Aller au contenu
  • S’inscrire
  • ATTENTION ! Suite à un changement chez notre partenaire BDfugue,

    nous rencontrons un problème sur l'affichage de certaines images.

    Nous nous excusons de ce dérangement et travaillons activement à sa résolution. 

    Le reste du site est 100% opérationnel.

     

     

     

  • Ca y est c'est le printemps !!!

    Le soleil est revenu, la température remonte et la neige fond comme... neige au soleil !

    Ce qui ne fond pas par contre, c'est la pile monstrueuse des sorties en librairie ! on a l'impression que le toujours plus n'est plus l'apanage du manga avec un nombre de 215 sorties rien qu'au mois de janvier....et 143 en février..... et je dois vous prévenir que les mois d'avril mai n'auront pas à rougir en termes de volumes.

    Et je ne vous parle pas des mangas ..... bref, on a une fois de plus l'impression que vous aurez besoin de nous pour choisir quoi lire lors de vos premiers transats ou quoi poser à côté des premières bières !

    On se retrousse les manches pour finir les sorties de février, mars et on se tient prêt pour le printemps !

    Vous pouvez compter sur nous !

  • Ca y est c'est le printemps !!!

    Le soleil est revenu, la température remonte et la neige fond comme... neige au soleil !

    Ce qui ne fond pas par contre, c'est la pile monstrueuse des sorties en librairie ! on a l'impression que le toujours plus n'est plus l'apanage du manga avec un nombre de 215 sorties rien qu'au mois de janvier....et 143 en février..... et je dois vous prévenir que les mois d'avril mai n'auront pas à rougir en termes de volumes.

    Et je ne vous parle pas des mangas ..... bref, on a une fois de plus l'impression que vous aurez besoin de nous pour choisir quoi lire lors de vos premiers transats ou quoi poser à côté des premières bières !

    On se retrousse les manches pour finir les sorties de février, mars et on se tient prêt pour le printemps !

    Vous pouvez compter sur nous !

  • Dernières Critiques

    • Le fantôme de Canterville
      Note :
      Je connaissais comme tout le monde Le portrait de Dorian Gray , et j'ai découvert avec plaisir une autre facette de l'immense talent du romancier britannique dans ces deux contes . Tout d'abord , Le fantôme de Canterville , où comment un américain ayant fait fortune se cherche un patronyme prestigieux en achetant les yeux fermés un vieux manoir anglais . La critique des "self made men" du nouveau continent est aisée , le "yankee" n'a assurément pas le flegme britannique , ni cette éducation stricte so british . Il en va de même pour sa famille qui découvre ce château avec plaisir et se moque éperdument des turpitudes d'un fantôme hantant les lieux . On savoure les échecs patents de pauvre hère , incapable d'effrayer les membres de la famille . La situation prendra une autre tournure , vous le saurez en vous plongeant dans ce récit aux notes humoristiques .

      Vient ensuite Le crime de Lord Arthur Saville ! Au cours d'une soirée mondaine , ce Lord vient à se faire lire les lignes de la main et le pire lui est prédit . S'en suit une quête ubuesque pour tenter d'échapper à cette malédiction . Je ne vous dévoile pas l'intrigue mais sachez que l'on s'amuse aussi en lisant les aventures de ce Lord !

      Pour illustrer tout ceci , l'octogénaire Marcelé use de son trait charbonneux , tout en noir et blanc . C'est un style particulier qui peut rebuter de prime abord , j'en conviens . Mais plus on avance dans le récit de son compère Rodolphe , et plus cette vague crayonnée prend son sens en imageant parfaitement l'époque et les lieux .

      Détail amusant sur Oscar Wilde : avant que son homosexualité soit révélée avec pertes et fracas en 1895  , il avait fréquenté Florence Balcombe , qui fut ensuite l'épouse d'un autre grand auteur : Bram Stoker . Un petit monde 😉 
      • 0 réponse
    • Toubab
      Note :
      Toubab est une réédition d'un album déjà paru en 2021 chez les aventuriers de l'étrange. Et j'avoue que je salue cette remise en avant d'un album qui le mérite.  Cette histoire d'une jeune fille qui suit sa mère et découvre un pays africain ou les gens ne sont pas des clichés, mais où c'est plus elle, le cliché, est une très belle lecture.

      Si le graphisme est engageant et ne plaira peut-être pas à tous, l'histoire est elle marquante dès lors que, comme moi, ont une ado à la maison. En effet, le changement de philosophie de Mar se fait petit à petit et intelligemment… un peu comme un chemin de désintoxication de son éducation européenne de la vie qui amené notre héroïne à une remise en question sur sa propre vie.

      On peut juste regretter de ne pas avoir une suite sur le retour à son ancienne vie pour voir l'impact de ce séjour dans un "autre monde".

      Mention spéciale à une phrase de notre héroïne : En arrivant ici, j'étais stressé de ne pas être stressée.
      • 0 réponse
    • Guerres et dragons - Tome 1 - La bataille d'Angleterre
      Note :
      Et hop une nouvelle série Soleil. Et quand elle s'appelle Guerres & Dragons, forcément on est plutôt sur une lecture fantastique plaisir que sur du rigoureux. Qu'à cela ne tienne, ici le concept est simple : imaginons la bataille d'angleterre si des dragons s'en mêlaient. Oui le pitch est simpliste, mais la période historique suffisamment riche pour permettre de raconter une histoire.

      Alors attention, il s'agit à priori si j'ai bien compris d'une série en 4 épisodes se déroulant pour la plupart dans des époques et des lieux différents. Leurs point communs : une guerre d'ampleur et l'intervention des dragons.

      Nicolas Jarry a bien trop de métier pour essayer de creuser trop profond la question de l'existence de ces dragons, de leur arrivée, de leurs liens avec les humains. Ce n'est pas l'objet ici, et cela serait probablement casse gueule. Donc il nous demande d'accepter cet état de fait pour mieux nous parler du destin d'une famille pendant cette bataille d'angleterre. Tant mieux, c'est bien fait. 

      Il faut dire aussi que les planches de Vax sont très très réussies je trouve dans le style désormais facilement reconnaissable des séries Soleil. Rien de novateur, mais des couleurs vives et nuancées qui viennent cette fois-ci rendre les planches encore plus dynamiques et exaltantes. Bravo M. Powell.
      • 8 réponses
    • La Légion sombre
      Note :
      Bon la Légion sombre s'adresse aux fans inconditionnels de ISS SNipers. Guerriers surpuissants, morale douteuse, montée en puissance, pouvoirs limite surnaturels, le tout dans un univers de sf en guerre permanente. Ce n'est pas très fin, cela donne suite directement aux derniers tomes de iss snipers, et les amateurs ne seront pas déboussolés pour deux sous par ce nouvel opus puisqu'on retrouve les mêmes personnages, le même univers, et que cela se passe directement après la fin de iss snipers. Graphiquement cela reste très joli, c'est de la belle sf, comme soleil sait bien le faire.

       

      Côté histoire là je vais être plus mesuré car c'est aussi vite lu qu'oublié. Pour développer un peu, ce que je trouve dommage dans cet univers de méchants surpuissants c'est que globalement cela manque un peu de finesse et que le "toujours plus méchant et sans coeur" montre vite ses limites. Les persos ne sont pas franchement attachants, et les méchants manquent de nuances. 

      En résumé, cette série a pour moi les mêmes défauts et qualités qu'ISS Snipers... A réserver donc aux amateurs de cette dernière, pour les autres, je conseille plutôt de commencer par Conquêtes.
      • 5 réponses
    • Avenir
      Note :
      En usant des oeuvres passées comme 1984 de Orwell ou encore des principes de liberté de Rousseau , les auteurs imaginent un futur sous dominance de l'IA . Ainsi , l'IA détermine l'avenir de nos enfants en fonction d'algorithmes bien définis en vue d'orientations "forcées" n'autorisant aucun échec . Le chômage et la délinquance diminuent , les résultats semblent probants . L'histoire suit donc cette famille avec le jeune Matt soumis à ces tests avec un résultat négatif . Ses parents sont divisés sur le sujet , aussi sa mère tente le tout pour le tout afin de démontrer les failles du système , cette dernière croyant aux chances de son fils à un avenir autre que celui prédit . Elle et son frère journaliste , se lancent dans une quête sur les dessous de cette IA si omnipotente , mais aussi dans une introspection . Les auteurs posent ces questions essentielles : sommes-nous libres et avons-nous réellement envie de l'être ? Un avenir tracé par une IA , en dépit des rêves et autres souhaits établis durant l'enfance ? Un calcul froid et mathématique face à l'imaginaire et l'art ! Comment cette croisade familiale pour "sauver" Matt va t'elle se finir ?

      Dans cette course poursuite , vous découvrirez le travail de Eliot le dessinateur formé à l'école belge . Il signe sa première oeuvre avec ce one-shot . Son trait crayonné et rond propose des planches sombres et pluvieuses . Les visages sont expressifs et facilement reconnaissables . Le découpage des scènes est pertinent et sert un récit qui va à toute allure .
      • 0 réponse
    • Nécromants tome 2 - Le plan de Montserrat
      Note :
      Deuxième tome de notre dytique sur les nécromants et une bonne fin d'histoire. Porté par les dessins très dynamiques et colorés de Tina Valentino, Olivier Gay nous livre l'un de ses meilleurs scenarios.

      Les surprises sont nombreuses et les cartes globalement bien cachées nous offrant de vrais rebondissements et surprises. Un peu plus sérieux que les maléfices du Danthrakon, ce deuxième tome de Necromants nous offre la fin d'une vraie belle aventure fantastique qui vient se placer très haut dans les dytiques de Drakoo.

      À offrir à tout fan de fantastique, surtout que pour la sortie de ce tome deux, un écran avec les deux tomes est aussi proposé :
      • 0 réponse
    • Batman & Robin dynamic duo tome 1
      Note :
      Hop la c'est finit les aventures solo. Avec pour cible un public plus jeune, DC nous ressort un titre avec nos deux héros phares que sont Batman et Robin.

      Et avec le lien de filiation entre les deux et aussi la nouvelle vie de Bruce Wayne, loin des fast du manoir, c'est d'autant plus facile de relancer le duo. En se basant sur une relation d'un père qui cherche à vraiment l'être et un ado qui est trop précoce, Joshua Williamson nous livre un mélange intéressant entre vie de famille et histoire super héroïque. Assez intelligemment, il choisit une histoire héroïque très standard, ce qui laisse de la place aux discussions père / fils, mais aussi à l'introduction de la "vraie vie" de Damian au lycée. 

      Porté par des dessins modernes et particulièrement jolis de Simone Di Meo, ce tome plaira particulièrement aux ados et leur permettra de se lancer sur les traces du dynamic duo de DC

       

       
      • 0 réponse
    • Le dieu-fauve
      Note :
      Les premières pages tout en tons sombres et la couverture ne trompe pas : Cette histoire va être dure.

      Non pas dure à lire, mais dure émotionnellement. Dure comme peut l'être un monde ou chacun cherche avant tout à tirer sa propre épingle du jeu, sans trop se soucier de l'impact sur les autres. Ou plutôt pensant comprendre les autres, souvent à tort. Et c'est le principal sujet de ce dieu-fauve : la fausse idée que nous nous faisons de comprendre notre prochain.

      Et la façon dont Vehlmann choisit de présenter ces différences de points de vue est tout simplement magnifique. Il nous livre une seule histoire qui évolue au travers des yeux de 4 des différents protagonistes de son histoire, sans jamais nous raconter deux fois la même chose. Et à chaque personnage son interprétation de la situation actuelle et à chaque personnage son impression de faire au mieux.

      Mais faire au mieux dans une situation cataclysmique, c'est très souvent faire au mieux uniquement pour soi. C'est le deuxième excellent choix de Vehlmann : dérouler son histoire sur fond de catastrophe naturelle avec toutes les conséquences que cela peut avoir dans un monde féodal inspiré de l'asie du premier millénaire. 

      C'est glaçant autant qu'hypnotique. On dévore cette BD d'autant plus qu'il est tout bonnement impossible de savoir comment cela va finir. La seule chose qui nous fait ralentir et la contemplation des dessins d'un Raule qui n'a rien perdu de son talent et adopte très bien son trait à une ambiance de fin du monde très sombre.

      L'une des BDs de l'année, sans aucun doute !
        • Like
      • 6 réponses
    • Retour sur le Paris Fan Festival 2023
      La 3e édition du Paris Fan Festival approche, elle aura lieu les 27 et 28 avril 2024. En attendant, je vous fais découvrir l’édition de 2023, un très bon festival que je classerai 2eme après la Japan expo dans les conventions que j’ai faites l’année dernière

       

      Qu’est-ce que le PARIS FAN FESTIVAL ?

      Le festival ne suit pas une thématique unique, il est conçu pour mettre en avant des univers emblématiques de la pop-culture en permettant aux fans de venir découvrir des artistes, des décors, des associations et des animations autour de leurs séries préférées.
      • 3 réponses
    • Arrowsmith tome 2
      Note :
      Kurt Busiek avait introduit le personnage principal dans le premier tome avec tout le contexte historique de la première guerre mondiale mais dans un univers féérique. En effet, les dragons permettent aux soldats de voler en leur compagnie, les loups-garous sont des soldats permettant de retrouver des prisonniers échappés avec leur odorat et la magie joue un rôle important et encore plus dans ce deuxième tome. Le jeune lieutenant quitte un temps les missions de terrain et se voit confié une mission d’infiltration pour rejoindre un espion dans une prison ennemi afin de lui donner les nouvelles consignes. Le rythme de cet album alterne entre course-poursuite avec magie et révélation sur le conflit actuel et comment changer la donne. La partie graphique de Carlos Pacheco est assez remarquable et l’on en plein la vue justement dans les scènes d’action où les décors se modifient pour échapper au soldat où les paysages d’heroic-fantasy mélangés avec les décors réaliste de la première guerre mondiale. L’album se termine sur de nombreuses couvertures réalisées par divers auteurs de comics.
      Arrowsmith est une bonne lecture et l’on se prend vite dans l’histoire avec ce lieutenant dépassé par ses ordres et les possibilités importantes avec la pratique de la magie en temps de guerre.
       
      • 0 réponse

    • Helck tome 2
      Note :
      Et oui c'est la journée des bonnes surprises 🙂 Enfin pas vraiment une surprise car j'avais trouvé le tome 1 de Helck super rafraichissant et très rigolo. Une bonne suite car si le premier était rigolo il laissait planer un doute sur le sérieux et l’intérêt de l'histoire qui se déroulait en tache de fond.

      Et bien ce tome deux est venu me rassurer car il affiche une histoire qui se trouve être vraiment plus complexe qu'un simple tournoi pour le trône de roi des démons : Qu'est il arrivé aux humains ? Qui sont ces personnages ailés ? Pourquoi Helck est tout seul ?

      Tout plein de questions de fond qui trouvent un début de réponses dans ce tome 2 et qui sont... de très bonnes réponses. L'histoire s’épaissit autant que les muscles de Helck quand il s’énerve et ce n'est pas pour me déplaire. Helck quitte donc le centre de l'attention au profit d'un conflit bien plus important et d'une mission de plus grande envergure que devenir le roi des démons.

      Un excellent deuxième tome pour une série que je vous encourage a poursuivre et pour laquelle il faut dépasser l'aspect "rigolo" du début.
      • 0 réponse
    • Ma vie en 24 images par seconde
      Note :
      Voici un album qu'il faut absolument lire si on veut prétendre avoir une vraie connaissance de l'histoire des animés au Japon. 

      On nous raconte en effet ici la naissance de l'animation japonaise, mais aussi son industrialisation et son développement international. Pour ce faire, on ne suit rien de moins que Rintaro, l'animateur qui a réalisé Albator, Galaxy Express 99 ou encore le reconnu Metropolis.

      Et bien cette histoire est édifiante ! L'aventure de Rintaro est assez démentielle. Entre son enfance dans le Japon d'après-guerre, l'histoire de sa famille, toute sauf simple, et sa motivation jamais en berne, notre auteur nous livre une véritable traversée d'un siècle où l'animation s'est imposée comme l'un des phénomènes les populaires chez les 15-45 ans.

      À lire par tout fan d'animation Japonaises.
      • 0 réponse
    • Les allumés du conseil tomes 1 et 2
      Note :
      Ume est un lycéen qui excelle en littérature, il aime les lettres, les mots, et se sent tel un écrivain talentueux. Hélas, il est nul en science et risque de redoubler ! Afin de remonter sa moyenne, sa professeure principale lui fait intégrer le conseil des élèves. Il y fait la rencontre des autres membres qui ont tous un grain plus ou moins important.

      Ce manga humoristique est sous forme de yonkoma (4 cases verticales). En général, ce format raconte sur une colonne une petite histoire ; ici, même si l’on garde une chute à chaque fin de colonne, il y a un lien entre les saynètes et donc une progression dans les relations entre les personnages. Concernant le partie humoristique, les gags tournent souvent autour de quiproquos ou plutôt comme l’on dit par chez moi de ceux qui ont l’esprit « mal tourné » et qui pensent tout de suite à des choses coquines. On aura par exemple une méprise autour d’un bilboquet… Cependant, le manga ne va jamais trop loin, il n’est pas vulgaire et il est facile à lire. Je crains cependant une lassitude si les gags ne se renouvellent pas assez mais c’est le lot de tous les mangas humoristiques ! En attendant, c’est un manga assez distrayant pour un moment de pure détente.
      • 0 réponse
    • L'amour le plus lointain au monde tome 1
      Note :
      Voici une belle histoire, joliment racontée sans jamais tomber dans le cliché ni dans le larmoyant. C’est l’histoire d’une rencontre entre un jeune violoniste et un homme malentendant. Tokâ a 19 ans il est violoniste autodidacte, n’a jamais appris la technique et ne sait pas vraiment déchiffrer les partitions, cela le rend très talentueux d’un côté et très déroutant de l’autre car il ne vit sa musique qu’à travers ses émotions sans prendre en compte l’environnement qui l’entoure. Isuzu, 29 ans, travaille en free-lance et souvent de chez lui, il est né sourd mais cela ne l’empêche pas de ressentir les vibrations de la musique.

      Cette rencontre va être un déclic pour l’un comme pour l’autre, c’est un peu comme s’ils allaient se retrouver en face de leur opposé. Celui pour qui le son est toute sa vie se retrouve en face de celui pour qui le son n’existe pas et qui compense ce trouble de la communication par des expressions faciales plus marquées. Chaque moment du livre est beau car on sent les efforts que chacun met pour aller vers l’autre et essayer de comprendre son univers. Que ce soit le graphisme ou la narration, tout est fait avec élégance et finesse, même le handicap est abordé simplement, sans jugement, sans parti pris et avec beaucoup de justesse. Un très beau 1er tome, vivement la suite !
      • 0 réponse
    • Trap hole tome 4 (fin)
      Note :
      Quatrième et dernier tome de Trop Hole avec une fin..... un poil courue d'avance même si pas aussi facile qu'il n'y parait. Fun fact à ne pas faire : lire les 10 premières et les 10 dernières pages de ce dernier tome. Vous pourriez en tirer des conclusions dommageables pour un tome 4 bien plus complexe et intelligent que la fin ne le laisse penser.

      Cette fin d'histoire est surtout la fin d'un état d'esprit pour notre héroïne et la fin de la fuite en avant mais surtout le début d'une nouvelle aventure que l'on espère belle pour une héroïne qui l'a bien méritée.

      Une fin que notre héroïne va trouver au travers de la fin de sa chute en avant et une réelle introspection qui va lui permettre de se poser les bonnes questions. 

      Une belle fin pour un bon shojo pour adulte.
      • 0 réponse
    • The unwanted undead adventurer tome 10 & 11
      Note :
      Décidément l'un des mangas d'aventures que j'aime le plus. Les personnages sont recherchés et denses et l'histoire prend le temps de bien nous les faire connaître. Et ce tome 10 est excellent pour cela, car il nous présente le passé de Lendt et le pourquoi un jeune homme pas forcément très doué a toujours voulu être un aventurier peu importe ce qui lui arrive. Une partie de l'histoire émouvante et intéressante. 

      Le tome 11 est lui un peu plus standard, mais il continue à en apprendre beaucoup sur le mystère qui entoure la force vitale de Lendt et sur son passé qui se trouve être différent de celui d'un simple villageois.

      Une histoire toujours dont on espère quand même que le chapitre du passé finisse bientôt.
      • 0 réponse
    • Le marquis d'amnésie tome 1
      Note :
      Liliane et William se sont mariés à la suite d’un arrangement (titre de noblesse contre de l’argent), c’est un couple qui ne l’est que de nom où le mari délaisse complétement son épouse l’empêchant même d’avoir une vie sociale. Mais un jour, William devient amnésique à la suite d’un accident. Ses domestiques ne se gênent pas pour lui dire que son comportement était jusqu’alors inadmissible et comme lui-même cherche à créer un lien avec son épouse, il prend en compte ces remarques pour repartir sur de bonnes bases. Arrivera-t-elle à lui pardonner ?

      Le manga est l’adaptation d’une série de romans et c’est la première œuvre de COCOA. Le lecteur est plongé directement dans la situation actuelle, c’est par des flashback ou des remarques du personnel de maison que l’on apprend peu à peu la situation dans laquelle vivaient les époux avant l’accident.

      On est en pleine romance ! De beaux décors et costumes, quelques fantômes dans le placard et une jeune femme maltraitée et utilisée par sa famille qui va vraisemblablement trouver l’amour après quelques péripéties. Car on s’en doute, la relation qu’elle va forger avec son mari amnésique risque d’être mise à mal le jour où ce dernier retrouvera la mémoire ! La narration est fluide et le graphisme est adapté à ce genre d’histoire, c’est un bon premier tome.
      • 0 réponse
    • Kindergarten wars 1 et 2
      Note :
      Rita est la dernière maitresse embauchée à la garderie « Kindergarten Black », la maternelle la plus sécurisée du pays. Afin de protéger les enfants des personnes les plus en vue du pays, elle doit pouvoir arrêter n’importe quelle tentative d’assassinat et d’enlèvement. Rita est plus que douée dans ce domaine, la raison est simple, elle est en réalité une ancienne tueuse qui doit faire ses preuves afin de retrouver sa liberté. Mais Rita a un gros défaut : elle craque pour les beaux garçons mais gare à eux s’ils ne remplissent pas les conditions pour devenir un petit ami digne de ce nom !

      Un peu comme dans Sakamoto days, on a ici, une brochette de tueurs très doués qui vont venir, chacun à leur tour, tenter leur chance pour enlever un enfant. Hélas pour eux, la garderie est bien gardée et Rita est redoutable dans tous les sens du terme ! En plus d’être très douée pur se battre, Rita craque facilement pour les beaux garçons, enfin presque tous les garçons en fait car elle leur trouve toujours quelque chose d’intéressant. En revanche, elle part au quart de tour : si jamais la réponse ne correspond pas à ce qu’elle veut entendre, le pauvre gars se fait dégommer en moins de deux !

      Kindergarten Wars est à la fois un manga d’action et un manga d’humour ! Les personnages ont tous un petit grain de folie, leurs réactions sont imprévisibles, surtout au départ quand on ne les connait pas encore. En plus des scènes de combat, bien orchestrées, l’histoire évolue aussi dans les relations entre les différents « professeurs » de la maternelle, on tombe vite dans un triangle amoureux à la plus grande joie d’un autre personnage qui compte bien alimenter la partie romance !

      Ce shonen a tous les éléments qu’il faut et sait les manipuler pour en faire un vrai manga distrayant et sympathique.

      Trailer
      • 0 réponse
    • Sou Bou Tei tome 1
      Note :
      Sou Bou Tei est un manga de Kazuhiro Fujita (Karakuri Circus et Crescent moon) qui a été écrit à partir de 2016 et qui compte 25 tomes.

      Le Sou Bou Tei est le nom d’un ancien manoir, grand et mystérieux qui se situe au milieu de la ville. L’on dit de lui qu’il est hanté, beaucoup d’événements étranges s’y sont déroulés et surtout des événements dramatiques ! Tous ceux qui ont eu affaire au Sou Bou Tei ont la même ambition : le détruire ! C’est ainsi que des politiciens influents, un petit garçon qui a perdu son père, un autre garçon disparu 45 ans auparavant capable de transformer son bras en foreuse, une prêtresse shintoïste et une équipe de police spéciale « phénomènes paranormaux » se regroupent autour du manoir afin de pouvoir le neutraliser. Mais ce dernier sait se défendre, il résiste aux bombes et aux bulldozers et sait même se réparer tout seul !

      Kazuhiro Fujita nous propose une nouvelle fois un univers différent qui a sa propre personnalité. Ce premier tome permet de dresser le décor et d’introduire un certain nombre de personnages dont Tsutomu TAKOHA, un aspirant mangaka malchanceux qui est le seul a avoir dessiné des parties du Sou Bou Tei. En plus de la partie fantastique et du mysticisme, l’auteur prend le temps de développer ses personnages et de créer des liens entre eux qui oscillent entre camaraderie et chamaillerie apportant un peu un peu de peps au récit. Une histoire prometteuse qui s’est déjà bonifiée entre le début et la fin du tome. A suivre.
      • 3 réponses
    • Critique par une ado : Quatre frères pour moi ! tome 4 & 5
      Note :
      Une critique de @TheOtaku : une fête du lycée, l'arrivée d'un playboy dans l'entourage d’Ito, la certitude d'un amour, un petit frère qui devine, un quiproquo avec le principal concerné, des anniversaires à fêter et enfin une amitié nouvelle, mais préoccupante commence pour le petit shû, tout cela dans 2 tomes, autrement dit nous voici avec 2 tomes bien chargés en émotions et en rire.

       

      J'ai beaucoup aimé ces deux tomes car on nous confirme ce que tout le monde veut savoir depuis le début soit est-ce qu'ils resteront juste frère et sœur ? Ensuite je trouve l'histoire assez mignonne, drôle et plaisante à lire, avec des dessins ni trop complexes ni trop chargés et un scénario qui avance doucement mais surement. En gros, si vous aimez rire pour des petites choses vraiment débiles et les histoires d'amour toute mignonne de lycée ou si vous voulez lire quelque chose de tranquille, c'est pour vous !
      • 0 réponse
  • Les forums BD ! On y parle Bande Dessinée !

  • Les forums non BD (Cinéma, Séries, Culture, Jeux Vidéo...)

  • Qui est en ligne   5 membres, 0 anonyme, 16 invités (Afficher la liste complète)

×
×
  • Créer...