Aller au contenu
  • S’inscrire

Noir Burlesque t1


poseidon2
 Share

Messages recommandés


Titre de l'album : Noir Burlesque t1
Scenariste de l'album : Enrico Marini
Dessinateur de l'album : Enrico Marini
Coloriste : Enrico Marini
Editeur de l'album : Dargaud
Note :
Résumé de l'album :

Philadelphie, années 1950. Une chambre d'hôtel, la nuit. Assis dans un fauteuil, un homme attend, un revolver à la main. Il s'appelle Slick et guète l'arrivée de Caprice, la femme qui l'a trahi. En ouvrant la porte, Caprice comprend aussitôt : il est venu pour se venger. Quelques mois plus tôt, Slick a loupé un casse. Il doit de l'argent à son commanditaire, Rex, un boss de la mafia irlandaise. Ce dernier compte bien épouser Caprice, danseuse dans sa boite de nuit, après avoir éliminé Slick du paysage. Mais il s'est passé quelque chose entre Caprice et Slick. Il y a longtemps déjà, bien avant toute cette histoire. Ils étaient tombés amoureux. Et maintenant, ils jouent avec le feu... Inspiré par les films noirs américains des années 1950, Enrico Marini signe avec Noir burlesque un polar sombre à souhait, peuplé de femmes fatales et baigné de sensualité, où le crime et la violence se nourrissent de la jalousie et des trahisons.

Critique :

Ce qui est bien avec Marini c'est que lorsqu'il choisit un thème, il le prend à bras le corps. IL prend son temps et le développe à sa sauce. Il nous l'a montré avec son Batman. IL le montre encore plus avec ce Noir Burlesque. 

Il y a tout ce que l'on attend d'un polar des années 50 dans ce noir Burlesque. Un peu de prohibition, beaucoup de mafiosos, des clubs de danse sous terrains, des filles aguicheuses, un héros au passé sombre et au regard ténébreux et bien sûr de l'action, des courses poursuites et des fusillades. Comme je vous la disais en introduction, Marini ne fait pas les choses à moitié. Malgré une sensation de déjà vu, on prit au trippes par cet amour impossible et par nos deux personnages qui aiment jouer avec le feu.

Graphiquement, dire que c'est du Marini serait trop réducteur. Car si c'est bien du Marini, c'est du Marini sublimé par  une mise en couleur à la "Liste de Schindler" qui fait ressortir les parties intenses du dessin et rehausse les grande planches de façon assez magique ! C'est vraiment très beau ! 

Vivement la fin du diptyque !!!

Autres infos :

Type de l'album : BD Europeene
Lien BDfugue : https://www.bdfugue.com/noir-burlesque-tome-1?ref=44

Voir la totalité de enregistrement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Kevin Nivek: c'est autant un polar que Scorpion hein... 🙂 L'intrigue est clairement pas le cen,tre d'intérêt de cette BD. D'ailleurs pour Blacksad on se la pose pas non plus, et l'histoire y est quand même plus travaillée.

 

C'est pas l'intrigue le plus important. Là on a juste un vrai Marini. Avec ses défauts et ses qualités. Et y a à mon sens beaucoup beaucoup plus de qualités que de défauts. 

 

Si t'aimes Marini tu pourras pas passer à côté. Cette BD c'est juste un fantasme de Marini exploité à fond. 

  • Like 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...

C’est effectivement très chouette et pourtant je ne suis pas fan de la période de prohibition et compagnie. 

la coupure à la fin est violente du coup, ça va être long pour avoir la suite.

la 2ème partie est soudainement beaucoup plus contemplative, c’est presque curieux ^^ en tout cas Marini c’est toujours aussi beau. J’avais lâché le scorpion et il y a une éternité que je n’ai pas relu rapaces ou l’étoile du désert mais je vais retourner y jeter un œil à minima ^^

  • Like 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

×
×
  • Créer...