Aller au contenu
  • S’inscrire
  • C'est la rentrée !

    Fini la plage (sauf pour les chanceux), les glaces (mais ça, c'est pas plus mal que ça s'arrête...), les transats, les randos et la lecture à l'ombre.

    Et ça se voit chez nos libraires. Si les mangas n'ont pas fait de pause, comme Nickad nous l'a bien montré, les BDs et les comics sont repartis à 200 à l'heure.

    Alors si comme moi, vous avez profité jusqu'au bout de votre été, la rentrée ressemble à une montagne de nouveautés ! Heureusement, 1001bd est là pour vous aiguiller comme chaque année !

    On va vous faire une sélection aux petits oignons ! La crème de la BD, le meilleur du manga et l'excellence du comics. Bon c'est la rentrée alors, je m'enflamme peut-être un peu. Mais ça montre que les vacances ont été bonnes !

    Allez bon mois de septembre à tous !

    [lire la suite]

     

     

  • C'est la rentrée !

    Fini la plage (sauf pour les chanceux), les glaces (mais ça, c'est pas plus mal que ça s'arrête...), les transats, les randos et la lecture à l'ombre.

    Et ça se voit chez nos libraires. Si les mangas n'ont pas fait de pause, comme Nickad nous l'a bien montré, les BDs et les comics sont repartis à 200 à l'heure.

    Alors si comme moi, vous avez profité jusqu'au bout de votre été, la rentrée ressemble à une montagne de nouveautés ! Heureusement, 1001bd est là pour vous aiguiller comme chaque année !

    On va vous faire une sélection aux petits oignons ! La crème de la BD, le meilleur du manga et l'excellence du comics. Bon c'est la rentrée alors, je m'enflamme peut-être un peu.

    Mais ça montre que les vacances ont été bonnes !

    Allez bon mois de septembre à tous !

  • Dernières Critiques

    • Celui que tu aimes dans les ténèbres
      Note :
      La team de Middlewest revient avec une "romance horrifique" des plus réussie. 

      Graphiquement, c'est sublime. Tout ce que j'aime dans le comics moderne. C'est nerveux, colorés ou pas du tout quand il n'y a pas besoin, dynamique et super prenant pour le lecteur.

      Coté scénario, Scottie Young gère parfaitement la montée en tension. On croit dur comme fer à cet amour improbable, mais inspirant pour notre artiste, jusqu'à..... 

      Un album qui ravira les fans de Scottie Young(dont je fais partie) t les amateurs de frissons.

      À lire d'une traite, si possible dans la pénombre.....

       
      • 1 réponse
    • Jamais T2
      Note :
      C'est étonnant comme, lorsque j'ai vu l'annonce de ce tome 2, j'ai eu peur. Le premier était tellement sympathique, avec une Madeleine impressionnante de force et de dignité dans une BD humoristique parfaitement caustique, que je me suis dit que ce tome 2 ne pouvait être qu'une mauvaise idée. 

      J'ai donc ouvert ce tome à reculons... avant de retrouver avec plaisir les personnages de Madeleine et, à mon grand étonnement, du maire. Car c'est la grande innovation de ce tome 2. Le personnage central n'est pas vraiment Madeleine, mais bien le maire. Car si le premier tome nous a fait rire avec ce maire qui se faisait mettre à mal par une vieille dame, ce tome 2 nous montre l'impact de cette rébellion sur un maire qui ne voulait finalement que protéger ses concitoyens. Toujours sous couvert de cette maison qui va s'écrouler, Bruno Duhamel nous livre, encore une fois, une BD super sympa sur l'impact de chacun sur les personnes qui l'entourent. 

      Moi qui avais peur de lire ce tome 2, je demanderais bien un tome 3 pour continuer les aventures de Madeleine et de Troumesni.
      • 0 réponse
    • Rivage de la colère
      Note :
      Une nouvelle adaptation de roman à succès rejoint le catalogue des éditions Philéas avec Rivage de la colère, un roman plusieurs primé. Le scénariste Laurent Galandon se charge de cette adaptation pour le format bande dessinée. Cette romance débute avec la rencontre d'un jeune Mauricien travaillant dans l'administration colonial et une jeune femme de Diego Garcia, aux Chagos. L'histoire se construit autour de ce sombre fait historique où les Chagossiens doivent quitter leur île suite à plusieurs évènements dont le déclencheur principal est l'indépendance de la République de Maurice après 158 ans de domination britannique. Ce titre permet de suivre le cheminement qui amène à cette catastrophe pour les Chagossiens et leur combat juridique. Ce drame historique est complétement ignoré du grand public et mise en avant grâce à cette écrivaine franco-mauricienne et maintenant porté en bande dessinée. Les dessins de Rachid Nhaoua sont de qualité pour dépeindre les décors paradisiaques des îles et mettre en image ce drame.
      Rivage de la colère ne laisse pas indifférent avec l'histoire triste des Chagossiens et cette romance difficile pour ce couple et le combat d'un fils.

       
      • 0 réponse
    • Tout un monde - Comment j'ai changé de regard sur mon mode de vie
      Note :
      Emilie Saitas réalise intégralement ce roman graphique à partir d'une réflexion personnelle, pour être proche de ses convictions écologiques malgré son envie de vivre dans une maison en ville. L'autrice débute cet album lors du confinement, avec l'obligation de rester enfermer. De cet enferment va naitre une envie de nature et de vivre à la campagne ou du moins loin des grandes villes comme beaucoup de personne en France depuis le confinement. Emilie Saitas va mettre en image les rencontres qu'elle fait pour se renseigner sur des habitations et des modes vies en harmonie avec la nature et écologique. Plusieurs amis et connaissances seront interrogés sur leur mode de vie avec leur habitation et leur occupation. Des photos accompagnent les bandes dessinées pour présenter les personnages rencontrés. Sa recherche d'une vie différente et intéressante avec beaucoup d'informations surprenantes plus ou moins connues des lecteurs. Les dessins sont de qualité avec des couleurs claires pour renforcer le caractère paisible des modes de vies détaillés dans cet album.
      Emilie Saitas nous livre une analyse et les possibilités pour changer son regard sur notre mode de vie qui est très tendance actuellement dans notre société. Tout un monde est un album bien documenté et intéressant.

       
      • 0 réponse
    • Preview des profs 25
      Nouvelle rentrée scolaire et nouvel opus pour l'un des séries les plus vendues en france

      Sortie le 28 septembre !
      • 0 réponse
    • Merel
      Note :
      Le harcèlement est un sujet compliqué et qui commence à vraiment être pris au sérieux et traité sur tous les supports. Mais il l'est surtout au travers du harcèlement scolaire ou encore du harcèlement au travail.

      Il ne l'est que rarement sur le harcèlement de tous les jours. Sur les petites attaques et les fausses rumeurs qui, pour servir d'excuses à certains, peuvent transformer la vie d'autres personnes en cauchemar.

      C'est exactement ce dont il est question ici : Une femme qui a le malheur de se trouver trop proche, amicalement, d'hommes mariés et qui sert d'excuse à certaines pour justifier leurs problèmes de couples.

      Que ce soit la facilité des adultes à accepter les rumeurs plutôt que de les vérifier ou l'attrait des enfants et des ados au sentiment de puissance que procure le fait d'avoir trouvé une cible, toutes les étapes menant à l'exclusion sont présentées ici.

      Mais bien présentée avec une histoire qui prend son temps et qui nous montre la montée en puissance du harcèlement, mais aussi que l'orgueil peut empêcher de demander de l'aide.

      Une bd édifiante dans un environnement de campagne flamande qui sort de nos cadres habituels.
      • 1 réponse
    • La belle espérance
      Note :
      Chantal Van den Heuvel relate une romance sous fond historique durant l'entre-deux guerres, juste après le krach boursier de 1929 avec les répercussions sur le monde entier, sans oublier la montée de l’antisémitisme avec le mouvement politique action française. L'histoire réelle se centralise sur Léon Blum avec le partie du front populaire face à la crise économique qui touche tous les ouvriers de France. En parallèle, on suit la vie d'un jeune couple sans argent, Roger consacre son temps à ses études et sa fiancé Louison supporte avec beaucoup de mal les ordres et directives de son beau-père. Un frère travaillant dans la mode et une sœur activiste contre le fascisme joueront un rôle important dans le récit, ainsi qu'une serveuse. Chantal Van den Heuvel prend le temps de mettre en place son intrigue en suivant les évènements historiques qui amènent à la seconde guerre mondiale. Cette première partie déjà imposante avec plus de 170 pages se termine en 1936. La partie graphique rappelle beaucoup les romans graphiques d'auteur et conviennent très bien sur ce genre historique.
      La fin laisse les lecteurs sur une note dramatique sur la vie du jeune couple mais une victoire et de l'espoir pour le front populaire sur les conditions de travail des français.

       
      • 0 réponse
    • L'affaire Markovic
      Note :
      Avec presque 40 années de décalage et la mort de la plupart des protagonistes, on peut parler de cette affaire comme d'une partie de l'histoire de France. 

      Pas la partie la plus glorieuse, mais une partie que l'on ne peut cacher : l'après-guerre et sa politique faite de barbouze et de coups fourrés.

      J'avoue qu'en tant que "jeune"   je n'avais jamais entendu parler de cette affaire. et après lecture de ce récit, je trouve cela surréaliste que cela se soit vraiment passé !, c'est plus gros que ce que n'importe quel scénariste hollywoodien du moment ne pourrait écrire : Des Stars de ciné, des premiers ministres, une implication du président, un patron de la pègre, un corbeau... 

      Cela serait un film, on dirait que les auteurs ont cherché à en mettre trop !

      C'est édifiant sur le monde politique de l'époque qui n'avait pas besoin de réseaux sociaux pour diffamer quelqu'un.
      • 0 réponse
    • The unamed : Geiger
      Note :
      J'ai eu un peu peur en commençant ce comics de me retrouver dans un album qui me ramène trop à l'actualité du moment et notre ami russe qui a le doigt qui le démange.

      Heureusement, le pourquoi du conflit (qui s'appelle ironiquement la guerre inconnue ne sachant pas qui a commencé) n'est pas le sujet du comics. Ce comics est avant tout un comics d'aventure post apocalyptique centré sur notre héros Geiger et les enfants. Une aventure pas forcément super original  ou l'on retrouve une humanité gouvernée par les méchants et où la loi du plus fort règne en maitre.

      Mais le sujet est traité avec une bonne dose d'humour pour ce qui est des méchants (les méchants vivent dans des casinos de las vegas... grimés comme les figurants) et le personnage principal est bien réalisé, à défaut d'être innovant. ( héros flashy désabusé qui retrouve le gout de vivre grâce à des enfants qu'il rencontre).

      Une bonne lecture qui introduit un univers qui comprendra d'autre one shot sur les différents personnages, disposant des "pouvoirs", qu'on appelle "the unnamed" (ceux qu'on ne nomme pas) et dont Geiger est le premier présenté.
      • 4 réponses
    • Une maison hantée pour la sortie de DANDADAN à Paris
      Vous croyez aux fantômes ou aux extraterrestres ? Pour en avoir le cœur net, faites le bon choix !

      À l’occasion de la sortie en librairie, le 5 octobre 2022, des deux premiers tomes du manga Dandadan, Crunchyroll vous invite à vivre une expérience paranormale. 

      Les vendredi 7 et samedi 8 octobre, venez visiter la maison hantée Dandadan, une animation éphémère et gratuite qui vous transportera dans l’univers à la fois effrayant et déjanté de ce manga créé par Yukinobu Tatsu. Attention, il faudra faire le bon choix : d’un côté, tentez d’échapper aux aliens. De l’autre, basculez dans le monde des esprits ! 





      LE LIEU

      Consulat Voltaire
      14 avenue Parmentier, 75011 Paris
      75011 Paris
      Metro #9 - Voltaire

      OUVERTURE PUBLIQUE

      Vendredi 7 octobre de 17h à 23h
      Samedi 8 octobre de 10h à 19h

       





      RÉSUMÉ

      Momo Ayase et Ken Takakura sont deux lycéens que tout oppose. Tandis que la première ne croit qu’aux esprits, le second ne jure que par les extraterrestres. Incapables de se convaincre, ils se lancent alors un défi : Momo devra se rendre dans un hôpital où des créatures de l’espace sont censées se trouver et Ken dans un tunnel hanté… Or, chacun va faire une rencontre d’un autre genre qui va bouleverser leurs vies et lier leurs sorts. C’est le début d’une romance survoltée où l’occulte, le paranormal et le surnaturel se bousculent dans un chaos haletant !

      MANGA

      Titre original : Dandadan


      Collection : Shônen Up! 


      Dessin et scénario : Yukinobu Tatsu


      Série en cours de parution au Japon (6 tomes parus)


      Rythme de publication en France : tous les 2 mois


      Pagination : 210 pages


      Prix : 7,29 €


      Sortie Tomes 1 & 2 : 5 octobre 2022








      BANDE ANNONCE
        • Like
      • 1 réponse
    • Matteo Ricci
      Note :
      Peut-on parler de gentils évangélistes ? Peut ont dire que la recherche du changement chez les autres pour leur faire adhérer à une fois qui n'est la leur peut se faire gentiment ?

      C'est un peu le sujet de cette BD "historique" sur la vie d'un prêtre venu pour essayer de convertir rien de moins que l'empereur de Chine lui-même. Doit-on mettre en avant un homme parce qu'li était moins mauvais que ses congénères qui allait massacrer des aztèques à tour de bras ? Quand bien même il encourage aux autodafés... Vaste débat et je vous laisserai juge.

      Concernant la BD elle-même, Dufaux gère plutôt bien son histoire même si le temps passe sans qu'on ne le remarque vraiment sur les traits de nos personnages.  L'histoire est intéressante aussi pour cette période où la Chine s'ouvre petit à petit aux européens et où l'impérialisme de ceux-ci va changer le mode de vie chinois. 

      Une BD correcte sur la forme qui plaira à ceux qui sont vraiment d'accord sur le fond.
      • 0 réponse
    • Sleeper intégrale t1
      Note :
      Urban comics sort sa version du comics épuisé, mais déjà multiplement édité, nommé Sleeper. Je ne reviendrai pas sur l'excellence du Polar de Brubacker et Phillips ici, on en a déjà parlé la :

       

      Je reviendrai plus sur l'excellente mise en page d'Urban qui, en plus de la qualité standard de ses parutions, nous offre ici un recueil qui commence par "le début". Ça parait bête, mais le début est une petite histoire prenant non pas Carver comme héros, mais Grifter, un autre ancien de Wildcats, et permettant au lecteur de comprendre plus facilement qui sont les "gentils" et qui sont "les méchants".

      En plus de cela, cette minisérie sur Grifter est sublimement dessinée et prend aux tripes comme peu en si peu de temps. S'en suis la véritable histoire de Sleeper mais cette volonté d'avoir une intégrale complète est une belle marque de respect pour les nouveaux lecteurs qui n'auront pas à aller chercher à tous les endroits possibles et imaginables pour lire ce qu'il faut savoir sur Sleeper.

      Une bien belle édition pour un comics devenu culte depuis un certain nombre d'années.

      parfait pour ceux qui ne connaissent pas !

       
      • 2 réponses
    • Looking for Banksy
      Note :
      Banksy a toujours été un mystère pour moi alors cet album tombait à pic.

      Un mystère surtout au niveau de ses motivations qui ne semblent pas être l'argent. Et c'est justement de ces motivations que traite ce Looking for Banksy. 

      Et il se trouve que je n'avais pas vraiment aucune idée de l'implication politique des dessins de Banksy. pour moi, c'était un grapheur fantasque de génie alors que c'est un artiste beaucoup plus complet et dont chacune des œuvres défend une cause.

      De ses débuts supposés dans les banlieues anglaises à l'hyper médiatisation de ses œuvres, ce Looking for Banksy nous présente un parcours présumé d'un artiste qui réussit encore à déjouer la surveillance généralisée, et continu d'ouvrer dans le plus grand secret tout en défendant les causes qui lui tiennent à cœur.

      Un grand personnage de l'art (homme ou femme) à n'en pas douter et un album super instructif pour ce qui, comme moi, ne connaissaient que ses coups d'éclats. 
      • 2 réponses
    • H@cktivists - Tome 1 - Cellule FREEquency
      Note :
      Attention faux ami, ce Hacktivist tiens plus d'un Tom Clancy que d'une bd sur les méandres des groupuscules hackeurs informatiques activistes. Ne vous attendez pas à des geeks à boutons et au teint blafard, ici on est plus sur des agents presque entrainés et aux profils variés. Si ce n'est pas l'Agence tout risque pour autant, le rythme démarre vite assez fort et laisse pas mal de place aux scènes d'actions dynamiques mises en scènes plutôt efficacement par Geanes Holland. Les couleurs très punchy sont à mettre au crédit de Thiago Rocha et rende l'album encore plus nerveux, dans la lignée de ce qui se fait habituellement sur ce genre d'albums.

      Le scénario concocté par JF Bollée nous réserve sont lot de surprise mais il sera difficile d'en dire plus, ni de savoir si l'ensemble restera cohérent sans avoir lu le tout. 

       

      Ce titre devrait intéresser les amateurs de géopolitique actuelle et de techno thriller à la façon de Maître Clancy.
      • 0 réponse
    • Ladies with gun's t2
      Note :
      Si le premier tome de Ladies with gun's avait été rafraîchissant, j'avais trouvé un peu dommage que les aventures de nos 5 femmes soient aussi dissociées. 

      Ce tome deux confirme l'impression que le premier n'était qu'une grande introduction. Olivier Bocquet densifie énormément son récit dans ce second opus. On n'a plus 5 femmes, mais bien un groupe de femmes soudées qui cherchent à survivre dans un univers masculin. Et ce récit change donc avec ces femmes qui prennent chacune leurs places dans ce groupe disparate pour nous livrer un roadmovie dans un univers western.

      Ce changement rend la lecture plus fluide et gomme les quelques défauts du premier tome pour faire de tome deux un excellent moment de lecture porté par le trait toujours aussi dynamique de Anlor.
      • 1 réponse
    • Les enfants de la résistance - Tome 8 - Combattre ou mourir
      Note :
      Qu'est ce que j'aime les bd jeunesses du Lombard. Cette année j'y ai trouvé vraiment de belles choses, aussi agréables à lire pour l'adulte que je suis qu'intéressantes pour les enfants. 

      Ce tome 8 de la série les enfants de la résistance nous confirme que c'est bien une très belle série jeunesse. L'histoire avance bien, le réalisme est toujours de mise, situations et personnages sont complexes et quelques fausses pistes sont agréablement posés, les dilemmes ont le temps de s'installer et on suit nos jeunes héros sur ce chemin Ô combien délicat. 

      Le dessin de Benoît Ers est toujours plein de justesse et de rondeurs sans pour autant trop céder aux facilités, c'est vraiment chouette et propre. 

      J'ai beaucoup aimé.
      • 3 réponses
    • Love love love t3 : Bip bip yeah
      Note :
      Qu'est-ce que c'est mignon 🙂 Mais attention, pas mignon comme le chat.  Mignon comme une belle histoire d'amour, sans fioritures, sans trop d'étalage d'émotion comme dans les mangas.

      Une vraie belle histoire d'amour entre deux personnes que tout oppose, y compris l'ensemble de la société. Qui dit belle histoire d'amour dit histoire pas forcément surprenante. 

      Mais là n'est pas le propos. Le propos est avant de tout de montrer que l'amour peut soulever toutes les barrières, et ce, peu importe les aventures nécessaires. 

      Et en ces périodes compliquées, une belle histoire d'amour pleine de bons sentiments, c'est une éclaircie dans le brouillard.
      • 0 réponse
    • Le jardin secret t2 (fin)
      Note :
      Suite et fin de notre conte fleuri pour jeune public.

      Maintenant que tous les personnages sont en places et se sont rencontrés, cet album se préoccupe du rétablissement de Colin et de la nécessité de sortir de chez soi. Maud Begon présente habilement le besoin de grand air qu'à l'être humain. Cette ode au printemps et aux fleurs est aussi une invitation à redécouvrir nos extérieurs et la nature en général. Une nature qui s'offre à tous les amateurs et ce peu importe leur statu social.

      Une belle histoire qui n'est pas sans parallèle à des jeunes colériques qui passent la plupart de leur temps chez eux enfermés, sans profiter du monde qui les entoure.

      Une très bonne lecture pour nos jeunes enfants !

       
      • 0 réponse
    • Ténébreuse t2 (fin)
      Note :
      Quel conte, mais quel conte… On retrouve dans le scenario de ce deuxième tome, de feu Hubert, tout ce qui fait la magie des contes à l'ancienne : De la dramaturgie, de l'amour, de la haine, des batailles et un dénouement en apothéose. 

      Porté par un graphisme toujours magnifique de Vincent Maillé, ce tome deux nous offre tout d'abord l'histoire d'Azhur, ce chevalier mystérieux au lourd passé, avant de clarifier celui d'Islen et nous déchirer nos amants. Une histoire magnifique de dramatisme, qui nous rappelle qu'une belle histoire n'est pas forcément une histoire de héros tout blanc et tout lisse. 

      Une belle histoire est une histoire qui a du cœur... et celle-ci en est remplie !

      Un sublime dytique !
      • 3 réponses
    • La route du bloc - Une vocation à l'épreuve du réel
      Note :
      Après avoir réalisé plusieurs titres pour enfant, Lisa Sanchis signe son premier roman graphique pour adulte, avec la route du bloc. Elle met en image la vie de Benjamin, son compagnon qui depuis son enfance rêvait d'être chirurgien. Ainsi débute l'histoire de cet enfant, il consacre beaucoup de temps et travaille dans le milieu hospitalier avant de pouvoir débuter les longues études pour devenir chirurgien. A travers ce livre, Lisa montre comment ce métier de vocation pour venir en aide et sauver des vies qui peut devenir un enfer pour le personnel médical. On suit les douze années d'études de Benjamin jusqu'à sa rencontre avec Lisa, jusqu'à son burn-out, par des horaires et des cadences de travail pas possible à gérer sur le long terme. Lisa apporte quelques touches d'humour pour alléger la thématique de l'histoire, très problématique actuellement. Elle insère quelques références à la culture geek comme des images des crados pour représenter quelques traumatismes, ou des références à des dessins animés. Les dessins sont simples mais efficace et souvent représente des docteurs aux urgences.
      Lisa Sanchis réussit à vulgariser le jargon médical pour la compréhension de tout public. Avec ce titre, elle met en évidence la problématique pour le personnel hospitalier surchargé de travail à réaliser dans l'urgence pour sauver des vies.
      • 0 réponse

    • Many reasons why tome 9 (fin)
      Note :
      Fin de la série, il est temps de faire un petit bilan de ces 9 tomes. Si au début on avait l’impression de se trouver entre 13 reasons why et 12 hommes en colère, on est finalement plus proche du 2eme : nous n’aurons jamais de certitude sur les motivations qui ont poussées Tsubaki à se suicider, juste des conjectures qui découlent d’éléments précis et donc probablement assez proches de la vérité.

      Et quelle vérité !! L’enquête menée par les élèves a été une véritable plongée dans la psychologie humaine :  une étude des comportements sociétaux absolument sublime et excessivement intelligente !!

      Et finalement quand on pense arriver à la fin, on croit fermer la porte mais d’autres s’ouvrent alors. Si l’épisode de Tsubaki trouve une conclusion acceptable, le livre nous pousse à nous interroger et pour ceux qui le veulent, il y a matière à discuter et à débattre. Chaque tome nous a laissé dans l’attente du suivant qui a été dévoré sans attente. Une très bonne série à découvrir si vous ne l’avez pas déjà fait.
      • 0 réponse
    • No revenge for Mary tome 2
      Note :
      Mary rencontre son ancien frère, au fur et à mesure de la conversation, elle ne peut s’empêcher de réagir et finit par avouer qu’elle est la réincarnation de Rosemary. Si son frère et son ami d’enfance sont ravis d’apprendre cette nouvelle, cela ne change rien à l’exécution de leur plan de vengeance.

      Soyons honnête, no revenge for mary est un manga qui se lit facilement mais qui ne fait pas d’étincelle, je me garderai de faire un commentaire sur le graphisme vu que le fichier pdf dégrade la qualité, l’histoire quant à elle manque de dynamisme. Même si le fait que la victime (Mary) est passé à autre chose et ne cherche pas à se venger est plutôt original, le reste du récit ne retient pas trop l’attention (dans ce style de récit et à ce niveau du scenario), les personnages sont sympathiques mais il manque un élément accrocheur qui permettrait à ce titre de se démarquer.
      • 0 réponse
    • La déesse de 3000 ans tome 1
      Note :
      Un jour en passant un temple Jûzo aperçoit une jeune fille cachée dans les buissons, il apprend qu’il s’agit de Mitama, une déesse âgée de 3000 ans. Elle voudrait bien quitter le temple et aller découvrir le monde mais la seule solution pour le faire est de se marier. Elle demande alors à Jûzo de l’épouser mais comme elle a perdu son sceau pour le faire, ils partent tous les deux à sa recherche dans le monde des divinités.

      J’avoue que je ne sais pas vraiment si l’histoire m’a plue, la lecture est allée assez vite et je ne me suis pas ennuyée mais je suis surtout restée bloquée sur le graphisme : un dessin soigné, un trait fin et surtout des décors captivants avec pleins de petits détails et de trouvailles. Du coup, même si certains éléments peuvent paraitre étranges, surtout qu’il y a sans doute des références au folklore asiatique qui nous échappent, la lecture était agréable et l’ensemble divertissant.
      • 4 réponses
    • Undead Unluck t6-7
      Note :
      Si cette série a mis quelques tomes à se mettre en place, maintenant ca n'arrête plus et le mangaka est super prolifique.

      1 mois et demi (dont les vacances) entre deux tomes. La mort du critique, je vous le dis ! Alors ca sera une critique pour deux alors même qu'il se passe énormément de chose dans ces deux tomes. En fait depuis le tome 4, il se passe énormément de choses dans chacun des tomes de Udead Unluck.

      Sur le tome 6 on a le drot à la fin du combat contre Autumn mais surtout à apprendre plein de chose sur l'Under, sur RIP et on a aussi le droit a un instant melo en cerise sur un gâteau déjà énorme. Le tome 7 en remet une couche. On est même obligé de suivre deux scènes de combats tellement l'histoire avance vite et les révélations vont bon train. Il y a tellement de chose à dire que Undead et Unluck passe en second plan sur ce tome 7.

      En gros un shonen qui a mi du temps à monter en puissance, mais qui depuis ne s'arrête plus ! 

      Et nous, on en redemande et ceux même si ça sort déjà très vite 🙂
      • 0 réponse
    • The sound of my soul tome 1
      Note :
      Mizuki a une paralysie cérébrale qui provoque de nombreux désagréments sur sa santé : il ne marche pas très bien, sa fatigue vite et risque de devenir aveugle. Malgré ça, il a toujours été très positif, se battant contre le karma pour pouvoir intégrer une école normale et surtout devenir un jour violoniste.

      Akata nous propose un nouveau manga sur le thème du handicap, si Mizuki est un super garçon qui essaye de prendre les choses du bon côté, il va se retrouver confronter à la dure réalité : des camarades de classe qui n’en n’ont rien à faire et qui n’hésite pas à la mettre dans la case « handicapé ». Lors de la lecture, j’ai forcément pensé au manga A Silent Voice qui m’avait beaucoup marqué ; on retrouve ici des thèmes similaires : les difficultés de tous les jours pour les personnes handicapées ainsi que l’indifférence et l’incompréhension de la société qui les entoure. Mizuki est le narrateur de l’histoire, ce sont ses sentiments que l’on perçoit et qui nous touchent. Un manga qui évite l’apitoiement grâce au caractère positif du personnage principal, à découvrir !
      • 1 réponse
    • Mon chat à tout faire est encore tout déprimé tomes 1 et 2
      Note :
      Sur le moment je me suis dit « encore un manga de chat tout mignon » ! Mais ce n’était pas le cas, car notre héroïne, jeune employée de bureau vit avec un chat géant ! Un chat aussi grand qu’elle qui s’occupe de toutes les tâches domestiques : aller faire les courses, cuisiner, faire le ménage et surtout surveiller les débordements de sa maitresse !

      J’ai eu un peu peur que ce soit lourd, sans grand intérêt… Au contraire, la lecture est fluide, les saynètes ne se ressemblent pas, c’est agréable et humoristique. Loin du mignon petit chat qui fait craquer tout le monde on a affaire à un gros matou qui est finalement le vrai maître de la maison !

      Une belle surprise, distrayante et sans prise de tête.
      • 1 réponse
    • Re:zero Chronicles - la ballade amoureuse de la lame démoniaque tome 3
      Note :
      La compagnie Zellgef dont fait partie Wilhem « la lame démoniaque » affronte les trois chefs de la rébellion des semi-humains. C’est au cours de ce combat que Wilhem finira par comprendre ses motivations et ce qu’il recherche en voulant devenir une épée parfaite.

      Ce re :zero chronicles n’a vraiment qu’un très lointain rapport avec les différents arcs de Subaru, l’histoire est indépendante et suit un schéma assez classique d’une guerre entre deux peuples. Ce volume ne propose quasiment que du combat, bien mené et dynamique mais qui manque un peu d’intérêt. La prise de conscience de Wilhem va peut-être permettre d’étoffer les personnages pour en faire plus qu’un manga d’action. La suite nous le dira.
      • 0 réponse
    • Solo leveling tome 7
      Note :
      Sung Jinwoo s’apprête à faire l’évaluation de rang suite à son « 2eme éveil », il n’a pas encore conscience de la vague que cela va provoquer. En attendant, il continue de monter les étages de la tour en développant ses capacités, cela va lui permettre d’en apprendre un peu plus sur les monstres qui peuplent les donjons.

      Toujours aussi bon, le 7eme tome de Solo Leveling est prenant du début à la fin. Tout en mettant de nouveaux personnages ou monstres qui annoncent des combats intéressants, on suit également le quotidien des chasseurs et leurs interactions ne manquent pas d’humour. Pour avoir lu un certains nombres de webtoon sur le thème des donjons (et oui, la fin de solo leveling avait laissé un vide !), je peux confirmer que celui-là est dans le haut du panier !! Pour ce qui est de la version collector pour laquelle j’ai finalement optée, vous aurez un beau coffret cartonné de qualité, un marque page double face et huit standees de Jinwoo et de ses ombres

      Une pensée particulière pour DUBU, le dessinateur qui nous a quitté prématurément le 23 juillet dernier qui a particulièrement réussi les créatures de l’ombre.
      • 4 réponses
    • Les affamés tome 3
      Note :
      Umi accouche enfin, devant ce bébé plein de vie les instincts de zombie de Wataru sont exacerbés et il a du mal à se retenir. De peur de laisser le monstre le dominer il décide de s’éloigner de sa famille, veillant de loin aux besoins des siens. Seulement voilà, ils ne sont pas dans un monde en paix et le moindre faux pas peut être fatal.

      Un volume qui se concentre sur les deux personnages masculins : d’abord sur Wataru qui lutte contre sa nature de zombie et l’oblige à prendre des mesures assez radicales. Ensuite sur Kazu qui pour la première fois de sa vie va devoir prendre des responsabilités et des décisions. Un tome intense où l’on ressent toute les tensions qui existent autour de nos héros, où la description des instincts qui dévorent Wataru sont saisissants de vérité et nous prend aux tripes. Vivement la suite !
      • 2 réponses
    • Clevatess tome 2
      Note :
      Confrontés à d’ignobles humains, Clevatess et Alicia se retrouvent obligés de combattre. Et pour tenir sa promesse de faire de Luna le nouveau roi de Hiden, le roi-démon va devoir prendre parti dans la guerre qui s’annonce.

      Clevatess continue de découvrir le monde des humains pour apprendre à les connaître et les comprendre, hélas, il ne rencontre que des exemplaires exécrables. Sous couvert d’une aventure fantastique que l’on peut savourer au 1er degré, l’auteur continue de passer au crible tous les mauvais aspects de l’être humain et croyez-moi, nous ne sommes pas à la noce. Un manga intéressant avec beaucoup d’action, des combats bien menés et des idées innovantes.
      • 2 réponses
    • Gleipnir t11
      Note :
      N'en déplaise à la note, je suis un peu mi-figue mi-raisin sur ce tome 11.

      D'un côté, il est excellent de densités, d'émotions et d'engagements avec un combat au sommet qui ne dure pas trop et des personnages émouvants.

      De l'autre... et bien, on a un peu l'impression que notre auteur en rajoute encore. Car oui, ce n'est pas la fin. On aurait adoré (et on pourrait le croire durant les 3/4 du manga) que ce manga finisse une série pour adulte d'excellent niveau en "peu" de tome. Mais il n'en est rien. Voire, c'était l'amuse-gueule… 

      Et ça me laisse un gout assez amer dans la bouche. Alors il se peut que la suite soit très bien… mais pourquoi en rajouter ? Quel intérêt ?

      Ce tome 11 est donc bien excellent et la série très bonne pour une série fantastique qui est restée pour public mature sans jamais chercher à lorgner sur les ados. Mais on ne peut s'empêcher de se dire qu'il y a un argument commercial derrière le fait de continuer, que cela est un brin désagréable.
      • 0 réponse
    • The brave wish revenging tome 2
      Note :
      Après la claque du 1er tome, je m’attendais à avoir une suite aussi percutante. Ce fut le cas dans la 1ère partie : notre héros revanchard, Raoul, affronte le général qui a assassiné sa mère et comme il a découvert que toute la famille et domestiques du général sont assez ignobles dans leur genre, il décide de leur faire subir la même chose. Hélas, il perd un peu de hargne et de sentiment au passage, sa haine et sa souffrance sont moins palpables et il s’amuse de la situation comme si rien ne le touchait.

      Quant à la deuxième partie, elle concerne une vengeance envers un autre groupe de personnes : et le récit est construit de la même façon : on fait subir les mêmes tortures qu’ils ont fait subir à d’autres. Et là, je crains un peu pour la suite : ne serait-on pas en train d’accumuler de la violence gratuitement ? Est-ce que l’on ne rentre pas dans une surenchère d’atrocités en s’éloignant des motivations premières de la vengeance ? Il faudra donc attendre le 3eme tome pour voir si le manga se transforme en petite boutique des horreurs ou s’il y a plus que ça.
      • 0 réponse
    • La vengeance du souffre-douleur tome 1
      Note :
      Voilà une nouvelle histoire de vengeance, un thème à la mode en ce moment mais contrairement à ceux qui reviennent en arrière ou ressuscitent, ici, c’est une vengeance qui a été murie pendant vingt ans et qui touche à un sujet sensible et actuel : le harcèlement scolaire.

      D’une part, il y a la vengeance en soi avec ce qu’elle peut avoir d’immorale ou d’extrême qui apporte du suspense et du thriller au manga. Et de l’autre, il y a hélas, tout le processus qui a amené le personnage principal à de telles mesures, il y a toute sa souffrance et les retours en arrière sur ses brimades avec tout ce qu’elles ont d’écœurant et de révoltant ; brimades qui existent malheureusement dans la vie actuelle. De façon différente que Survivor’s club, Signal 100 ou Revenge classroom, le manga dénonce le harcèlement et ses conséquences de façon forte et volontairement choquante.

      Concernant le déroulement de l’histoire, on peut trouver ignoble le fait que notre victime veuille se venger sur des enfants innocents, mais la fin du tome laisse sous-entendre que sa vengeance est plus complexe qu’il n’y paraît. J’attends impatiemment le prochain volume pour savoir si le manga risque de basculer inutilement dans de la violence gratuite ou si l’auteur va lui apporter une dimension plus philosophique pour accélérer les prises de conscience.
      • 1 réponse
    • The Kingdoms of ruin t5
      Note :
      En voilà un beau et intéressant manga qui a tendance à se faire désirer. Un tome tous les six mois pour une histoire comme celle-ci ce n'est pas assez pour combler le lecteur !

      Surtout sur ce tome 5 qui nous laisse pantois et qui nous oblige à attendre... le mois de mars !

      Car ce tome est vraiment excellent ! Graphiquement encore très beau, notre auteur densifie encore plus le scenario dans ce tome 5 en ouvrant aux autres royaumes notre combat entre sorcières et humains.

      Une histoire qui devient de plus en plus intéressante... qui nous fait râler de devoir attendre 6 mois même si l'on comprend bien que c'est pour garder un niveau de qualité élevé.
      • 0 réponse
    • The night beyond the tricorned window tomes 1 et 2
      Note :
      Après avoir pu découvrir l’anime sur crunchyroll, la série, finie en 10 tomes est à présent publiée par les éditions Taifu. Si le manga a été classifié en yaoi, c’est parce que certaines interactions entre les personnages leur font ressentir du plaisir et que les dialogues associés emploient quelques mots du répertoire érotique, il n’y a donc rien de plus cru ou de plus sexuel.

      Mikado est un jeune homme qui peut voir des choses que les autres ne peuvent voir (des esprits ou fantômes en quelque sorte), effrayé par eux, il essaye tant bien que mal de les éviter. Un jour il rencontre Hiyakawa, un medium exorciste qui lui ressent ces esprits sans les distinguer clairement, il va alors demander à Mikado de l’aider dans son travail, ce dernier servant de catalyseur pour se débarrasser de ces phénomènes paranormaux (et c’est lors de ce processus que les personnages ressentent du plaisir).

      Plus proche du seinen fantastique que du yaoi, l’histoire est assez mystérieuse car en plus des affaires qu’ils règlent, les protagonistes sont également entourés d’éléments étranges. L’apparition de personnages secondaires va permettre de partir sur une énigme plus longue toujours aussi mystérieuse que dangereuse. The night beyond the tricorned window est une œuvre intrigante qui retient l’attention.
      • 0 réponse
    • The ice guy & the cool girl tome 2
      Note :
      Si les relations entre la cool Fuyutsuki et le classe Himuro vont bon train entre petites touches de fantastique glacé et moments trop choupis qui feraient rougir nos adolescents en épanouissement ; ce deuxième tome nous permet de découvrir un peu plus leurs collègues de travail, plus ou moins humains : Komori la fille renarde enjouée et sexy et Katori le phénix légèrement exubérant.

      Tout ce petit monde travaille dans une bonne ambiance et flirte allégrement sans aucune vulgarité. Un manga plein de bons sentiments et de pureté, à l’ambiance attendrissante. Une vraie bouffée d’air frais où le seul défaut est d’être trop court.
      • 0 réponse
    • Witch Watch tome 1
      Note :
      Nico est une jeune sorcière avec du talent et un grand cœur mais surtout avec un manque de réflexion, elle ne pense jamais vraiment aux retombées de ses sorts. Heureusement, son ami d’enfance Moï, qui est un ogre avec beaucoup de force, est là pour l’aider et la protéger : car selon les prophéties de la mère de Nico, un grand danger la menace.

      Witch Watch est un manga sympathique avec beaucoup de légèreté et d’humour, la maladresse de Nico entraine nos héros dans des situations incongrues, en plus le décalage entre les deux alimente les quiproquos (Nico étant follement amoureuse de Moï, qui lui ne pense qu’à mener sa mission de protection à bien pour ne pas se retrouver transformer en créature mi-tigre mi-bœuf) et les personnages secondaires sont assez amusants. Un premier tome convaincant pour se distraire, sourire et se détendre.
      • 0 réponse
    • YuYu Hakusho star edition t5
      Note :
      Decidement cette collection Star Edition n'en finie plus de me plaire. 

      Elle me permet, et permet au plus grand nombre de nouveau lecteur, de rattraper des séries certes vieilles mais pas pour autant inintéréssantes, loin de la. Ce YuYu Hakusho ne fait pas ombrage à cette collection. Ce tome 5 est l'exemple même du tournoi dans un shonen ! Peut être bien celle qui a inspiré les autres.

      Ce tournoi diabolique par équipe nous montre aussi bien les nouveaux pouvoirs de Yûsuke qu'une équipe finalement bien équilibré. 

      Superbement bien rythmé, plein de rebondissement et surtout sans temps morts ni fioriture, ce tome 5 se lit avec une avidité qu'on ne retrouve presque que dans les anciennes séries. A l'époque ou l'on ne délayait pas une série des qu'elle commencait à sa vendre.
      • 0 réponse
    • Le chat de Yakuza t2
      Note :
      Qu'il est trop mignon avec ces grands yeux de chats !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Voila fin de la critique 🙂

      Bon ok j'exagère un tout petit peu, mais pas tant que cela. Ce tome deux est encore uniquement basé sur le mignon petit chat. On dira même que notre Yakuza a moins de place et fait moins le Yakuza que dans le tome 1.

      Mais il faut bien avouer que ça marche plutôt bien. Notre chat mignon est vraiment très mignon et vraiment bien dessiné. On se laisse donc aisément bercer malgré l'absence totale d'histoire.

      La vraie question est plutôt de savoir combien de temps cela va durer......
      • 0 réponse
  • Les forums BD ! On y parle Bande Dessinée !

  • Les forums non BD (Cinéma, Séries, Culture, Jeux Vidéo...)

  • Qui est en ligne   0 membre, 2 anonymes, 20 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
×
×
  • Créer...