Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Lois Lane et le challenge de l'amitié
Scenariste: Grace Ellis Dessinateur: Britney Williams Editeur: Urban Comics
Nouvel album de la collection Urban Kids avec cette fois ci une jeune Lois Lane. Une Lois Lane qui n'a rien à voir avec la journaliste et femme de superman hormis son caractère bien tremper (et un clin d'œil en fin d'album).

Cet album jeunesse ne triche pas avec son public : Les dessins sont tout en rondeur, les couleurs vivent et les jeunes filles presque trop enfantines pour avoir 13 ans. Les auteurs ont dû choisir 13 ans pour se permettre de centrer le débat sur les réseaux sociaux sans se faire jeter des cailloux mais, à notre époque, ils auraient aussi bien pu leurs donner 10-11 que cela aurait marché de la même façon, surtout avec des personnages féminins beaucoup plus matures à 13 ans (et je sais de quoi je parle :p) . 

Ceci mis à part, cet album traite intelligemment de la rupture que provoques les réseaux "sociaux". La phrase choc du début d'album est la suivante :" Si on n’est pas amis sur youtube on n’est pas vraiment amie pas vrai ?" C'est toute la problématique de ces réseaux sociaux qui nous coupent du vrai lien social qui est traité ici. Une réflexion simple sur la différence entre la vraie vie et la vie sur internet.

Un traitement enfantin (et légèrement caricatural on est d'accord) d'une question de société qui permet à l’enfant de bien comprendre la problématique sans qu'elle ne vienne de leurs vieux grincheux de parents.

Rien que pour cela c'est une réussite.
Note :
  • 0 réponse

Yasmina t2
Scenariste: Wauter Mannaert Dessinateur: Wauter Mannaert Editeur: Dargaud
Bon alors la c'est étonnant... on se croirait dans un manga. Un vrai bon tome de transition comme les mangas en ont le secret. Un tome pour faire patienter ou il ne se passe pas grand chose au final. Yasmina subit énormément les événements sans pouvoir réagir. Cela va vite et est gloablement vite lu.

Cet album pèche donc par manque d'ambition je trouve. Apres un super one shot et un bon premier tome, j'espère que Wauter Mannaert ne manque pas d'inspiration et qu'il nous livrera un tome 3 ou l'on verra une Yasmina pro-active et ou l'on se recentrera sur son combat pour éduquer les masses.

 
Note :
  • 1 réponse

l'Ile aux escaliers tome 1
Scenariste: KONO Yutaka Dessinateur: UZUKI Ai Editeur: Delcourt
Quel étrange récit que celui-là ! Imaginez une île où l’on arrive sans savoir comment, en ayant oublié plusieurs jours ou plusieurs mois, une île où une vie tranquille vous attend, où tout est fait pour que vous vous y sentiez bien. Où même en ayant conscience que la situation n’est pas normale vous ne ressentiez pas le besoin de partir. Et de toute façon, même si vous vouliez vous ne pourriez pas, car l’île aux escaliers ne laisse partir que ceux qui ont retrouvé ce qu’ils ont perdu.

Du mystère, voilà ce qu’il y a dans cette histoire, comme les personnages, on ne sait pas grand-chose, et c’est l’arrivée de Manabe qui va enfin faire bouger les choses. Il y a une sorte de mélancolie qui se dégage du livre, une étrange sensation de planer entre deux mondes, les personnages sont-ils dans un rêve ou la réalité ? Et si finalement, l’île n’était qu’une métaphore ? Un moyen de se trouver soi-même ?

Encore une fois, la collection moonlight nous surprend avec ce manga adapté d’un roman de Yutaka Kono. L’histoire est très originale, servie par des dessins agréables, empreints d’une certaine douceur et laissant transparaitre la magie ambiante.

Série finie en 3 tomes.
Note :
  • 0 réponse

Jormungand tome 10
Scenariste: TAKAHASHI Keitarô Dessinateur: TAKAHASHI Keitarô Editeur: Meian
Koko a décidé de passer à l’action, les missions qu’elle confie à ses hommes changent et la voilà, qui fait enlever des scientifiques et qu’elle investit dans des sociétés technologiques. Il semblerait bien que son projet soit sur la bonne voie, ce fameux projet secret dont on entend vaguement parler depuis quelques tomes sans savoir de quoi il s’agit.

Ce tome montre une réelle avancée dans l’objectif final de Koko, des révélations vous attendent et un rebondissement à la fin qui annonce un tome 11 explosif ! Avec ce volume, l’histoire reprend du poil de la bête et attire à nouveau notre attention, la fin dans le prochain tome !
Note :
  • 0 réponse

Masamune-kun revenge t3
Scenariste: Hazuki Takeoka Dessinateur: Tiv Editeur: Meian
Notre  nouveau personnage est le centre de ce troisième tome de Masamune-kun revenge. Notre auteur joue bien avec son nouveau personnage en nous montrant une fille trop amoureuse pour bien faire.

Elle en fait tellement qu'elle cache forcément un lourd secret. Secret que l'auteur garde bien au chaud pour la suite de la série bien sûr.

Mais cela permet de nous titiller à chaque attaque de notre jeune fille de bonne famille. La rivalité entre elle et Aki pimente vraiment ce troisième tome, nous faisant penser que notre beau Masamune ne contrôle vraiment rien du tout.

Un trio amoureux bien sympathique pour une lecture détente.
Note :
  • 0 réponse

Injustice Year zero
Scenariste: Tom Taylor Dessinateur: Collectif Editeur: Urban Comics
Etonnant pitch que celui-ci. En effet on nous propose ici un prequel à Injustice. Prequel dans lequel le joker s'attaque... à la société de Justice. 

Le prétexte est assez étrange d'ailleurs et ça sent quand même pas mal la commande éditorial pour faire un titre de plus à la franchise la plus bankable de DC. 

L'histoire n'est pas mauvaise. On a un vrai joker méchant et des gentils complètements perdus. Mais le Joker devient presque trop puissant, la société de justice trop faible et la résolution un peu facile. Facile tout comme le passage de rédemption de Harley Quinn, qui semble devenue obligatoire.

Bref une lecture sympathique mais en rien immanquable.
Note :
  • 0 réponse

Klaw - Tome 13 - Amours
Scenariste: Ozanam Dessinateur: Joël Jurion Editeur: Le Lombard
Voici le tome 13 de la série jeunesse fleuve pour les ados chez le Lombard. Klaw et ses Dhizis continue de plus belle avec des alliances qui se sont dénouées d'autres qui se sont reformés et de nouveaux ennemis qui apparaissent. 

Les amateurs de la série retrouveront avec plaisir leurs personnages préférés, avec ce renouveau bienvenu dans les intrigues. Graphiquement le dessin de Joël Jurion est toujours aussi soyeux et soigné et ne pourra que plaire aux ados. 

Ce n'est décidément pas avec ce tome 13 que les aficionados de la série se lasseront tant les recettes qui ont fait son succès sont toujours appliqués avec soin.
Note :
  • 1 réponse

Gunblast girls - Tome 2 - Koyaanisqatsi
Scenariste: Crisse Dessinateur: Crisse Editeur: Le Lombard
En voilà un ouvrage étonnant... Ce GunblastGirls tome 2 clôture un diptyque de sf hyper ambitieux démarré en... 2017.

Crisse est donc totalement aux commandes de cet ouvrage d'action survitaminé nous présentant des héroïnes mercenaires combattant pour accomplir une mission qui les a emmené beaucoup plus loin que prévu. Ce qui est étonnant c'est que l'univers, l'intrigue et ses implications sont hyper riches, et qu'on ne fait finalement qu'effleurer le tout, sans avoir toutes les réponses. Cela m'a donné l'impression d'une série qu'on finit en catastrophe car elle n'a pas rencontré son public. Sympa pour les acheteurs du premier tome puisqu'une série non terminée est la terreur de tout lecteur de BD. Cependant cela ne suffit pas en faire une BD de science fiction qui sort du lot. 

L'action avance très vite, bien servie par les illustrations de Crisse dans son style habituel. Gunblast Girls 2 est donc pour vous si vous avez aimé le premier tome, si vous aimez la sf qui défouraille à tout va, et si vous n'aimez pas les series à rallonge. 

Pour les purs amateurs de SF par contre cela risque d'être un peu juste.

 
Note :
  • 5 réponses

Entre les lignes
Scenariste: Dominique Mermoux Dessinateur: Dominique Mermoux Editeur: Rue de sevres
Et voici encore une nouvelle adaptation plus que réussie d'un super livre par les éditions Rue de Sèvres.

Je n'avais pas lu le roman dont est tiré cette adaptation mais on est d'emblée saisi par la finesse et la douceur des illustrations de Dominique Mermoux qui tranche parfois avec le monde rude de cette europe du début du vingtième siècle. 

L'histoire elle est belle et nous invite à revoir la grande Histoire à travers les petits destins parfois tragiques des personnages. C'est beau, c'est humain, c'est parfois merveilleux et dur en même temps. Une belle histoire, magnifiquement mise en image par le talent de Dominique Mermoux. 

La construction de l'intrigue sur les deux époques est également très réussie et rythme très bien l'avancée du scénario. 

 

 

Je ne peux que vous conseiller de lire "Entre les lignes".
Note :
  • 0 réponse

Love fragrance tome 3
Scenariste: YAMADA Kintetsu Dessinateur: YAMADA Kintetsu Editeur: Kana
Dans ce tome Asako et Natori sont confrontés à 2 « problèmes », le 1er c’est que Natori doit faire un voyage professionnel de 4 jours, leur première « longue » séparation depuis le début de leur relation, 4 jours ça n’a l’air de rien mais quand on est fan des odeurs et surtout celles de sa copine, 4 jours ça peut être très long ! Quant au 2eme, il s’agit de vivre leur relation cachée ou non, si c’était un souhait d’Asako au départ, ne pas pouvoir en parler commence à poser quelques problèmes.

Rien d’insurmontable donc pour nos tourtereaux. L’histoire se poursuit avec humour et bonne humeur. Ils progressent à leur rythme. Il y a un côté mignon car ils sont maladroits, un côté amusant car les deux personnages ont des particularités (la sueur pour l’une et les odeurs pour l’autre). Un manga qui fonctionne bien pour le moment.
Note :
  • 0 réponse

Welcome to the ballroom tome 1
Scenariste: TAKEUCHI Tomo Dessinateur: TAKEUCHI Tomo Editeur: Noeve Grafx
Tatara Fujita est un collégien qui n’a pas encore trouvé sa voie, il aimerait bien avoir un don, une passion, une motivation dans la vie, quelque chose qui pourrait lui faire ressentir qu’il est vivant, qu’il n’est pas vide et qui lui permettrait de changer, d’avancer. Un jour, suite à un concours de circonstances, il va découvrir le monde de la danse de salon (valse, salsa…) et pour la première fois, il va se sentir happé, fasciné et va décider de devenir danseur et faire de la compétition.

Représenter la danse en dessins, pouvoir donner l’impression des mouvements, des enchainements, de la rapidité ce n’est jamais très facile à faire. Même si je n’ai pas été totalement convaincue par ces représentations, ce qui marche bien en revanche, c’est les sensations que la danse procure chez notre héros. On ressent bien l’éveil de son intérêt, sa fascination et son envie d’apprendre. Et puis, pour une fois, ce n’est pas de la danse classique, ni de la street, ici on parle de danse de salon : un genre souvent dénigré par les jeunes car souvent considéré comme obsolète. L’auteure joue donc l’originalité en choisissant ce style de danse et en prenant comme personnage principal un garçon, elle va donc à l’encontre des tendances et c’est très bien !  Une belle découverte, à suivre.
Note :
  • 0 réponse

Jardin secret t8
Scenariste: Ammitsu Dessinateur: Ammitsu Editeur: Kana
Critique de @TheOtaku : Ce tome 8 de Jardin secret est vraiment bien, avec Megumu qui a honte de sa passion pour les fleurs mais qui aime toujours autant Ran.

Ce tome est aussi très bien car Akira se dévoile un peu plus à ses camarades et à Ran. Ran, de son coté, prépare les vacances d'été et , après une conversation avec son ami, elle se demande combien de "marche" (ndlr : étape) il y a pour qu'elle et Akira atteignent l'age adulte.

Ce tome 8 est meilleur que le précédent avec une histoire qui avance plus.

Jardin secret est toujours une histoire d'amour pure et sincère. Les dessins sont toujours aussi mignons et cette histoire mérite d'etre lue.
Note :
  • 0 réponse

Nuit couleur larme
Scenariste: Borja Gonzalez Dessinateur: Borja Gonzalez Editeur: Dargaud
Etrange lecture. Va définitivement falloir que je relise cet album. Parce qu'en fait j'ai l'impression d'avoir raté un truc. En effet j'ai été charmé par le graphisme, par l'ambiance et les choix de l'auteur... mais j'ai l'impression de ne pas avoir tout saisi en ce qui concerne l'histoire 😞

 C'est vraiment bizarre car au fond de moi je sens que j'ai compris mais je n'arrive pas à formaliser mes idées. Je ne sais pas si ca vous est déja arrivé mais c'est assez troublant de se dire qu'on aime ce qu'on à lu sans vraiment savoir pourquoi. 

Bref une lecture envoutante, des choix graphiques forts et une histoire qui mérite plusieurs lectures pour etre bien apprivoisée.

En gros je ne saurais dire si je conseille ou non. Ah si quand même : si vous n'accrochez pas au style graphique, passez votre chemin. 
Note :
  • 1 réponse

Batman Arkham : Pinguoin
Scenariste: Collectif Dessinateur: Collectif Editeur: Urban Comics
Nouveau recueil d'histoire courtes inédites en france pour la plupart avec cette fois un focus sur le Pingouin. Le pinguoin est un des ennemis de batman les plus énigmatiques. Pas de pouvoirs réels mais une vraie intelligence et une enfance vraiment terrible. 

Le pingupoin tire son épingle du jeu dans la liste des ennemis de batman de part sa volonté d'être reconnu en tant qu'homme d'affaire plus que celle de vouloir etre un fou sanguinaire. Lui ne veut pas contrôler le monde et tuer batman à tout prix. Il veut de l'argent et du pouvoir.

Comme les précédents , ce recueil nous propose des histoires intéressantes mais passablement vieilles qui plairont donc plus aux fans de la premières heures qu'au nouveaux lecteurs.
Note :
  • 0 réponse

Laisse-moi t'embrasser tomes 1 et 2
Scenariste: NAKASHIMA Vega Dessinateur: NAKASHIMA Vega Editeur: Akata
Laisse-moi t’embrasser est un court shojo en 2 tomes. C’est l’histoire d’un premier amour entre 2 lycéens, l’amour de leur vie ! C’est du bon sentiment, du positif, un vrai conte de fée : tout se passe bien dans le meilleur des mondes.

Côté histoire rien de très original, un shojo classique avec des héros sympathiques. Il n’y a pas vraiment de rebondissements, à peine, une petite jalousie et des doutes quant à la brève séparation due aux études, et encore, comme c’est dans la même ville, l’éloignement est relatif !

C’est le shojo des vacances, un cadre idyllique en bord de mer, une petite ville, un amour pur qui ne va pas rencontrer d’obstacle. C’est une petite bouffée de fraicheur pour se détendre, pas exceptionnel mais plutôt bien fait et relaxant, et surtout qui met de bonne humeur.

lire un extrait : Laisse-moi t'embrasser - T.1 - AKATA (akazoom.fr)
Note :
  • 0 réponse

Gung Ho t5 (fin)
Scenariste: Benjamin Von Eckartsberg Dessinateur: Thomas Von Kummant Editeur: Paquet
Dur dur de finir une série  acclamée de toute part. Encore plus quand il s'agit de Gung Ho. 

En effet cette série, en plus d'être reconnue pour ses qualités graphiques, elle est connue pour être longue à sortir mais connaitre un succès à chaque tome. C'est aussi LA série phare des éditions Paquet.

 Alors ce cinquième et dernier tome devait être la cerise sur le gâteau. Mais un gâteau dont chacun e faisait sa propre idée de la forme.  Pourquoi dis-je cela ? Et bien tout bonnement parce que je pensais, moi, que la fin serait vraiment différente. 

Alors attention, je n'ai pas trouvé cette fin non réussi. Elle est vraiment bonne. Elle est juste différentes de ce que j'imaginais.. Sans trop vous en dire, la fin se rapproche plus d'une fin à la walking dead plus qu'une fin claire et explicative. 

Bref on se concentre sur essentiellement sur la colonie et sur nos héros plus que l'univers lui-même. Ceux qui comme moi auraient souhaité en savoir plus  sur les Rippers seront surement déçu.

Ce n'est donc ni une bonne ni une mauvaise nouvelle. C'est juste à savoir

.
Note :
  • 4 réponses

Spada tome 1
Scenariste: TRIPOOD Alexander Dessinateur: TRIPOOD Alexander Editeur: Shockdom
Il y a beaucoup d’éléments dans Spada, d’abord, une ville futuriste sur plusieurs niveaux et de la technologie avancée. Il y a des personnages à double personnalité ou plutôt qui cachent des secrets, un homme important assassinée et une enquête qui piétine, une horde d’assassins, une société avec des activités annexes dissimulées, un passé à découvrir… Beaucoup d’informations, cela semble un peu fourre-tout au début mais cela s’organise petit à petit, le style graphique est également un peu vague et n’aide pas forcément à la compréhension ; il faut d’ailleurs un peu de temps pour s’y habituer.

C’est donc un bon début pour la série, un peu fouillis certes, mais qui contient assez d’éléments pour éveiller l’intérêt et avoir envie d’en apprendre plus. On sent que l’auteur a pris le temps de travailler chaque image, tant au niveau des détails que sur la palette de couleur qui peut varier complétement en fonction des situations.


 
Note :
  • 2 réponses

Raw Hero tome 1
Scenariste: HIRAMOTO Akira Dessinateur: HIRAMOTO Akira Editeur: Soleil
Delcourt sort en parallèle la fin de Prison School et le début de Raw Hero de l’auteur Akira Hiramoto. On retrouve un univers original, un contexte singulier, et puis un penchant très net vers des comportements sexuels démonstratifs, pervers.

Chiaki cherche en vain du travail, sa situation familiale est tendue, il doit s’occuper seul de ses deux petits frères. Il enchaine les entretiens, sans succès, et l’argent commence à manquer. Devant l’urgence, il va accepter de travailler pour un homme plutôt louche, au comportement pervers. Il ne sait pas ce qu’il doit faire exactement et va se retrouver embarqué dans une drôle d’aventure où tous les personnages semblent être un peu spéciaux. Côté contexte, l’histoire prend place dans une époque où certains humains possèdent des pouvoirs et où s’opposent bons et mauvais « héros ».

Ce manga, comme le précédent d’ailleurs, ne fera pas l’unanimité. Il y a indéniablement un côté WTF, des situations absurdes et un humour graveleux. Le dessin de Hiramoto est toujours généreux : des femmes callipyges, des décors travaillés, mais frôle parfois l’obscénité. Pour information, le manga est conseillé au plus de 16 ans. L’histoire est intéressante, le scénario bien ficelé et ne manque pas de rebondissements, parfois lourds il faut bien l’avouer.

Série finie en 6 tomes.
Note :
  • 0 réponse

Black board tome 1
Scenariste: IZUMIDA Fuyuki Dessinateur: IZUMIDA Fuyuki Editeur: Omaké
Voici la dernière nouveauté de chez Omaké, une courte série finie en 3 tomes.

Black board (littéralement tableau noir) est un immense tableau d’affichage de petites annonces, on y trouve de tout : des demandes insolites, des recherches d’animaux… mais aussi des demandes immorales telles que des enlèvements ou des assassinats. Pour se faire de l’argent, il suffit de prendre l’annonce qui vous inspire, l’honorer et aller toucher la récompense. C’est comme ça que vit Tama, une jeune fille, agile, débrouillarde et court vêtue ! Un jour, un attroupement devant le panneau l’intrigue et elle découvre que l’annonce la concerne : qui peut bien lui en vouloir ? et comment va-t-elle faire pour échapper à ses chasseurs ? C’est là qu’elle rencontrera Basco, le costaud de l’histoire, muet, avec qui elle fera équipe.

Des duos gros dur-fillette, on en a déjà vu dans les mangas, mais celui-là est plutôt plaisant. Tama n’a pas sa langue dans sa poche, elle est futée et a plus d’un tour dans sa poche. Basco, sous ses allures de gorille, est très organisé et plus malin qu’il n’y paraît. Tous les deux vont devoir affronter la pègre locale. Le manga est rempli d’actions et d’humour, le trait est dynamique et l’auteur sait bien rendre les différentes expressions des personnages même quand ceux-ci sont complétement à l’ouest. Les petites parodies entre les chapitres sont également appréciables. Et un rebondissement en fin de tome énervant car il faudra attendre septembre pour avoir la suite !

 
Note :
  • 0 réponse

La promesse de la tortue t2
Scenariste: Stéphane Piatzszek Dessinateur: TieKo Editeur: Grand Angle
Plus ça va et plus cette histoire devient une vraie histoire de flibustier. Dans ce tome on est agréablement surpris par la tournure des évènements. En effet nos trois femmes qui s'étaient faite la promesse d'$être solidaire se retrouve à toutes avoir des envies différentes et, pour certaines, un gout prononcé pour la flibuste.

D'esclave elles ont évolué en maitresses femmes et en vrai pirates, que ce soit dans les actes aussi bien que dans la façon de penser. 

Piatzszek  nous livre donc un second tome  digne des films de flibustes des années 70. Des pirates qui étaient pirates dans l'âme plus que dans la méchanceté. 

Une vraie belle histoire de pirates classique.
Note :
  • 1 réponse

Léonard - Tome 52 - Vacances de génie
Scenariste: Zidrou Dessinateur: Turk Editeur: Le Lombard
Une fois n'est pas coutume me voici à chroniquer une sortie humour. Il faut dire que j'ai souvent eu du mal avec le genre sur les parutions récentes, alors même qu'ado j'ai adoré découvrir les Lagaffes et  les Achille Talon paternels. 

Rappelons donc que Turk est le dessinateur d'origine de la série, ce qui permettra aux habitués d'y retrouver tous leurs codes. Quand à Zidrou, les amateurs de BD récentes ont forcément lu l'une ou l'autre de ces récentes production tant le lascar multiplie les projets, bien aidé il est vrai par son indéniable talent.

Qu'attendre donc de ce 52ème léonard ? Et bien malheureusement il n'y a que peu de surprises tant la plupart des gags tiennent sur la façon dont le dévoué Disciple va en prendre plein la figure. Heureusement Zidrou s'autorise quelques escapades lors de gags plutôt bien pensés et originaux mais ils sont hélas trop peu nombreux à mon goût. Les plus jeunes y trouveront sans aucun doute leur compte, les amateurs de la série également, mais personnellement j'en attends plus de M. Zidrou. Mais peut être suis-je juste un public difficile pour les bd d'humour après tout.
Note :
  • 4 réponses

I.S.S. Snipers - Tome 1 - Reid Eckart
Scenariste: Jean Luc Istin Dessinateur: Erwan Seure-Le-Bihan Editeur: Soleil
Et voici le dernier né dans les sorties récentes de chez Soleil en Science Fiction.

Pour ceux qui ont raté la bande annonce de cette nouvelle série, je vous laisse avec le lien pour la découvrir. https://www.editions-soleil.fr/videos/iss-snipers-la-nouvelle-serie-de-jean-luc-istin

 

 

Alors ce Tome 1 il a quoi dans le ventre ? D'abord de l'action survitaminée, ensuite un personnage fort, foncièrement badass et pas vraiment gentil, et enfin une science fiction où l'on retrouve quand même nos humains et leurs relations au centre de tout. Oui la réflexion sur l'avenir métaphysique de la trans humanité n'est pas vraiment au coeur de ISS Snipers. Ici c'est la guerre, et en version sale. 

Côté scénario donc des clins d'oeils appuyés à quelques cadors du genre, une histoire relativement courte pour coller au format et une fin ou le Deus Ex Machina intervient un peu rapidement pour ne pas nous faire hausser un sourcil à mon avis. C'est d'ailleurs l'un des défauts de cette BD : ce Background mérite d'être traité sur une série et non en multiples One-Shot. A voir ce que les prochains tomes nous réserveront, mais j'ai un doute sur l'intérêt à long terme de cette série si l'on se contente comme pour Conquêtes de One shot. Reste que comme pour Conquêtes justement, cela nous fait toujours une lecture divertissante de SF survitaminée sans trop avoir besoin de ses neurones.

 

Graphiquement cependant je dis chapeau bas. On sort clairement des standards habituels de chez Soleil, mais on le fait en douceur avec le trait splendide et assez fin de Erwan Seure-Le-Bihan. Sa mise en couleur renforce d'ailleurs l'originalité de son traitement de la SF chez Soleil, et c'est Tant mieux tant cela donne un résultat très frais. Seul bémol, ce que l'on gagne sur les personnages on le perd un peu sur les plans larges façon Space Opéra qui sont un peu moins mis en valeur qu'habituellement sur ce genre de parutions. Mais personnellement je ne m'en plaindrais pas.
Note :
  • 2 réponses

Necromants t1 - le reveil de l'archimage
Scenariste: Olivier gay Dessinateur: Tina Valentino Editeur: Drakoo
En voilà une BD qui sent bon les années 90/00. Vous pouvez mes traiter de vieux cons, je ne le prendrais pas mal. Mais ce premier tome à tout ce qui faisait les caractéristiques des bonnes BD détentes de ces années-là.  Des lanfeusteries on appelait ca à l'époque. Ce sont des histoires avec un héros un poil nigaud mais au grand cœur pris dans une aventure qui le dépasse. Une aventure pleine de magie, avec un méchant très méchants et des fantômes très sympa.

Ce qui ressort de cette deuxième BD avec Olivier gay au scenario, c'est qu'encore une fois l'univers est très travaillé. On est rapidement immergé dans ce monde fantastique ou la Nécromancie est la norme et ou les aventuriers sont légions. Sans jamais chercher à se raccrocher à notre univers, olivier gay trace la route de ses nécromanciens qui ne cherchent rien de moins qu'à sauver le monde.

C'est de la grande aventure. De l'aventure détente et plaisir. De l'aventure comme on aime, à mi-chemin entre les royaumes oubliés et Lanfeust.

Tout ce que j'aime 🙂
Note :
  • 2 réponses

Agent of my heart tome 1
Scenariste: ENJOJI Maki Dessinateur: ENJOJI Maki Editeur: Kaze
Agent of my heart signe le retour de Maki Enjoji dans une courte série en 4 tomes. Les mangas de l’auteure c’est du shojo dans un univers plus mature, elle met en scène de jeunes adultes avec du caractère dans un contexte professionnel. Le tout avec une pointe d’humour et de la romance, c’est un peu comme les téléfilms de Noël : c’est de la comédie sentimentale avec du piquant où l’on sait que cela se finit bien !

Malgré une trame assez classique, on aime l’ambiance du manga, d’abord parce que le trait est très agréable et soigné, les personnages ont de fortes personnalités, ne se laissent pas faire et puis, lire des histoires d’amour pétillantes ne fait jamais de mal. Oui, je sais, le prince charmant n’existe pas, mais on peut rêver parfois ! Le charme du manga se trouve aussi ici, car nos héros ne sont pas parfaits : il y a Chitose, jeune femme autoritaire qui a bien l’intention de se défendre en toute circonstance et Sena, acteur en vogue qui cache sa vraie personnalité derrière l’image de l’acteur parfait.

Agent of my heart est une histoire amusante et romantique, à savourer sans modération !
Note :
  • 0 réponse

Saotome t1
Scenariste: Naoki Mizuguchi Dessinateur: Naoki Mizuguchi Editeur: Doki-Doki
Nouvelle série de romantique Doki Doki. Car oui n'en déplaise à la couverture, on est bien dans un gentil et tout mignon manga de romance. Un manga qui détend et nous ramène à nos premières amours. Celles qui nous font nous sentir tout penaud, tout gêné de ressentir des sentiments tout nouveaux. 

Mais plus qu'une unique romance, Naoki Mizuguchi tiens à ajouter un coté préjugé et gestion des différences quand on est ados. Et cela marche. On se met rapidement dans la tête de Saotome et on comprend très facilement à quelle point être rangée dans la case "sportive" aux gros muscles, pour une fille qui cherche à se faire un petit copain, c'est difficile tout comme le dit copain qui se retrouve à vouloir sortir avec la star sportive du lycée.

Le point en plus de ce Saotome, à contrario des Yawara et autre héroïne malgré moi, c'est que le personnage de Saotome est vraiment représenté comme une boxeuse à la féminité "sommaire" dira-t-on. Cela fait sortir le manga du cliché "fille trop belle mais qui ne s'en est pas rendu compte". Là on a vraiment un "couple" complétement mal associé, ce qui n'enlève rien à leur sentiment.

Une lecture mignonne, sympathique et pleine de bon sentiment. Parfait pour les vacances !
Note :
  • 0 réponse

×
×
  • Créer...