Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Sleeper intégrale t1
Scenariste: Ed Brubaker Dessinateur: Sean Phillips Editeur: Urban Comics
Urban comics sort sa version du comics épuisé, mais déjà multiplement édité, nommé Sleeper. Je ne reviendrai pas sur l'excellence du Polar de Brubacker et Phillips ici, on en a déjà parlé la :

 

Je reviendrai plus sur l'excellente mise en page d'Urban qui, en plus de la qualité standard de ses parutions, nous offre ici un recueil qui commence par "le début". Ça parait bête, mais le début est une petite histoire prenant non pas Carver comme héros, mais Grifter, un autre ancien de Wildcats, et permettant au lecteur de comprendre plus facilement qui sont les "gentils" et qui sont "les méchants".

En plus de cela, cette minisérie sur Grifter est sublimement dessinée et prend aux tripes comme peu en si peu de temps. S'en suis la véritable histoire de Sleeper mais cette volonté d'avoir une intégrale complète est une belle marque de respect pour les nouveaux lecteurs qui n'auront pas à aller chercher à tous les endroits possibles et imaginables pour lire ce qu'il faut savoir sur Sleeper.

Une bien belle édition pour un comics devenu culte depuis un certain nombre d'années.

parfait pour ceux qui ne connaissent pas !

 
Note :
  • 2 réponses

Gleipnir t11
Scenariste: Sun Takeda Dessinateur: Sun Takeda Editeur: Kana
N'en déplaise à la note, je suis un peu mi-figue mi-raisin sur ce tome 11.

D'un côté, il est excellent de densités, d'émotions et d'engagements avec un combat au sommet qui ne dure pas trop et des personnages émouvants.

De l'autre... et bien, on a un peu l'impression que notre auteur en rajoute encore. Car oui, ce n'est pas la fin. On aurait adoré (et on pourrait le croire durant les 3/4 du manga) que ce manga finisse une série pour adulte d'excellent niveau en "peu" de tome. Mais il n'en est rien. Voire, c'était l'amuse-gueule… 

Et ça me laisse un gout assez amer dans la bouche. Alors il se peut que la suite soit très bien… mais pourquoi en rajouter ? Quel intérêt ?

Ce tome 11 est donc bien excellent et la série très bonne pour une série fantastique qui est restée pour public mature sans jamais chercher à lorgner sur les ados. Mais on ne peut s'empêcher de se dire qu'il y a un argument commercial derrière le fait de continuer, que cela est un brin désagréable.
Note :
  • 0 réponse

Looking for Banksy
Scenariste: Francesco Matteuzzi Dessinateur: Marco Maraggi Editeur: Hugo bd
Banksy a toujours été un mystère pour moi alors cet album tombait à pic.

Un mystère surtout au niveau de ses motivations qui ne semblent pas être l'argent. Et c'est justement de ces motivations que traite ce Looking for Banksy. 

Et il se trouve que je n'avais pas vraiment aucune idée de l'implication politique des dessins de Banksy. pour moi, c'était un grapheur fantasque de génie alors que c'est un artiste beaucoup plus complet et dont chacune des œuvres défend une cause.

De ses débuts supposés dans les banlieues anglaises à l'hyper médiatisation de ses œuvres, ce Looking for Banksy nous présente un parcours présumé d'un artiste qui réussit encore à déjouer la surveillance généralisée, et continu d'ouvrer dans le plus grand secret tout en défendant les causes qui lui tiennent à cœur.

Un grand personnage de l'art (homme ou femme) à n'en pas douter et un album super instructif pour ce qui, comme moi, ne connaissaient que ses coups d'éclats. 
Note :
  • 2 réponses

The brave wish revenging tome 2
Scenariste: ONONATA Manimani Dessinateur: SAKAMOTO Akira Editeur: Delcourt
Après la claque du 1er tome, je m’attendais à avoir une suite aussi percutante. Ce fut le cas dans la 1ère partie : notre héros revanchard, Raoul, affronte le général qui a assassiné sa mère et comme il a découvert que toute la famille et domestiques du général sont assez ignobles dans leur genre, il décide de leur faire subir la même chose. Hélas, il perd un peu de hargne et de sentiment au passage, sa haine et sa souffrance sont moins palpables et il s’amuse de la situation comme si rien ne le touchait.

Quant à la deuxième partie, elle concerne une vengeance envers un autre groupe de personnes : et le récit est construit de la même façon : on fait subir les mêmes tortures qu’ils ont fait subir à d’autres. Et là, je crains un peu pour la suite : ne serait-on pas en train d’accumuler de la violence gratuitement ? Est-ce que l’on ne rentre pas dans une surenchère d’atrocités en s’éloignant des motivations premières de la vengeance ? Il faudra donc attendre le 3eme tome pour voir si le manga se transforme en petite boutique des horreurs ou s’il y a plus que ça.
Note :
  • 0 réponse

H@cktivists - Tome 1 - Cellule FREEquency
Scenariste: LF Bollée Dessinateur: Geanes Holland Editeur: Soleil
Attention faux ami, ce Hacktivist tiens plus d'un Tom Clancy que d'une bd sur les méandres des groupuscules hackeurs informatiques activistes. Ne vous attendez pas à des geeks à boutons et au teint blafard, ici on est plus sur des agents presque entrainés et aux profils variés. Si ce n'est pas l'Agence tout risque pour autant, le rythme démarre vite assez fort et laisse pas mal de place aux scènes d'actions dynamiques mises en scènes plutôt efficacement par Geanes Holland. Les couleurs très punchy sont à mettre au crédit de Thiago Rocha et rende l'album encore plus nerveux, dans la lignée de ce qui se fait habituellement sur ce genre d'albums.

Le scénario concocté par JF Bollée nous réserve sont lot de surprise mais il sera difficile d'en dire plus, ni de savoir si l'ensemble restera cohérent sans avoir lu le tout. 

 

Ce titre devrait intéresser les amateurs de géopolitique actuelle et de techno thriller à la façon de Maître Clancy.
Note :
  • 0 réponse

La vengeance du souffre-douleur tome 1
Scenariste: KIMIZUKA Chikara Dessinateur: HIOKA Yen Editeur: Soleil
Voilà une nouvelle histoire de vengeance, un thème à la mode en ce moment mais contrairement à ceux qui reviennent en arrière ou ressuscitent, ici, c’est une vengeance qui a été murie pendant vingt ans et qui touche à un sujet sensible et actuel : le harcèlement scolaire.

D’une part, il y a la vengeance en soi avec ce qu’elle peut avoir d’immorale ou d’extrême qui apporte du suspense et du thriller au manga. Et de l’autre, il y a hélas, tout le processus qui a amené le personnage principal à de telles mesures, il y a toute sa souffrance et les retours en arrière sur ses brimades avec tout ce qu’elles ont d’écœurant et de révoltant ; brimades qui existent malheureusement dans la vie actuelle. De façon différente que Survivor’s club, Signal 100 ou Revenge classroom, le manga dénonce le harcèlement et ses conséquences de façon forte et volontairement choquante.

Concernant le déroulement de l’histoire, on peut trouver ignoble le fait que notre victime veuille se venger sur des enfants innocents, mais la fin du tome laisse sous-entendre que sa vengeance est plus complexe qu’il n’y paraît. J’attends impatiemment le prochain volume pour savoir si le manga risque de basculer inutilement dans de la violence gratuite ou si l’auteur va lui apporter une dimension plus philosophique pour accélérer les prises de conscience.
Note :
  • 1 réponse

Ladies with gun's t2
Scenariste: Olivier Bocquet Dessinateur: Anlor Editeur: 404 comics
Si le premier tome de Ladies with gun's avait été rafraîchissant, j'avais trouvé un peu dommage que les aventures de nos 5 femmes soient aussi dissociées. 

Ce tome deux confirme l'impression que le premier n'était qu'une grande introduction. Olivier Bocquet densifie énormément son récit dans ce second opus. On n'a plus 5 femmes, mais bien un groupe de femmes soudées qui cherchent à survivre dans un univers masculin. Et ce récit change donc avec ces femmes qui prennent chacune leurs places dans ce groupe disparate pour nous livrer un roadmovie dans un univers western.

Ce changement rend la lecture plus fluide et gomme les quelques défauts du premier tome pour faire de tome deux un excellent moment de lecture porté par le trait toujours aussi dynamique de Anlor.
Note :
  • 1 réponse

Les enfants de la résistance - Tome 8 - Combattre ou mourir
Scenariste: Vincent Dugomier Dessinateur: Benoît Ers Editeur: Le Lombard
Qu'est ce que j'aime les bd jeunesses du Lombard. Cette année j'y ai trouvé vraiment de belles choses, aussi agréables à lire pour l'adulte que je suis qu'intéressantes pour les enfants. 

Ce tome 8 de la série les enfants de la résistance nous confirme que c'est bien une très belle série jeunesse. L'histoire avance bien, le réalisme est toujours de mise, situations et personnages sont complexes et quelques fausses pistes sont agréablement posés, les dilemmes ont le temps de s'installer et on suit nos jeunes héros sur ce chemin Ô combien délicat. 

Le dessin de Benoît Ers est toujours plein de justesse et de rondeurs sans pour autant trop céder aux facilités, c'est vraiment chouette et propre. 

J'ai beaucoup aimé.
Note :
  • 3 réponses

The Kingdoms of ruin t5
Scenariste: Yoruhashi Dessinateur: Yoruhashi Editeur: Kana
En voilà un beau et intéressant manga qui a tendance à se faire désirer. Un tome tous les six mois pour une histoire comme celle-ci ce n'est pas assez pour combler le lecteur !

Surtout sur ce tome 5 qui nous laisse pantois et qui nous oblige à attendre... le mois de mars !

Car ce tome est vraiment excellent ! Graphiquement encore très beau, notre auteur densifie encore plus le scenario dans ce tome 5 en ouvrant aux autres royaumes notre combat entre sorcières et humains.

Une histoire qui devient de plus en plus intéressante... qui nous fait râler de devoir attendre 6 mois même si l'on comprend bien que c'est pour garder un niveau de qualité élevé.
Note :
  • 0 réponse

Love love love t3 : Bip bip yeah
Scenariste: Kid Toussaint Dessinateur: André garrido Editeur: Dupuis
Qu'est-ce que c'est mignon 🙂 Mais attention, pas mignon comme le chat.  Mignon comme une belle histoire d'amour, sans fioritures, sans trop d'étalage d'émotion comme dans les mangas.

Une vraie belle histoire d'amour entre deux personnes que tout oppose, y compris l'ensemble de la société. Qui dit belle histoire d'amour dit histoire pas forcément surprenante. 

Mais là n'est pas le propos. Le propos est avant de tout de montrer que l'amour peut soulever toutes les barrières, et ce, peu importe les aventures nécessaires. 

Et en ces périodes compliquées, une belle histoire d'amour pleine de bons sentiments, c'est une éclaircie dans le brouillard.
Note :
  • 0 réponse

Le jardin secret t2 (fin)
Scenariste: Maud Begon Dessinateur: Maud Begon Editeur: Dargaud
Suite et fin de notre conte fleuri pour jeune public.

Maintenant que tous les personnages sont en places et se sont rencontrés, cet album se préoccupe du rétablissement de Colin et de la nécessité de sortir de chez soi. Maud Begon présente habilement le besoin de grand air qu'à l'être humain. Cette ode au printemps et aux fleurs est aussi une invitation à redécouvrir nos extérieurs et la nature en général. Une nature qui s'offre à tous les amateurs et ce peu importe leur statu social.

Une belle histoire qui n'est pas sans parallèle à des jeunes colériques qui passent la plupart de leur temps chez eux enfermés, sans profiter du monde qui les entoure.

Une très bonne lecture pour nos jeunes enfants !

 
Note :
  • 0 réponse

The night beyond the tricorned window tomes 1 et 2
Scenariste: YAMASHITA Tomoko Dessinateur: YAMASHITA Tomoko Editeur: Taifu
Après avoir pu découvrir l’anime sur crunchyroll, la série, finie en 10 tomes est à présent publiée par les éditions Taifu. Si le manga a été classifié en yaoi, c’est parce que certaines interactions entre les personnages leur font ressentir du plaisir et que les dialogues associés emploient quelques mots du répertoire érotique, il n’y a donc rien de plus cru ou de plus sexuel.

Mikado est un jeune homme qui peut voir des choses que les autres ne peuvent voir (des esprits ou fantômes en quelque sorte), effrayé par eux, il essaye tant bien que mal de les éviter. Un jour il rencontre Hiyakawa, un medium exorciste qui lui ressent ces esprits sans les distinguer clairement, il va alors demander à Mikado de l’aider dans son travail, ce dernier servant de catalyseur pour se débarrasser de ces phénomènes paranormaux (et c’est lors de ce processus que les personnages ressentent du plaisir).

Plus proche du seinen fantastique que du yaoi, l’histoire est assez mystérieuse car en plus des affaires qu’ils règlent, les protagonistes sont également entourés d’éléments étranges. L’apparition de personnages secondaires va permettre de partir sur une énigme plus longue toujours aussi mystérieuse que dangereuse. The night beyond the tricorned window est une œuvre intrigante qui retient l’attention.
Note :
  • 0 réponse

The ice guy & the cool girl tome 2
Scenariste: TONOGAYA Miyuki Dessinateur: TONOGAYA Miyuki Editeur: Mangetsu
Si les relations entre la cool Fuyutsuki et le classe Himuro vont bon train entre petites touches de fantastique glacé et moments trop choupis qui feraient rougir nos adolescents en épanouissement ; ce deuxième tome nous permet de découvrir un peu plus leurs collègues de travail, plus ou moins humains : Komori la fille renarde enjouée et sexy et Katori le phénix légèrement exubérant.

Tout ce petit monde travaille dans une bonne ambiance et flirte allégrement sans aucune vulgarité. Un manga plein de bons sentiments et de pureté, à l’ambiance attendrissante. Une vraie bouffée d’air frais où le seul défaut est d’être trop court.
Note :
  • 0 réponse

Witch Watch tome 1
Scenariste: SHINOHARA Kenta Dessinateur: SHINOHARA Kenta Editeur: Soleil
Nico est une jeune sorcière avec du talent et un grand cœur mais surtout avec un manque de réflexion, elle ne pense jamais vraiment aux retombées de ses sorts. Heureusement, son ami d’enfance Moï, qui est un ogre avec beaucoup de force, est là pour l’aider et la protéger : car selon les prophéties de la mère de Nico, un grand danger la menace.

Witch Watch est un manga sympathique avec beaucoup de légèreté et d’humour, la maladresse de Nico entraine nos héros dans des situations incongrues, en plus le décalage entre les deux alimente les quiproquos (Nico étant follement amoureuse de Moï, qui lui ne pense qu’à mener sa mission de protection à bien pour ne pas se retrouver transformer en créature mi-tigre mi-bœuf) et les personnages secondaires sont assez amusants. Un premier tome convaincant pour se distraire, sourire et se détendre.
Note :
  • 0 réponse

YuYu Hakusho star edition t5
Scenariste: Yoshihiro Togashi Dessinateur: Yoshihiro Togashi Editeur: Kana
Decidement cette collection Star Edition n'en finie plus de me plaire. 

Elle me permet, et permet au plus grand nombre de nouveau lecteur, de rattraper des séries certes vieilles mais pas pour autant inintéréssantes, loin de la. Ce YuYu Hakusho ne fait pas ombrage à cette collection. Ce tome 5 est l'exemple même du tournoi dans un shonen ! Peut être bien celle qui a inspiré les autres.

Ce tournoi diabolique par équipe nous montre aussi bien les nouveaux pouvoirs de Yûsuke qu'une équipe finalement bien équilibré. 

Superbement bien rythmé, plein de rebondissement et surtout sans temps morts ni fioriture, ce tome 5 se lit avec une avidité qu'on ne retrouve presque que dans les anciennes séries. A l'époque ou l'on ne délayait pas une série des qu'elle commencait à sa vendre.
Note :
  • 0 réponse

Ténébreuse t2 (fin)
Scenariste: Hubert Dessinateur: Vincent Mallié Editeur: Dupuis
Quel conte, mais quel conte… On retrouve dans le scenario de ce deuxième tome, de feu Hubert, tout ce qui fait la magie des contes à l'ancienne : De la dramaturgie, de l'amour, de la haine, des batailles et un dénouement en apothéose. 

Porté par un graphisme toujours magnifique de Vincent Maillé, ce tome deux nous offre tout d'abord l'histoire d'Azhur, ce chevalier mystérieux au lourd passé, avant de clarifier celui d'Islen et nous déchirer nos amants. Une histoire magnifique de dramatisme, qui nous rappelle qu'une belle histoire n'est pas forcément une histoire de héros tout blanc et tout lisse. 

Une belle histoire est une histoire qui a du cœur... et celle-ci en est remplie !

Un sublime dytique !
Note :
  • 3 réponses

La route du bloc - Une vocation à l'épreuve du réel
Scenariste: Lisa Sanchis Dessinateur: Lisa Sanchis Editeur: Delcourt
Après avoir réalisé plusieurs titres pour enfant, Lisa Sanchis signe son premier roman graphique pour adulte, avec la route du bloc. Elle met en image la vie de Benjamin, son compagnon qui depuis son enfance rêvait d'être chirurgien. Ainsi débute l'histoire de cet enfant, il consacre beaucoup de temps et travaille dans le milieu hospitalier avant de pouvoir débuter les longues études pour devenir chirurgien. A travers ce livre, Lisa montre comment ce métier de vocation pour venir en aide et sauver des vies qui peut devenir un enfer pour le personnel médical. On suit les douze années d'études de Benjamin jusqu'à sa rencontre avec Lisa, jusqu'à son burn-out, par des horaires et des cadences de travail pas possible à gérer sur le long terme. Lisa apporte quelques touches d'humour pour alléger la thématique de l'histoire, très problématique actuellement. Elle insère quelques références à la culture geek comme des images des crados pour représenter quelques traumatismes, ou des références à des dessins animés. Les dessins sont simples mais efficace et souvent représente des docteurs aux urgences.
Lisa Sanchis réussit à vulgariser le jargon médical pour la compréhension de tout public. Avec ce titre, elle met en évidence la problématique pour le personnel hospitalier surchargé de travail à réaliser dans l'urgence pour sauver des vies.
Note :
  • 0 réponse

Le chat de Yakuza t2
Scenariste: Riddle Kamimura Dessinateur: Riddle Kamimura Editeur: Doki-Doki
Qu'il est trop mignon avec ces grands yeux de chats !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voila fin de la critique 🙂

Bon ok j'exagère un tout petit peu, mais pas tant que cela. Ce tome deux est encore uniquement basé sur le mignon petit chat. On dira même que notre Yakuza a moins de place et fait moins le Yakuza que dans le tome 1.

Mais il faut bien avouer que ça marche plutôt bien. Notre chat mignon est vraiment très mignon et vraiment bien dessiné. On se laisse donc aisément bercer malgré l'absence totale d'histoire.

La vraie question est plutôt de savoir combien de temps cela va durer......
Note :
  • 0 réponse

T'as fait tes devoirs ? t2
Scenariste: Domas Dessinateur: Domas Editeur: Bamboo
Le peu que l'on puisse dire, c'est que je ne suis pas adepte des BDs d'humour de ce genre. Je ne dépasse que très rarement la moitié de l'album.

Et la étrangement j'ai bien rigolé. Enfin souris surtout. C'est surement dû aux blagues rigolotes trouvées par Domas, mais aussi parce que mes deux grands sont aux collèges et que je retrouve énormément de répliques/excuses concernant les devoirs, aussi bien des parents que des enfants.

Et cet aspect vécu permet s'imaginer à la place des parents... et de se rendre compte qu'on ne réagirait pas forcément bien différemment

Une BD sympathique pour tous les parents ayant des enfants au collège.  
Note :
  • 0 réponse

In the land of Leadale T4
Scenariste: Ryô Suzukaze Dessinateur: Ryô Suzukaze Editeur: Doki-Doki
Un des rares isekai pour lequel je trouve encore un véritable intérêt que je ne lis pas juste "pour savoir la fin". 

Et ce tome 4 renforce encore cette impression. Ryô Suzukaze réussit le test du quatrième tome. L'histoire continue d'avancer au même rythme qu'avant mais surtout notre auteur continu à faire planer un sentiment de mélancolie sur son histoire. Que ce soit la découverte de ses petits enfants, le décalage qu'il s'est créé avec les nouvelles générations ou la recherche de lien vers son passé au travers de la recherche d'autres héros, Cayna dégage une tristesse qu'elle essaye de masquer devant les autres.

Et on arrive à ressentir cela en lisant ce manga. Ryô Suzukaze nous transmet avec finesse ce malêtre que combat Cayna depuis le début. Et cela change avec bonheur de tous les Isekai ou les gens sont contents d'être la ou oublient carrément qu'ils viennent d'un autre monde. 

Un bien belle série à qui je souhaite encore de nombreux tomes.... bien qu'il semblerait que nous devions nous armer de patience, car nous avons rattrapé la parution japonaise…
Note :
    • Like
  • 0 réponse

Suicide squad : Get Joker
Scenariste: Brian Azzarello Dessinateur: Alex Maleev Editeur: Urban Comics
Avec Azzarello aux manettes et Maleev aux dessins, on pouvait s'attendre à un one shot violent et dérangeant. 

Et bien cela n'a pas manqué. Azzarello nous livre une "suicide squad" encore plus tordu que d'habitude, mais il utilise surtout l'un des personnages les plus controversés de l'univers de Batman : Red Hood.  Jason Tood, revenu d'entre les morts après un passage dans le puis de Lazar, est un héros violent à qui la mort à fait prendre conscience qu'il fallait se débarrasser du crime de façon définitive. Alors imaginer qu'on lui propose de vers un terme à la vie de .... celui qui l'a tué ?

Comme souvent chez Azzarello, les esprits des héros n'ont pas la vie facile et ils sont tiraillés entre le bien et le mal et Red Hood est un héros parfait pour cela. Azzarello veille intelligemment à ne pas s'éparpiller et à rester concentré sur Red Hood et Harley Quinn en prenant des figurants de seconde zone pour le reste de l'équipe. Il réussit aussi le tour de force de faire du rôle d'Harley autre chose qu'un rôle de coqueluche de DC. Son rapport avec le Joket et son passif en font un personnage central et important de l'histoire. 

Bien épaulé par Maleev et ses dessins aussi sombres que réalistes, Azzarello nous livre donc un bon mélange entre polar très sombre et super héros avec, comme a son habitude, une fin qui laisse à penser.

D'ailleurs, je cherche quelqu'un pour discuter de la fin 🙂 
Note :
  • 3 réponses

Josée, le tigre et les poissons tome 2 (fin)
Scenariste: TANABE Seiko Dessinateur: EMOTO Nao Editeur: Delcourt
Alors qu’elle vient de perdre sa grand-mère, Josée apprend que Tsuneo doit partir au Mexique au printemps, pire une amie du garçon laisse sous-entendre qu’il reste avec elle par pitié. Cette dernière visite en bord de mer est quelque peu houleuse et en voulant rattrapée Josée, Tsuneo a un accident.

Ce manga est profondément humain, devant le handicap ou le risque d’un changement de vie involontaire, chacun fait face à sa vision des choses, se renferme sur son malheur, persuadé que personne ne peut le comprendre. Il faut beaucoup de volonté pour s’ouvrir aux autres, essayer de comprendre le monde qui nous entoure et aller de l’avant. Les personnages, à fleur de peau, sont touchants, vrais dans leurs sentiments et nous offre une belle leçon de vie. A lire.
Note :
  • 0 réponse

Retour sur la nuit One Piece 2022
Hello les fans de manga,

 

@Nickad et moi sommes allés à la nuit One PIece chacun dans des librairies différentes.

Un petit retour en image ici :

https://www.1001bd.com/index.php?/reportage/nuit_on_pice/

 

 
  • 4 réponses

Adventureman T2 : Féérie New-yorkaise
Scenariste: Matt Fraction Dessinateur: Terry Dodson Editeur: Glenat
Je l'attendais ce tome 2, c'est peu de le dire. En effet le tome 1 finissait sur un suspens insoutenable !

Et le deux recommence donc exactement la ou l'on s'est arrêté....autant vous dire qu'il vaut mieux relire le 1 pour comprendre quelque chose. C'est donc ce que j'ai fait et ce qui m'a fait adorer la première partie de l'album. La fin de l'arc "introductif" à l'univers de Adventurman st juste parfait. Rien à redire. Les dessins sont toujours sublimes.

La fin de l'histoire est magnifique. entre larmes de joies et de tristesses. Ce qui n'aide pas la deuxième partie. En effet, la suite de l'album part sur les aventures de notre nouvelle "Adventurem'man" et de son équipe à elle. Le rythme est donc forcement un cran en dessous et monte doucement en puissance avec une fin d'album forcément énervante et les personnages (sa famille sans ne rien divulgacher)  secondaires qui composent son équipe prennent énormément de "volume".

Un tome coupé en deux avec une fin de première histoire a 5/5 et un début de deuxième à 4/5.

À noter qu'il faut faire attention ; l'album parait gros de loin, mais il y a un bon cinquième qui est un dossier sur ls coulisses de Adventureman. Dossier TRES intéressant avec le nombre d'albums souhaité  (3 en tout pour la base), les spin off si ca marche toujours etc etc.... mais un truc qui n'est pas de la BD quand même 😉
Note :
  • 2 réponses

Glacé
Scenariste: Philippe Thirault Dessinateur: Mig Editeur: Philéas
Bernard Minier est un romancier à succès, avec Glacé il a reçu le prix du meilleur roman francophone au festival Polar de Cognac en 2011. Philippe Thirault se charge de l'adaptation en bande dessinée, avec la présentation du commandant Martin Servza, un personnage central dans les romans de Bernard Minier. Dès l'introduction, on comprend que cette enquête nous réserve bien des surprises avec un récit bien sombre comme le veut l'ambiance des polars. L'enquêteur va devoir remonter dans le temps pour comprendre les agissements du tueur et résoudre l'affaire. En parallèle, on suit sa vie personnelle centrée autour de sa fille, une adolescente qu'il ne voit jamais avec son travail.
Les planches de Mig sont magnifiques avec des aquarelles qui rendent à merveille une atmosphère pesante dans les montagnes enneigées. La couverture représente très bien les dessins intérieurs avec une dominance de couleurs bleutées ou orangées suivant la situation.
Les éditions Philéas poursuivent leur adaptation de romans à succès français pour notre plus grand plaisir avec un catalogue de titre de grande qualité. J'ai toujours eu envie de lire un roman de Minier, cette adaptation est un très bon moyen de découvrir le travail de l'auteur.

 
Note :
  • 1 réponse

×
×
  • Créer...