Aller au contenu
  • S’inscrire
Phileas

Cette Année-Là... 1980

Messages recommandés

Etant donné que nous devons avoir à peu près le même âge sur le forum et que nous avons donc été minots dans les années 80, il me semblait logique d'évoquer cette décennie plutôt qu'une autre.
En commençant aujourd'hui par l'année 1980 (il devrait y avoir d'autres fils pour chaque année si cela vous intéresse vraiment).
Il n'y aura aucunes références aux événements sociaux et politiques de l'époque car ce n'était pas le but. Il s'agissait plutôt de passer en revue les produits culturels et de divertissements sortis cette année-là, dans les domaines du cinéma, de la littérature, de la BD, de la musique et du jeu vidéo encore balbutiant. Des oeuvres qui sont comme autant de jalons dans notre mémoire collective (pour le meilleur mais aussi parfois pour le pire... et le rire !) ou que nous avons découverts bien plus tard mais que j'ai tenu à replacer dans leur contexte initial.
Après une petite intro personnelle émaillée de références choisies (que vous n'êtes pas tenu de lire), la suite du post se contente d'énumérer ces différentes productions, classées en catégories.
Mes source proviennent principalement de Wikipedia. Il en manque certainement. A vous de compléter si vous le souhaitez.

Et maintenant prenez place dans la DeLorean du Doc. Le convecteur temporel est OK, le compteur tourne bien et Beef Tannen a été soigneusement ligoté sous un tas de fumier pour éviter sa désagréable compagnie.

Go !

LA VITRINE :

[color="#111111"][font="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif"][size="2"][url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=603&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/empire10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=604&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/foire10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=605&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/thewal10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=606&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/queeng10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=607&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/22320010.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=608&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/monty_10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=609&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/shinin10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=610&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/t_108710.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=611&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/t_350110.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=612&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/t_22510.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=613&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/t_153510.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=614&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/mattel10.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=615&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/10760010.jpg[/img][/url]...[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=616&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/elepha10.jpg[/img][/url]...[/size][/font][/color][color="#111111"][font="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif"][size="2"][url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=618&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/t_79310.jpg[/img][/url][/size][/font][/color] [color="#111111"][font="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif"] [/font][/color]


En 1980, j'avais donc 7 ans et encore toutes mes dents malgré un usage intensif des Carambars.
Et j'apprenais, ébahi comme des millions de spectateurs, que Dark Vador n'était autre que le père de Luke dans [i]L'Empire contre-attaque[/i], sorti au mois d'août en France et en Belgique. Cette révélation devait très certainement alimenter toutes les conversations et remonter jusqu'à l'Elysée et le Château de Laeken.
Dans le même temps, Enki Bilal faisait paraître ce qui allait devenir un des albums phares de la BD des années 80 et l'un des piliers de ma future bédéthèque d'adulte : [i]La Foire aux Immortels[/i]. Mais j'en étais encore pour ma part à regarder les dessins animés sur Récré A2.
De même, Pink Floyd entamait une série limitée de méga-concerts sur base de [i]The Wall[/i], audacieux album-concept névrotique sorti l'année précédente, avant que le groupe ne se sépare parce que Roger Waters avait piqué la brosse à dents électrique de David Gilmour (version officieuse, je l'avoue). La radio passait en boucle le titre [i]Another brick in the wall 2[/i] qui disait au profs, en substance, d'aller se faire shampoiner.
Bref. Je me souviens vaguement du titre mais ma rébellion à moi se limitait encore à avoir du chocolat au coin de la bouche et de refuser de l'essuyer. Ce n'est qu'une dizaine d'années plus tard que j'allais découvrir cet album, alors que j'étais en plein dans ma période Pink Floyd forever.
Notez que, sur les ondes, on se tapait aussi des scies aussi mémorables que Les jardins du ciel de Jairo (oui : le type qui chantait le générique de Goldorak !), Bécassine de Goya (la chanteuse, hélas, pas le peintre...) pendant que Balavoine se cassait la voix (et nos oreilles) en répétant que son fils c'était sa bataille et qu'Iglésias tentait de se convaincre, trémolo à l'appui, qu'il n'avait pas changé.
Heureusement, Bashung rattrapait un peu la casse avec Gaby pendant que le Splendid nous endiablait avec sa Salsa du Démon et que Gotainer nous faisait marrer en jouant les priiiimitif !
Côté english, l'affolante Deborah Harry (Blondie pour les intimes) nous invitait à lui passer un coup de bigophone (Call me) avec conviction mais j'étais encore trop jeune, merde ! De toute manière, la distraite donzelle avait omis de donner son numéro.
Et personellement, je me souviens bien mieux du tube lancinant (comment ça poussif ?) des Korgys : [i]Everybody's Got to Learn Sometime[/i] (n°1 en septembre 80) qui est aussi probablement une des chansons les plus avares en paroles puisqu'elle ne compte en tout et pour tout que 5 phrases. Bien plus tard, je lui préférais la reprise de Beck, à l'occasion du très beau Eternal sunshine of the spotless mind de Michel Gondry.
U2 sortait son premier album, "Boy" et chantait "I will follow". C'est mignon ! Les vieux briscards de Black Sabbath hésitait sérieusement entre le Paradis et l'Enfer ("Heaven and Hell ") pendant que David Bowie sortait son monstrueux et hallucinant Scary Monsters, avec le tube Ashes to ashes en prime et que les swinguant Dire Straits faisaient leur cinéma ("Making movies").
Mais l'événement musical le plus important de cette année 1980 reste le fait que, dorénavant, Freddie Mercury porterait la moustache ! Et que Queen, après une période glam-rock plus franchement "in", allait s'aligner pour un petit temps sur les "beats" des années 80, notamment avec le tube Another One Bites The Dust. Et se "gagatiser" un chouia avec Radio Gaga. Pas franchement leur meilleur période, avec le recul.

Côté cinéma, [i]Kramer contre Kramer[/i] raflait tous les oscars en nous prouvant que le divorce peu avoir du bon. Elephant man se tortillait en vain, en ce qui me concerne, dans les couloirs de son hôpital : tant mieux car il m'aurait fichu la trouille de ma vie. Idem pour Shining où Nicholson maniait la hache en vain dans les couloirs de l'hôtel Overlook.
Les Monty Python proposait au monde de "toujours voir le bon côté de la vie", même avec des clous plantés dans les mains, avec [i]La Vie de Brian[/i]. Je n'aurais de toute façon pas saisi toute les subtilités de leur humour (d'autant que doublé en français, j'imagine aisément la catastrophe). En revanche, je me souviens bien de Coluche en inspecteur la Bavure et les cris de goret qu'on égorge lors de la scène d'une reconstitution de viol hilarante et surtout le redoutable Depardieu en méchant Morzini qui se faisait refaire la tronche sans pour autant ressembler à Delon mais finissait quand même par se faire démolir au bulldozer.
Dépité, il tentait la même année d'attraper le Dernier Métro et se retrouvait devant une Deneuve qui le mettait devant ses contradictions ("Vous aimez est une souffrance". "Je croyais que c'était une joie". "C'est une joie... et une souffrance"). Il finissait tout de même par se la faire, à même le sol glacé, comme un malpropre.
Le coeur des spectateurs fit Boum devant les débuts de Sophie Marceau, le film se retrouvant en tête du box-office français cette année-là. Mais les émois pubères et les slow n'étaient pas encore pour moi à l'ordre du jour. J'en étais encore au stade, je suppose, où "les filles, c'est trop nul" et les bizous c'est dégueu.
Moi, je continuais à méditer sur la révélation galactique de l'année et me disait que, si mon père était un gros nul, le pedigree de certains étaient encore moins enviable.
1980, c'est aussi la sortie de la console de jeu [i]Intellivison[/i] de chez Mattel et je sens déjà les plus vieux gamers verser une larme d'émotion devant cette merveille technologique de 8 Bits. Je n'avais pas les moyens de me l'offrir et me contentait de baver sur celle d'un poteau scandaleusement trop riche à mon goût. Et puis, entre l'Intellevision de Mattel et la console d'Atari, mon coeur balancait, je l'avoue. Heureusement, l'impossibilité de pouvoir m'acheter l'une ou l'autre coupait court au dilemme. On se console comme on peut, sans jeu de mots...

Et puis, il restait la bande dessinée !
Je doute d'en avoir lu la plupart à leur sortie mais vous trouverez plus bas la liste des principales parutions de cette année-là.
Et il y a du lourd : Les Celtiques de Pratt, La fille sous la dunette (premier tome des Passagers du Vent de Bourgeon), les deux premiers Thorgal, le Silence de Comès, Révélations Posthumes d'un certain Andréas, deux albums de Jeremiah de la grande époque (Les héritiers sauvages et Les yeux de fer rouge), etc... Tant d'albums découverts une décennie plus tard également.
Là, j'étais plutôt le public-cible pour Bill est maboul, Des haricots partout, Le Dilemme de Khéna, Le Grand Fossé, La Menace des Kromoks et Le Peuple des Abysses (Les Petits Hommes).
N'empêche que le gros morceau reste et demeure pour l'éternité La foire aux immortels. J'avais 16 ans quand un ami me l'a fait découvrir, presque en même temps que La Quête de l'Oiseau du Temps. Vous imaginez un peu la double claque.

Côté littérature (vous savez : ces bouquins bizarres sans images et sans bulles...), cette année-là sortait l'édition française du Nom de la Rose d'Umberto Eco.
A 7 ans, je n'aurais même pas compris le titre. Encore que, maintenant que j'y pense, je ne le comprends toujours pas.

Je vous laisse à présent avec toutes les références que j'ai pu glanés sur cette année, principalement concernant les oeuvres car pour ce qui est de la situation dans le monde et la politique, je m'en fichais pas mal et ce serait trop déprimant.
Vous y trouverez certainement les vôtres.



[center][size="6"]1980[/size][/center]



CINEMA

Événements

14 avril : Cérémonie des Oscars pour 1979. Dustin Hoffman et Sally Field sont choisis meilleurs acteur et actrice pour leur participation aux films Kramer vs. Kramer et Norma Rae. Kramer vs. Kramer est aussi en vedette pour le meilleur film, la mise en scène et le scénario. All That Jazz reçoit des trophées pour la direction artistique, l'adaptation musicale, les costumes et le montage. Les Oscars des acteur et actrice dans un second rôle vont à Melvyn Douglas et à Meryl Streep, tandis que le film Apocalypse Now de Francis Ford Coppola est retenu pour les prix de la meilleure trame sonore et de la cinématographie.


Principaux films de l'année (selon wikipedia !) :

Star Wars V : L'Empire contre-attaque d'Irwin Kershner
Elephant Man de David Lynch
La Boum de Claude Pinoteau
Le Dernier Métro de François Truffaut.
Inspecteur la Bavure de Claude Zidi
Le Dévoyeur: film porno de Burd Tranbaree
Le Diable en boîte de Richard Rush avec Peter O'Toole
Le Mariage de Maria Braun, de Rainer Werner Fassbinder.
Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato
Les Dieux sont tombés sur la tête de Jamie Uys.
Maniac par William Lustig.
Monty Python : La Vie de Brian
Pixote, la loi du plus faible : drame brésilien de Hector Babenco
Raging Bull de Martin Scorsese
Shining réalisé par Stanley Kubrick.
The Blues Brothers avec Dan Aykroyd et John Belushi
Un mauvais fils de Claude Sautet avec Patrick Dewaere
Y a-t-il un pilote dans l'avion ? de Jim Abrahams, David Zucker et Jerry Zucker.


Festivals

[url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=617&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/kagemu10.jpg[/img][/url]

Cannes :
Akira Kurosawa réalise Kagemusha, l'Ombre du guerrier qui remporte la Palme d'Or au Festival de Cannes.

Césars :
Meilleur film : Tess de Roman Polanski
Meilleur réalisateur : Roman Polanski pour Tess
Meilleur acteur : Claude Brasseur dans La Guerre des polices
Meilleure actrice : Miou-Miou dans La Dérobade
Meilleur second rôle masculin : Jean Bouise dans Coup de tête
Meilleur second rôle féminin : Nicole Garcia dans Le Cavaleur
Meilleur film étranger : Manhattan de Woody Allen


Box-Office en France

1. La Boum 4 378 430 entrées
2. L'Empire contre-attaque 4 051 599 entrées
3. Kramer contre Kramer 4 039 372 entrées
4. Les Sous-doués 3 985 214 entrées
5. Inspecteur la Bavure 3 697 576 entrées


BANDES DESSINEES

Évènements

[color="#111111"][font="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif"][size="2"][url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=619&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/xmen1310.jpg[/img][/url][/size][/font][/color]

25 au 27 janvier : 7e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême : Festival d'Angoulême 1980.
septembre : sortie de Uncanny X-Men #137 ("La mort de Phoenix", par Chris Claremont et John Byrne, l'un des plus mémorable épisodes de la série, devenue la nouvelle série à succès de l'éditeur), chez Marvel Comics
octobre : apparition du personnage de Cyborg (membre des Jeunes Titans) dans DC Comics Presents #26.


[u]Albums parus[/u] :

A
L'Âge ingrat (Achille Talon)
Amour et forfaiture
L'Arme du crocodile
B
Le Bal du rat mort
Bill est maboul
Bronco Benny
C
Carapaces (Schuiten/Renard)
Les Celtiques
Le Colosse sans visage
D
Des haricots partout
Le Dilemme de Khéna
Douniacha, il y a longtemps… (Jonathan)
E
L'Enfant grec
L'Espace bleu entre les nuages (Jonathan)
L'Esprit d'Éloi
F
Le Fantôme de l'alchimiste
La Fille sous la dunette
La Foire aux immortels
La Ford T fait des bonds
G
Le Grand Fossé
H
Les Héritiers sauvages
I
L'Île des mers gelées
L
La Longue Marche (Blueberry)
Lou et les Pirates
La Lumière d'Ixo
M
Magic Palace Hôtel (Fred)
La Magicienne trahie
Le Magot des Dalton
La Menace des Kromoks
Métamorphoses (Tif et Tondu)
N
Nez Cassé
O
L'Œil de Kali
P
Le Peuple des abysses (Les Petits Hommes)
Le Ponton
Premières Chasses
Prisonniers du large
R
Révélations posthumes
Roman d'amour
S
Silence
Sophie et Donald Mac Donald
T
Tu te rappelles, Bill ?
V
La Vie passionnée de Thérèse d'Avila
Viol à Grey Rock
Y
Les Yeux de fer rouge


LITTERATURE

Mariana Ba (sénégalaise) : Une si longue lettre.
Jean-Louis Curtis, La Moitié du chemin, éd. Flammarion.
JMG Le Clézio : Désert.
Michel Tournier, Gaspard, Melchior et Balthazar, Gallimard, 16 octobre.
Umberto Eco (italien) : Le Nom de la rose.
Doris Lessing (anglaise) : Le Carnet d'or, éd. Le Livre de poche. Prix Médicis étranger
William Styron (anglais) : Le Choix de Sophie.


MUSIQUE

Évènements

Novembre : Divorce de Sylvie Vartan et de Johnny Hallyday
13 janvier : Concert rock en Californie au bénéfice du Cambodge. À l'affiche : Grateful Dead, The Beach Boys, et Jefferson Airplane notamment.
16 janvier : Paul McCartney en prison au Japon pour détention de marijuana dans ses bagages. Le leader des Wings est libéré après neuf jours de détention et expulsé du Japon. La tournée japonaise des Wings est annulée.
7 février : Début de la tournée The Wall des Pink Floyd.
15 février : Sortie à Londres du film Rude boys basé sur la vie des Clash.
19 février : Le chanteur du groupe australien AC/DC, Bon Scott, est retrouvé mort à Londres dans la voiture d'un de ses amis après une soirée trop arrosée.
20 février : Fin des émissions de Radio Caroline, station pirate anglophone installée en Mer du Nord.
5 au 13 avril : 4e édition du Printemps de Bourges
13 avril : La comédie musicale Grease est jouée pour la 3 883e et dernière fois à Broadway.
26 avril : Fermeture du fameux Club "STUDIO 54 à New York.
1er avril : Le groupe Einstürzende Neubauten donne son tout premier concert.
2 mai : Le disque des Pink Floyd Another brick in the wall est interdit en Afrique du Sud après l'adoption par des écoliers noirs de cet hymne.
18 mai : Mort D'Ian Curtis, frontman de Joy Division.
21 mai : Sortie de l'album Back in Black d'AC/DC qui deviendra le second album le plus vendu au monde après Thriller de Michael Jackson.
16 juin : Première à Chicago du film The Blues Brothers.
21 juin : Arrestation à Nice (France) des membres du groupe des Stranglers pour « appel à l'émeute » lors de concerts.
30 juin : Queen sort son huitième album The Game, contenant le succès planétaire Another One Bites The Dust. Par ailleurs, Freddie Mercury se laisse pousser la moustache cette année.
25 juillet : Eric Carr remplace Peter Criss comme batteur de Kiss.
25 septembre : Décès de John Bonham, batteur de Led Zeppelin
30 septembre : Séparation du groupe Led Zeppelin
8 octobre : Bob Marley fait un malaise sur scène à Pittsburg, c'est son dernier concert.
8 décembre : John Lennon est assassiné à New York
Afrika Bambaataa sort son premier single de rap : Zulu Nation Throwdown


[u]Principaux albums de l'année[/u]

Francophones

Fragile - Francis Cabrel
Guerre et Pets - Jacques Dutronc
La Violence et l'Ennui - Léo Ferré
O gringo - Bernard Lavilliers
A Bobino - Renaud (live)
La Déboussole - Catherine Ribeiro & Alpes
Marche à l'ombre - Renaud
Maximum De Bordelo - Bertrand Soulier
Symphonie Celtique - Tir na nOg - Alan Stivell
Au cœur de la nuit - Téléphone
De l'amour, de l'art ou du cochon - Hubert-Félix Thiéfaine
Répression - Trust


Anglophones

Super Trouper - ABBA
Back in Black - AC/DC
Me Myself I - Joan Armatrading
Suddenly - Arrogance
Mad About The Wrong Boy - The Attractions
In the Flat Field - Bauhaus
Crimes Of Passion - Pat Benatar
Heaven and Hell - Black Sabbath
Blizzard of Ozz - Ozzy Osbourne
Cultösaurus Erectus - Blue Öyster Cult
Scary Monsters - David Bowie
Making Movies - Dire Straits
Blues Brothers Original Soundtrack Recording - The Blues Brothers
Mail Order Magic - Roger Chapman
Sandinista - The Clash
Black Market Clash - The Clash
Animal Magnetism - Scorpions
Get Happy - Elvis Costello
Taking Liberties - Elvis Costello
Songs The Lord Taught Us - The Cramps
Seventeen Seconds - The Cure
Searching For The Young Soul Rebels - Dexys Midnight Runners
Dawn Of The Dickies - The Dickies
Walking Shadows - Dogs
Gonh Be Funky - Lee Dorsey
Live Shots - Joe Ely
Crazy Rhythms - The Feelies
Up Front - The Fleshtones
Blast Off - The Fleshtones
Two Bit Monsters - John Hiatt
Shot In The Dark - The Inmates
Iron Maiden - Iron Maiden
Triumph - The Jacksons
Love Stinks - The J. Geils Band
Sounds Affects - The Jam
Beat Crazy - Joe Jackson
Bass Culture - Linton Kwesi Johnson
Closer - Joy Division
British Steel - Judas Priest
One For The Road - The Kinks
Double Fantasy - John Lennon/ Yoko Ono
Uprising - Bob Marley And The Wailers
Mccartney II - Paul McCartney
Le Chat Bleu - Mink De Ville
Colour Transmission - The Monochrome Set
The Beat - Paul Collins' Beat
Pearl Harbor And The Explosions - Pearl Harbor And The Explosions
The Up Escalator - Graham Parker & The Rumours
Clues - Robert Palmer
The Photos - The Photos
Zenyattà Mondatta - The Police
The Pretenders - The Pretenders (sortie le 11 janvier)
The Game - Queen
Flash Gordon - Queen
Down to Earth - Rainbow
End Of The Century - The Ramones
Rev Up - The Rezillos
Seconds Of Pleasure - Rockpile
National Breakout - The Romantics
Flesh and Blood - Roxy Music
Fallin' Of The Edge - The Seeds
Phil Seymour - Phil Seymour
Kaleidoscope - Siouxsie & the Banshees
The Specials - The Specials
The River - Bruce Springsteen
Argy Bargy - Squeeze
Just supposin' - Status Quo
My Beach - Surf Punks
Heartattack And Vine - Tom Waits
Live - Toots and the Maytals
Just Like That - Toots and the Maytals
Boy - U2
No Place to Run - U.F.O.
Signing Off - UB40
Hypnotized - The Undertones
Deface The Music - Utopia
Women And Children First - Van Halen
Sings The Wailers - Bunny Wailer
Live… In The Heart Of The City et Ready An' Willing - Whitesnake
Just Testing - Wishbone Ash (R-U #41)
Live Dates Vol.2 - Wishbone Ash (R-U #40)
Hotter Than Jully - Stevie Wonder
Big Smash! - Wreckless Eric
Solid Pleasure - Yello
Colossal Youth - Young Marble Giants
Out For Kicks - The Zantees
Prince - Dirty Mind


Succès de l'année en France

Les jardins du ciel - Jairo - N°1 de l'année
Tiroli-Tirola - Linda de Suza - N°20 de l'année
Bécassine - Chantal Goya - N°15 de l'année
La marche des machos - Karen Cheryl - N°43 de l'année
Another brick in the wall - Pink Floyd - n°1 en février
Vis ta vie - Jeane Manson - n°1 en avril
Banana Split - Lio - n°1 en mai
Nicolas - Sylvie Vartan - N°26 de l'année
Couleur menthe à l'eau - Eddy Mitchell - N°17 de l'année
Gaby, oh Gaby - Alain Bashung - N°5 de l'année
T'es OK - Ottawan - n°1 en juin et juillet
Il jouait du piano debout - France Gall - n°1 en août
Call Me - Blondie - n°46 de l'année
K7 - Michel Sardou - n°36 de l'année
La groupie du pianiste - Michel Berger - n°31 de l'année
Walking on the Moon - The Police - N°38 de l'année
La salsa du démon - Le grand orchestre du Splendid - N°14 de l'année
Lui - Michelle Torr - N°28 de l'année
Everybody's Got to Learn Sometime - The Korgis - n°1 en septembre
One Step Beyond... - Madness - n°1 en mars
Primitif - Richard Gotainer - N°47 de l'année
Mon fils, ma bataille - Daniel Balavoine - N°16 de l'année
Je n'ai pas changé - Julio Iglesias - N°33 de l'année
Emmanuelle - François Valéry - N°44 de l'année
Amoureux solitaires - Lio - n°1 en octobre et novembre
Woman in Love - Barbra Streisand - n°1 en décembre
Johnny And Mary - Robert Palmer - n°2 en décembre
"Tape, Tape" Sylvie Vartan numero 5 durant l'été
Super Trouper- ABBA - n°27 de l'année
Une femme amoureuse - Mireille Mathieu - n°25 de l'année


JEUX VIDEO

Événements

- Les sociétés Mindscape et Sierra On-Line sont créées.
- Sortie de l'Intellivision, console de jeu de Mattel.
- Sortie des Game & Watch de Nintendo

Principales sorties de jeux :

[color="#111111"][font="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif"][size="2"][url="http://www.servimg.com/image_preview.php?i=620&u=16913139"][img]http://i81.servimg.com/u/f81/16/91/31/39/pacman10.jpg[/img][/url][/size][/font][/color]

[b]Pac-Man[/b] de Namco - Puck Man pour la première édition en arcade au Japon - un labyrinthe avec une grosse boule jaune et des méchants fantômes.
Rogue, l'instigateur d'un genre qui portera son nom.
1980: STAR RAIDERS (Atari 8-bit)
1980: DRAGSTER, SKIING, BOXING de Activision (Atari 2600)

Ouf ! Voilà pour l'année 80 [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/tongue.gif[/img]


Prochainement : l'année 1981.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la classe !

Je ne savais pas que la foire aux immortels dataient de si longtemps... avant ma naissance :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vi la classe. Et si tu pouvais passer directement a 82, car en 81 Stéphane Bourse m'a poussé sur une plaque de verglas et je porte encore les séquelles de ma double fracture du bras.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
@ pos : Hé oui. Et, personnellement, je trouve que Bilal n'a jamais fait aussi fort depuis.
Surtout pas aujourd'hui, où il accumule les albums ch... [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/dry.gif[/img]


@ RR : Oui mais 1981, c'est l'année où Indy donne son premier coup de fouet, hein !
Je ne vais quand même pas passer ça sous silence...
Désolé de réveiller les mauvais souvenirs et les vieilles rancunes. [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/wink.gif[/img]

Et c'est aussi l'année d'Excalibur, Evil Dead, New-York 1997, Les chariots de feu, La guerre du feu, Garde à vue (avec le meilleur rôle de Michel Serrault), la diffusion du tout premier vidéoclip sur MTV (The Buggles - Video Killed the Radio Star), la mort de Brassens et Bob Marley, le premier album des Stray Cats (miaou !), l'Aventurier d'Indochine (contre tous chacals !) et puis... surtout... surtout : "Pour le plaisir" d'Herbert Léonard et "La danse des canards" de J.J. Lionel (N°1 de l'année !) [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/biggrin.gif[/img]

Et, "accessoirement", c'est aussi l'élection de Mitterand... ^^


Sinon, pour le prochain, il n'y aura pas de longue intro comme celle-ci à se taper, c'est promis. Là, c'était juste pour "marquer le coup".

PS : je n'ai pas mis un paquet de romans de SF/fantastique/fantasy pour 1980 car c'est toujours compliqué entre les dates de parution originales et les traductions.
Enfin, sachez pour rappel qu'en 1980 sortait (en VO) des classiques de ces genres comme :

- [i]Le château de Lord Valentin[/i] de Robert Silverberg
- [i]Le labyrinthe magique[/i] de P.J. Farmer, dernier tome de sa saga [i]Le Fleuve de l'Eternité[/i].
- SIVA de Philip K. Dick
- [i]Un paysage du temps[/i] de Gregory Benford
etc...
et un thriller de poids :[i] La mémoire dans la peau[/i] de Robert Ludlum.

Voilà. [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/smile.gif[/img]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi ce que j'ai préféré c'est l'intro.
Mais la liste valait le coup, ne serait-ce que pour me rappeler encore avec émotion le fabuleux "les dieux sont tombés sur la tête" ça valait le coup. Bon par contre j'étais pas né. Mais bon. On fait ce qu'on peut.

Et puis merde "l'aventurier", Indy, et Luke qui est ton père... ça a du être dur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi j'ai vraiment bien aimé le résumé en image.... car on sait bien que des que c'est des "écritures" j'ai du mal :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
étant moi -même de 73, et ayant donc aussi 7 ans en 1980, je ne peux qu’apprécier !
Même si à 7 ans, soyons, clairs, je n'ai pas été voir Star Wars au cinéma !
Par contre, je lisais la menace des Kromoks (Schrameustache), le Peuple des Abysses (Petits hommes), et Première chasse (Buddy Longway)...

enfin... à 7 ans, je suppose que je ne lisais pas tous les textes de l'Enfant Grec (Alix) !
(qu'est-ce qu'il y avait comme blabla dans les Alix !!!! )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et si, avec l'autorisation du monsieur, on en faisait la "série de l'été".

A un moment, vu que les sorties se calment en juillet aout, on faisait des série de l'été (j'avais fait sandman) sur des série ou des evenements.

Sans réél delai de parution bien sur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonne idée de sujet Phil, je ne peux queme ranger aux côtés des autres pour cette série de l'été !:D
C'est marrant mais pour moi aussi la Foire aux Immortels a été ma première grosse claque bd "adulte", mais aussi près de 10 ans après sa parution (et je devais avoir comme toi 15-16 ans).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='Renardrouge' timestamp='1371999097' post='164223']
vi la classe. Et si tu pouvais passer directement a 82, car en 81 Stéphane Bourse m'a poussé sur une plaque de verglas et je porte encore les séquelles de ma double fracture du bras.
[/quote]

RR on l'a retrouvé, venges-toi !

[img]http://nsa33.casimages.com/img/2013/06/24/130624111136535124.jpg[/img]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les réactions fusent aujourd'hui. [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/smile.gif[/img]
Je n'étais pas trop sûr que le sujet puisse intéresser mais puisque cela semble être le cas, il y aura bien une suite. Avec une intro.
La série de l'été ? Why not.
Mais pour le choix des années, je ne sais pas trop. Si je passe en revue toute la décennie 80 (c'était mon intention de départ), année par année, ça risque d'être un peu long et peut-être lassant. Et puis, j'aurais aimé évoquer les années 90 car je pense que la majorité d'entre vous s'y retrouveront davantage.
Peut-être trouver un compromis en épinglant telle ou telle année dans les deux décennie ? Faut que j'y réfléchisse...

PS : Il a bien le genre à pousser ses potes sur du verglas pour réussir, ce Stéphane Bourse. [img]http://www.1001bd.com/forums_BD/public/style_emoticons/default/biggrin.gif[/img]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[quote name='arnaud' timestamp='1372108106' post='164284']
RR on l'a retrouvé, venges-toi !

[img]http://nsa33.casimages.com/img/2013/06/24/130624111136535124.jpg[/img]
[/quote]

Je le garde au chaud sur mes contacts copainsdavant (j'ai enfin compris à quoi servait ce site) depuis quelques années...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...