Aller au contenu
  • S’inscrire
  • Salut,

    Vous trouverez ici les dernières critiques/infos et sujets qui ont été réalisés sur 1001bd.

    SI vous cherchez d'autres informations ou si vous avez des questions venez en discuter avec nous sur le forum !

Dernières Critiques

Meilleur contenu de la communauté, rassemblé manuellement par l’équipe.

Interview des fondateurs de Mahô Editions
Dans un contexte actuel où le manga se porte bien, voire très bien même, on a vu l’arrivée de plusieurs nouvelles maison d’édition, nous avons rencontré Aurélien Martinez et Jérémy Touzet, co-fondateurs de Mahô éditions pour en savoir un peu plus sur leur fonctionnement, leurs motivations et surtout savoir ce qu’ils pouvaient apporter de nouveau sur ce marché déjà bien rempli.
  • 4 réponses

Wandance tome 1
Scenariste: COFFEE Dessinateur: COFFEE Editeur: Noeve Grafx
Kaboku est un lycéen qui craint toujours d’attirer l’attention de peur qu’on se moque de lui, il n’est pas très à l’aise à l’oral et il lui arrive de bégayer. Un jour, il rencontre Wanda, une jeune fille qui ne semble vivre que pour la danse. En la regardant, il a envie de danser avec elle et pense pouvoir trouver un moyen d’expression sans la parole et une certaine liberté dans cette discipline. Il rejoint donc le club de danse.

Le point étonnant de l’histoire c’est que depuis 2012, la danse est une discipline obligatoirement enseignée dans les collèges, il y a donc des clubs dans les lycées, bien sûr ils sont mixtes mais la proportion est de 95 filles pour 5 garçons ! C’est donc déjà une première thématique du manga mais le sujet n’est pas vraiment là, tout comme le développement de notre héros qui va arriver à surmonter ses faiblesses et s’épanouir dans la danse, tout comme une éventuelle histoire d’amour entre lui et Wanda, le propos principal est bel et bien la danse.

L’autrice Coffee a su mettre en valeur la danse hip-hop, elle s’est inspirée de son expérience et on voit qu’elle s’est aussi renseignée auprès de professionnels pour rendre son manga le plus réaliste possible et ce n’est pas évident de retranscrire les mouvements de danse en dessin !! En plus d’un graphisme travaillé et pointilleux, elle propose également des explications sur ces mouvements que vous pourrez mettre en pratique. Wandance est un manga réussi qui nous attire dans l’univers de la danse que l’on soit initié ou non.
Note :
  • 6 réponses

Wolf Pack
Scenariste: BALIBALLY BILLY Dessinateur: BALIBALLY BILLY Editeur: Hana
Bien que Wolf pack soit catégorisé yaoi, il n’en est pas vraiment un ; deux tribus d’hommes loups doivent nouer une alliance pour la survie de leur race, hélas la mariée est morte dans un accident et pour honorer la promesse, son frère jumeau prend sa place. Les deux partenaires étant les chefs de leurs tribus, on pouvait envisager qu’il y aurait une lutte de pouvoir. Au contraire, l’histoire parle de la vie ces êtres, la chasse, le grand froid, l’entente et le respect. Mais quand les hommes s’en mêlent, leur vie tranquille est menacée.

Wolf pack raconte une belle histoire, entre échappées sauvages et mythologie nordique, on se laisse emportée dans l’ambiance qui rappelle un peu le conte. Les membres de la tribu sont très proches les uns des autres comme le sont les animaux entre eux et les scènes de câlin ne montrent rien de déplacé. Le dessin est soigné et le rendu des loups sublime. Une belle découverte à savourer.
Note :
  • 0 réponse

Re:zero - 4eme arc : Le sanctuaire de la sorcière de l'Avarice tome 3
Scenariste: NAGATSUKI Tappei , AIKAWA Yu Dessinateur: ATORI Haruno Editeur: Ototo
Subaru et Amelia ont affronté la 1ère épreuve mais seul Subaru l’a réussi, ne pouvant en parler sans précaution, il décide de questionner Roswaal au sujet du sanctuaire. Ce dernier se montre encore une fois très évasif, Subaru décide de raccompagner les villageois mais en arrivant au manoir, une mauvaise surprise l’attend.

Suite du 4eme arc, Subaru devait déjà trouver un moyen d’aider Amelia à passer les épreuves, il doit maintenant régler les événements qui se déroulent au manoir pendant que Roswaal est au sanctuaire. On garde le même esprit que les arcs précédents, avancer petit à petit à la fois dans le déroulement du problème de l’arc et en même temps dans l’histoire principale autour d’Amelia. Ce 3eme tome a un peu moins d’action et plus de réflexions. Si re:zero a un concept intéressant qui fonctionne, on aimerait parfois qu’il y ait moins de boucles dans un arc, pour le moment, celui n’a que 4 livres, on verra ce qu’il en sera plus tard. Cela reste un manga d’aventures agréable et bien fait.
Note :
  • 0 réponse

Dandara
Scenariste: KIRA Dessinateur: KIRA Editeur: Akata
Un jeune acteur, spécialisé dans les seconds rôles a l’opportunité de jouer Soji Okita (célèbre samouraï du shinsen-gumi). A la fin de son tournage il se retrouve en plein shogunat et tout le monde semble le prendre pour le vrai Okita.

Volontairement flou et énigmatique, on ne saura jamais ce qui arrive vraiment au personnage principal ; est-ce qu’il rêve ? est-ce qu’il s’est réincarné en Okita ? ou peut-être tout simplement devient-il fou ? Confronté à une réalité qui n’est pas la sienne, et à une femme qui ressemble à son ex, il se laisse parfois aller au jeu mais quand il verse le sang pour la 1ère fois, sa raison semble vaciller.

C’est une étrange lecture que Dandara car on ne sait jamais dans quelle réalité se trouve le personnage principal, c’est d’autant plus perturbant que l’autrice ne lui a pas donné de nom, augmentant ainsi le doute et les hypothèses. Finalement on sort du livre un peu perdu ne sachant pas où KIRA voulait nous emmener et ne sachant pas non plus ce que le manga peut apporter.


Présenté comme le one shot shojo de l'année, la complexité du manga le destine plus aux plus grands.
Note :
  • 0 réponse

T'Zée édition spéciale Noir et Blanc
Scenariste: Appollo Dessinateur: Brüno Editeur: Dargaud
Une histoire de libérateur , prononcez "dictateur" africain , ne pouvait être racontée que par le duo Brüno - Apollo . Ils relèvent le défi de façon magistrale . La version NB que je recommande est époustouflante . Il est peut-être dommage de ne pas profiter des couleurs chatoyantes de la France-Afr , euh , Centre-Afrique , pardonnez le lapsus ; mais les effets du NB sur ce récit amènent un réalisme et une justesse incroyable . Si vous avez aimé Le dernier roi d'Ecosse , ou Blood diamond pour le cinéma , Katanga et Sangoma pour le 9ème art ,  cette BD est pour vous . En effet , les auteurs nous immergent dans ce pays en plein chaos , à travers plusieurs timelines et le destin croisé des protagonistes . Trahisons , morts , tortures , rien n'est épargné . On imagine sans peine le règne de Mobutu avec ses hauts et ses bas . Les auteurs ont réalisé un énorme travail de recherche , qui est décrit en fin d'album . Je reconnais  ceci dit , qu'il faut aimer le trait de Brüno, mais si c'est le cas , cette BD est un must-have .Je suis ces deux auteurs depuis la trilogie Biotope , et je dois bien avouer qu'ils ne m'ont pas souvent déçu .

Une histoire (une de plus) sur l'Afrique noire et ses déboires qui n'en finiront jamais , et c'est un immense gâchis tellement les ressources sont nombreuses dans ces régions . Les auteurs ont eu l'intelligence , ou la volonté , de ne pas trop pointer du doigt les responsables . Ils sont si nombreux , et d'autres les remplacent aujourd'hui . Le passage à la faculté d'Hippolyte (le héro ?) ,  troublé par ses questionnements , est tellement révélateur d'un mal profond et ancré .

Si l'histoire (le drame) de l'Afrique vous intéresse , voici quelques recommandations :

BD : T'zee , bien évidemment ainsi que Katanga et Sangoma

Cinema : Blood diamond , Le dernier roi d'Ecosse , Johnny mad dog

Romans : Lontano et Congo requiem (JC Grangé)  , Zulu (C Férey) et tant d'autres j'imagine

une critique par Kevin Nivek
Note :
  • 10 réponses

Kengan Ashura t23-24
Scenariste: Yabako Sandrovich Dessinateur: Daromeon Editeur: Meian
Après la récréation de la tentative de putch de Tokyo Eletric, on est de retour aux affaires dans ces deux tomes avec la fin des quarts de final et encore des combats épiques et d'autres... surprenant.

Si Ohma est considérablement monté en puissance, le Croc continue lui aussi 'impressionner et je ne saurais trop dire qui sera en face d'Ohma lors de la finale.

Comme à chaque fois, un petit twist est ajouté dans ces deux tomes remettant au centre de l'attention le patron d'Ohma qui ne serait peut-être pas là complètement pas hasard finalement.

Entre révélations et combat finaux, les trois derniers tomes promettent de nous en mettre plein la vue !
Note :
  • 0 réponse

Dino Park t2
Scenariste: Arnaud Plumeri Dessinateur: Bloz Editeur: Bamboo
Le retour d'une des BDs préférée de .... ma fille de 7 ans. Que voulez vous elle aime bien les dinosaures et a encore du mal à se concentrer plus que 10 minutes sur de la lecture. Alors le format bamboo lui va bien.

L'enchainement de blagounettes avec  des descriptifs informatifs sur ce que l'on sait sur les différents types de dinosaures.

Si un adulte aura du mal à lire plus de 3 pages d'un coup, un enfant y trouvera lui de la détente et des vraies infos sur ses dinosaures préférés.
Note :
  • 0 réponse

Gannibal t9
Scenariste: Ninomiya Masaki Dessinateur: Ninomiya Masaki Editeur: Meian
Allez je vais chercher l'excellence ! Alors, je ne mets que 4 à ce tome-ci. Et oui je suis comme ca, une salle note !

Bon pour justifier mon choix qui en choquera beaucoup, je dirais juste... que je l'ai trouvé trop vite lu. Sincèrement, ce tome doit dérouler 10 minutes de temps réel je pense. On est d'accord sur le fait que l'histoire est toujours hyper prenante, qu'on n'arrive pas à savoir comment ça peut finir autrement que mal alors même qu'on ne veut pas que cela finisse mal.... mais quand même. J'étais super frustré du peu d'avancée de l'histoire. 

Bon ok, on en apprend plus sur le passé des Gotos mais ces informations auraient surement pu être disséminé plus tôt et le coup des villageois qui en fait les déteste, c'est un poil facile.

Bon j'ergote pas mal, car cette série est le meilleur thirller que j'ai pu lire tout support confondu et je la conseille à tous. Mais si je lui mets 5 étoiles tout le temps, on va dire que je ne suis pas 
Note :
  • 3 réponses

Héliotrope t1
Scenariste: Joann Sfar Dessinateur: Joann Sfar / Benjamin Chaud Editeur: Dupuis
Le combat de la BD pour la publique jeunesse/ado continue avec une nouvelle série de Joann Sfar résolument tournée vers les adolescents.

Sur le graphisme reste celui de Sfar, les dialogues et l'histoire sont eux complètement tournés en direction des jeunes. Joann Sfar réussi parfaitement à se mettre dans la tête d'une jeune lycéenne écervelée qui réagit à l'instinct..

Ce que Sfar fait très bien, c'est nous faire comprendre que l'aspect Magie et fantastique n'est qu'un vecteur pour nous parler des amours d'Héliotrope et de sa vie lycéenne.

On s'amuse bien à suivre cette jeune file qui n'en fait qu'à sa tête dans un monde déjanté dont Joann Sfar a le secret.

Une lecture sympathique qui plaira aux ados qui passeront outre les graphismes spéciaux de monsieur Sfar.
Note :
  • 2 réponses

Shark panic tome 1
Scenariste: SAIMURA Tsukasa Dessinateur: SAIMURA Tsukasa Editeur: Omaké
Difficile de ne pas penser aux dents de la mer lors de la lecture de ce 1er tome, d’abord au 2eme film quand un groupe d’adolescents vont faire une virée en mer, ensuite au 1er film quand le requin attaque le bateau… Mais heureusement, nous ne sommes pas non plus dans une copie conforme car l’auteur va plus loin dans la psychologie des personnages : il y a les relations entre ces jeunes qui se retrouvent après un moment, celles qui sont officielles et puis celles qui sont cachées et surtout il y a les réactions lors du drame. On ne se contente pas de montrer la peur et la panique mais aussi les comportements de survie qui passent parfois avant d’aider son prochain.

Le rendu graphique du requin et de ses attaques et particulièrement bien réussi et on plonge complétement dans l’ambiance surtout que le rythme soutenu ne nous laisse pas le temps de souffler.

Pour avoir regardé un certain nombre de films sur le sujet, shark panic manque peut-être un peu d’originalité mais c’est un manga réussi qui tient ses promesses et qui saura contenter les amateurs du genre.
Note :
  • 1 réponse

Animal man by Grant Morrison t1
Scenariste: Grant Morrison Dessinateur: Chas Truog / Tom Grummett Editeur: Urban Comics
Voici arrivée dans nos contrées le recueil Animal Man de Grant Morrison. Dans la lignée des comics de l'époque (fin des années 80), Grant Morrison reprend un personnage tombé en désuétude et le remet sur le devant de la scène en développant son côté humain. Il nous présente ce héros en tant que père de famille et met bien en avant le côté frustrant du fait d'être inconnu alors même qu'il a des pouvoirs assez extraordinaires. En effet, Animal man peut acquérir les caractéristiques physiques de n'importe quelle espace animale. Même celles qui font... repousser des morceaux de leurs corps.

Et malgré ces pourvois qui semblent surpuissants, Animal mal n'est pas reconnu à sa juste valeur. Et c'est cet aspect humain de bassin de reconnaissance qui est le point de départ du Animal man de Grant Morrison. Un besoin de reconnaissance qui va forcément avoir des impacts sur la famille de Buddy Baker.

Comme quasiment tous les albums de du Morrison du XXieme siècle, c'est bon, c'est innovant par moment (le chapitre sur les cartoons est… WTF !) cela parle à tous le monde et change des combats de type Crise à la mode chez les super héros "connus".

Dommage que le dessin et le dynamisme soient un poil datés.

 
Note :
  • 0 réponse

House of slaughter tome 1
Scenariste: James Tynion IV & Tate Brombal Dessinateur: Chris Shehan Editeur: Urban Comics
Le quatrième tome de somthig is killing the children était centré sur la jeunesse du personnage d'Erica alors que House of slaughter se consacre à Aaron slaughter, la première recrue des membres des masques noir de la loge du massacre. James Tynion IV en profite pour nous révéler beaucoup d'informations sur le fonctionnement de la loge. On retrouve la même qualité d'écriture avec une histoire passionnante qui donne envie de poursuivre l'aventure, d'ailleurs un deuxième tome est déjà annoncé au dos du comics. Something is killing the children doit recevoir un bon accueil des lecteurs en France pour avoir droit à une version cartonnée et après au House of slaughter dans le même univers. Les dessins de Chris Shehan sont dans la même mouvance que ceux de Werther Dell'Edera, les couleurs sont toujours réalisées par Miquel Muerto, ce qui donne certainement cette harmonie entre les deux dessinateurs.
Les auteurs prouvent avoir beaucoup d'idées intéressantes pour leur création et c'est avec plaisir que j'ai lu cet épisode. Les fans de something is killing the children peuvent se le procurer les yeux fermés, en plus le prix de lancement finira de convaincre les autres lecteurs.
Note :
  • 5 réponses

Black Squaw T3 : Le Crotoy
Scenariste: Yann Dessinateur: Alain Henriet Editeur: Dupuis
On avait laissé notre Bessie entre la vie et la mort. La convalescence qui en suit est propice, pour nous nos auteurs, pour prendre le temps de nous en dire plus sur le passé de Bessie et nous apprendre où elle a pu développer ses dons pour la voltige.

Ce tome est l'occasion pour nos auteurs de bien mettre en avant le combat racial de Bessie. Entre ce qu'elle peut faire en France et la façon dont elle est pourchassée par le KKK, il y a un monde d'écart. Mais un monde qui n'arrêté pas notre héroïne qui repart au combat frontal contre le KKK, quitte à mettre en péril tout ce qu'elle a construit.

Entre les parties qui comblent les trous dans le passé de Bessie et la relance de l'intrigue avec un statut des plus compliqués en fin de tome pour notre héroïne, ce tome 3 est un très bon tome d'une série "classique" graphiquement très belle et scénaristiquement bien construite.

Vivement la suite !
Note :
  • 0 réponse

Princesse Sara - Tome 14 - Toutes les aurores du monde
Scenariste: Audrey Alwett Dessinateur: Nora Moretti Editeur: Soleil
Je n'avais jamais ouvert un Princesse Sara jusqu'à présent. Aussi quand l'occasion s'est présentée je n'ai pas été particulièrement emballé. Soyons clair, je ne suis pas vraiment le coeur de cible visé par cette série, et démarrer une série inconnue au tome 14 c'est souvent un bon moyen de passer à côté purement et simplement. 

Toutefois je dois bien reconnaître que j'ai aimé lire ce tome, et que si l'intrigue ne m'a pas plus emballé que cela, les interactions entre les personnages et surtout la très belle mise en image du duo Moretti - Palescandolo de ce Japon utopique à l'ère des Automates. Certes il ne faut pas être allergique au style manga puisque la dessinatrice y puise une bonne partie de son style, mais lorsque cela est bien fait, et qu'un supplément d'âme y est distillé comme dans ce Princesse Sara, on ne peut qu'apprécier je crois. 

 

L'intrigue m'a un peu laissé sur ma faim car si elle est lisible, avec des enjeux clairs et des personnages bien pensés, elle n'avance au final que peu durant ces 48 courtes pages, renforçant d'ailleurs l'impression "manga" au passage 🙂

C'est souvent l'un des défauts de ces séries jeunesse fleuve, parfois un peu trop diluées.

Ceci étant dit Princesse Sara est une vraie belle bd pour ado.

 
Note :
  • 3 réponses

Oneira T1
Scenariste: Cab (2) Dessinateur: Federica Di Meo Editeur: Kana
Nouveau manga européen chez Kana avec une vraie bonne surprise graphique.  Federica Di Meo nous livre un manga qui n'a rien à envier au haut du panier de nos amis nippons. C'est graphiquement superbe.

Niveau scenario… c'est un tome d'introduction. Le concept de cauchemars se matérialisant dans la vie réelle est étonnant, mais donne un peu l'impression de prétexte à sortir des monstres bien glauques. Nos deux chasseurs de cauchemars sont des personnages centraux au background qui semble intéressant et l'histoire nous offre de belles perspectives (surtout la fin forcément).

En somme, un premier tome graphiquement très réussi, et avec un scenario plein de promesses à transformer.
Note :
  • 0 réponse

Magic: the Gathering t1
Scenariste: Jed MacKay Dessinateur: Ig Guara Editeur: Autres Editeurs/Auto editions
J'ai été un grand fan des premières années de Magc the Gathering. (oui ok ça remonte a loin) Une grande partie de mon collège et de mon argent de poches sont passés dans les magic. J'avais les livres (oui oui il y a eu 6 livres Magic), des decks et autres...

Alors quand j'ai vu un comic, j'ai tout de suite pensé me rappeler ma jeunesse comme tout vieux qui se respecte… et bien en fait pas du tout. Point de mana, d'invocation et autres..... Ici, on a une aventure dans l'univers vaguement tiré de Magic (ou alors le jeu a vraiment changé depuis le temps). Mais une fois cette déception passée, ce tome Magic est un bon tome de fantasy.

Ce tome est un vrai tome d'introduction où l'on nous présente l'univers, les guildes et autres Planeswalkers. Un tome d'introduction qui comprend quand même de l'action et une aventure assez sympa… mais un peu noyé dans les présentations malheureusement. Il y a tellement de notion à comprendre que l'aventure commence avant même qu'on ait bien compris ce qu'est un Planeswalker ou encore bien assimilé cette historie de multivers.

Un comic qui devra donc prendre tout son sens dans le deuxième tome.
Note :
  • 3 réponses

Something is killing the children tome 4
Scenariste: James Tynion IV Dessinateur: Werther Dell'Edera Editeur: Urban Comics
Je suis bien content de lire cette série dans le format cartonné et plus grand avec ce quatrième tome, on gagne beaucoup en confort de lecture. Cet épisode est consacré à la jeunesse d'Erica et comment elle est devenue une chasseuse de l'ordre de Saint-Georges. James Tynion IV nous délivre quelques secrets et mystères qui entourent les personnages importants les différentes loges symbolisées par des couleurs des masques des membres. Erica rejoint les membres des masques noirs, formés pour traquer et combattre en solitaire, ce sont de redoutables chasseurs de monstres. James Tynion IV fait partie des scénaristes tendances actuellement des séries fortes et originales comme The department of truth, Something is killing the children ou Batman infinte en super-héros et je vais surveiller son prochain titre à venir chez Urban, The Nice House on the Lake. Pour la partie graphique, Werther Dell'Edera fournit un travail de qualité avec un découpage qui demande une lecture simultanée de doubles pages. Son style convient bien pour le genre horrifique avec des scènes d'action dynamiques.
J’adore beaucoup cette série où les enfants ont un rôle important mais le récit est adulte. House of slaughter, le spin-off de la série est sorti en même temps en librairie, la chronique est prévue dans la semaine.
Note :
  • 0 réponse

Lonely world tome 3
Scenariste: IWATOBI Neko Dessinateur: IWATOBI Neko Editeur: Ki-oon
La jeune Shii a rencontré d’autres golems (robots), elle voudrait qu’ils puissent avoir une vie entre eux et soient tous heureux, seulement ils n’ont pas été programmés pour ça et ne peuvent rien faire sans un ordre de leur maitre et si le maitre n’est plus là, ils continuent à l’infini la mission pour laquelle ils sont prévus. Heureusement Bulb et Mui-Mui ont été trafiqués, ils ont une plus grande capacité d’actions, descendu dans les bas quartiers de la ville, Shii va rencontrer d’autres golems marginaux et se rapprocher de son foyer.

C’est une réflexion intéressante que Lonely World nous propose : aller au-delà de la création de l’homme, imaginer les conséquences d’une technologie laissée à l’abandon, en état de marche mais sans aucun contrôle. En même temps, on sent que d’autres thématiques ne sont pas loin comme l’évolution de l’intelligence artificielle ou la recherche de la vie éternelle. Plus on avance dans l’histoire et plus elle devient intéressante, j’espère que la suite sera à la hauteur de ses ambitions.
Note :
  • 0 réponse

Ash, le bâtisseur de civilisation tome 1
Scenariste: AMAKAWA Mizuumi Dessinateur: KUROKI Yoruno Editeur: Komikku
Le jeune Ash, 8 ans, habite en pleine cambrousse, un village loin de tout où la modernité n’est pas de mise. Comme tout se fait à la main, les enfants doivent également travailler et il n’y a rien pour se distraire. Après avoir entendu une histoire racontée par la femme du chef du village, l’une des rare personne qui sache lire et écrire, Ash décide d’apprendre à lire, il se rend alors chez le curé mais celui-ci refuse de l’aider. Il lui donne cependant un manuscrit afin qu’Ash apprenne tout seul.

Dans ce manga, on apprend l’importance des livres, nous qui sommes tous lecteurs on sait combien on aurait un vide sans eux ; pour Ash, le livre est d’abord un moyen de divertissement puis un outil pour s’éduquer et envisager d’avoir une vie meilleure. Très vite il découvre des informations pratiques pour la vie de tous les jours, une sorte de guide de survie en pleine nature, puis il espère améliorer la société en décryptant un livre d’une ancienne civilisation.

C’est un premier tome fort sympathique, divertissant et instructif, je lirai la suite avec plaisir.
Note :
  • 0 réponse

Arsène Lupin , gentleman cambrioleur t1
Scenariste: Takashi Morita d'apres Maurice Leblanc Dessinateur: Takashi Morita Editeur: Kurokawa
Après le succès de Moriarty, voici Arsène Lupin qui débarque aux éditions Kurokawa. 

Mais c'est bien le seul rapprochement que l'on peut faire entre les deux personnages du début du XXième siècle. En effet Arsène Lupin est une série déjà entièrement sortit, et ce, depuis un petit moment. De plus, Arsène Lupin est une vraie adaptation de l'œuvre de Maurice Leblanc et non pas une libre inspiration comme Moriarty. 

Et cela change tout à mes yeux. Ce premier tome est excellent, en partie par ce qu'il respecte l'œuvre de Maurice Leblanc mais aussi parce que chaque chapitre est conclu par une analyse de l'œuvre de Leblanc et des traits principaux de Lupin.

On s'instruit autant que l'on s'amuse des aventures du plus célèbres des cambrioleurs français. 

Minisérie de 10 tomes dont les 2 et 3 sont deja disponibles, Arsène Lupin ravira les amateurs du Gentleman et permettra aux plus jeunes de découvrir vraiment qui est Arsène Lupin.
Note :
    • Like
  • 1 réponse

Saison de sang
Scenariste: Simon Spurrier Dessinateur: Matías Bergara Editeur: Dupuis
Ceux qui suivent un peu les critiques que je fais ici savent que j'ai toujours du mal avec les BD muettes. J'adore le scenario, quitte à faire moins attention à la partie graphique d'une BD.

C'est pour dire à quelle point cette BD est marquante et mérite son coup de cœur. Sincèrement j'ai été bluffé… par la fin. Car, sans trop en dire, c'est une fin qui fait remettre en perspective tout ce que l'on a lu. Une fin qui m'a fait dire "Ohhhhhhhhhhhh" tout haut et tout seul. Une fin qui m'a fait repasser le sublime déroulé des 192 pages de cette histoire dans le sens inverse... pour enfin tout comprendre.

Je rassure les fans de beaux dessins, ceux-ci sont somptueux. Modernes, dynamiques, dure par moment, mais toujours impressionnants. Ils portent autant la brutalité de certains personnages que la douceur et l'innocence de notre héroïne.

Une BD aussi belle qu'intelligente, avec ou sans parole, ça mérite un cœur !
Note :
  • 8 réponses

Les feuilles volantes
Scenariste: Alexandre Clérisse Dessinateur: Alexandre Clérisse Editeur: Dargaud
Je suis un vrai amateur d'Alexandre Clérisse. Ses associations avec Thierry Smolderen ont toutes été savoureuses et saluées par la critique. Restait à voir ce que le monsieur réussirait à faire en solo.

ET bien ce "Feuilles Volantes" est la preuve qu'Alexandre Clérisse est un auteur complet.

En effet, en plus de très beaux dessins et d'une mise en couleurs très travaillée, il nous livre un scénario intriguant mêlant 3 époques et 3 histoires qui n'en sont en fait qu'une seule.

Le croisement des scenarios et des personnages est assez bluffant et très original. On n'a qu'une envie en terminant cet album, c'est de le relire pour le disséquer un peu plus.

Une belle réussite pour un des auteurs à suivre de la bd européenne. 
Note :
  • 0 réponse

God of high school tome 2
Scenariste: PARK Yong-Je Dessinateur: PARK Yong-Je Editeur: Delcourt
Tandis que notre personnage principal Jin Mo-Ri s’est vu éliminé du tournoi pour s’être mêlé d’un autre duel, la compétition continue et ses deux camarades passent les premières sélections. Pendant ce temps, on en apprend un peu plus sur l’art martial qu’emploie Jin Mo-Ri et sur son grand-père, une personne recherchée depuis longtemps par l’organisation.

Avec des affrontements à tous les niveaux et des personnages ne désirant qu’être le plus fort soit par fierté soit pour faire reconnaitre leur école, God of high school est résolument un manga de baston. N’étant pas très adepte de cette thématique quand il n’y a rien d’autre dans le scenario, je m’y suis vite ennuyée surtout que dans ce tome l’humour n’était pas au rendez-vous. En plus, il faut avouer que le graphisme est moyen et que l’on a vu mieux dans la dynamique des combats. Une série que je vais sans doute arrêter là.
Note :
  • 0 réponse

Nouvelle collection de Poche chez Urban
Batman La cour des hiboux – Première partie de S. Snyder & G. Capullo – 5,90 € – 176 pages


Batman La cour des hiboux – Deuxième partie de S. Snyder & G. Capullo – 5,90 € – 176 pages 


Flashpoint de G. Johns et A. Kubert – 5,90 € – 176 pages


Killing Joke & L’homme qui rit de B. Bolland, A. Moore, E. Brubaker & D. Mahnke – 5,90 € – 128 pages


Batman White Knight de S. Murphy – 5,90 € – 224 pages


Transmetropolitan Tome 1 de W. Ellis & D. Robertson – 7,90 € – 304 pages


Transmetropolitan Tome 2 de W. Ellis & D. Robertson – 7,90 € – 320 pages


Watchmen de A. Moore & D. Gibbons  – 9,90 € – 416 pages


Fables Tome 1 de M. Buckingham, L. Medina & B. Willingham – 9,90 € – 400 pages


Fables Tome 2 de M. Buckingham & B. Willingham – 9,90 € – 416 pages


 


Dans le but avouer d'aller sur le terrain du manga, les éditions Urban Comics lancent leur édition de poches à prix... manga ! 

Les prix sont super attractifs !

e suis un peu sceptique mais je vais essayer et vous tenir au courant !
  • 5 réponses

×
×
  • Créer...