Aller au contenu
  • S’inscrire

Toute la BD

Ici vous trouverez tout ce qui touche à la BD Européenne, aux Mangas, aux Comics, à la BD Franco-Belge, des critiques, des débats enflammés (ou non).... C'est pour ça qu'on appelle ce forum Toute la BD !

10 342 sujets dans ce forum

  1. Buck Danny - Tome 53 - Cobra Noir

    • 0 réponse
    • 654 vues
  2. Le Dahlia Noir

    • 0 réponse
    • 920 vues
    • 1 réponse
    • 826 vues
    • 1 réponse
    • 708 vues
    • 0 réponse
    • 405 vues
  3. Poker - Tome 4 - Hit And Run

    • 0 réponse
    • 340 vues
    • 0 réponse
    • 318 vues
    • 0 réponse
    • 397 vues
    • 0 réponse
    • 540 vues
    • 2 réponses
    • 556 vues
  4. Uchronie(S) New Dehli - Tome 2

    • 0 réponse
    • 401 vues
  5. Hero Corp - Tome 2 - Chroniques

    • 0 réponse
    • 401 vues
  6. Achat Novembre

    • 20 réponses
    • 3 564 vues
  7. King Richard

    • 0 réponse
    • 381 vues
    • 0 réponse
    • 408 vues
  8. Gauguin, Loin De La Route

    • 0 réponse
    • 375 vues
  9. Ma Révérence

    • 0 réponse
    • 1 077 vues
  10. Le Cinquième Beatles

    • 0 réponse
    • 1 013 vues
  11. Niourk Tome 2 : La Ville

    • 1 réponse
    • 760 vues
  12. Bourse Bd Lire De L'Union (31)

    • 0 réponse
    • 293 vues
  13. Freezing T17

    • 0 réponse
    • 355 vues
  14. Concours Amours Fragiles Tome 6

    • 0 réponse
    • 628 vues
  15. Bouncer Tome 9 : And Back

    • 0 réponse
    • 429 vues
  16. Tsunami

    • 0 réponse
    • 899 vues
  17. Revanche Tome 2 : Raison Sociale

    • 0 réponse
    • 467 vues
  • Qui est en ligne   0 membre, 4 anonymes, 35 invités (Afficher la liste complète)

    Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne

  • Un best of BD au hasard

  • Dernières Critiques

    • L'exilé
      On est presque sur du bouche à oreille tellement cette pépite est passé inaperçue  . L'auteur néerlandais travaillant surtout pour la presse et l'industrie musicale dans son pays, s'est documenté énormément sur le sujet , en atteste l'annexe de fin . Remercions par ailleurs la jeune maison d'édition Anspach d'y avoir cru !

      D'emblée , on est saisi par le graphisme superbe et ces deux bichromies . Une rouge pour les rêves mélangés aux souvenirs du protagoniste principal , et une plutôt bleue pour le présent . Nous aidant à mieux saisir l'intensité et la chronologie du récit , cela nous plonge aussi dans les magnifiques paysages d'Islande . "Pays-île" au climat rude , où rien ne pousse , les arbres valent de l'or sur ces terres arides et ravinées . La roche , les nombreuses rivières finissant en cascades , ainsi que ces sources d'eau chaude si particulières à l'Islande , emplissent les cases et nous émerveillent . Difficile de définir son trait , "semi-réaliste" , mais les visages sont tout à fait reconnaissables, ainsi que les lieux .  Ici , pas de magie ou autre fiction propre à l'autre viking bien connu venu des étoiles , on est dans le réel . Les conditions sont rudes , et les alliances (même forcées) semblent indispensables pour survivre . On se situe en plein âge d'or viking , où les conquêtes étaient fréquentes et enrichissantes , mais violentes . Et notre héro , est las de ces batailles , son exil prenant fin , il n'aspire qu'à rentrer chez lui et trouver le repos et la paix . Découvrir les failles psychologiques d'un viking , c'est assez surprenant et tellement le bienvenu . Ils n'étaient pas que des bêtes sauvages et sanguinaires ! Le problème étant que son retour d'exil n'est pas bien vu par tout le monde sur son île natale , et vous vous doutez [...]

      -- Cliquer sur le titre pour lire la suite
      Note :
      • 4 réponses
    • Iruma à l'école des démons tome 1
      En lisant le résumé, j’ai cru que j’allais me retrouver entre Hayate the combat butler et Rosario vampire. Mais finalement, ce manga a été une bonne surprise, le décalage entre Iruma humain naïf et son entourage démoniaque provoque des quiproquos et des situations cocasses.

      Vous l’aurez compris, Iruma est un manga fantastique mais surtout humoristique. Les personnages sont pris à contre-pied, le héros fait tout pour passer inaperçu et ne pas être au centre de l’attention, ça ne fonctionne jamais bien sûr et cela provoque des situations inattendues très drôles.

      C’est un vrai moment de distraction pour toute la famille, de la bonne humeur rythmée où l’on ne s’ennuie pas.

      Un très bon début de série.


      à partir de 8 ans
      Note :
      • 1 réponse
    • Giants
      Je vais arrêter de dire du bien de la collection Urban Link.... ah ben non en fait. Non car ce one shot est encore très sympa. Peut être pas excellent comme certains autres mais très sympa. 

      On pourra lui reprocher une impression de déjà vu. Entre SAM en bd, ou tout plein de mangas qui sont la source d'inspiration de nos auteurs espagnols,  ou Godzilla  au cinéma, ce genre d'histoire ne manque pas. 

      Mais on aurait tord de ne pas se pencher sur ce comics, écrit comme un vrai blockbuster  de cinéma.  On ne s'ennuie pas une seconde et, même si la fin est un peu cousue de fil blanc, la réalisation est suffisamment  bien faite pour que l'on apprécie la lecture comme on apprécie les effets spéciaux  d'un gros film.

      Un bon gros moment de détente pas forcément original mais efficace. 

      Pas besoin de plus en ce moment 
      Note :
      • 0 réponse
    • La maison bamboo veut lutter contre la sinistrose
      Comme lors du premier confinement, la maison bamboo se propose de vous divertir durant ce confinement. 

      La seule chose a faire : s’inscrire à une newsletter pour recevoir les infos : http://www.angle.fr/newsletter.html

      Ca ne mange pas de pain et souvent ce détends 🙂

       
      • 4 réponses
    • Sillage - Premières Armes Tome 2 - Vitesse de croisière
      Au premier contact, cet album est très joli visuellement. Avec des planches très efficaces et contemplatives. Le dessin de Buchet est impeccable, comme toujours. La mise en couleur donne beaucoup de dynamisme à l'ensemble. C’est un petit plaisir coupable de retrouver Navïs dans ce Tome 2 de Sillage - Premières armes. La série qui explique la période de formation de Navïs en tant qu'agent de la Constituante et ses 1ères missions.

      Lecteur, tu trouveras ici un scénario limpide à base de pirates qui abordent des vaisseaux de croisière. Tu trouveras aussi beaucoup d'action mais aussi des nez cassés et un peu d'alcool, Morbleu! C'est simple et efficace. C'est une aventure quasi indépendante à la série mère (je dis quasi car il y a quelques références et un fort lien quand même sur le final). L’album se situe entre le T2 (collection privée) et l'excellent T3 (engrenages), on repart loin en amont et c'est tout de même très sympathique de retrouver notre héroïne placée au début de la série, avec sa jeunesse, sa fougue, ses défauts d'alors et sans tous ses supers pouvoirs et son équipe de fidèles qu'elle s'est constituée au fil des albums, et qui l'a rendent invincible.

      Bref ici, on ne se prend pas la tête. C'est un chouette album. J’ai même cru que l’Atlantis de ma jeunesse allait sortir d’un portail au détour d'une case tellement on est dans l'ambiance avec les pirates spatiaux, mais non, quand même pas. 😀 Navïs prend son nouveau rôle d’agent de Sillage à cœur en cassant, quelques os au passage dans les nombreuses scènes d'action présentes dans l'histoire. Le tout est présenté avec beaucoup d'humour. Le ton est ici très léger tout au long de l'album. Et c'est très bien.

      Le principal défaut s'il fallait en trouver un ? Je ne suis pas sûr que cet album marque beaucoup à terme, la série principale nous a habitué à des scénarios plus profonds la majorité du temps. Mais il ne faut pas bouder son plaisir ! Les bonnes choses sont rares ces temps ci.

      Compagnons lancez l'abordage sinon je vous envoie nourrir les poissons!
      Note :
      • 3 réponses
×
×
  • Créer...