Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Interspecies reviewers tome 1
Scenariste: AMAHARA Dessinateur: MASHA Editeur: Ototo
Je me suis laissée un peu de temps avant de faire cette chronique car je ne savais vraiment pas par quel bout la prendre, difficile de dire si j’ai aimé le livre ou non : il est bourré de défauts et en même temps il y a un certain intérêt.

L’histoire se déroule dans un monde de fantasy où cohabitent toutes les espèces possibles. Il y a des aventuriers et des quêtes à réaliser mais ici, l’argent gagné sert principalement à aller assouvir ses envies dans des lupanars (maisons closes). Il y en a autant de différents que d’espèces. Suite à une dispute entre deux amis (un humain et un elfe) qui n’arrivent pas à se mettre d’accord sur l’intérêt d’avoir une relation avec une femme elfe, ils décident d’écrire des articles sur les lupanars qu’ils auront expérimentés. Pour cela, ils se font accompagné de deux autres espèces (entre un ange, un bestian, un liliputien et un démon pour ce 1er tome) ; chacun décrit alors son expérience et attribue une note sur 10.

Le livre est clairement une porte ouverte aux fantasmes, l’auteur a vraiment bien réfléchit aux caractéristiques des espèces si elles existaient réellement et il s’est aussi creusé la tête pour que le manga reste dans l’érotique et ne tombe pas dans le hentai. Après ça parle de sexe, c’est cru, plus que suggestif et destiné à un public masculin !

Donc oui, le manga est une accumulation d’expériences sexuelles et vu l’imagination de l’auteur, il peut encore écrire un certain nombre de tomes, la série en est d’ailleurs au tome 6. Quant à l’intérêt il se situe à deux niveaux : d’abord, le manga est très ouvert, il ne juge aucune race, il montre clairement que le regard que l’on porte sur les autres vient de notre culture, de la société dans laquelle on a grandi ; je trouve qu’il a un message de tolérance. Et puis, si vivre des fantasmes par procuration peut entrainer une baisse d’agressions sexuelles, ce sera toujours ça de gagné. Par contre, il est dommage que les expériences ne soient que du point de vue masculin, il aurait été intéressant d’avoir aussi l’avis de femmes qui iraient dans des lupanars et qu’on voit aussi l’homme en tant qu’objet ! Un peu d’égalité bon sang !!
Note :
  • 5 réponses

Criminal - hors série - Un été cruel
Scenariste: Ed Brubaker Dessinateur: Sean Phillips Editeur: Delcourt
Ed Brubaker et Sean Phillips sont devenus les deux auteurs référence de polars en comics avec leur excellente série Criminal. Après deux tomes hors-séries de Cirminal dans un format plus petit en pagination, le duo revient avec un album double et quelques trois cents pages de bonheur. En effet, Ed Brubaker avait déjà dans l'idée depuis une quinzaine d'années de revenir sur la jeunesse de personnages clés de Criminal. Avec ce hors-série Un été cruel, on revient sur la jeunesse de Ricky Lawless et de son père Teeg mais aussi de Leo Patterson et son père Tommy pour le plus grand plaisir des lecteurs de la première heure de Criminal. Brubaker maitrise les codes du genre pour nous emporter dans une intrigue prenante et très sombre pour le casse du siècle avec une équipe de choc mais aussi de loser. Les deux pères de famille gangster et leurs fils qui suivent le même chemin vont croisés la destinée d'une femme fatale qui manipule les gens autour d'elle. Brubaker ajoute à son histoire un détective privé dépassé par la situation pour parfaire son histoire. On croisera également d'autres personnages connus de la série comme la Grogne.
Pour la partie graphique, on ne peut qu'être admiratif du travail de Sean Phillips, les deux derniers chapitres confirmeront son talent leur du braquage et des scènes d'action sans trop de parole pour profiter des dessins. Son fils Jacob assure les couleurs depuis quelques tomes déjà dans un style qui convient à merveille.
Je ne pensais pas être autant surpris avec un nouvel épisode de Criminal tant la série état déjà parfaite et surtout après autant de tomes.
Note :
  • 5 réponses

Harley Quinn, Black + white + red
Scenariste: Collectif Dessinateur: Collectif Editeur: Urban Comics
Pour les 20 ans de la création du personnage de Harley Quinn, DC a fait appel à tout son panel de scénaristes et dessinateur du moment pour nous livrer leur vision de Harley Quinn. Une vision dans une histoire très courte vue qu’elles font à peine 10 pages.

Mais aussi courtes soient elles, ces histoires sont toutes très différentes et surtout montrent toutes des époques et des comportements de la gentille Harleen autant de que de la méchante Harley.

Il y en a pour tous les gouts, à partir du moment où vous aimez le noir, le blanc et... le rouge. Et oui c'est la grosse innovation de ce recueil. Tous les dessins sont en trois couleurs. C'est assez intéressant car le rouge vif ressort agréablement sur le noir et blanc.

Un recueil graphiquement intéressant qui deviendra vite pour les fans de la plus méchante des héroïnes de DC.

 
Note :
  • 3 réponses

Grand blue t3
Scenariste: Kenji Inoue Dessinateur: Kimitake Yoshioka Editeur: Meian
Bon alors je vous avais dit que j'avais adoré les deux premiers Grand Line. L'aspect rafraichissant, le côté "jusqu'au boutiste" dans la déconne était très sympa. Mais j'avais un peu peur que l'effet retombe dans les tomes suivants. 

Et bien autant vous dire que pas du tout Et pourtant il n'y a rien de vraiment diffèrent par rapport aux premiers tomes. C'est toujours n'importe quoi ! Mais c'est toujours aussi marrant. 🙂 Une vraie bonne tranche de bonne humeur. Nos auteurs sont toujours sans retenus sur le "n'importe quoi' et c'est toujours aussi rafraichissant.

Entre le match de tennis endiablé et les maquillages de la petite nouvelle, on rigole en permanence. Nos auteurs jouent toujours très bien avec l'aspect plongé. Cet aspect offre des moments de calmes au milieu des conneries et renforce l'importance de ces sorties en mer. Ces pointes de beautés nous montrent bien que nos personnages ne sont pas justes des grands déconneurs en manques de filles.

Un grand moment de rigolade 🙂
Note :
  • 0 réponse

Réfugiés climatiques & castagnettes t1
Scenariste: David Ratte Dessinateur: Famille Ratte Editeur: Grand Angle
Je vous ai déjà dit que j'aimais beaucoup David Ratte ? Ma fille mon enfant était une des très belles lectures de l'année dernière et les Voyages des Pères restent un énorme moment de bonne humeur. 

Et cette bonne humeur est de retour avec ce "Réfugiés climatiques & Castagnettes". Le pitch, pas forcément irréaliste, se prête bien à imaginer des situations irréalistes. Mais là où David Ratte est bon c'est que ce sont vraiment les réactions des gens et les personnes choisies qui sont très drôle. Notre personnage principale est coincé au possible et le fait de se retrouver avec ces étrangers et surtout cette grand-mère (et sa petite fille) chamboule complètement sa vie. 

David Ratte sait trouver des personnages hauts en couleurs. La mère de Louis est tout particulièrement savoureuse.

Sans rien inventer du tout, David Ratte réussi à nous livrer une histoire touchante, rigolote et surtout encore une fois,  très humaines. Une vraie belle lecture détente pour l'été.
Note :
  • 0 réponse

Le huitième fils tome 1
Scenariste: KUSUMOTO Hiroki / Y.A. Dessinateur: KUSUMOTO Hiroki Editeur: Delcourt
J’ai découvert ce titre avec l’anime (disponible sur crunchyroll), et franchement, la partie isekai est plus visible dans l’anime, dans le livre, elle est quasiment inexistante (dans ce 1er tome). Le côté isekai n’apporte pas grand-chose à l’histoire : juste peut-être une prise de conscience plus rapide de la situation quand le personnage était enfant et peut-être des capacités magiques plus importantes mais ce n’est même pas sûr que cela soit lié à sa réincarnation.

Si on laisse cet aspect de côté, on a un manga de fantasy, avec des apprentis aventuriers (épéistes, guerrier, magicien…) et on va suivre leur progression puis leur ascension. Le point important c’est la structure de la société : la hiérarchie entre les nobles et la hiérarchie entre les enfants d’une même famille : le 8eme fils, puisque c’est notre personnage principal, ne peut rien attendre de sa famille (qui est d’ailleurs de petite noblesse et plutôt pauvre). Il décide donc de devenir aventurier pour gagner sa vie et pour pouvoir ensuite, prendre son indépendance. A l’école il va faire équipe avec d’autres jeunes, tous dans la même situation, étant au moins au 3eme rang de l’ordre familial.

Rien d’exceptionnel dans ce 1er opus, des jeunes sympathiques, un héros avec des capacités magiques supérieures à la normale qui manque un peu de personnalité (par contre, il a eu un maître exceptionnel et cela va avoir son importance). Un manga agréable, facile à lire mais qui ne montre pas encore beaucoup d’originalité, bien fait mais pas le meilleur du genre (pour le moment), une bonne distraction.
Note :
  • 0 réponse

Ellis Island t2 : le rève américain
Scenariste: Philippe Charlot Dessinateur: Miras Editeur: Grand Angle
Quelle excellente surprise que ce tome 2 de Ellis Island. Je m'attendais à une bonne suite et surtout à continuer d'apprécier les dessins de Miras mais au final il se trouve que c'est le scenario de Philippe Charlot qui m'a bluffé. Il réussit à ne pas céder à la tentation d'un débarquement sur le sol américain. Non bien au contraire il densifie son histoire en faisant grandir notre personnage. Il grandit en se servant de ce que le monde lui offre et, surtout, lui permet.

Notre héros est obligé de se faire corrompre par le système pour survivre et essayer de faire survivre son idéal. L'ajout du côté "famille" resté en Italie, de la petite amie aux parents en passant par le frère, ajoute un côté dramatique qui n'est pas pour nous déplaire. Au final on a se retrouve avec une histoire dure, une histoire vraie, une histoire comme on imagine qu'elle a dû se passer plusieurs fois sur Ellis Island !
Note :
  • 0 réponse

Baltzar - la guerre dans le sang tome 10
Scenariste: Nakajima Michitsune Dessinateur: Nakajima Michitsune Editeur: Meian
Le siège de l’école militaire touche à sa fin, le conflit entre les deux princes a entrainé une guerre civile ou parfois, les élèves de l’école se sont retrouvés opposés à leurs parents. Il est temps pour certains de faire des choix et d’assumer leurs convictions. Ce volume s’attarde plus particulièrement sur la relation entre Helmut et Jürgen, amis d’enfance, ils ont développés au fil du temps une relation plus proche (pour rappel, Helmut est une fille et la meilleure élève de cavalerie), mais quand leurs opinions divergent, l’affrontement risque d’être inévitable.

Baltzar est un manga qui ne perd pas en force, il reste prenant du début à la fin. En plus d’être un très bon manga de guerre avec un rythme soutenu et des graphismes superbes, il s’attarde aussi sur la psychologie des personnages, sur leur implication, que ce soit d’un point de vue héritage familial, tradition ou politique. L’auteur montre également très bien les enjeux politiques et l’ingérence des pays extérieurs prêts à tout pour envahir ce territoire. Encore une fois, on voit bien qu’il suffit d’un rien pour que la situation dégénère et entraine des innocents dans la folie de la guerre. Un très bon manga que l’on attend toujours avec impatience !
Note :
  • 0 réponse

The breaker Ultime édition t1&2
Scenariste: Jin-hwan Park Dessinateur: Geuk-jin Jeon Editeur: Meian
The breaker débarque chez Meian et pour l'occasion se refait une beauté avec une édition Ultimate comme c'est globalement à la mode dans le manga en ce moment. Paru chez Booken Manga entre 2011 et 2014, The breaker est un hit du manga Coréens (manhwa). Mais un hit qui a disparu de nos étales en même temps que Booken Manga. Et un hit qui vient de me mettre une grosse claque avec ces deux premiers tomes. Graphiquement c'est sublime ! L'encrage est impressionnant et les scènes d'action vraiment bien réalisé, "réaliste" et d'un dynamisme impressionnant. 

Niveau scénario on est dans de la vraie et brut histoire de combat sur fond de bataille de clans de Yakuzas. Qui dit Yakuzas dit forcement arts martiaux et là on est servis. Entre notre mystérieux professeur ultra puissant fait peur à tout le monde; notre étrange infirmière et notre héros qui est le souffre-douleur de la classe, on a un trio détonnant qui oscille entre la complicité amicale et tension de combattant.

C'est en ca que le scénario de Jin-hwan Park est bon. L'équilibre entre vie de collégiens, problème de harcèlement, de petits amis et autres, est presque parfait. On ne s'ennuie pas une seconde avec cette alternance combat, l'évolution de Shinwoo et le mystère qui se lève petit à petit sur le monde des yakuzas. On ne s'ennuie jamais et on en redemande !


 
Note :
  • 3 réponses

Extinctions, le crepuscule des espèces
Scenariste: Jean-Baptiste De Panafieu Dessinateur: Alexandre Franc Editeur: Dargaud
Alors la sixième ? C’est nous ou ce n'est pas nous ? C'est fou comme cette lecture remet les choses en perspective. On s’enorgueillit de nos 10 000 années d'histoire de l'Homme mais c'est au final une goutte d'eau dans un océan qu'est l'histoire de la planète. A l'échelle de la planète l'homme est un grain de poussière dont l'extinction passera encore plus inaperçu que celle des d'espèces millénaires.

Cette BD réussie un chalenge tout sauf facile : celui de ne pas être ennuyeuses sur quelque 128 pages en traitant d'un sujet qui pourrait être rébarbatif. 

L'inclusion du personnage de la reportrice est la vraie bonne idée en termes de narration. En effet elle n'a pas les connaissances sur ces sujets là mais n'est pas traitée comme une fille complètement neuneu. Elle a les réflexions que l'on aurait nous sur ce genre de sujet pointu. On s'identifie donc bien au personnage et on est surpris de se retrouver avec les mêmes interrogations qu'elle. Cela aide bien à la lecture.

Graphiquement parlant c'est pareil. Le choix de parsemer le récit de dessins rigolos ou de mise en image "enfantine" rend la lecture fluide malgré le contenu dense techniquement parlant;

Bref une vraie réussite de vulgarisation scientifique accessible à tous, même aux enfants. 
Note :
  • 0 réponse

Comme les autres tome 2
Scenariste: NOJIN Yuki Dessinateur: NOJIN Yuki Editeur: Kana
Passé l’originalité du 1er tome, l’histoire rejoint finalement une trame assez classique du shojo : comprendre l’amour, faire sa déclaration, comment se comporter après un refus, comment garder le contact, est-ce que l’amitié suffit à combler le sentiment amoureux, gérer sa curiosité par rapport à l’autre et surtout par rapport à ses ex…

Le seul point différent, c’est que Ibuki (notre malentendant) a du mal à faire la part des choses entre celles qui se montrent attentionnés parce qu’il est handicapé ou celles qui éprouvent vraiment des sentiments à son égard. Après son questionnement sur « pourquoi tu m’aimes alors qu’on ne se connaît pas ? » est un classique du genre.

Comme les autres est donc un manga agréable à lire, espérons qu’il ne tombe pas trop dans la banalité.
Note :
  • 0 réponse

Le merlu tome 2 - Les routes du sang
Scenariste: Thierry Dubois Dessinateur: Jérome Phalippou Editeur: Paquet
Sorti au mois de mai il s'agit du second tome de ce drame historique ayant pour théâtre la seconde guerre mondiale et plus particulièrement la période d'occupation allemande de la France.

Le Merlu est une bd assez classique dans sa trame et dans sa réalisation mais néanmoins réalisée très soigneusement et sans grand défauts. Pour les amateurs de l'époque et des drames historiques je ne peux que la recommander tant personnages et scénario sont bien amenés. Les dessins de Jérome Phalippou et les couleurs de Patrick Larme rendent bien la période. Les visages et les expressions bien sculptées permettent de s'immerger dans les luttes des personnages et la fin du tome arrive plus vite qu'on ne le veut, e qui est plutôt bon signe pour un tome de 56 pages quand même.

Ce tome 2 reprend l'intrigue à la suite du tome 1 et nous développe simplement les petites histoires de nos héros dans la Grande Histoire.  Gageons que les prochains tomes seront aussi bien réalisés mais je fais confiance au auteurs et au éditions Paquet pour cela.
Note :
  • 3 réponses

Rick & Morty présentent tome 1 - Histoires de famille
Scenariste: J. Torres & D.M Ortberg & M. Visaggio & D.S Dawson Dessinateur: C.J. Cannon Editeur: Hi-Comics
Et voici la nouvelle mouture de l'une des séries phares de Hi Comics : Rick & Morty.

Ce tome est un peu particulier car il reprend à travers des histoires courtes certains des personnages secondaires emblématiques de la série. 

Rien de bien neuf cependant puisque l'on retrouve toujours l'humour acerbe, cynique et trash de la série mère, malgré la succession de scénaristes différents pour chaque nouvelle.

J'ai été un peu déçu par le manque d'ampleur de ce tome là où les précédents, malgré un humour pas fait pour moi finissaient toujours par m'intéresser. Les fans ne passeront pas à côté, pour les autres, c'est trop ingrat pour démarrer la découverte de la série par ce tome
Note :
  • 0 réponse

The Promised Neverland tome 20 (fin)
Scenariste: SHIRAI Kaiu Dessinateur: DEMIZU Posuka Editeur: Kaze
Les enfants sont retournés à Grace Field pour sauver leurs camarades, ils ont retrouvé Maman qui s’est rangé de leur côté contre les démons et le clan Ratri. En même temps, Sonju et Mujika sont sur le point d’être exécutés et un nouveau gouvernement chez les démons voit le jour.

Ce dernier tome conclue donc la série et amène une fin à tous les niveaux de l’histoire : l’origine du comportement de James et Peter Ratri, la gestion du peuple démon par les Nobles, l’avenir des enfants et surtout le contenu de la nouvelle promesse. On a même l’occasion de passer un peu de temps dans le monde humain, qui a lui aussi évolué et laisse transparaitre une société moderne qui mériterait de s’y appesantir (une porte ouverte pour de nouvelles aventures peut-être…). Par rapport à d’autres passages de la série, ces derniers affrontements se déroulent un peu trop bien, des retournements de situation font que tout va se finir bien pour presque tout le monde. La vraie surprise vient du contenu de la promesse.

Il y a une réflexion très intéressante sur la guerre, sur les motivations de chaque clan, car du point de vue de chacun, la situation est défendable : dans cette histoire, il ne s’agit pas de tuer pour tuer mais de tuer pour la survie d’un groupe. Les personnages principaux (pour la majorité) agissent pour leur famille et pas pour leur intérêt personnel ; vient alors la question du pardon. Peut-on pardonner ? ou faut-il juste se débarrasser des chaines de la haine pour avancer ?

The promised neverland est un shonen qui renouvelle le genre, d’abord parce que le personnage principal est une héroïne. Ensuite parce que Emma, Norman et Ray ne vont pas entamer un voyage initiatique qui les feront grandir, ils sont déjà complets au début de l’histoire, ils ont déjà leurs propres motivations et ils vont les assumer. Si le début du manga était une vraie claque, la fin est peut-être moins forte mais très bien menée et ouvre le champ des possibles surtout quand on voit les nouvelles organisations politiques dans les deux camps. Une série à découvrir si vous ne l’avez pas déjà fait.

Un artbook sur la série va sortir le 7 juillet et vous pouvez retrouver l’anime chez Kazé (à noter qu’il y a des disparités avec le manga)
Note :
  • 2 réponses

L'île d'Om
Scenariste: Marc Jondot Dessinateur: Marc Jondot Editeur: Mosquito
L'île d'om est un récit fantastique très prenant qui se déroule dans une ville avec des personnages étranges. On suit plusieurs protagonistes, deux faucheurs, l'un expérimenté et son disciple, un jeune homme et son oncle, trois hommes chauves avec des bâtons et un chat. L'auteur complet Marc Jondot a créé un univers très surprenant sur le thème de la fin de vie et du passage à la mort. Les faucheurs ont une cible bien précise dont il faudra couper le fil d'argent relié à chaque personne lors de sa mort.

Les dessins sont magnifiques en noir et blanc avec des nuances de gris dans un style réaliste très réussi. Les décors sont très détaillés, on passe d'un village en bord de mer vers les limbes avec des décors fantastique et des immenses dédales décorés de statues immenses. Pour le coup, la couverture est bien représentative des dessins intérieurs. Marc Jondot réalise sa première bande dessinée avec L'île d'Om et je surveillerai ses prochaines productions.

L'album est constitué d'une centaine de planches, séparé en plusieurs chapitres pour suivre les différents personnages dans leur quête lors d’une nuit agitée et pleine de surprise.
 
Note :
  • 0 réponse

WOMBS tome 2
Scenariste: SHIRAI Yumiko Dessinateur: SHIRAI Yumiko Editeur: Akata
Mana Oga a enfin fini la 1ere phase de préparation et va mener sa première mission. Mais bien que prévenue de la difficulté de l’opération, la réalité se révèle éprouvante. Plus que les autres recrues, elle continue à faire de drôles de rêves, est-ce que cela signifie qu’elle a des prédispositions particulières ou bien qu’elle se laisse contrôler par son parasite ? Les deux peut-être…

Ce deuxième volume nous fait rentrer dans la partie active du conflit, on voit d’un côté les opérations de terrain, l’importance du plan de coordonnées mais aussi toute la partie des enjeux politiques, des négociations entre les first et les second. La guerre pour s’approprier la planète n’est pas prête de s’arrêter, et certains n’hésitent pas à sacrifier des innocents.

Il reste encore des zones d’ombres, notamment par rapport aux créatures peuplant Hast. Et puis il y a toute une réflexion autour des forces spéciales de transfert, de l’enrôlement forcé, de la maternité, du corps féminin en tant qu’arme.

Yumiko Shirai avance donc sur tous les aspects de son histoire, son univers est complet et riche, parfois difficile à aborder. Il faut une certaine maturité pour l’apprécier. Mais ce qui est sûr, c’est que l’auteure n’a pas encore tout raconté et que la suite va être très intéressante.
Note :
  • 2 réponses

Danmachi épisode Ryû tomes 1 et 2
Scenariste: ÔMORI Fujino Dessinateur: MOMOYAMA Hinase Editeur: Ototo
L’épisode de Ryû est une adaptation d’un roman spin-off de la série Danmachi et compte 6 tomes. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu Danmachi la légende des familias pour comprendre et apprécier cette série : un petit résumé en début de livre permet de définir le contexte.

Ryû Lion est une ancienne aventurière devenue serveuse, elle a un grand sens de la justice et ne peut s’empêcher d’aider les gens dans le besoin. Seulement à cause de son passé, elle estime qu’elle n’en a plus le droit. Malgré tout, quand elle apprend qu’une jeune fille a été vendue sans doute pour servir de jouet à un riche, elle ne peut que réagir et va se lancer dans un sauvetage qui s’annonce périlleux.

On retrouve un univers de fantasy, un graphisme très agréable et des héroïnes fortes avec une vraie profondeur psychologique. Un manga plein d’aventures, entre combats à l’épée et joutes stratégiques.
Note :
  • 2 réponses

Ninn t5, Magic city
Scenariste: Jean-Michel Darlot Dessinateur: Johan Pilet Editeur: Kennes
Je dois vous avouer que malgré les prix reçus, je ne connaissais pas du tout Ninn. Quand on m'a porposé de lire le T5, j'ai donc longuement hésité. Se lancer en milieu de série ce n'est jamais facile. Mais la, et on peux remercier les éditions Kennes pour ca, c'est super bien fait : la BD commence par deux pages nous resituant l'histoire. Un peu comme un résumé mais suffisament imagé pour que l'on puisse profiter à 100% de l'histoire qui suit. 

Cela aurait été dommage d'être perdu car cette histoire commence tambour battant et ne s'arrête jamais. Une vraie BD d'aventure pour jeune public. Ni trop compliqué ni trop simple. Pleine d'aventure, un peu de suspens et des héros qui ne se laissent jamais abattre. Et cerise sur le gâteau, un album qui est autonome. En effet cet album nous fait visiter Magic City et la fin de l'album nous emmène ailleurs. 

Je comprend mieux le succes aupres du public adolescent. Cet ensemble à tout pour leur plaire.

Ce tome cinq marque, en terme d'histoire, le retour d'un personnage des tomes precedents mais aussi de nouveaux compagnons et surtout une avancée sur le Kreuz. Bref il y a aussi un fil rouge sur l'ensemble de la série. Pile poil de quoi me donner envie de lire les précédents.

PS: a noter qu'un ex libris est offert via notre partenaire bdfugue pour l'achat de ce tome 5
Note :
  • 0 réponse

Death metal édition special  t4
Scenariste: Scott Snyder / James Tynion / Dessinateur: Greg Capullo Editeur: Urban Comics
Quatrième numéro de ce Death Metal special groupe de Metal avec cette fois un numéro consacré à Opeth, groupe de métal suédois fondé en 1990. 

Niveau histoire on se retrouve avec le numéro de la fin de l'espoir pour les héros du multivers par l'échec de la mission de la dernière chance de Wonder Woman....mais cela n'est pas l'important car, tout cela,  on le savait deja. Ce qui est plus important c'est.... la sublime couverture de Matthieu Lauffray !!

J'ai toujours eu beaucoup de respect pour le travail de maitre mauffray mais la il va encore plus loin. Rien à redire sur cette couverture qui vaudrait quasiment, à elle seule, l'achat de ce numero de l'édition collector.

Comme les autres, c'es de l'objet de collection... Je vous laisserais donc juger de l'intérêt. A noter que le prochain vient de sortir et la fin des ces éditions spéciales devrait arriver avec le début du nouveau Run de la maison DC en septembre. 
Note :
  • 0 réponse

Freya t5
Scenariste: Keiko Ishihara Dessinateur: Keiko Ishihara Editeur: Doki-Doki
La albums de Freya de font attendre mais peuvent se le permettre. En effet chaque tome, aussi petit soit il, contient énormement d'informations. L'histoire continue d'avancer grand train et ce tome ci bascule de la guerre aux magouilles de politiciens.

Un nouveau challenge pour Freya et ses suiveurs. 

Si ce tome ne sort pas forcement du lot, il reste très plaisant et nous montre que la série complete tient un cap intéressant avec l'apparition du "grand méchant"du royaume de tyr. 

Au final un tome de temps en temps mais de qualité se trouve être exactement ce qu'il nous faut dans une gamme de manga deja lu et relu.

 
Note :
  • 0 réponse

L'étreinte
Scenariste: Jim Dessinateur: Laurent Bonneau Editeur: Grand Angle
Il m'a fallut une bonne semaine pour digérer cette lecture. Une bonne semaine pour me demander ce que j'aurais fait à la place de Benjamin. Une semaine pour me rendre compte que cette lecture l'avait marquée. 

Si j'ai l'habitude des scénarios de Jim et la puissance de son analyse des relations humaines, cette "étreinte" est magnifiée par les dessins de Laurent Bonneau. Et dans ces récits profondement humains, le rendu graphique est super important. Et la c'est une grosse claque. Les non-dits sont superbement mis en avant et les sentiments de Benjamin expliqués par un simple dessin. 

On se retrouve très rapidement à se mettre à la place de notre "héros" et subir, comme lui, les tourments des sentiments de trahison ainsi que les remords et la culpabilité de celui qui reste. Car c'est cette épineuse question que nous propose Jim : celui qui reste a t il le droit de passer à autre chose ? et Si oui, le peut il ?

Cette histoire est prenante, intime et nous questionne sur la vie. 

Une histoire de Jim en somme mais le dessin de Bonneau en plus. A lire.
Note :
  • 2 réponses

Hana et la bête tome 1
Scenariste: YUZUKI Chihiro Dessinateur: YUZUKI Chihiro Editeur: Meian
Avec la couverture et le titre vous pensez à une revisite du petit chaperon rouge ? Eh bien, de très loin alors ! Il y a bien un loup, enfin un thérianthrope, il y a aussi une jeune fille innocente, avec un grand cœur, perdue dans un endroit où elle ne devrait pas être. Il va y avoir une rencontre et le loup va vouloir la manger, au sens figuré… car il y a de l’érotisme, proche du hentai, des scènes crues pour lecteur avisé !

Enfin, il n’y a pas que ça, car Hana et la bête c’est avant tout une rencontre entre deux espèces, de la discrimination, de l’incompréhension. C’est apprendre à aller au-delà des on-dit et autres préjugés, c’est apprendre à se connaître et à se faire confiance.

La lecture est fluide, le graphisme soigné, les scènes explicites, le tout n’est pas désagréable. Un titre érotique réussi, fini en 2 tomes.

 


Remarque : sur le bandeau de l'éditeur, le pitch indique "isekai", je tiens à préciser que ce n'en ai pas un, Hana ne change pas de monde, elle va juste dans une partie de son monde réservé au thérianthrope, comme si elle entrait dans une réserve naturelle. Ce n'est pas parce que c'est la mode des isekai qu'il faut en voir partout.
Note :
  • 0 réponse

Flashpoint - le prélude
Scenariste: Geoff Johns Dessinateur: Collectif Editeur: Urban Comics
Dans la foulée de l'anniversaire de Flashpoint avec la sortie d'une édition spéciale 10 ans, les éditions Urban complètent l'histoire en sortant un recueil des deux grosses histoires amenant au Flashpoint. 

En effet la Flashpoint n'est que le résultat de la volonté de Barry Allen de changer le passé. Les deux grosses histoires presentées ici nous montre le retour de Barry Allen dans le monde des vivants et comment son passage dans la force Véloce a changé sa facon de voir les choses. Ce changement de psycologie a lui amené à la volonté de retour dans le passé de Flash....

Autant vous le dire tout, de suite : si vous ne suivez pas Flash et que vous souhaitez lire Flashpooint, ce prélude est absolument indispensable. En effet il permet de vraiment développer le contexte autour de qui est Flash, ce qu'est la force véloce et de pourquoi est ce que changer le passé est dangereux.

Bref un must read pour ceux qui veulent s'intéresser au personnage de Flash.
Note :
  • 0 réponse

Kuma Kuma Bear t1&2
Scenariste: Kumanano Dessinateur: Sergei / 029 Editeur: Meian
Nouvel Isekai aux éditions Meian. Un Isekai surprenant car je pensais qu'il serait traité sur le ton de l'humour, au vu de la couverture.

Et bien en fait pas vraiment. Si le déguisement de Yuna prête à rire, il est surtout surpuissant et lui permet de s'imposer dans ce monde tout nouveau. Monde énigmatique dont l'on ne sait pas encore si il est vraiment menacant pour notre héroine ou non. Cet Isekai commence donc plutot bien avec une thematique des ours rigolote mais aussi une montée en puissance de notre héroine intéressante.

Rien de bien nouveau mais un traitement original dont on attend surtout un vrai challenge et une vraie opposition dans les tomes suivants. 
Note :
  • 0 réponse

Relief de l'ancien monde
Scenariste: Jean-Claude Denis Dessinateur: Jean-Claude Denis Editeur: Futuropolis
Jean-Claude Denis, auteur reconnu pour Tous à Matha ou encore Luc Leroi, nous livre ici un recueil d'histoires courtes ou de chroniques parues dans differents magazines dans les années 90. Un recueil qui montre le vrai décalage entre les années 90 et l'ère numerique de 2020. Un coup dans le retroviseur mais aussi un appel à la détente et aux vacances. 

Porté par des histoires globalement réussis (j'ai juste du mal avec les histoire en une planche), ce recueil se lit tranquillement pour préparer des vacances d'été. A prendre au bord de la piscine avec une citronnade et les souvenirs des an nées 90 pleins la tête.

Exactement ce que je recherche en ce moment
Note :
  • 0 réponse

×
×
  • Créer...