Aller au contenu
  • S’inscrire
  • ATTENTION ! Suite à un changement chez notre partenaire BDfugue,

    nous rencontrons un problème sur l'affichage de certaines images.

    Nous nous excusons de ce dérangement et travaillons activement à sa résolution. 

    Le reste du site est 100% opérationnel.

     

     

     

  • Bonne année amis lecteurs et lectrices !

    Déjà 2024 ! Le temps passe vite et change encore plus rapidement avec encore une fois un hiver des plus bizarres avec une partie de la France en sécheresse et une autre sous l'eau à ne plus en pouvoir.

    Pas folichon pour passer les fêtes et on espère tous que vous avez réussi à en profiter au maximum ! On espère aussi que vous avez pris de bonnes résolutions, comme passer plus souvent nous faire coucou, ou encore prendre plus de temps pour vous et pour vous poser avec de la lecture.

    Lecture qui va encore débarquer en nombre avec l'arrivée du festival d'Angoulême et sa sortie habituelle de nouveautés qui font du couple Janvier/Février la deuxième plus grosse période de sortie après la rentrée littéraire. De l'extra Terrestre "Shaolin Cowboy", à la suite tant attendu de Seuls, en passant par le nouveau Thorgal Saga, on devra aussi faire le tri dans des nouveautés toutes plus alléchantes les unes que les autres : Wahkan, l'Orateur, Rivages Lointain, La neige était sale, Zoé Carrington....  et j'en passe plein !

    Ce début d'année s'annonce dense ! Mais rassurez-vous, on sera la, comme d'habitude, pour vous aider à ne vous concentrer que sur l'essentiel !

    De part de l'équipe de 1001bd, je vous souhaite encore une fois une excellente année 2024 !

  • Bonne année amis lecteurs et lectrices !

    Déjà 2024 ! Le temps passe vite et change encore plus rapidement avec encore une fois un hiver des plus bizarres avec une partie de la France en sécheresse et une autre sous l'eau à ne plus en pouvoir.

    Pas folichon pour passer les fêtes et on espère tous que vous avez réussi à en profiter au maximum ! On espère aussi que vous avez pris de bonnes résolutions, comme passer plus souvent nous faire coucou, ou encore prendre plus de temps pour vous et pour vous poser avec de la lecture.

    Lecture qui va encore débarquer en nombre avec l'arrivée du festival d'Angoulême et sa sortie habituelle de nouveautés qui font du couple Janvier/Février la deuxième plus grosse période de sortie après la rentrée littéraire. De l'extra Terrestre "Shaolin Cowboy", à la suite tant attendu de Seuls, en passant par le nouveau Thorgal Saga, on devra aussi faire le tri dans des nouveautés toutes plus alléchantes les unes que les autres : Wahkan, l'Orateur, Rivages Lointain, La neige était sale, Zoé Carrington....  et j'en passe plein !

    Ce début d'année s'annonce dense ! Mais rassurez-vous, on sera la, comme d'habitude, pour vous aider à ne vous concentrer que sur l'essentiel !

    De part de l'équipe de 1001bd, je vous souhaite encore une fois une excellente année 2024 !

  • Dernières Critiques

    • Vivre à en mourir
      Note :
      Avec les cérémonies au panthéon de la semaine dernière, Le Lombard remet en avant "Vivre à en mourir", leur BD historique traitant du destin de Marcel Rayman, l'un des membres juifs de la résistance communiste étrangère à l'occupation à Paris pendant la seconde guerre mondiale. Son destin tragique sera partie intégrante de la fameuse affiche rouge dont on a tant parlé.

      Cette bd est illustrée dans le style de la ligne claire par Jeanne Puchol, qui retranscris assez bien le sérieux du propos. L'histoire elle, désormais très connue est toujours aussi bouleversante. Pour les amoureux de la France, comme de ceux de l'Histoire, ces destins tragiques mêlés à cette période trouble sont fascinants. Cette bd est un excellent moyen pour ceux étant passé à côté de cette petite histoire dans la grande de rattraper leur retard. Avec sérieux et émotion on se plonge dans leurs vécus d'après notamment le témoignage qu'a pu en livrer l'un des rescapés à la fin de la guerre.

      Impressionnant, et édifiant, à lire tout simplement.
      • 0 réponse
    • Filles uniques tome 5 - Chélonia
      Note :
      Avant-dernier tome sur nos cinq filles avec un tome centré sur Chelonia.... et Paloma par rebond aux vu de la fin du tome précédent.

      Je dis avant-dernier, car comme toute bonne série de ce genre, il nous faut un dernier tome qui inclut toutes les filles et non un focus sur une seule. Et la fin de ce tome me donne raison, sans trop rien vous dire.

      Une fin qui fait suite à une histoire qui avait tout de la planche glissante, avec un lien qui semble obscur entre Chleonia et Paloma. Mais une planche qui s'est transformé en planche de surf avec une histoire tordue, mais compréhensible et ô combien émouvante.

      Une histoire qui nous montre bien qu'aucune des 5 filles n'a eu une enfance facile. 

      Une série qui traite d'un sujet complexe et sous passé sous silence que celui de la maltraitance psychologique des enfants.
      • 0 réponse
    • Lonesome - Tome 4 - Le territoire du sorcier
      Note :
      Dernier tome du premier cycle de Lonesome, la série réalisée par Yves Swolfs qui mêle quelques maigres éléments de fantastique à un scénario de Western plus classique. Comme il l'avait fait sur Légende, on sent la fascination de l'auteur pour les rites satanistes, sans que pour autant on n'ait l'impression que cela ajoute beaucoup à notre histoire principale finalement assez classique. 

      L'un des points forts de Lonesome est de nous présenter sur presque chaque tomes des paysages et lieux bien distincts car si le tome 3 se passait pas mal en ville, ici ce sont les grandes étendues du nord américain, flirtant avec la frontière canadienne que nos héros vont parcourir. L'autre attrait est évidemment le trait de Yves Swolfs, très ancré dans les représentations de la mythologie du Western spaghetti avec son héros Eastwoodien finalement assez interchangeable entre toutes ces séries depuis Durango en passant par Légende. Soit, les gueules des personnages nous sembleront toutes déjà vues pour ses fidèles lecteurs, mais qu'importe puisque décors et mises en scènes cinématographiques font toujours de ces lectures un beau moment de bd.

      Si vous arrivez à passer au dessus de cette impression de déjà lu, ou si vous découvrez avec cette série l'univers de Swolfs, alors vous allez passer un bon moment de lecture. Les plus vieux lecteurs se demanderont toutefois pourquoi quitte à marcher autant dans ses traces, ne pas avoir poursuivi simplement Durango...
      • 0 réponse
    • Peindre avec les lions
      Note :
      Après une visite l'année dernière aux grottes de Chauvet, je ne pouvais qu'être attiré par ce "Peindre avec les lions".

      Et j'avoue que c'était une superbe lecture qui ne m'a pas dessus. On nous montre les hommes de Néandertal non comme des ignorants mais comme un peuple évolué à la culture avancée. Des peuplades dont les dessinateurs était le lien entre eux et leurs dieux.

      La BD est passionnante. Que ce soit l'acceptation des coutumes par les autochtones ou le rapport aux éléments naturelles, tout est superbement prenant et surtout très bien mise en image. Les passages de rêveries et de dessins sont graphiquement superbes.

      Une superbe découverte sur un sujet qui ne semblait pas si passionnant
      • 2 réponses
    • Dans un recoin de ce monde tome 1&2 (fin)
      Note :
      Histoire complète en deux tomes qui nous racontent l'histoire d'une petite japonaise de campagne dans les années d'avant-guerre et jusqu'au bombardement de la ville d'Hiroshima.

      Histoire racontée par des séries de miniscènes qui nous montre la dure vie d'une femme à cette époque mais surtout la résilience du peuple japonais dans des temps de guerre que la population n'a pas forcément choisit.

      Intéressant même si le découpage en mini scènes rend la lecture un peu poussive.
      • 0 réponse
    • Le monde des cancres tome 1 - Sous l'école
      Note :
      Nouvelle série jeunesse chez Dupuis. Série qui vise directement le succès de Zombillenium avec un graphisme minimaliste fait à l'ordinateur… un graphisme dérangeant au début je dois le dire. Les premières planches piquent un peu les yeux mais on oublie rapidement le dessin au profit d'une histoire étonnamment fantastique.

      Menée tambour battant, pleine de scènes étranges mais gentillette, elle se trouve être assez agréable bien que très simple ... voir trop simple pour certains.

      Une bd à offrir aux jeunes de 10 à 15 ans.
      • 0 réponse
    • Mauvaises herbes
      Note :
      Fiouuuu mais quelle lecture !!! quelle lecture. Graphiquement minimaliste de prime abord, les dessins sont en fait bien plus subtils et on se rend compte que ces personnages "simplistes" le sont par choix pour nous livrer un récit qui ne soit pas visuellement trop violent.

      Et c'est tant mieux tellement l'histoire est difficile et cruelle. Une histoire que l'on ne connait pas du tout par ici et qui n'est en rien moins choquant que les occupations russes et allemandes. 

      Ce qui choc aussi ici, c'est l'envi de vivre de Oksun. Une vraie envie de vivre qui dépasse les maux qui ont pu lui être infligé. Une résilience de tous les instants qui a permis à cette femme extra ordinaire de sortir vivante et encore humaine de tout ce qu'elle a traversé.

      Un superbe ouvrage et une histoire à lire !
      • 0 réponse
    • Whisky San
      Note :
      Nouveau one shot sur le whisky. Mais pas "encore une bd sur le Whisky".  Déjà on parle ici d'une BD sur le whisky Japonais, mais on parle surtout d'une bd sur l'histoire d'un des créateurs du premier whisky. Un homme dont la passion a été jusqu'à lui faire traverser l'atlantique pour apprendre des maitres brasseurs écossais.

      Cette histoire est une vraie aventure qui se trouve être passionnante. De son passé de fils de producteur de saké à son mariage avec une écossaise en passant par les années de guerre, cela nous livre une histoire pleine de rebondissement et très bien raconté par Didier Alcante.

      Une belle découverte sur laquelle je n'avais pas mise un sous !
      • 0 réponse
    • Batman - Wayne family adventures tome 1
      Note :
      Nouvelle série pour enfant chez Urban avec une série qui ne se cache pas : Très gentillette avec plein de scènettes sur chacun des différents membres de la bat family. Des scènettes de la vie de tout les jours, sans aucun méchants ni véritable ennemi.

      Juste des instants d'une vraie famille, qui fera rigoler les enfants fan de la bat family et fan des dessins animés, mais qui ennuiera les amateurs de la série principale.
      • 0 réponse

    • L'hôtel de tous les plaisirs
      Note :
      Dans cet hôtel de luxe, certains employés portent un badge spécial qui permet au client de la suite Whittaker de demander n’importe quelle faveur. Ryûsen est venu faire passer des entretiens d’embauche, devant le manque de personnel, le concierge en chef Kashiro l’aide. Ryûsen décide de le débaucher et devant le refus de ce dernier, utilise l’avantage du badge.

      Dans ce one shot, vous aurez deux histoires de couple qui se déroule dans le même hôtel et qui s’entrecroisent. Celui de Ryûsen et Kashiro, le premier étant prêt à tout pour conquérir Kashiro, y compris venir travailler à l’hôtel. Le second, celui du directeur de l’établissement, Ron, un célèbre acteur avec un mystérieux prince arabe. Si l’histoire n’est pas déplaisante, elle souffre parfois d’un manque de développement, notamment concernant l’enquête de police sur les affaires de prostitution. Le graphisme est agréable mais on aurait aimé s’étendre un peu sur le fonctionnement de cette suite très spéciale !
      • 0 réponse
    • Game of familia tome 8
      Note :
      Toujours dans leur quête de rechercher des alliés pour combattre les Dead Mells, Sasae et sa familia entendent parler de « dragon », des êtres surpuissants qui se seraient réincarner dans ce monde. Hélas ces dragons ne sont pas toujours bienveillants et certains ont même causé de grandes guerres par le passé. Il est temps d’envoyer une équipe de reconnaissance pour savoir ce qu’il en est mais cette mission réserve une surprise de taille.

      Début d’un nouvel « arc » dans Game of Familia avec un tome qui met en place de nouveaux personnages. Si ce tome de transition n’est pas exceptionnel, il permet de donner un aperçu de la suite, une suite qui risque fort d’entrainer notre Familia dans une situation extrême et un conflit interne. Voilà qui changera un peu des combats habituels et qui permettra de pimenter un peu l’histoire.
      • 0 réponse
    • Confidences nostalgiques tome 1
      Note :
      Confidences nostalgiques est un recueil de petites histoires autour d’une même thématique : des histoires d’amour perdues. C’est la nostalgie du premier amour, le récit de rencontres, de séparations, l’ambition de la nouveauté et des premiers émois qui donnent des ailes et qui font penser que tout est possible.

      Des jeunes femmes reviennent sur leur passé et nous dévoilent des amours perdues qu’elles chérissent encore. Il y a les relations qui s’étiolent avec le temps ou avec la distance, celles qui finissent car les amants n’ont pas les mêmes objectifs, celle où parfois l’amitié dérape…

      Chaque histoire est agréable à lire, différente, belle dans sa narration et son graphisme. Ce sont des pages de vies qui se tournent sans lendemain et qui nous laisse un peu dans le même état : c’était bien tant qu’on était dans l’histoire mais maintenant que le livre est fini, il faut passer à autre chose. Je doute un peu du potentiel de relecture.
      • 0 réponse
    • Arena tome 4
      Note :
      Les 6 derniers élèves ont réussi à utiliser la résonnance et forment à présent l’équipe de combattants « les 666 ». Ils doivent arriver au sommet des arènes pour pouvoir un jour gagner leur liberté. Avec le temps qui passe, ils ont fini par abandonner l’espoir de retourner sur Terre et pour certains, comme Gabriel, cette nouvelle vie lui convient bien lui qui réfrénait ses envies meurtrières. Après 18 mois, les voilà en demi-finale pour atteindre la ligue A et quelques surprises vont venir perturber leur parcours.

      Si cette première partie du webtoon se concentre sur le développement des capacités de Gabriel et de ses compagnons en enchainant les entrainements et les combats, on sent qu’il y a une autre problématique derrière : peut-être une guerre à plus grande échelle (genre inter planétaire). Les arènes ne seraient pas qu’un moyen de se divertir mais auraient pour objectif de former des guerriers puissants. La suite nous le dira.

      On aurait aimé cependant un peu plus de teneur concernant le quotidien des personnages, certes il y a des passages un peu plus axés sur eux comme un aperçu de la véritable personnalité de Mélissa ou des problèmes de couples de Fiona et Kevin qui montrent que les personnages ont vieilli mais on a l’impression par moment de survoler un peu le sujet. Reste une fin de volume très intéressante qui nous motive bien pour aller lire la suite.

      Arena est un bon shonen d’action avec un scénario qui tient la route qui se laisse facilement lire. A suivre.
      • 0 réponse
    • Une critique par une ado : Lovely friend(zone) tome 7 (fin)
      Note :
      Une critique par @TheOtaku : Le lycée, les amours, les amis, les examens, Noël avec sa copine, le jour de l'An entre amis, mais toute belle chose à une fin et le lycée aussi.

      La vie est belle pour Hacchi et Mizuno, malgré les examens qui approchent, nos tourtereaux sont plus amoureux que jamais mais comme tout le monde, ils n'échapperont pas à la règle, les doutes de fin de lycée arrivent. Pourrait-on continuer de s'aimer à distance ? Amis ou amours ? Nouvelles rencontres donc nouvelles relations ? Mais pas de panique, comme toujours nos amoureux arriveront à faire face à toutes les épreuves, ou pas !

      Ce 7eme tome est le dernier de cette saga romantique sur la friend zone et la vie de lycéens.

      J'ai beaucoup aimé ce tome, malgré les divers questionnements sur la suite de l'amour après le lycée ce tome est calme, posé et toujours aussi mims que ceux d'avant.

      La saga en elle-même est très mignonne et c'est un très bon shojo, finit qui plus est !
      • 0 réponse
    • L'amie de ma fille tome 7 (fin)
      Note :
      Fin de l'aventure et petite déception me concernant. Le tome précédent avait été super intéressant avec une mise sur le tapis de la question "légal" du rapport possible entre mineure et majeure. 

      J'espérais que ce tome 7 continue dans ce sens , quitte à prendre le risque de nous livrer une fin qui ne nous plaise pas.... Et bien il se trouve qu'en fait notre auteur a choisi de ne pas prendre de risque et c'est ça qui est un peu dommage.

      La fin est légèrement trop "consensuelle" à mon gout. Attention, elle n'est pas forcément facile. Mais elle aurait pu être encore plus ambitieuse.
      • 0 réponse
    • Death's game tome 1
      Note :
      Choi Yijae a raté sa vie, plus jeune il se voyait déjà avec un bon travail, un bon salaire, une copine… la réussite quoi. Or il n’en est rien, à 30 ans passé il est toujours chômeur et sa copine est partie. Lorsqu’il reçoit une réponse négative à son dernier entretien d’embauche, ses derniers espoirs s’envolent… Lui qui n’a pas eu la vie dont il rêvait décide d’y mettre fin en se disant que ça au moins, il le fera comme il l’entend : en se jetant du haut d’un gratte-ciel.

      Mais la Mort intervient, qu’il meure, soit ! Mais qu’il se moque d’elle en disant qu’elle n’est qu’un vulgaire outil, ce n’est pas tolérable ! Elle décide donc de le punir en lui faisant subir 13 tragiques destins (13 autres morts). En plus d’une punition, c’est aussi un jeu car il va pouvoir intervenir pour changer le cours du destin ; s’il y arrive, il pourra continuer à vivre dans la peau de cette nouvelle personne.
      • 1 réponse
    • Demon lord & one room hero tome 7
      Note :
      Rhhhhhaaaa mais dégagez moi ce Astaroth de là ! il n'a pas honte de foutre son grain de sel partout !!

      Voila le sentiment que j'ai eu en lisant de tome 7 de Demon Lord and a Room hero, mon histoire d'amour préférée du moment.

      J'ai eu cette impression parce que notre histoire d'amour était super belle. Les tomes d'avant sont montés crescendo vers ce mariage et voir l'autre tenter de tout foutre en l'air.... c'est aussi rageant que super. Car cela relance l'intrigue et l'histoire, mais avec un prisme nouveau sur les sentiments de notre héros qui ne se cache plus et retrouver une source de motivation qu'il avait perdu des années auparavant.

      Bref un tome 7 qui continue la progression d'une série qui n'en finie pas de s'améliorer.
      • 0 réponse
    • My dear detective tome 1
      Note :
      Ah, je vais commencer par la partie qui m’a un peu frustrée : l’autrice prend la peine de faire un personnage féminin fort dans un Japon où les femmes ne travaillaient quasiment pas et encore moins dans un domaine policier. On a une femme qui s’est affranchie des préjugés, qui a tenue tête à sa famille pour devenir détective puisqu’entrer dans la police était impossible et on lui affuble un « fils de » touche à touche qui lui permet de résoudre des enquêtes ! Pourquoi ? Certes, notre héroïne, Mitsuko, reste douée, elle est d’ailleurs la meilleure détective de son agence mais on a un peu l’impression qu’elle passe au second plan avec l’arrivée de Saku.

      Bien sûr le duo fonctionne, cela permet aussi de mettre en avant certaines caractéristiques sociales de l’époque (début du XXe siècle) comme la place de la femme dans la société et à montrer le combat de Mitsuko contre les préjugés. De son côté le personnage de Saku, un jeune qui va aussi à l’encontre de sa famille et qui cherche à découvrir le monde par ses propres moyens (dans la mesure du possible), apporte d’autres visions sur cette société nippone.

      My dear detective est une histoire à plusieurs niveaux, au travers d’enquêtes policières intéressantes et plutôt bien menées, on découvre aussi un aspect historique et social et surtout on a un duo complice, un peu comme Sherlock Holmes et Watson, qui navigue entre humour et séduction. C’est un début de série prometteur, agréable à lire et à regarder. A suivre.
      • 0 réponse
    • Le secret de la souris tome 1
      Note :
      L’histoire se déroule dans un monde anthropomorphe où la souris est l’espèce la plus basse de l’échelle sociale. Parmi elles, il y a Iroha, une jeune fille qui semble avoir des problèmes de santé et qui ne peut pas vivre sans ses médicaments. Elle finit par être achetée par Yakumo, un renard élégant qui a une bonne position sociale. Ce dernier semble vouloir faire d’Iroha son épouse alors même qu’il batifole allégrement avec le sexe opposé.

      Pour le moment, nos deux personnages jouent au chat et à la souris, ou plutôt au renard et à la souris J ! Yakumo tire les ficelles et s’amuse des réactions d’Iroha. Cette dernière n’a pas encore compris les raisons de sa présence, elle pense être une esclave et cherche donc à s’enfuir. Le seul élément qui attise notre curiosité c’est son état physique, à quoi servent exactement ses médicaments et que se passera-t-il si elle ne les prend pas ?

      En dehors de ça et du séduisant renard, ce premier tome n’est pas exceptionnel, il est bien dessiné mais je crains que l’on se dirige vers une histoire d’amour un peu banale. La lecture du prochain tome permettra de mieux définir l’orientation du récit. (Série en cours avec 6 volumes)
      • 0 réponse
    • Host club - perfect edition tome 1
      Note :
      Host club est un manga qui est sorti entre 2006 et 2012 en 18 petits volumes. Aujourd’hui, il est réédité en version perfect (format A5) et en tome double ; heureusement car le manga était devenu introuvable. La série a également été déclinée en anime, drama et il existe même un jeu vidéo !

      La série se déroule dans un lycée pour jeunes gens riches où va arriver un élève boursier Haruhi, ce dernier ne s’intéresse qu’à ses cours, vit très loin de ce monde mondain et ne se préoccupe pas de son apparence. Circonstances obliges, le voilà obligé de travailler dans le « Host club » du lycée : un endroit où 6 adolescents de bon pedigree s’amusent à jouer de la séduction pour le plus grand bonheur des demoiselles. C’est une façon comme une autre de passer le temps car ces jeunes qui ne manquent de rien ont tendance à s’ennuyer facilement !
      • 0 réponse
  • Les forums BD ! On y parle Bande Dessinée !

  • Les forums non BD (Cinéma, Séries, Culture, Jeux Vidéo...)

  • Qui est en ligne   0 membre, 0 anonyme, 25 invités (Afficher la liste complète)

    • Il n’y a aucun utilisateur enregistré actuellement en ligne
×
×
  • Créer...