont construits comme une représentation de petits moments de vie entre les deux protagonistes, interrompus par de sublimes illustrations offrant comme un sentiment de rêverie. L'homme est un officier de police, la femme est aveugle ou du moins n'ouvre jamais les yeux. Les noms, les lieux, l'époque n'ont pas d'importance, car notre plaisir consiste à simplement les regarder se rapprocher l'un de l'autre à travers les chapitres. Critique : Bien que classé dans les mangas, Veil est atypique, il est à la croisée de plusieurs chemins : du livre, du manga et de l’artbook. C’est une alternance entre de courtes scénettes, des pages d’illustrations et parfois des monologues tels des journaux intimes. Veil c’est de l’art et de la poésie, beaucoup de finesse dans les mots, dans les dessins, dans les situations. On s’y attarde, on admire. C’est comme si on touchait la perfection du bout des doigts, autant sur les personnages qui ont une élégance folle, que sur l’œuvre en elle-même. L’édition, toute en couleur, est particulièrement soignée et est accompagnée de petites cartes à collectionner. Les éditions Noeve, spécialisées dans le livre d’art et la photographie, sort avec Veil l’un de ses premiers mangas. Le lancement est réussi avec ce titre esthétique et envoutant. Vendu aussi à l’unité, ce manga a toute sa place dans votre bibliothèque. Autres infos : Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/veil-coffret-tomes-1-et-2?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  36. 1 point
    En fantastique ancien, il y a : - la quete de l'oiseau du temps - la geste des chevaliers dragons - le troisième testament - Rapaces - Sanctuaire
  37. 1 point
    Salit à toi et bienvenue chez toi Ici pour discuter BD tu trouveras à qui parler ! Comme dit Kevin c'est vaste. Est ce que tu as suivit les sorties recentes ? Servitude par exemple dont le tome 6 vient de cloturer une des meilleurs séries des 10 dernieres années? inon il y a Neige qui va sortir en intégrale en janvier. Ou alors Capricorne opeut etre un must en terme de fantastique bizarre. EN fait fantastique ca depends des gens Donne nous des trucs que tu aimes et on te donnera des trucs qui devrait te plaire
  38. 1 point
    Salut et bienvenu . Content de voir des nouveaux arriver par ici !! Du fantastique ? Vaste programme : comics , franco belge , manga ? Donne nous déjà un peu plus de grain à moudre . Après tu as plusieurs genres dans ce créneau . Et dis nous aussi quel type de dessin tu aimes , quels sont tes dessinateurs préférés si tu en as .
  39. 1 point
    Vous avez vu des images de ce Ion mud ?? Ça a l’air incroyable !
  40. 1 point
    Pour en revenir à Black badge , je suis en train de le finir (c'est bon les vacances) et à part le graphisme particulier (je suis pas trop fan) , l'histoire est bien cool . Je ne regrette pas mon achat .
  41. 1 point
    Allez un petit rattrapage de l'une des grosses sorties Comics de l'année, plutôt saluée par la critique. Un ami avec lequel je partage pas mal de goûts en comics et bd me l'a prêté en me la conseillant fortement, me vantant les vertus hyper rafraîchissantes de ce one shot de Fantasy. Et moi j'ai mis beaucoup de temps à la finir. Et oui au premier essai, le graphisme a finit de me rebuter au bout de 4 chapitres. Dur. J'essayais et le monde et l'histoire m'attirait, mais le graphisme m'embrouillait beaucoup trop. Trop de confusion, trop de nouveautés, trop de mal à discerner ce qui se passe. Du coup je l'ai reposé. Et puis j'ai persévéré car quand même quand tout le monde dresse les louanges d'une BD il faut parfois insister. Donc j'ai pris le temps de finir pendant ces vacances. Et c'est passé beaucoup mieux. J'avais plus de temps à y consacrer, et puis je me suis habitué. Alors non, clairement même à la fin, je ne suis pas un grand fan du graphisme. Mais c'est original, c'est bien fait, et il y a une vraie cohérence et des choix plutôt sympa. Cela vous plaira ou non, mais cela mérite le coup d'oeil. Dans le même genre de graphismes qui peuvent cliver, Invisible Kingdom m'a fait le même effet. L'histoire par contre se révèle vraiment sympa, sans aucune sensation de déjà vu. C'est original quand même du Steam Punk Post apo en Fantasy. , Même pour un gros lecteur de Fantasy on est proche du jamais lu. Ajoutons à cela que les personnages sont vraiment bien même si l'on met du temps à s'attacher et à comprendre leurs motivations et que le rythme suit une progression logique et super intéressante. . Et puis le propos de fond est puissant et pertinent. Alors pour toutes ces raisons je vous invite à essayer ce Coda Omnibus. Ce n'est clairement pas l'un de mes tops de l'année, mais ça pourrait bien être l'un des vôtres au vu de ses nombreuses qualités et pour peu que vous soyez plus sensible que moi aux graphismes.
  42. 1 point
    Titre de l'album : 300 Grammes Scenariste de l'album : Damien Marie Dessinateur de l'album : Karl Tollet Coloriste : Karl Tollet Editeur de l'album : Kamiti Note : Résumé de l'album : 1643, Agnès, une gamine des rues d'Amsterdam tente de survivre en vendant de l'épicine, mais quand elle ne peut plus rembourser les 300 grammes qu'elle doit au Prêteur, tout dérape ! Et beaucoup trop de monde s'intéresse à la petite droguée car il y a bien plus de 300 grammes en jeu. Il y a le plus grand secret de Dieu. Entre Thriller fantastique et road-movie acide, la cavale hallucinée d'Agnès vous propulse dans une collision entre l'Historique et le Divin pour assister à la naissance d'un mythe Le Hollandais volant. Critique : Une couverture en couleurs pour une BD en noir et blanc, ce n'est pas la moindre des originalités de ce 300 grammes, parut aux toutes jeunes éditions Kamiti mais déjà pas mal remarqué puisqu'il est en rupture dans pas mal de bonnes librairies. Sorti le 25 septembre 2020 nous n'avions pas eu l'occasion de le chroniquer ni d'en parler jusqu'à ce jour. Je ne connaissais aucun des deux auteurs de nom, mais nul doute que ce ne sera pas leur dernière incursion en BD au vu de ce premier essai. 300 grammes est donc une histoire autour du Hollandais volant, teintée d'ésotérisme, de fantastique, et de mythes marins, le tout sur fond de misère, d'esclavagisme et d'un monde sans lumière. Le graphisme est somptueux, le noir et blanc renforcant toujours plus l'impression de noirceur et de malheur suintant de chaque page. Très vite on est happé par ce récit, qui présente toutefois quelques failles de jeunesse en étant parfois trop mystérieux ou original pour un simple one shot, diluant un peu trop le fond du propos pour atteindre la virtuosité d'un Troisième Testament. Reste que cela on ne se le dit qu'à la toute fin, une fois la dernière page refermée et la dernière vague échouée sur la grève. Preuve s'il en était besoin de la qualité réelle de l'ouvrage. 300 grammes, c'est prenant, c'est fort, c'est une ambiance folle pour une histoire pleine de fantastique, sur un thème et une époque que l'on n'a pas vu en BD si souvent. C'est chez un petit éditeur, et pourtant malgré le prix assez conséquent, vous en aurez plus que pour votre argent. J'ai hâte de revoir ces auteurs avec un peu plus de confiance, peut être de temps aussi et de moyens pour développer leur univers dans une nouvelle série, sur un format peut être un peu plus long. Dernier mot : l'édition est sublime, un grand format de plus de 100 belles pages, terminées par de somptueuses illustration. Je vous le recommande. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/300-grammes?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  43. 1 point
    Titre de l'album : Sentient Scenariste de l'album : Jeff Lemire Dessinateur de l'album : Gabriel Hernández Walta Coloriste : Gabriel Hernández Walta Editeur de l'album : Panini Comics Note : Résumé de l'album : Dans un lointain futur, l'équipage de l'USS Montgomery, en route pour une colonie très éloignée, est victime d'un carnage orchestré par une terroriste qui tue tous les adultes présents sur le vaisseau. Quelques enfants survivent, abandonnés à eux-mêmes dans l'espace infini. Se noue une relation particulière avec Val, l'Intelligence Artificielle du vaisseau, qui va les aider à rester vivants. Une saga fascinante entre 2001 : L'Odyssée de l'Espace et les Fils de l'Homme. Critique : TKO presents est une nouvelle maison d'édition américaine avec déjà un choix important de titres intéressants. La maison d'édition s'est démarquée en proposant les séries complètes en numérique ou tous les comics version kiosque ou comics regroupant toute la série comme ceux proposés en France. Les éditions Panini sortent simultanément deux titres de leur catalogue, Sentient et Sara avec des équipes artistiques de renommées. Pour Sentient, on retrouve Jeff Lemire au scénario avec une histoire de science-fiction et action en one shot. On découvre l'équipage d'un vaisseau qui fait route vers une colonie sur une autre planète où l'on apprend qu'un conflit fait rage avec des séparatistes. Le voyage va être plus compliqué que prévu. On a déjà pu apprécier les récits de science-fiction de Lemire avec Descender ou Trillium qui sont de qualité comme Sentient. Le dessinateur Gabriel Hernández Walta assure la partie graphique avec un style plus classique par rapport à ses premières productions comme le voile des ténèbres. L'auteur donne une ambiance bien particulière avec une palette de couleur bien spécifique. Les planches dans le vaisseau sont bien détaillées. Rien de bien surprenant à ce que Sentient soit un titre de qualité avec les deux auteurs qui œuvrent pour le lancement d'une nouvelle maison d'édition. C'est prenant comme souvent avec les histoires de Lemire. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/sentient?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  44. 1 point
    Titre de l'album : Le mot qui arrêta la guerre Scenariste de l'album : ALWETT Audrey Dessinateur de l'album : Ein LEE Coloriste : Ein LEE Editeur de l'album : Autres Editeurs/Auto editions Note : Résumé de l'album : Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s'envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C'est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c'est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d'au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies. Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère. Critique : Seï et Shigeru sont deux frères qui vivent en paix dans le Japon médiéval, le premier est un artiste calligraphe et le 2eme crée des origamis tellement beaux qu’ils ont l’air vivants. Mais un jour, Shigeru doit partir à la guerre, tandis qu’il se rattache à l’espoir fou de voir son vœu réalisé en faisant 1000 grues en 3 jours, son petit frère va essayer d’arrêter cette guerre, mais que dire pour y arriver et comment le dire ? L’album sorti en 2015 a été écrit par Audrey Alwett qui est notamment co-scénariste avec Arleston sur Sinbad et scénariste de la BD Princesse Sara et il est magnifiquement illustré par Ein LEE. Qu’est-ce qui est assez important dans notre monde pour arrêter une guerre ? La question n’est pas si simple. L’histoire permet de porter un regard différent sur le monde qui nous entoure : qu’est-ce qui mérite d’être sauvé ? Quel argument choisir ? et en même temps, elle souligne l’importance des mots et de la liberté d’expression. C’est un album porteur de paix, qui est (hélas) toujours d’actualité quel que soit le lieu ou l’époque. Et vous ? Qu’auriez-vous dit ? Si je ne devais garder qu’un seul album jeunesse chez Nobi Nobi, ce serait celui-là sans hésiter Autres infos : Editions Nobi Nobi! à partir de 6 ans Type de l'album : Livre pour enfants Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/le-mot-qui-arreta-la-guerre?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
  45. 1 point
    Je peux t'envoyer des liens direct download ?
  46. 1 point
  47. 1 point
    @Kevin Nivek : non pas du tout. C'est juste une histoire d'amour racontée dans le sens inverse au sens chronologique. Lu cette semaine donc. J'ai passé un excellent moment de lecture. C'est fin, et soigné. C'est beau et émouvant. Il manque je trouve un peu de richesse sur les pages de fin, et donc sur les premiers temps de l'histoire pour que cela soit à la hauteur de la fin... Ceci dit, c'est comme un Love Actually au cinéma. C'est beau, mignon, émouvant et intelligent. Bravo. un joli coup de coeur pour moi aussi.
  48. 1 point
    Ça va revenir ou passer ailleurs sûrement, ça va pas disparaître
  49. 1 point
    J'ai été voir, c'est super sympa en effet. ^^
  50. 1 point
    Bienvenu et merci pour ces cases
×
×
  • Créer...