Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Statistiques des membres

    4 104
    Total des membres
    125
    Maximum en ligne
    Yves
    Membre le plus récent
    Yves
    Inscription
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

Classement

  1. poseidon2

    poseidon2

    Administrators


    • Points

      33

    • Compteur de contenus

      23 015


  2. VladNirky

    VladNirky

    Administrators


    • Points

      23

    • Compteur de contenus

      14 316


  3. Kevin Nivek

    Kevin Nivek

    Members


    • Points

      21

    • Compteur de contenus

      2 291


  4. alx23

    alx23

    Les gardiens du post


    • Points

      16

    • Compteur de contenus

      11 693


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 27/08/2021 dans Messages

  1. Je l'attends avec impatience cette BD :
    4 points
  2. Cool la suite arrive le 15 Octobre. @alx23: pour ton mois d'octobre
    2 points
  3. @Kevin Nivek : merci , moi je me dis plutôt que je ne vois pas plus approprié qu'une annonce sur une BD tendancieuse. J'aurais pu aussi sur un sujet de BD traitant des cigognes mais c'est plus difficile à trouver Et Songes c'est pas pareil, c'est de l'art Dur d'échapper à la couv' en effet mister Kevin Que ce soit sur Songes ou sur Masterpiece... Moi j'attends toujours le sujet 1001bd : les 10 meilleurs bd erotiques/++
    2 points
  4. Je suis à la bourre ! Je suis à la bourre ! Je suis à la bourre ! Je ne sais pas si vous êtes comme moi c'est la phrase qui ressort le plus en ce mois de septembre "post covid". La pandémie nous avait obligés à prendre du recul et à faire beaucoup moins de choses que d'habitude. Alors cette rentrée de septembre avec un "retour à la normale" nous met un coup de bâton derrière les oreilles. Éditos, école, boulot, inscriptions, sports, critiques, mise à jour du site..... Tout s'enchaine pour faire repartir la fusée à plein régime. Heureusement qu'il reste des refuges à ce rythme de fou. Et la lecture en est un très bon. Il suffit de demander aux habitants du Sinaï ce qu'ils en pensent. Ou alors de lire le récit de la vie de Joana Balavoine pour se rendre compte qu'il y a plus grave qu'être à la bourre. On peut aussi complétement partir dans un autre monde avec des mangas toujours plus imaginatifs. Bref la lecture est une porte de sortie de notre société à 200 à l'heure Mais en cette période de septembre la porte s'avère, comme souvent, bouchée par une montagne de sorties diverses et variées. Et c'est là que les chroniqueurs de 1001bd vous serviront de portier durant cette rentrée littéraire. Vous pourrez compter sur nous vous aider à vous évader, en vous conseillant les albums qui nous ont plu et en vous prévenant quand certains nous ont déçu. Sur ce je vous laisse.... je suis à la bourre ! @VladNirky
    2 points
  5. 2 points
  6. C'est un vrai film ton truc ou c'est un projet de fin d'étude du lycée réalisé avec des bouteilles en plastique et du scotch ?
    2 points
  7. Concernant la BD les 100 démons , je tiens a apporter mon commentaire personnel. Je suis en train de relire tous les romans en y associant la bd correspondante quand il y a une . J'en suis a la 147ème aventure. Je vous avoue avoir été très déçu par cet album et écœuré par le coté gore gratuit , j'espère que l'on ne mettra pas cette BD entre toute les mains ou je ne m'étonnes pas que les gamins vont au collège avec des armes, ni qu'on égorge aussi facilement de nos jours. Je sais je suis vieux jeu mais quand dans les 1er Corentin Feldoe on égorgeait quelqu'un, la planche était interdite . Aujourd'hui les têtes volent et personne ne dit rien . Je regrette de classer MM. Grella et Gerard dans les gens qui ignorent que nous avons encore du ciel bleu , même en Indochine dans les années 50. Et ne dites pas que cela ressemble a du Vance , j'y ai cru mais non!!! En plus on confond May et les guerrières clonées... Quand aux scénaristes j'ai été surpris qu'un Mr. Gong parle d'un "crétin des Alpes dégénéré" , avec un nom comme cela en pleine guerre d'Indochine , ....Je ne savais pas qu'Ho chi Minh était général, je pensais que c'était Giap, mais Giap n'avait pas la barbichette... Bob Morane rencontrant Ming pour la 1ere fois dans la couronne de Golconde publié en 1959 je ne comprends pas qu'ils se connaissent en 1952...Pourquoi les "démons" ne s'attaqueraient qu'a Bob Morane et sa bande? Très mal ficelé ce scenario, merci d'en faire part aux auteurs avant le tome 2... Les dacoïts ne sont plus d'actualité alors on met des guerrières clonées c'est plus sexy , et Clairembare oublié on met Borulnik on se demande pourquoi Déception totale moi aussi
    2 points
  8. La suite est annoncée par les auteurs sur facebook avec deux tomes pour conclure l'histoire
    2 points
  9. Chez dargaud c'est la ruine en octobre : Sinon Kaiju 8 ca a l'air sympa mais le resumé fait un peu : l'attaque des titans avec des Kaiju non ?
    2 points
  10. ça t'apprendra à ne pas commander sur bdfugue tiens...
    2 points
  11. J’ai découvert la mythologie Siegfried tard moi , alors je le relis avec plaisir , sans ressentir de longueur . Question de point de vue et de culture dans le temps j’imagine . Mon pote Lionel fan depuis toujours de HF que Thomas connaît sur Overwatch , a détesté Siegfried , il s’est fait chier dessus car il connaissait depuis longtemps cette histoire . integrale 1 finie de east west , j’attaque la 2 , je serai pile poil pour la 3 qui arrive
    2 points
  12. normalement Batman: Beyond the White Knight. est censé sortir a l'automne.
    2 points
  13. Oui c'est bien de Burns, j'avais bien aimé le premier de mémoire . @kvin : Black hole est bien et il existe en intégrale mais je sais pas si il est encore dispo J'ai commandé aussi la version collector du tome 4 de Rip aux éditions bulle.
    2 points
  14. Bon ben voilà... Il devait aller juste chercher ses 2 batman qu'il disait...^^
    1 point
  15. Cycle terminé. Franchement bien en fait dommage que crusaders parte d’un côté qui me plaise pas, j’y vois un air de famille.
    1 point
  16. il y en aura sûrement d'autres...
    1 point
  17. Bien-sûr , je l'ai compris comme ça aussi , mais j'ai pas pu m'empêcher
    1 point
  18. Ah bah pour le coup, ça n'a pas l'air spécialement coquin mais plus orienté éducation (comme son titre l'indique d'ailleurs^^). Enfin je peux me tromper..Si il n'y a pas trop de truc olé olé, je le prendrais surement pour ma belle-fille.
    1 point
  19. Alors pourle coup, ca c'est fait pas mal toutn seul plus que la fois d'avant
    1 point
  20. ça se lit très très bien. Surtout si t'as aimé les premiers films Blade
    1 point
  21. je confirme, je suis aussi à la bourre (c'est le maître-mot du mois...) sur ce titre mais j'ai trouvé le début très bien fait, c'était une très belle découverte
    1 point
  22. Je fais toujours ça aussi quand un nouveau tome sort . J’aime bien tout relire
    1 point
  23. @poseidon2: le rob Roy me tente carrément après 300grammes. Hâte de revoir l’auteur dans une narration/histoire plus « aboutie » ou « cadrée »… tu avais ouvert 300 grammes et tu n’as pas aimé ? C’est effectivement d’un certain classicisme mais le trait est quand même super puissant !
    1 point
  24. Une belle suite de série heroïc fantasy : https://fr.ulule.com/bd-les-chroniques-darcea/ qui démarre bien !
    1 point
  25. Foutu aussi , je suis fan d'Écosse et je suis même allé sur sa tombe au Rob
    1 point
  26. Oui je suis agréablement bien surpris avec See et la deuxième saison est très bien aussi.
    1 point
  27. Lui même et de Elecboy surtout
    1 point
  28. Je vais les lire prochainement et je te dirais si c'est bien, ou tu veux toute la collection et dans ce cas t'es foutu
    1 point
  29. Non jamais paru en VF
    1 point
  30. Titre de l'album : American Vampire t9 Scenariste de l'album : Scott Snyder Dessinateur de l'album : Rafael Albuquerque Coloriste : Editeur de l'album : Urban Comics Note : Résumé de l'album : 1976, l'Amérique est ruinée. Au bord de la rupture, les citoyens n'ont plus confiance en leur gouvernement. Et tandis que les États-Unis s'apprêtent à célébrer leur bicentenaire dans un climat pesant, le Marchand Gris met en place les derniers éléments qui lui permettront, ainsi qu'à son espèce, d'étendre leur domination sur la Terre. Le souverain vampire trouvera néanmoins sur sa route Pearl Jones et Skinner Sweet, en lutte contre sa toute nouvelle condition. Critique : Mais ouiiiiiiiiiii. Alors la je dis oui ! Franchement j'avais perdu espoir d'une fin cohérente à American Vampire. 5 ans entre deux volumes dans le monde du comics c'est une éternité. Et alors que je m'étais fais une raison, à ne plus chercher de sortie, voila que Snyder nous sort non pas un seul tome mais bien bien deux tomes coup sur coup (oui le 10 arrive ... en novembre) avec une vraie conclusion qui s'annonce sanglante. Et cette excellente surprise joue surement sur ma note sur ce tome 9 mais pas uniquement. Car ce tome qui a mis très longtemps à arriver est superbement bien construit et est un très bon tome de preparation au dixieme et dernier qui arrive. Snyder fait appelle à tout ce qui a été preparé dans la série, Legacy y compris, pour mettre tous les intervenants des différents American Vampire dans le sens qu'il faut pour nous promettre une apocalypse dans le prochain tome. Raphael Albuquerque, quant à lui, joue le jeu et nous offre des dessins toujours aussi brutaux et tranchés qui nous rappellent rapidement que NON, les vampires ne sont pas de gentils poupons qui mette de la crème solaire. Une superbe surprise et une super lecture. Autres infos : Type de l'album : Comic Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/american-vampire-tome-9?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  31. Titre de l'album : Conquêtes - Tome 8 - Neïta Scenariste de l'album : Jean-Luc Istin Dessinateur de l'album : Erion Campanella Avdisha Coloriste : Olivier Héban Editeur de l'album : Soleil Note : Résumé de l'album : Les Croisés, en route pour la planète Jérusalem, se posent sur Neïta où vit une colonie de mineurs. L'inquisiteur Evangelisti découvre que Nazareth Prime est devenue une ville fantôme. Commence alors une enquête qui le mènera au coeur de la mine, auprès d'une entité qui dit s'appeler Yahvé. Alors que les colons réapparaissent dans un état proche de la catatonie, sur Neïta, le mystère s'épaissit... Critique : Chronique réalisée à partir du pdf de lecture et non de la bd Papier. Des différences peuvent être constatées. Vérifiez par vous même en librairie avant tout achat. Qu'il est difficile de se forger son avis sur Conquêtes. J'ai beau savoir que ce n'est plus très original depuis longtemps, que le format one shot ne permet guère de complexité et mise sur une action menée tambour battant, j'ai toujours plaisir à en ouvrir un, et souvent à le lire. Ce tome 8 ne fait pas plus exception à la règle que le 6 ou le 7... On passe toujours un beau moment, graphiquement c'est très soigné, peut être même un peu plus que la plupart des Conquêtes, mais je suis également resté sur ma faim tant l'intrigue aurait pu être plus développée. Et la fin est un petit peu parachutée également. La lassitude viendra-t-elle face à ces histoires individuellement indéniablement réussies, mais collectivement finalement redondantes ? Je ne sais pas y répondre. Après tout l'une de mes meilleurs lectures de SF de cette année reste un tome d'Androïdes, série pour laquelle j'aurais également pu écrire le paragraphe ci-dessus. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/conquetes-tome-8-neita?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  32. il n'y a pas vraiment d'images choquantes dans ce 1er tome (le maximum c'est une fille nue, on voit des seins et des fesses mais aucune partie génitale). Si j'ai mis public averti c'est que c'est indiqué sur le livre, je pense que la partie adulte se trouve plus dans les propos et les comportements. Un ado qui le lirait le prendrait peut-être au 1er degré et ne verrait pas la critique derrière, au lycée quand 13 reasons why est sorti, ma fille a entendu des garçons dirent " c'est drôle elle s'est faite violée, c'est pas grave". Ici le public averti c'est justement pour ne pas prendre ces comportements pour argent comptant et avoir la maturité nécessaire pour faire la part des choses. Après si tu lis la critique de manga news, ils ont traité le livre comme un divertissement érotique sans sujet important, je ne suis pas du tout d'accord avec leur point de vue. C'est un peu comme pour JK Haru, il y a plusieurs niveaux de lecture mais il y a un vrai message.
    1 point
  33. Katanga a surement la fin la plus suprenante des 10 dernieres années BD franco belges. Oui je suis assez d'accord mais il ne faut pas prendre en pleine figure l'aspect violent du tueur et ce n'est pas forcement facile
    1 point
  34. Je viens de prendre celui la
    1 point
  35. La même. La fin est vraiment bonne pour moi. Pas dingue, mais bien équilibrée, avec du sens.
    1 point
  36. Non , prend la série de base , ça suffit amplement . J'ai dévoré l'int East of west 3 , en deux soirées , quel kiff !! Un poil déçu sur la fin , mais faudrait ouvrir un topic quand tout le monde l'aura lu .
    1 point
  37. Nan mais c'est bon arrêtez, vous m'avez cnvaincu^^
    1 point
  38. Pas super fan de Zéro absolu (lu ya pas très longtemps). C'est une sorte de remake D'alien, mais en BD j'ai l'impression, et sans l'alien. Ca resté perché comme dit @poseidon2
    1 point
  39. On avait deja attendu 4 ans pour avoir le eux donc je ne m'inquiete pas trop Weatherman je crois que c'est planifié....
    1 point
  40. Titre de l'album : Renault - Les mains noires Scenariste de l'album : Antoine Lapasset Dessinateur de l'album : Benjamin Benéteau Coloriste : Editeur de l'album : Le Lombard Note : Résumé de l'album : Depuis le petit atelier au fond du jardin où il bricolait ses premiers moteurs, jusqu'à la création d'un empire si puissant qu'on disait de lui que toute la France s'enrhumait quand son usine toussait, Louis Renault a traversé son époque comme un bolide. Revenir sur la vie de Renault, c'est s'intéresser à la première moitié du XIXe siècle. Cinquante années d'une transformation fulgurante du monde, propulsée par un progrès qui ne veut croire en aucune limite. Mais aussi cinquante années tourmentées de conflits idéologiques majeurs, jalonnées de deux guerres mondiales. Si la première va mener Renault au sommet, la seconde précipitera sa chute. Inventeur, visionnaire, pilote, businessman... On connait sa signature, reste à découvrir l'homme. Critique : Je tiens d'emblée à préciser que je ne suis amateur ni d'automobile, ni de documentaires en BD. Et pourtant ce n'est pas une erreur et j'ai bien mis 5 à cette BD. Que je ne peux que vous conseiller. Je l'ai ouverte sans grandes conviction hier soir, un peu claqué. Et je l'ai refermée après un très beau et long temps de lecture. Car oui, les 80 pages sont intenses, pleines de dialogues, et demande une attention certaine pour être appréciées, d'autant que certains découpages de cases peu orthodoxe mais diablement efficaces ne manqueront pas de perturber vos habitudes de lecture. J'ai lu ce Renault comme j'ai lu Il était une fois en France. Et pour moi on est sur la même intensité. Le personnage présenté l'est sans concession, même si l'on ressent beaucoup de tendresse pour leur sujet de la part des auteurs. Louis Renault fut un géant de ce début du siècle, un homme dont le destin a pesé durablement sur la France et sur le monde. Et pourtant jusqu'à hier j'ignorais tout de lui. Le boulot d'historien des deux auteurs est assez fabuleux, et si parfois la fiction ou le romanesque s'invitent dans le traitement de leur sujet, cela sonne globalement juste. Alors quand une BD vous propose de vous instruire sur la grande Histoire de France en vous passionnant autant, chapeau bas. Autres infos : Type de l'album : BD Europeene Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/renault-les-mains-noires?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  41. fallait me dire pour la mise en page les vieux sujet (issues de 1001 V1) sont tous a ce format la et ca se corrige très vite on fait donc au coup par coup
    1 point
  42. Ah oui et j'ai envie de tout relire pour tout mieux comprendre....
    1 point
  43. Alors moi je dis OUI. UN grand OUI. Gaphiquement c'est sublime. par contre niveau histoire c'est ... du Hickman en seulement deux volumes. mais c'est excellent et un OVNI dans la planête comic
    1 point
  44. @Kevin Nivek: ben Siegfried c’est sublime. Ça se discute même pas. Mais scénaristiquement ça ne remplit pas vraiment les 3 tomes quoi...
    1 point
  45. Titre de l'album : Toilet-bound Hanako-kun tomes 1 et 2 Scenariste de l'album : AidaIro Dessinateur de l'album : AidaIro Coloriste : Editeur de l'album : Pika Note : Résumé de l'album : Une rumeur court sur l’existence de sept mystères qui hantent les murs de l’école Kamome. Parmi ces faits inexpliqués, on raconte qu’un esprit du nom de Hanako se trouverait au troisième étage du plus ancien bâtiment et qu’il exaucerait le vœu de quiconque viendrait le trouver. En classe de seconde dans cet établissement, Nene Yashiro a le béguin pour un garçon. Pourtant, malgré tous ses efforts, cet amour reste à sens unique. La jeune fille ne voit plus qu’une seule solution : s’en remettre à la légende de Hanako, sans se douter qu’accéder au bonheur requiert toujours une contrepartie. Critique : Pika a fait une grosse campagne de promotion sur la sortie de ce manga, un peu comme si c’était leur manga de l’année ! Force est de constater que c’est plutôt un bon manga ! Dans bon nombre de mangas se passant dans des écoles japonaises, il y a les mystères de l’école : des phénomènes surnaturels qui se produiraient à certains endroits et selon certaines circonstances et il est courant que les élèves partent à leur recherche ou se mettent au défi de les affronter. Dans le lycée de Nene Yashiro, une rumeur dit que le fantôme d’Hanako, situé dans les toilettes du 3eme étage du plus ancien bâtiment exaucerait les vœux. Elle décide donc de s’y rendre, rencontre bel et bien Hanako mais la situation va échapper à son contrôle et va devenir son assistante. Tous deux vont ensuite aller régler les affaires liées aux six autres mystères du lycée, tout en se battant également contre des exorcistes qui aimerait bien envoyer Hanako dans l’au-delà. L’histoire mêle action et fantastique, on découvre un peu le folklore japonais, leurs croyances et créatures fantastiques. Il y a aussi de l’humour et de la romance, Nene a tendance à s’éprendre facilement de tous les beaux gosses et Hanako ne manque pas la charrier. On a donc une série dynamique, un scénario et un dessin assez fournis et on ne s’ennuie pas un seul instant. Autres infos : 15 tomes en cours Type de l'album : Manga Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/toilet-bound-hanako-kun-tome-1?ref=44 Voir la totalité de enregistrement
    1 point
  46. Pour le moment j'aime bien cette série, il y a quelque chose de rafraichissant par rapport à d'autres isekai, le caractère du personnage principal y est pour beaucoup je pense
    1 point
  47. C'est chouette, c'est attirant, c'est Glénat donc compatible avec mes achats (j'évite en général les [trop] petits éditeurs, tu sais jamais si tu vas lire la fin ou non).... ... et pourtant, le thème semble archi classique.... J'ai pas trop envie de repartir sur une histoire qui me fait penser à Stalner par exemple. Et pourtant c'est beau.
    1 point
  48. maintenant oui, elle marchait ce matin edit: l'url à changé entre temps peut-être, j'ai remis
    1 point
  49. Je viens de commander Dédales tome 2, j'avais même pas vu que l'album était sorti
    1 point
×
×
  • Créer...